Le peacocking : fausse bonne idée pour plaire aux filles et séduire ?

peacock

Le peacocking est une technique de séduction qui nous vient tout droit de la Mystery Method. Neil Strauss PUA pratiquait aussi le peacock dans The Game. La traduction de peacocking, c’est « faire comme le paon »… Que penser de cette technique de drague ? Comment s’habiller pour séduire et draguer ? Comment s’habiller pour plaire aux filles ?

En gros, les questions que nous allons nous poser ici c’est de savoir si les femmes humaines sont programmées un peu comme les femelles paon. On va aussi se demander si le peacocking fonctionne aussi bien en France que dans la culture américaine. Quels sont en sont les avantages ? Quelles en sont les limites ici ? Comment s’habiller pour plaire aux femmes dans la vraie vie ?

Une fois n’est pas coutume, on va parler look et apparence sur le site ! On va parler de tenue pour séduire, de comment s’habiller pour attirer une femme grâce aux vêtements. D’habitude, je parle plutôt de techniques de séduction psychologiques… C’est parti !

peacocking

A voir : L’impact des vêtements sur les femmes

 

L’essentiel sur le peacocking

Peacocking signifie s’habiller pour attirer l’attention.

Tout comme le paon utilise ses plumes pour trouver une compagne ou une partenaire sexuelle.

Le peacocking est destiné à faciliter le contact avec une fille, mais si vous n’êtes pas congruent avec votre look (comme par exemple, si vous avez l’air d’être gay et que vous essayez de frapper une fille), les fils vont se croiser quelque part et ça va vous faire exploser.

(Traduction de Urban Dictionnary)

Habits ou comportement ostentatoire employé par un homme pour tenter d’impressionner les femmes. Vient de la communauté de la séduction.

(Traduction de Wikipedia)

Définition du peacocking

Le peacocking c’est l’art de s’habiller, littéralement, comme le paon. Le paon attire les femelles en exhibant ses belles plumes colorées. En gros, chez l’homme, ce serait s’habiller de façon à être remarqué ou remarquable. Avoir des accessoires sympas comme des chapeaux, etc.

Le peacocking a toujours existé sous diverses formes à travers l’histoire de l’humanité.

Dans de nombreuses tribus, les mâles se tatouaient et se mettaient des plumes (pas dans le cu lol) pour attirer les femelles.

Dans certaines tribus d’Asie, les mâles portaient des chapeaux spécifiques lors des phases de séduction.

L’inconscient d’une femme est donc génétiquement attiré par le peacocking. C’est, en tout cas, à partir de ces postulats que Mystery a décidé incorporer le peacocking au game.

Dans ce cadre, cela signifie : s’habiller de façon à attirer l’attention. C’est une référence au paon (peacock en anglais) qui étale les plumes de sa queue sous la forme d’un éventail pour attirer une partenaire sexuelle.

 

Intérêt du peacocking en séduction

Il facilite les openers car cela constitue un sujet de conversation. Parfois même, vous vous ferez aborder par des nanas (et par des mecs) qui vous brancheront sur vos accessoires. C’est donc bon pour votre social proof (preuve sociale).

Il donne un statut d’alpha car il faut des grosses couilles pour assumer de s’habiller d’une façon qui sort du lot. Il vous démarque. Ca montre que vous avez un bon niveau de confiance en vous. C’est une Démonstration de Haute Valeur car cela prouve que vous n’avez pas peur du regard des autres.

Il permet de se visualiser autrement et donc peut influencer positivement votre inner game ainsi que votre body language.

Un bon peacocking atténue vos défauts et met en valeur vos qualités physiques.

Il joue sur l’inconscient des hot babes. Comme on l’a dit, ça va les attirer. inconsciemment

Un accessoire peut facilement devenir votre signature, comme la barrette de Julien Doré qui l’a sûrement aidé à marquer l’esprit des téléspectateurs et à gagner la Nouvelle Star. Ou encore comme le bouc de Johnny Depp. Ou encore comme les coiffures parfois extravagantes des joueurs de foot. On pourrait citer aussi les chaussettes de Quentin Mosimann et j’en passe.

Le joker dans Batman est une personnage fou de peacocking lol. Katy Perry a fait une chanson dessus aussi.

comment s habiller pour plaire aux filles

 

Limites du peacock en drague

Ça peut rendre vraiment bien si vous avez assez de charisme pour le porter bien mais, sinon, vous aurez juste l’air ridicule. Vous pourriez aussi rapidement être catalogué gay ou marginal.

Il faut avoir beaucoup de bon goût pour arrive à se vêtir ainsi avec classe : il faut qu’il y ait une certaine harmonie dans les couleurs et dans les matières. Un gars en bleu-rose-rouge avec des chaussures marron et une ceinture verte, ce serait juste horrible. C’est un coup à vous faire AMOG (moquer et jeter par un autre alpha)… Si vous faites ça quand même, il vous faut en tout cas une super répartie !

On pourrait aussi être tenté de se dire (comme pour les gars qui font trop de tuning) : « c’est une personne sans trop de personnalité qui essaye de s’affirmer. Il est tellement inintéressant qu’il essaye de se faire remarquer comme ça pour compenser sa petite bite« .

En tout cas, je ne pense pas que ça me tenterait de brancher une peacockette. Sérieux, ça vous exciteraient, vous, une meuf aux ongles jaunes, lèvres violettes, portant une jupe rouge avec un jean vert en dessous, un haut bleu rayé et un monocle ?

Enfin, attention à ne pas copier le style de Mystery, l’inventeur du concept : ça marche pour lui parce qu’il est magicien. Mais si vous ne faites pas de magie, SON style n’ira pas avec VOTRE personnalité.

Si vous voulez essayer le peacocking c’est tout à votre honneur mais faites-le adapté à votre personnalité.

 

Le peacocking en France : comment s’habiller pour plaire aux filles ?

En France, le peacocking ne me semble pas faire autant recette que dans d’autres pays (Angleterre, Japon, Etats-Unis) : il faut croire que nous ne sommes pas très enclins à l’originalité ici… Ou, du moins, le sens du spectacle est plus développé et démocratisé dans ces pays-là !

Ici, un gars qui sortirait avec un chapeau de cowboy et un gilet en peau de crocodile aurait plus de gens d’être moqué que d’être admiré. Notons que les pays que j’ai cités sont tout de même réputés pour leur manque de bon goût, ça fait réfléchir !

Sincèrement, en tout cas là où je vis (pas à Paris), je ne pense pas que ça aide énormément. Par contre, si c’est mal fait, ça peut rapidement être une épine dans votre pied. Je ne vois en tout cas pas l’intérêt de s’enlaidir volontairement comme le faisaient Neil Strauss et Mystery. Eux, ça leur permettait de pécho car les nanas croyaient que c’étaient des stars du show bizz. Mais ici, je ne constate pas que ça fonctionne de cette façon en boîte. D’ailleurs, je le précise : ils faisaient ça surtout en boîte de nuit.

Peacocking

 

Ne pas suivre tous les conseils des américains (surtout sur comment s’habiller pour séduire)

Je vous conseille donc de ne pas suivre les conseils américains et donc de ne surtout pas faire dans l’outrancier. Un chapeau en boîte, ça reste une valeur sûre… mais c’est un peu commun. J’ai dernièrement avec essayé une casquette de capitaine de bateau, c’est pas mal… en plus je demandais aux meufs « tu as déjà embrassé un capitaine ? » Ce qui pouvait amener un kiss rapide.

Y’a aussi les cravates qui peuvent aider, surtout si vous avez le cran de répondre ce genre de choses lorsqu’on vous demande pourquoi vous en portez toujours « c‘est pour attacher les meufs pas sages ! »

Les chaussures grandissantes peuvent aider. Sinon, on peut également faire dans l’humour décalé avec un t-shirt Donald, par exemple. Mais, de manière générale, je ne suis pas très branché peacocking.

En conclusion, si vous arrivez à faire ça bien, pourquoi pas ? Mais pour ma part, je ne crois pas que ça soit fait pour moi. Ou alors, du très léger peacocking. Ca peut être un exercice de vous obliger à sortir avec un chapeau pour être remarqué et apprendre à assumer cela.

Pareil pour les nanas : un chapeau, une cravate, un piercing ou un tatouage, je peux trouver ça sexy. Mais des cheveux bleus, un haut de forme, 15 piercings et un monocle, pas forcément, non… ça me ferait plus penser à une nana torturée.

Après, surtout, je ne vous conseille pas de tomber dans le piège de « je me la pète ».

Autres idées pour le peacocking : montres, bracelets, colliers, foulard, bagues…

 

Votre coach en séduction qui espère vous avoir renseigné sur le peacocking et l’art de s’habiller pour plaire aux femmes,

Fabrice Julien

Comment coucher avec une fille en 7 jours ?

Recevez gratuitement ce guide de séduction : dites-moi simplement à quelle adresse je dois vous envoyer votre formation offerte !

Adresse e-mail non valide
Je respecte votre vie privée, votre adresse e-mail ne sera jamais partagée ni vendue. Pas de spam !

2 commentaires sur “Le peacocking : fausse bonne idée pour plaire aux filles et séduire ?”

  1. Le paon montre surtout son bagage génétique en exposant ses plumes, d ailleurs il existe un peacocking humain très répandu et que personne ne remarque : les épaulettes des costumes qui miment une génétique masculine virile (épaules larges). Le costume à d ailleurs un certain succès ce n est pas pour rien. L’armée utilise beaucoup le peacocking aussi dans ses accoutrements (casques à pointe où à plumes, épaulettes, médailles etc)
    Cordialement

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *