Plan à quatre avec ma complice et deux meufs en couple

 

Le 11 mai 2017,

Hier soir, vers 19h, j’avais invité une meuf chez La Prof en lui disant que c’était pour faire connaissance autour d’un verre de vin… en vue d’un plan à trois programmé vendredi soir. Quelle naïve, elle devait croire que je suis le genre de personne qui organise des rendez-vous de puceau, sans vouloir baiser !

Là où c’est fort, c’est que j’avais aussi invité une deuxième nana, mais cette fois en la prévenant que l’on serait probablement plusieurs et que ce serait pour partouzer (je la sentais beaucoup plus open-minded sur le t’chat). Il est important de préciser que nous ne connaissions ces filles ni d’Eve ni d’Adam, on les avait juste branchées à l’arrache sur Tinder.

J’avoue, j’ai été un peu manipulateur sur ce coup-là (mais je pense que la faim de chattes justifie les moyens) : je n’avais pas prévenu la première que l’on serait quatre, pour éviter qu’elle ne prenne peur. Je me suis dit que mon plan orgiaque aurait ainsi plus de chances de réussir si je la mettais devant le fait accompli, histoire qu’elle n’ait pas le temps d’appréhender. Quant à l’autre, tant pis pour elle si elle se dégonflait… nous, on serait au moins trois à s’amuser!

On a profité que la deuxième nana soit en retard pour chauffer la première et qu’elle n’ait plus du tout envie de se barrer en voyant une quatrième personne débarquer par surprise. Y’a pas à dire, La Prof est quand même une super complice car même si elle avait la trouille (moi aussi j’avais un peu le trac), elle a suivi le plan à lettre ! Bravo à elle !!!

Du coup, lorsque la retardataire est arrivée et qu’elle s’est avancée vers moi pour me faire la bise, j’avais déjà ma bite dans la gorge d’une meuf… qui, elle-même, avait les seins à l’air. On a rapidement mis la dernière arrivée dans l’ambiance, ce qui n’a pas été très difficile tant l’atmosphère était chaude et suave. La tension sexuelle était alors plus que palpable !

On a beaucoup pratiqué le sexe oral dans le salon avant d’aller dans la chambre. Sur le lit, les positions devenait de plus en plus sophistiquées. On a notamment fait des montages ingénieux comme celui avec une fille qui montait se faire lécher sur une autre, que je léchais moi-même pendant que la dernière s’occupait de moi tout en se faisant doigter par la première. Parfois, c’est moi qui léchais une meuf tout en me faisant sucer par une nana se faisant lécher par une troisième, elle-même ayant la chatte bouffée par celle que je léchais. L’énergie sexuelle circulait très bien ainsi. D’ailleurs, à un moment, une des invitées m’a éjaculé dans la tronche. Je ne rigole pas, je la léchais pépère lorsque j’ai reçu un jet chaud directement dans l’œil. Ca m’a fait tout drôle ! Sacrée fontaine !!!

Finalement, les nanas étant toutes bisexuelles, elles ont eu envie d’un coup de queue. Alors, je me suis montré serviable et les ai prises, une par une. J’étais comme dans une sorte de transe, sans mentir, j’étais haBITE par le Dieu du Game : j’ai tenu mon érection pendant plus de deux heures. Faut dire que je n’avais pas le droit à l’erreur : je n’avais pas envie de me retrouver sur la touche alors que c’était peut-être la soirée de ma vie, fantasmatiquement parlant.

J’étais d’autant plus excité que, souvent, celle que je prenais essayait de s’occuper d’une autre pendant que la dernière venait soit derrière moi pour m’encourager soit allait rouler des pelles à celle qui se faisait lécher. C’était vraiment un beau spectacle.

Bref, j’suis assez fier car toutes les nanas ont joui, et même plusieurs fois. Comme je l’ai dit, me créer un harem était vraiment un fantasme que j’avais depuis longtemps. D’ailleurs, dans la formation Cyprine, je vous donnerai toutes les explications dont vous avez besoin pour organiser ce type de soirées (et votre queue vous dira « merci »).

Après la baise, on a un peu parlé, tous les quatre. J’ai appris que les deux filles étaient en couple : l’une avec un gars impuissant, l’autre avec un mec en alsace (ça rassure sur la mentalité des meufs quand elles ne sont pas baisées régulièrement…) Etant en minorité, j’ai pu constater à quoi ressemblent des discussions de filles et je peux vous dire qu’elles parlent de cul de façon très trash… elles se renseignent aussi énormément les unes auprès des autres sur leur propre corps, sur comment avoir plus de plaisir et n’hésitent pas à échanger leurs expériences ainsi que leurs idées coquines.

Enfin, il était déjà minuit lorsque les invitées sont parties. La Prof a ouvert la fenêtre pour dissiper les odeurs de sexe et j’ai entendu les deux autres échanger leurs numéros, dehors. C’est cool pour elles ! Moi, j’ai dormi avec La Prof en me disant que cette fille est quand même putain de géniale de me permettre de vivre des aventures comme ça. Ce matin, le réveil a piqué mais ça valait le coup…

S’il vous plaît, Dieu du Game, restez encore un peu avec moi !

 

Extrait du journal de la formation Cyprine

Cyprineman

Écrivain scandaleux, prof de Game et expert en relations hommes/femmes. "Coach en séduction", ça n'existe pas. Ou alors, montrez-moi un diplôme. Je ne vends pas de méthode spécifique, parce que ça reviendrait à fermer les autres portes : je m'intéresse à tout ce qui fonctionne. J'aime faire des essais, des expériences et y aller au culot. J'adore également mettre les pieds dans le plat. Ne comptez pas sur moi pour vous dire ce que vous voulez entendre : je préfère dire les choses comme elles sont (selon mon expérience) mais je dois vous prévenir que, parfois, la vérité dérange. En d'autres mots : je ne fais pas dans le politiquement correct pour vous prendre pour des cons et vous prendre aussi vos sous par la même occasion. J'espère que vous apprécierez ! Mes valeurs sont : l'honnêteté, le respect et la sincérité. Mon but est de prendre mon pied sans me prendre la tête. Mes produits se veulent complets, exhaustifs et efficaces tout de suite. Si vous voulez améliorer votre compréhension et vos relations avec le sexe opposé, je vous propose une gamme de produits payants variés complémentaires des nombreux produits gratuits : si vous êtes intéressé(e), rendez-vous dans la rubrique "mes travaux" dans la barre de droite. Avec ça, vous saurez tout sur le Game (le jeu de la séduction et de la drague) !

2 thoughts to “Plan à quatre avec ma complice et deux meufs en couple”

  1. Salut, je suis ton blog et j’adore ton style ! Je me demandais pourquoi vous vous etes séparés avec la prof ? Est ce que les enguelades étaient dues a la relation libertine ? Elle etaite jalouse ? Parce que je me demande si ce genre de relation est vraiment viable sur le long terme.
    Sinon ca serait genial si tu faisais un article sur comment convaincre sa copine à tenter le libertinage
    A+

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.