Presque plan à trois avec une moche

Le 19 juillet 2016,

Les choses ont évoluées depuis mon dernier post.

Au travail :

Tout d’abord, j’ai trouvé un nouveau taf pour la rentrée. Il est un peu moins bien payé que celui que j’ai actuellement… mais tant pis, je n’en peux plus de voir les têtes à claques de mes collègues.

C’est encore dans un cabinet comptable… en fait, je n’ai rien trouvé d’autre. Mais j’ai réfléchi et me suis dit que si j’arrive à y tenir 3 ans, je pourrai ensuite me mettre à mon compte et m’organiser comme je le souhaite.

Du coup, je vais faire une énième tentative, pour repartir à zéro. Mais cette fois, je veux une sécurité, du coup je m’applique à me faire virer pour toucher le chômage. Dans ce but, je n’arrive jamais au bureau avant 10h le matin, j’en pars rarement après 18h et, sur place, je ne fais que le strict minimum.

Avec ma meuf :

J’ai passé le pont du 14 juillet dans le sud, avec ma chérie. Pas à Nice, heureusement (cf. les attentats), mais pas loin !

Cependant, le 13, matin du départ, elle s’est mise à faire la gueule et ne voulait plus partir. Elle m’a demandé de me faire rembourser les billets et tout. Je lui ai dit de réfléchir et finalement elle s’est excusée, m’a avoué qu’elle avait paniqué à l’idée de passer quelque jours chez mes parents, et m’a rejoint sur le quai au dernier moment.

Sur place, cela s’est bien passé dans l’ensemble…

Je commence à en avoir marre de ces crises de nerfs. Si elle continue, un jour je vais me prendre une colère et la plaquer ! D’ailleurs, si elle n’était finalement pas venue, c’est ce que j’aurais fait et serai parti tout seul.

Plans à 3 :

On a cherché des threesomes sur Adopte en se créant un compte de fille (gratuit). On en avait trouvé 4 ou 5 intéressées mais on a été bannis avant de pouvoir conclure (des frustrées nous ont signalés aux modérateurs).

Idem sur OVS : on a voulu organiser une soirée strip – jeu de cartes mais on a été virés par les modérateurs.

Les justifications que ces sites ont données sont plus que vaseuses : il paraît ce serait illégal. C’est quoi cette censure du plan à trois, sérieux ?! Je veux bien que ça ne soit pas dans les mœurs mais c’est quand même un fantasme répandu, les gens pourraient respecter, non ?

Du coup, je me demande si on ne va se contenter de draguer sur Facebook. Il doit y avoir moyen d’y trouver des nanas consentantes en rentrant dans le tas. Mais le revers de la médaille c’est que si jamais on tombe par hasard sur des coconnes qui, dans leur grande susceptibilité, se sentent agressées par la proposition et nous signalent… on risque de se faire dégager de ce maudit réseau social aussi !

Reste Tinder. Qui nous a fait vivre une nouvelle aventure, d’ailleurs. En arrivant dans le sud, on a eu plein de nouveaux profils à liker. C’est normal, on a changé de région alors grâce à la géolocalisation, on a eu pléthore de nouvelles propositions (on avait épuisé les propositions de membres bisexuelles et goudous à Lyon) !

Dans le lot, on en a trouvé quelques-unes se disant intéressées (la force de Tinder c’est le nombre en fait). Bon, beaucoup se sont dégonflées au dernier moment, comme d’habitude, mais une a souhaité nous rencontrer dans un bar.

On a pris la CyprineMobile pour la rejoindre dans la ville voisine, à 20km de notre position. Elle n’était pas terrible. Sérieux, sur les photos elle était pas mal, sa description était marrante mais en vrai… plutôt décevante.

Cependant, le fait que l’on se soit déplacés pour elle nous a poussés à rester et à discuter avec la pitchoune.

Ensuite, elle a super bien joué le coup, la petite (je dois bien le reconnaître) ! Elle s’est DHV. Elle a raconté que plein de garçons veulent la revoir après l’avoir baisée et tout. Ce qui sous-entendait qu’elle serait un bon coup. Elle a enfoncé le clou en disant que son voisin se plaint régulièrement qu’elle baise et crie trop fort tandis que lui est un coincé du cul…

Elle nous a aussi raconté qu’elle fait beaucoup de sport, et elle s’était habillée avec des vêtements larges, du coup, on s’est dit « peut-être qu’elle est bien foutue » malgré les apparences.

Et enfin, elle a lead jusqu’à chez elle. « Alors on va chez moi, boire sera moins cher qu’au bar ! » Sur le chemin, on a échangé des SMS avec La Prof « t’en penses quoi ?
– Bof et toi ?
– J’suis mitigée ».

On traversait la ville à pieds et, à un moment, on a croisé un gars qu’elle connaissait. Il lui a sauté au cou, lui a dit qu’elle était super belle avec sa nouvelle coupe. Ce qui était faux, selon moi : elle avait les cheveux longs sur les photos Tinder et là, les cheveux courts (je déteste ça). Mais on reconnait les morts de faim à ce qu’ils s’en foutent, ils essaient de tirer le coup à tout prix, en étant mielleux à souhait et en complimentant des trucs moches.

Une fois sur chez elle, la meuf nous a fait du rentre-dedans verbal.

Elle a super bien gamé malgré le fait que son appartement soit sale et qu’elle ait encadré, puis exposé dans son salon, une photo de gens qu’elle ne connait pas, juste parce qu’elle les trouvait beaux. Du coup, on s’est tous désappés. Mais là, horreur : une chatte très poilue et un corps assez gras. Pensant que l’on devrait toujours se déplacer avec une boîte de lingettes épilatoires, je ne l’ai ni embrassée ni niquée. Sérieux, fait-elle ça pour protester contre la déforestation de la forêt amazonienne, pour chatouiller le nez des mecs qui la lèchent et se marrer discrètement quand ils éternuent ou bien son esthéticienne est-elle simplement en prison ?

J’ai quand même léché ma copine qui a joui. Puis, elle a voulu doigter un peu notre hôte pour lui faire plaisir mais s’est retrouvée avec les doigts plein de sang « ah, moi, ça ne me gêne pas de faire l’amour pendant mes règles ».

Ma chérie a couru sous la douche pour se laver et l’autre m’a sucé, comme si de rien n’était. Autant dire qu’à partir de ce moment-là, La Prof s’est mise de côté, encore sous le choc.
Je n’étais pas trop chaud non plus alors j’ai mis une heure à jouir.

On n’a pas fait traîner une fois mon sperme propulsé sur mon propre ventre, on s’est barrés manu militari. Voilà comment on a fait un presque plan à trois avec une moche. On ne nous y reprendra pas ! C’est, je pense, le principe de cohérence qui nous a encouragés à aller jusqu’au bout !

En rentrant, on est passés devant un club libertin. Sur le parking, moins de dix voitures, que des caisses de luxe. J’imagine que c’était également un cliché à l’intérieur : que des vieux bourgeois attachés sur une croix, se fistant mutuellement tout en se faisant fouetter par de jeunes prostituées. Du coup, on a décidé de ne pas y aller.

On est rentrés dormir après avoir regardé des vidéos à la con sur Youtube pour oublier cette mésaventure. On se sentait sales, en fait. Mais restons positifs : au moins ça fait une aventure marrante à raconter ! Et ça montre que le game permet de tirer largement au-dessus de son propre niveau, pour les mecs comme pour les meufs (elle était assez maline quand même, cette petite opportuniste).

Hier, je nous ai inscrits sur Nouslibertins. C’est le dernier site libertin connu que nous n’avons pas essayé. Ça a l’air de bouger un peu plus que sur les autres. En effet, en un jour, j’ai déjà reçu une réponse d’une fille seule. Elle était chaude jusqu’à ce que je demande « tu es dispo cette semaine ?
– ah mais tu as tout gâché, tu es trop pressé, j’ai horreur de ça ».

Ah bon… encore une qui a un pète au casque, si vous voulez mon avis !

Aller, à bientôt, les cochons !!!

Post scriptum :

Là je suis en train de m’énerver donc il vaut mieux que j’arrête d’écrire. Je suis chez un client qui n’est pas là, pour faire sa TVA. Je suis avec sa secrétaire qui n’avait rien préparé. Du coup, j’ai fait mon travail et m’apprête à me barrer mais elle veut que je reste jusqu’à 18h (il est 13h30) pour faire le point sur on-ne-sait-pas-quoi. D’ici-là, elle doit soi-disant répondre à des appels d’offres urgents. Elle me dit que si je ne suis pas content, je n’avais qu’à venir à 7h, parce qu’elle était disponible à cette heure-là. Je viens de lui dire que je m’en balek et que je m’arrache parce que je n’ai pas qu’elle dans ma vie. Elle est très vexée mais tant pis ! J’en ai marre de ces clients cons, chiants et sans-gêne.

Que le Dieu du Game soit avec nous !

Cyprineman

Écrivain scandaleux, prof de Game et expert en relations hommes/femmes. "Coach en séduction", ça n'existe pas. Ou alors, montrez-moi un diplôme. Je ne vends pas de méthode spécifique, parce que ça reviendrait à fermer les autres portes : je m'intéresse à tout ce qui fonctionne. J'aime faire des essais, des expériences et y aller au culot. J'adore également mettre les pieds dans le plat. Ne comptez pas sur moi pour vous dire ce que vous voulez entendre : je préfère dire les choses comme elles sont (selon mon expérience) mais je dois vous prévenir que, parfois, la vérité dérange. En d'autres mots : je ne fais pas dans le politiquement correct pour vous prendre pour des cons et vous prendre aussi vos sous par la même occasion. J'espère que vous apprécierez ! Mes valeurs sont : l'honnêteté, le respect et la sincérité. Mon but est de prendre mon pied sans me prendre la tête. Mes produits se veulent complets, exhaustifs et efficaces tout de suite. Si vous voulez améliorer votre compréhension et vos relations avec le sexe opposé, je vous propose une gamme de produits payants variés complémentaires des nombreux produits gratuits : si vous êtes intéressé(e), rendez-vous dans la rubrique "mes travaux" dans la barre de droite. Avec ça, vous saurez tout sur le Game (le jeu de la séduction et de la drague) !

4 thoughts to “Presque plan à trois avec une moche”

  1. Heu… tu pourrais expliquer un truc… j’avais l’impression que ton blog était le reflet de ton actualité… mais là j’ai l’impression que tu es en mode flash back… je comprends rien… ou alors, tu l’as dit, mais j’ai pas suivi…

      1. yep, j’avais bien vu les dates, tu laisses pas le choix dans la date, enfin pas pour les moches quoi…

        Le field report, le conflit d’intérêt, comprend pas, intéressant, ça doit être un truc de game… ou pas. du coup, ça fait un peu double vie qd même, c’est marrant. genre comme une série dont tu connais la fin.

        1. En fait, c’est pas conflit d’intérêt, c’est genre pour préserver la vie privée de gens. Ethique quoi… Snob.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.