Mon premier plan à trois FHH

Mon premier plan à trois FHHDeux mecs pour une fille, c’est un fantasme répandu

Le 22 février 2014,

Salut les copains, il est midi passé et j’ouvre à peine un œil. Faut dire que j’ai passé une soirée si excitante que j’arrivais pas à m’endormir. J’tape ce FR pour essayer de mettre mes pensées en ordre.

Hier, on est sortis avec Padawan, dans un petit bar du centre ville (celui où vont beaucoup d’étrangères et où ça sent l’œuf pourri à l’intérieur). Sur qui sommes-nous tombés, bon sang ?! Je vous le donne en mille : sur la fille que mon très cher Padawan a déshabillée au début du mois (celle qui regarde des mangas pornos avec ses copines). Un bon coup et une fille en or, selon lui. J’avais bien envie de vérifier.

Elle était avec ses copines. Un groupe de 4 meufs qui buvaient du vin et dansaient. On s’est avancés vers elle en ignorant royalement les autres, Padawan m’a présenté, elle était gênée, je l’ai quand même un peu forcée à me faire la bise… on n’est pas des sauvages ! Ensuite, je les ai laissés parler tous les deux, histoire de ne pas être le gros lourd. Je me suis posé un peu plus loin, nonchalamment assis sur le dossier d’une chaise. Honnêtement, j’avais un peu le trac de l’artiste avant d’entrer en scène. Alors j’ai préféré fermer ma gueule et soigner mon body language plutôt que de prendre le risque de dire une connerie. Je regardais les mecs qui “dansaient” et j’étais scandalisé que l’on appelle ça “s’amuser”. Heureusement que le ridicule ne tue pas. Le manque d’alphaness non plus. J’la sentais pas cette soirée, bon sang, j’la sentais pas. J’crois bien que mon cher copilote était le seul qui la sentait.

Au bout d’un moment, la copine de Padawan est venue me parler de la pluie et du beau temps tandis qu’il la chauffait très légèrement par derrière. Soumission par le regard : jusqu’ici tout va bien. Absolument pas perturbé par le manège de mon wingman, mais voyant clair dans son jeu, je racontais mine de rien à la fille la fois où on a chauffé La Fille Du Body Painting à deux dans ma chambre. J’ai décrit combien ça l’avait rendue folle. J’ai vu son joli regard coquin commencer à briller.

Mais j’le sentais pas quand même, ce plan foireux. Surtout qu’il y avait ses putains de copines, cockblocks de mes deux, qui m’ont bien cassé les couilles. Alors j’ai été comme qui dirait un peu infâme avec elles. Faut dire que j’en avais poké au moins 2/4 sur FB et qu’elles m’avaient écrit la merde habituelle genre “t ki?”, “pk tu me poke” ou “c koi un poke” et que j’avais dû être bien hard en leur répondant… alors voilà, je le payais puisqu’elles faisaient ma réputation auprès de la FF de Padawan. “C’est un connard, un gros dragueur, etc. Mais vas-y sur l’autre, il est mignon.” On peut pas dire que je ne le méritais pas mais bon… “qui sème le vent récolte la cyprine” dit le proverbe, non ? Ah non, il dit pas ça.

Ne vous inquiétez pas, je suis habitué à en perdre plein la gueule de la part de la gent féminine. C’est le principe même du Game. Les femmes nous font souffrir. Les séducteurs se font jeter. Ils en prennent plein la gueule. C’est sûr que c’est pas le pauvre mec qui garde la même greluche toute sa vie qui peut comprendre ça. Je suis Chuck et Padawan est Nate. Il est l’apollon aux abdos bien dessinés et je suis le mec qu’on se tape parce que l’indécence attire et fascine. Y’ a une de ses méchantes copines qui est venue me parler “je dois t’occuper pour que ton pote puisse chopper ma pote. [Elle n’avait pas dû capter qu’ils couchaient déjà ensemble, ahlala les femmes et leurs secrets]
– c’est vrai ? c’est cool, vas-y occupe-moi, et n’hésite pas à appeler une amie pour t’aider, chérie. Je suis très gourmand.
– non mais j’ai un copainnnnnnnnnnnnng, hein.
– c’est cool, de toute façon mon pote ne va pas chopper ta copine dans ce bar, on va plutôt faire un plan à 3.
– mais bien sûr.” J’adore dire des vérités comme ça, sur le ton de la provoc : on ne me croit jamais… et pourtant !

J’me suis ressaisi, le trac m’a lâché, le modjo de mes trois baises en deux jours a repris le dessus (je me suis senti de nouveau invincible et culotté) et j’ai dit aux deux tourtereaux, “pas vrai qu’on va aller dans un endroit où y aura pas tes copines ? ce serait dommage de les choquer quand même.
– OK on sort si vous voulez j’ai chaud. Je finis mon verre, tu bois rien toi ?
– J’sais pas, tu m’en donnes ?(compliance test)
– oui, tiens.” Finalement, y’avait p’t’être un espoir de passer une grande soirée. Une soirée carrément improbable même.

On est sortis et on a marché jusqu’à chez moi. “On va où ?
– on se balade juste, on se laisse guider par la nuit.” Les FR de Snipe sur les plans à plusieurs me sont soudain revenus en tête. On ne verbalise pas la chose, on ne dit pas “on va chez moi”, on dit “on y va” et… on arrive chez moi. Mouahahah. Bref, on est montés, on a pris l’ascenseur, on s’est assis sur mon lit sans que personne ne casse le truc et on est restés dans le noir “j’ai un peu mal aux yeux c’est pour ça que j’éclaire pas” (encore une technique grandiose de Snipe).

Moi j’étais assis sur le lit avec elle, et Padawan debout en face de nous. Il a attrapé un livre et s’est mis à le lire, tout en se déshabillant tout seul, pour se retrouver torse nu et pantalon ouvert. Comme si c’était tout à fait normal. Je n’ai pas essayé d’en profiter pour la tripoter ni rien, ça aurait fait try too hard , alors j’lui ai dit “t’as froid ?
– non pourquoi ?
– ben je sais pas, tu gardes ta veste” et elle l’a enlevée. Après j’ai dit à Padawan “viens lire sur le lit, j’vais mettre des bougies pour t’éclairer”. Je suis allé chercher des bougies au salon mais sur le chemin “Padawan, t’as pas vu mon pull ? j’viens de le perdre.” ; “Pada, ma ceinture, je sais plus où je l’ai mise, et mon pantalon s’est ouvert tout seul”. On a mis trois bougies parfumées et c’est moi qui ai continué la lecture pendant qu’elle est montée sur Padawan et qu’ils ont commencé à s’embrasser. Elle a vraiment stressé, j’crois bien. Deux hommes torse nu, pantalon ouvert, alors qu’elle était encore habillée. Padawan l’a déshabillée, elle s’est laissée faire, tandis que j’étais concentré sur ma lecture. Quand elle a été nue, elle a dit “t’es sûr que tu veux continuer la lecture ?
– tu veux que j’arrête ?
– comme tu veux… euh… je sais pas comment on fait, je sais pas quoi faire.” Je suis allé vers elle, on s’est embrassés, j’ai touché son joli corps ferme et Padawan a commencé à la doigter. Elle me branlait pendant ce temps, et j’peux vous dire que je bandais bien dur. Ses seins et ses fesses, ce sont des sérieux arguments qui font automatiquement réagir les jeunes hommes hétéros comme moi. On l’a un peu mise devant le fait accompli pour la baiser à deux, mais j’ai toujours préféré demander pardon plutôt que la permission.

Après, je suis descendu la lécher pendant qu’elle suçait Padawan. Ca a duré un sacré moment. J’sais pas pourquoi ni comment mais j’ai débandé. J’devais avoir un peu de mal à gérer l’énergie masculine ambiante. J’étais un peu gêné, quoi : ça cassait l’ambiance, mais pourtant j’étais carrément excité alors j’ai essayé de me branler pour revenir dans la partie. Quand Padawan a commencé à la levretter bien hard, elle m’a sucé pour m’aider à revenir en forme. Ca a bien marché, j’dois dire. L’énergie circulait entre nous trois, je me suis rempli de modjo. Ce type d’énergie qui vient t’habiter durant ce genre de plan est indescriptible. Rien à voir avec les baises traditionnelles. J’peux pas vous dire combien de temps ça a duré, mais elle a pris tarif et moi j’prenais bien mon pied dans sa bouche. Une fois que Pada a eu fini de la gratifier de bonnes fessées, elle s’est retournée vers lui pour lécher son corps comme pour le remercier et c’est moi l’ai prise. “Défonce-moi, oui, plus fort” qu’elle a dit, je vous jure. Bon sang, ça aussi ça m’a excité à mort. J’ai un peu moins aimé quand Padawan a attrapé mon réveil pour nous chronométrer. J’ai trouvé ça bizarre.

Ultérieurement, on a discuté jusqu’à genre 4 ou 5 heures du matin en mangeant des amandes et des baies de Goji comme des bobos. J’ai découvert une fille vraiment simple, sympa et tout, c’est cool. J’étais pas contre un deuxième round mais bon ça ne s’est pas fait. En tout cas, la reine de la journée aujourd’hui, c’est elle. Elle a eu deux mecs pour elle toute seule (et pas les pires du monde). Et elle a dû avancer dans sa tête : surmonter la pression sociale ainsi et sortir de sa zone de confort… bravo. C’est pas le genre de truc qui arrive normalement, normalement tu sors dans un bar chercher un plan à 2, au mieux. Y’a que si tu tombes sur des mecs comme nous que ça peut arriver… Enfin bref, elle aura un chouette souvenir pour plus tard. Mais j’pense pas qu’elle le racontera à ses copines actuelles. D’ailleurs, elle m’a dit que la grande brune qui m’a sorti “j’ai un copaiiiiiing” le trompe à tire-larigot. Salope. Nous on n’est pas des pédés, et elle n’est pas une pute (si vous êtes dans un état d’esprit de merde, n’hésitez pas à lire La vérité (qui dérange) sur les relations hommes/femmes). Quand ils sont partis, elle avait du mal à marcher mais son regard était plein d’étoiles. Chanceuse, va !

Padawan a partagé son meilleur plan cul du moment avec moi pour mon anniversaire ! J’suis ému, quel cadeau, quelle levrette d’anniversaire ! Il va falloir que j’trouve un moyen d’le remercier, parce que je suis un garçon poli, quand même. Ca c’est un vrai bro qui a bien compris l’esprit du Game : prendre et donner et carpe diem. Faut avoir atteint un sacré niveau dans sa tête pour arriver à faire ça. Pour être capable de réaliser ce genre de choses. Peut-être est-on fous. Outre ma fierté envers lui, j’me disais que ce genre de trucs, ça créée des liens quand même. Enfin voilà, j’étais allongé sur mon lit et d’autres pensées euphoriques me traversaient. Qu’avais-je donc fait pour mériter ça ? Le matin même en allant faire mes courses, alors très loin de me douter de ce qui allait se passer, une meuf dégueulasse voilée et tout a fait tomber sa carte bleue dans la rue et tel un gentleman j’lui ai couru après pendant 200 mètres pour la lui rendre. Le karma peut-être ? Ca peut jouer, non ?

PS = si vous avez cru que la rencontre dans le bar était fortuite et que le plan à 3 n’était pas notre objectif depuis le début… vous êtes bien naïfs mouahahaha. J’aime pervertir les jeunes filles !

Ce matin, c’est le doux tintement de la sonnerie de mon téléphone qui m’a réveillé. Une nana bonnasse que je branche sur Adopte dont j’ai déjà parlé m’a envoyé une jolie photo de ses fesses sans que je ne lui aie rien demandé… comme si elle sentait qu’il fallait de nouveau attirer mon attention. Elles sont fortes ces femmes, quand même. Sixième sens, intuition féminine, tout ça… C’est donc mon 4ème FC en deux jours, le succès appelle le succès. Pour plus de conseils, lisez Secrets pour séduire sur Internet.

Que le Dieu du Game soit avec les femmes dévergondées !

Cyprineman

Écrivain scandaleux, prof de Game et expert en relations hommes/femmes. "Coach en séduction", ça n'existe pas. Ou alors, montrez-moi un diplôme. Je ne vends pas de méthode spécifique, parce que ça reviendrait à fermer les autres portes : je m'intéresse à tout ce qui fonctionne. J'aime faire des essais, des expériences et y aller au culot. J'adore également mettre les pieds dans le plat. Ne comptez pas sur moi pour vous dire ce que vous voulez entendre : je préfère dire les choses comme elles sont (selon mon expérience) mais je dois vous prévenir que, parfois, la vérité dérange. En d'autres mots : je ne fais pas dans le politiquement correct pour vous prendre pour des cons et vous prendre aussi vos sous par la même occasion. J'espère que vous apprécierez ! Mes valeurs sont : l'honnêteté, le respect et la sincérité. Mon but est de prendre mon pied sans me prendre la tête. Mes produits se veulent complets, exhaustifs et efficaces tout de suite. Si vous voulez améliorer votre compréhension et vos relations avec le sexe opposé, je vous propose une gamme de produits payants variés complémentaires des nombreux produits gratuits : si vous êtes intéressé(e), rendez-vous dans la rubrique "mes travaux" dans la barre de droite. Avec ça, vous saurez tout sur le Game (le jeu de la séduction et de la drague) !

One thought to “Mon premier plan à trois FHH”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*