Elles racontent toujours leurs baises à leurs meilleures copines

Le 4 avril 2017,

Lundi soir, j’suis rentré de Tours. Je suis complètement crevé parce que le voyage a été long et je traîne un rhume à la con depuis plusieurs jours…

Néanmoins, j’avais hâte de rentrer à Lyon parce que j’ai dragué une jolie blonde sur Lovoo pendant mon séjour (je teste les différentes applications dans le cadre de ma formation Cyprine).

La drague en ligne, c’est quand même super pratique pour se trouver des plans à distance.

J’ai créé un profil lambda sur cette appli de kikoolol parce que mon but était de commencer avec un opener contextuel, d’avoir une conversation pas trop sexuée avec une nana et de faire venir la fille directement chez moi pour la baiser au premier rendez-vous.

Je suis content d’avoir réussi ce petit challenge : je publierai bien évidemment mon profil ainsi que la conversation dans le cadre de ma formation Cyprine pour vous aider à faire la même chose et à contenter la divinité exigeante que vous portez entre vos jambes.

Au dernier moment, la fille m’a demandé « on se retrouve où ? » alors qu’il m’avait semblé qu’on s’était entendus pour que le rendez-vous ait lieu chez moi. Du coup, histoire de lui forcer la main, l’air de rien, j’ai répondu « chez moi, j’ai acheté du vin en plus ». Je n’étais pas encore allé faire les courses mais lui faire ce pied dans la porte m’a motivé et j’ai pris une bouteille à 4 euros pour elle.

Quoi qu’il en soit, elle ne s’est pas fait prier, c’était bon signe… Elle est arrivée vers 21h avec de quoi grignoter (des olives et des trucs d’apéritif) alors on s’est installés autour de ma table à manger. Qu’est-ce que j’aime les filles bien élevées comme ça ! Et en plus, ça me fera des provisions pour plusieurs jours.

Elle est un truc genre kiné, jolie et vraiment pas con : j’ai passé une agréable soirée en sa compagnie. Je l’ai bien taquinée et ai joué avec la tension sexuelle pendant un moment qui m’a semblé très long mais que j’ai trouvé délicieusement agréable (1 heure et demi environ). Il faut dire qu’elle me donnait bien la réplique, nous étions sur la même longueur d’onde et il y avait un bon feeling alors ça a facilité les choses !

Au bout d’une heure, il était temps de passer à la vitesse supérieure : je me suis rapproché d’elle et lui ai demandé de se lever. Elle a suivi mon lead alors je l’ai aidée à se déshabiller (qu’est-ce que je suis serviable) !

Une fois en sous-vêtements, on s’est embrassés fougueusement. Elle embrasse vraiment bien, j’aurais pu lui rouler des pelles toute la nuit… mais point trop n’en faut !

Après cet interlude romantique, je l’ai doigtée pour l’exciter puis l’ai léchée jusqu’à l’orgasme. Ce ne fut pas facile parce qu’elle a, dit-elle, du mal à se laisser aller complètement avec un inconnu. Mais nous y sommes arrivés ! Pour me remercier, elle m’a taillé une bonne pipe. Je crois qu’une meuf qu’on a bien léchée ferait presque n’importe quoi pour nous faire plaisir après. Cette fellation de déesse a vraiment attisé mon désir pour elle (surtout qu’elle a un corps hyper bandant).

Ensuite, alors que la tension sexuelle était à son paroxysme, on a baisé dans cinq ou six positions (dont une levrette assez violente debout contre ma baie vitrée) et elle a conclu « tu es un sacré bon coup toi ». Ca m’a fait très plaisir car ça venait récompenser tous mes efforts. Je vous donnerai, dans ma formation, des conseils pour que les femmes vous disent régulièrement ça à vous aussi !!!

Enfin, on a fait un petit câlin. C’est à ce moment-là que je l’ai faite parler… et j’ai obtenu des sortes de confidences sur l’oreiller : elle m’a avoué qu’elle racontait toujours ses rencards ainsi que ses baises à ses meilleures copines. Elle m’a dit que les nanas font souvent ça entre filles, mais qu’elles jouent les prudes dès qu’un mec est dans les parages. D’où l’intérêt de bien les baiser: ça pourrait donner des idées à leurs copines !!!

Elle est partie vers 1 heure du matin en me disant qu’elle serait fracassée le lendemain mais que ça valait le coup. De mon côté, j’ai mis la rediffusion d’une émission politique à la con et me suis endormi devant (c’est radical comme truc).

Voilà ! C’est vraiment pour ce genre d’aventures que je game, parce qu’il y a eu un bon jeu de séduction et que la partie de jambes en l’air était très sympa !

Que le Dieu du Game soit avec vous, les amis !

 

Extrait du journal de la formation Cyprine

Cyprineman

Écrivain scandaleux, prof de Game et expert en relations hommes/femmes. "Coach en séduction", ça n'existe pas. Ou alors, montrez-moi un diplôme. Je ne vends pas de méthode spécifique, parce que ça reviendrait à fermer les autres portes : je m'intéresse à tout ce qui fonctionne. J'aime faire des essais, des expériences et y aller au culot. J'adore également mettre les pieds dans le plat. Ne comptez pas sur moi pour vous dire ce que vous voulez entendre : je préfère dire les choses comme elles sont (selon mon expérience) mais je dois vous prévenir que, parfois, la vérité dérange. En d'autres mots : je ne fais pas dans le politiquement correct pour vous prendre pour des cons et vous prendre aussi vos sous par la même occasion. J'espère que vous apprécierez ! Mes valeurs sont : l'honnêteté, le respect et la sincérité. Mon but est de prendre mon pied sans me prendre la tête. Mes produits se veulent complets, exhaustifs et efficaces tout de suite. Si vous voulez améliorer votre compréhension et vos relations avec le sexe opposé, je vous propose une gamme de produits payants variés complémentaires des nombreux produits gratuits : si vous êtes intéressé(e), rendez-vous dans la rubrique "mes travaux" dans la barre de droite. Avec ça, vous saurez tout sur le Game (le jeu de la séduction et de la drague) !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.