Ses sous-vêtements étaient dépareillés

Ses sous-vêtements étaient dépareillés

Comment ça se passe, la drague, à Lyon ?

Le 11 juillet 2015,

Avec les filles, ça a donné quoi, dernièrement ?

Histoire de me remonter un peu le moral (et « pour passer le temps » comme diraient les gens qui n’assument pas) alors que je passais encore 1h dans les transports en communs chaque jour, j’ai réinstallé Tinder. Cette manipulation a donné lieu à 4 aventures.

1 / La première semaine, j’ai eu rencard avec une infirmière. Mignonne mais un peu grassouillette… ici ils ne connaissent pas l’huile d’olive, ils foutent de la putain de crème partout, faut pas s’étonner… C’est la ville de la Gastronomie avant tout alors que, moi, je viens de la ville de la Kalachnikov (nous n’avons pas les mêmes valeurs) !

Ouverture de parenthèse. D’ailleurs, moi aussi je commence à grossir, j’ai déjà pris 2kg depuis que je suis ici. Fermeture de la parenthèse.

Avant le rendez-vous, par SMS, l’infirmière me disait qu’elle avait envie de me baiser mais que, malheureusement, elle avait ses règles (c’est la plus vieille excuse du monde alors c’est difficile de savoir si c’est vrai). Du coup, on s’est vus dans un bar au lieu qu’elle me suce directement chez elle.

Je me suis dit que ce serait un investissement de long-terme et que j’me la taperai la semaine d’après… mais grave erreur! On a passé un bon moment, elle a bien rigolé, j’ai sexualisé. Seulement, au moment de se dire « au revoir », j’ai essayé de l’embrasser dans le cou, plusieurs fois… et elle se reculait tout le temps. J’y suis quand même arrivé en insistant, mais bon, elle était bizarre. Chaude en parole, distante en actes. Elle a fini par me confesser avoir un copain et que, finalement, elle ne se sentait pas de le tromper, blablabla.

Du coup, j’lui ai dit de me recontacter lorsqu’ils auraient cassé (parce que, ouais, avec une telle mentalité, ils risquent de ne pas rester ensemble longtemps). Et j’ai joint une photo de mon torse nu par MMS. C’était un peu prétentieux mais tant pis. Je n’aime pas qu’on me fasse perdre mon temps de la sorte, je trouve ça irrespectueux, donc je le suis en retour.

Surtout que, le temps, c’est ce dont je manque le plus en ce moment, après le sexe. Le truc qui m’a mis en rogne c’est qu’après cette déception, je suis rentré chez mes cousins à 22h : il a fallu que j’me fasse à manger et tout, j’me suis couché tard… or, le sommeil est la troisième chose qui me manque le plus actuellement. Bon, ce n’est pas une aventure totalement négative puisque j’ai quand même passé un bon moment et découvert un bar sympa sur les berges du Rhône. Y’a plein de monde qui sort là-bas, les gens font des apéros sur les pelouses à côté des péniches. Ca a un côté romantiquement sexuel que je kiffe!

2 et 3 / Entretemps, j’ai branché 2 autres meufs sur Tinder et ai eu droit à des photos de leurs seins et de leurs jambes sur Snapchat. Je n’ai pas encore vu leurs fesses mais ça ne devrait pas tarder. Une est en vacances en Avignon. L’autre est partie passer quelques jours chez ses parents en Normandie. C’est le grand écart entre les deux ! J’espère qu’elles le font aussi au lit !!!

Du coup, je verrai pour m’occuper de leur cas à la rentrée, si elles ne se dégonflent pas entretemps. Car ouais, les meufs se lâchent « bizarrement » beaucoup plus à distance, lorsqu’une partie de jambes en l’air est impossible. Ça montre bien qu’elles en ont envie au fond. Au moment de concrétiser, par contre, beaucoup stressent, s’imaginent des scenarii de merde, et préfèrent rester chez elles à regarder la télé que jouir, en s’inventant des excuses de merde pour essayer de justifier un comportement aussi con. Le piège ici c’est croire qu’on a fait quelque chose de mal. Parfois oui. Mais parfois non, quand on a un game propre, on se rend compte que beaucoup de filles « n’ont pas ce qu’il faut ». Elles doivent prendre conscience que c’est très méchant et très frustrant de faire ça à un mec, plus que si elles avaient dit « non » directement.

4 / La semaine dernière (j’n’ai pas eu le temps d’écrire avant désolé), je suis allé chez une nana qui est vendeuse à H&M. On discutait sur Tinder depuis un bon moment. Puis, un jour béni, elle m’a balancé son numéro de but en blanc. J’ai répondu pour la taquiner “on se parle en chiffres maintenant ?
– c’est mon num ce sera plus pratique.”

Puis, quotidiennement par SMS, je lui demandais de quelle couleur étaient ses sous-vêtements : elle répondait apparemment la vérité et c’était marrant parce qu’elle était souvent dépareillée. Parfois, elle me disait même qu’elle dormait nue… ça m’excitait. Je ne suis qu’un pauvre hétéro! Je lui ai envoyé une photo de moi torse nu pour passer le temps et elle a répondu “miam“. Oh my God ! Mon détecteur de cyprine s’est affolé !

Voici quelques sextos cultes que l’on s’est échangés :
– “c’est dur aujourd’hui au bureau et je ne parle pas de mon zizi”
– “j’aurais eu bien envie de te faire l’amour ce matin avant le taf”
– “je suis tout dur, tu es toute mouillée ?”
– “j’ai une érection assez incroyable à l’instant, c’est dommage de la gâcher en faisant de la compta”
– “si tu ris à ma blague tu es à moitié dans mon lit
-haha haha alors je ris deux fois comme ça j’y suis entièrement.”

Un jour, au cours d’une de nos discussions philosophiques habituelles, elle m’a dit aller se faire dépister tous les 6 mois car elle aime vraiment sucer et avaler. J’ai répondu que je la comprenais car j’aimais lécher. Elle m’a dans la foulée invité chez elle, le week-end suivant. Ce n’était donc pas une petite chatte qui t’chat avec des mecs pour passer le temps puis qui flake (annule au dernier moment sous une fausse excuse) parce qu’elle a la trouille de prendre son pied trop fort ! C’était apparemment une vraie tigresse, me suis-je dit ! Rien que pour ça, elle méritait un Cyprineman en pleine forme !

Le soir du jour convenu, j’ai envoyé “j’arrive dans 14 minutes à l’adresse que tu m’as donnée
– très précis
– ouais, tu verras ce que je fais de précis aussi avec mes doigts.”
En fait je suis arrivé 45 minutes plus tard. Le parcours avait l’air plus petit sur le plan. Mais ça tombait bien que je sois en retard, car son coloc gay venait juste de partir travailler dans un hôtel hanté (il y est réceptionniste). Il paraît qu’il raconte les trucs qu’il y voit parfois la nuit et que ça fout trop la trouille à sa coloc. Tant mieux, je n’avais plus qu’à la réconforter derrière. Les gays sont nos alliés!

J’ai monté l’escalier et suis arrivé essoufflé, comme après un quicky dans un ascenseur. Une belle blonde aux yeux verts avec une frange m’a ouvert. Sérieux, vraiment pas mal, la nana! Elle portait juste un t-shirt et un shorty.

Elle voulait m’embrasser d’entrée de jeu sur le palier mais j’ai fait durer en esquivant pour faire monter la tension sexuelle. Je lui ai donc fait un bisou dans le cou. Puis, on est allés dans sa chambre en se tenant la main. Y’avait un rat. Sérieux ! Encore une chtarbée (ça fait déjà deux tarées que je rencontre à Lyon). Mais bon, j’étais trop en manque de cul alors j’suis passé outre. Et puis elle était bonne, donc bon, pour ce que j’en avais à faire…

On s’est embrassés un moment, puis j’ai commencé à la doigter… elle avait trop chaud alors elle a enlevé son haut. Je la comprend, faut savoir que c’est la canicule ici : il fait quasiment 40°C en ce moment et j’exagère pas comme un marseillais… en plus avec la pollution, on étouffe, c’est pas facile… Le sud pour la chaleur c’est quand même mieux, y’a un peu d’air au moins !

Bref, j’ai à mon tour retiré mon polo puis lui ai enlevé son shorty de coquine. Je l’ai léchée un bon moment (j’avais soif à cause de cette calor) jusqu’à ce qu’elle jouisse. Elle a commenté “moi quand je jouis ça me mets KO”. Elle m’a ensuite taillé une bonne pipe, c’était très bon, puis s’est allongée, m’a tourné le dos et s’est endormie. J’ai pris une photo de son cul et me suis barré. J’fais pas des trucs de pute comme ça d’habitude mais là j’ai trouvé qu’elle abusait de me traiter de la sorte, j’suis pas un godemichet !!!

Pour tout vous avouer, je l’aurais volontiers baisée après. Mais bon, comme je préfère les fellations au coït, ça allait… j’n’étais pas trop déçu ! Puis, j’avais vraiment trop besoin de décharger!

C’est effarant comme j’ai le temps de rien entre les trajets, le boulot, la fatigue, la natation que je continue un peu avec grande difficulté, etc. Il devenait urgent pour moi de m’organiser autrement, de trouver un appart’. Sinon, il y aurait eu un dragueur de moins sur cette planète (cause du décès : implosion de sperme) ! Je suis rentré pas trop tard après cette aventure, alors j’ai pu dormir pour rattraper mon sommeil en retard. J’ai dormi du sommeil du juste.

Hier, je lui ai envoyé un texto pour lui demander si elle avait eu le résultat de son dépistage mais elle n’a pas répondu. Quelle connasse ! J’ai pourtant le droit de savoir si elle est séropositive, non ?

5 / Et dans un futur proche ? Là, je dois encore m’occuper de pas mal de trucs encore comme la banque, la sécu et plein d’autres formalités ! Je vais également continuer à draguer sur Internet puisque ça marche bien ici. Enfin bon, c’est statistique ça : Lyon est bien plus grand que mon ancien village du coup y’a beaucoup plus de cibles. Sérieux, la population est environ 10 fois plus dense qu’à Aix-en-Provence. En plus, c’est un autre état d’esprit ici, j’dis pas qu’il n’y a pas de casse-couilles, mais bon. C’est autre chose… et puisque j’arrivais à saturation de mon ancienne vie, ça me fait du bien de changer d’air.

Enfin voilà, j’connais pas encore grand monde sur Lyon même si je suis déjà sorti avec 5 ou 6 meufs qui y vivent (avant de m’y installer) et que j’y ai un bon pote. Je vais aussi essayer de rencontrer des mecs qui sont dans le game mais je compte bien éviter les boulets et les immatures (comme je l’ai dit, je n’ai pas trop le temps pour des gamineries et des batailles d’ego). Je vais sélectionner des gars qui seront pas trop susceptibles de me faire chier avec leurs faux-problèmes de puceaux conditionnés à chercher l’Amour chez la première pouff’ venue qui s’intéressera un peu à eux (non j’suis pas blasé, c’est juste que j’ai vu maintes fois ce cas de figure pitoyable). J’verrai si y’a un LAIR (un regroupement de mecs qui sont dans le game) dans le coin.

La semaine prochaine, je vais loger pendant quinze jours Virginie, ma relation ouverte. En fait, ses parents déménagent et toute sa famille va s’installer à Grenoble sauf qu’ils n’y ont pas encore trouvé de logement. Elle ne sait donc pas trop où dormir pendant la fin du mois de juillet alors, comme je suis un mec trop gentil adorable, je vais la dépanner.

En août, j’aurai 3 semaines de vacances (le cabinet où je travaille ferme) : je compte bien retourner dans le sud au moins quinze jours voir mon chat, mon chien et la mer qui me manquent énormément.

Pour moi le game sérieux à Lyon commencera en septembre ! En attendant, je ferai ça en dilettante…

Que le dieu du Game soit avec nous !

Cyprineman

Écrivain scandaleux, prof de Game et expert en relations hommes/femmes. "Coach en séduction", ça n'existe pas. Ou alors, montrez-moi un diplôme. Je ne vends pas de méthode spécifique, parce que ça reviendrait à fermer les autres portes : je m'intéresse à tout ce qui fonctionne. J'aime faire des essais, des expériences et y aller au culot. J'adore également mettre les pieds dans le plat. Ne comptez pas sur moi pour vous dire ce que vous voulez entendre : je préfère dire les choses comme elles sont (selon mon expérience) mais je dois vous prévenir que, parfois, la vérité dérange. En d'autres mots : je ne fais pas dans le politiquement correct pour vous prendre pour des cons et vous prendre aussi vos sous par la même occasion. J'espère que vous apprécierez ! Mes valeurs sont : l'honnêteté, le respect et la sincérité. Mon but est de prendre mon pied sans me prendre la tête. Mes produits se veulent complets, exhaustifs et efficaces tout de suite. Si vous voulez améliorer votre compréhension et vos relations avec le sexe opposé, je vous propose une gamme de produits payants variés complémentaires des nombreux produits gratuits : si vous êtes intéressé(e), rendez-vous dans la rubrique "mes travaux" dans la barre de droite. Avec ça, vous saurez tout sur le Game (le jeu de la séduction et de la drague) !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*