Petite baise OKLM lors d’un premier rendez-vous dans des cabines d’essayage

Le 22 mai 2017,

A 16 heures, cet après-midi, j’avais un premier rendez-vous original. Je devais en effet retrouver une nana (que je n’avais jamais vue) dans les cabines d’essayage du rayon sous-vêtements des galeries Lafayette à Lyon. Là, on était au top de l’aventure !!!

Au début, je ne l’ai pas trouvée parce qu’elle a eu la mauvaise idée d’arriver en avance et qu’une vendeuse de chez Aubade l’avait accostée dans les rayons pour lui donner des trucs à essayer.

Heureusement, cette même vendeuse m’a abordé peu après (elle devait avoir pris trop de café ou être sous stéroïdes et faire du zèle). Je lui ai raconté que j’attendais ma copine pour choisir un modèle de soutien-gorge et elle m’a demandé si ce ne serait pas par hasard la jeune fille qui faisait déjà des essayages. J’ai répondu que « peut-être » et suis allé voir.

Du coup, la première fois que j’ai vu cette fille qui n’avait pas froid aux yeux, elle était déjà à moitié nue… et j’ai trouvé ça hyper bandant. On a fait une sorte de jeu de rôle devant la vendeuse, on a joué à faire comme si j’étais son mec et tout. Puis la commerciale s’est barrée et j’ai embrassé la nana. Elle a eu l’air de kiffer ça alors j’ai mis un doigt dans son string : sur son clito puis dans son vagin. J’y ai constaté un climat humide, comme Bretagne. Enfin, je suis rentré dans la cabine et on a tiré le rideau.

Ce qui s’est passé par la suite ne vous regarde pas. Non, j’rigole ! Je vais tout vous raconter, comme d’hab… J’ai baissé mon pantalon, sorti ma queue et une capote… elle s’est penchée en avant et je l’ai baisée assez rapidement en levrette, debout dans cette cabine, sans vraiment se parler avant. C’était le deal de départ que l’on avait convenu sur Adopte si on se plaisait : on souhaitait réaliser un fantasme et se taper un délire.

J’avoue que la situation était très excitante, surtout avec le risque de se faire surprendre par la vendeuse qui pouvait revenir à n’importe quel moment nous foutre dehors à l’aide d’un gorille heu pardon d’un vigile. Je trouve que ce field report met aussi en valeur le côté éphémère des rencontres et le fait que ça peut être hyper simple, de baiser, si personne n’en fait toute une histoire.

Après ce coït pour le moins spécial, chacun est reparti de son côté et, au passage, j’ai jeté la capote usagée dans une des poubelles du centre commercial. Je me suis dit, en le faisant, que les gens qui font le ménage dans la Part-Dieu doivent parfois avoir de drôles de surprises…

Je suppose que cette fille avait un mec et que c’est pour ça qu’elle souhaitait une rencontre de ce type. Enfin, je n’en sais rien et ne veux pas le savoir. Qui suis-je pour juger, de toute façon? Grâce à elle, en tout cas, j’ai battu le record de FuckCloses mensuel de Snipe (il l’avait dit dans notre podcast) et j’en suis très fier. Ca prouve que, malgré les arnaqueurs de plus en plus nombreux dans ce milieu, il reste tout de même des players efficaces dans la nouvelle génération.

Par contre, je vous avoue que je suis dans le mal, j’ai un peu mis mon corps à rude épreuve et les premières chaleurs n’aident pas. J’ai des vertiges, je suis crevé, je n’en peux plus… je vais me prendre quelques jours de repos puis descendre à Aix pour l’anniversaire de ma mère.

Du coup, je ne sais pas s’il y aura un FC de plus ce mois-ci… je pourrais très bien me contenter de ce score plus qu’honorable et laisser l’opportunité à un de mes lecteurs de travailler sur son Game afin de, pourquoi pas, un jour, faire mieux.

Je serais fier qu’un gars vienne me dire qu’il est rentré dans la communauté de la séduction grâce à moi et qu’il en a ensuite repoussé les limites. Car c’est exactement ce que j’ai fait : j’ai découvert ce milieu grâce à un reportage sur Snipe donc je le remercie et j’espère qu’il verra dans ma réussite un hommage. Je parle de réussite parce que n’allez pas croire que je me suis envoyé 12 thons. Y’en a même 2 ou 3 qui étaient du très très haut niveau.

Sur le chemin du retour direction chez moi, j’ai reçu un appel de La Prof qui me disait qu’elle allait à la Part-Dieu pour y chercher un cadeau pour la fête des mères… alors elle m’a proposé d’y boire un coup. Comme un con, j’ai fait demi-tour et y suis allé sans réfléchir mais j’avais du putain rouge à lèvres de l’autre meuf partout sur la gueule et elle m’a grillé direct en me voyant. J’ai eu droit à un scandale (justifié) et une scène de jalousie. Je vous raconte ça pour l’anecdote, et pour que vous en tiriez des enseignements : pensez à bien vous essuyer les lèvres pour ne pas vous faire griller par votre copine après avoir galoché une cochonne infidèle.

Que le Dieu du Game soit avec vous !

 

Extrait du journal de la formation Cyprine

Cyprineman

Écrivain scandaleux, prof de Game et expert en relations hommes/femmes. "Coach en séduction", ça n'existe pas. Ou alors, montrez-moi un diplôme. Je ne vends pas de méthode spécifique, parce que ça reviendrait à fermer les autres portes : je m'intéresse à tout ce qui fonctionne. J'aime faire des essais, des expériences et y aller au culot. J'adore également mettre les pieds dans le plat. Ne comptez pas sur moi pour vous dire ce que vous voulez entendre : je préfère dire les choses comme elles sont (selon mon expérience) mais je dois vous prévenir que, parfois, la vérité dérange. En d'autres mots : je ne fais pas dans le politiquement correct pour vous prendre pour des cons et vous prendre aussi vos sous par la même occasion. J'espère que vous apprécierez ! Mes valeurs sont : l'honnêteté, le respect et la sincérité. Mon but est de prendre mon pied sans me prendre la tête. Mes produits se veulent complets, exhaustifs et efficaces tout de suite. Si vous voulez améliorer votre compréhension et vos relations avec le sexe opposé, je vous propose une gamme de produits payants variés complémentaires des nombreux produits gratuits : si vous êtes intéressé(e), rendez-vous dans la rubrique "mes travaux" dans la barre de droite. Avec ça, vous saurez tout sur le Game (le jeu de la séduction et de la drague) !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.