T’as pas assez bu ou tu me trouves pas assez beau?

T'as pas assez bu ou tu me trouves pas assez beau?Embrasser des filles dans une soirée médecine

Le 16 juin 2013,

I – L’AVENTURE

Soirée médecine hier soir. Docks des Suds. Marseille. Avec le capitaine.

Habitué aux soirées aixoises et aux petites biatchs qui y vont, je m’attendais à me faire rembarrer un max’ en faisant du crash&burn, mais finalement non… Ce qui fait évoluer ma conception de cette technique et me pousse à vous livrer ici les dernières mises à jour de ma réflexion.

1/ “Est-ce que t’as vomi?
– (morte de rire) Non
– Bon tu peux m’embrasser alors
– (morte de rire) je ne sais plus ce qu’elle a dit
– Bon alors c’est un “non”?
– Non
– Non quoi?
– Non j’ai pas dit non.”
KissClose : une métisse indienne/française, assez grande et pas trop mal foutue.
Ratio : 1/1

2/ “Est-ce que t’as vomi?
– (morte de rire) Non pourquoi
– Bon tu peux m’embrasser alors
– (morte de rire) pourquoi je t’embrasserais?
– Parce que je suis persévérant”
Je me penche vers elle, aucune résistance, KC une jolie blonde grande et fine.
Ratio : 2/2

3/ J’ai abordé une meuf de dos, mais en fait elle était moche, elle n’a pas voulu… tant mieux !
Ratio : 2/3

4/ J’ai abordé une nana pas trop mal de loin, mais en m’approchant ben, elle était joufflue. “Ta technique c’est de la merde
– tu peux pas me parler comme ça
– pourquoi
– cette technique a fait ses preuves, connasse
– prouve-le, aborde cette fille”
Ratio : 2/4

5/ J’ai relevé le défi mais j’aurais pas dû. Une meuf pas trop mal mais qui n’a pas voulu.
Ratio : 2/5

6/ Bon, j’ai vu une petite brune bien moulée dans sa petite robe noire. Yeux verts, mignonne. J’y suis allé de mon propre chef “ça te ferait plaisir de m’embrasser?
– Non pas pour l’instant
– T’as pas assez bu ou tu me trouves pas assez beau?
– Les deux…” J’ai un peu parlé avec elle et elle m’a demandé “je suis la combientième de la soirée?
– 134 et moi je suis le combientième?”, (là j’ai un peu comme qui dirait confondu le nombre de filles avec qui j’ai couché au total et le nombre de filles que j’ai embrassées ce soir-là mais c’était de la pure provoc’) elle m’a pris par la main et a voulu danser… j’ai continué à provoquer “tu sais que je ne t’embrasserai pas
– moi non plus
– tu craqueras la première
– non aucune chance”
Fearless & relentless escalation, jeu de séduction, elle a craqué en premier.
Ratio : 3/6

Bon, j’ai bien passé 2 ou 3 heures avec cette nana. On s’entendait bien et même qu’à un moment elle m’a branlé dans mon jean la coquine (mais attention, pas jusqu’à la fin alors ça ne compte pas). J’ai rien compris, elle a vraiment pris l’initiative d’elle-même… Sinon, à un moment, un de ses potes était quasi en train de faire un coma éthylique : je lui ai amené un verre.

7/ Je me baladais vers la piste de danse quand une meuf m’a abordé “t’as pas des clopes?” elle me tripotait le torse en même temps alors j’ai répondu un truc hors sujet “t’es hétéro?
– oh oui
– t’embrasses bien?
– oui” et elle m’a foutu sa langue dans la bouche puis “t’as pas des clopes?
– Non je fume pas
– pas grave bonne soirée, c’était sympa quand même…” Elle était bien fraîche en plus, une brune aux yeux bleus bien foutue. La vie parfois réserve de bonnes surprises !!!
Ratio : 4/7

II – L’ANALYSE

Ambiance d’orgie, open bar, et tout : ces médecins voient tellement de trucs dégueulasses dans leur métier que ça ne les gène pas de vomir les uns devant les autres et tout. Les meufs se baladent à moitié à oilp et l’ambiance favorise la chaleur ainsi que la baise. Atmosphère décomplexée, donc.

Je pense que les nanas y sont plus à mêmes de laisser libre cours à leurs envies au lieu de se poser mille questions. La séduction après tout ce n’est pas faire faire à quelqu’un ce qu’il n’a pas envie de faire, mais parvenir à faire faire à la personne ce qu’elle a secrètement envie de faire. Du coup, les nanas nous testent pour voir si on comprend ça. J’ai eu des regards de haut en bas (NB : toujours soutenir le regard pendant le scan de ta personne) , j’ai eu des tests de persévérance , des nanas qui demandaient des arguments comme si je devais justifier le fait qu’elles étaient attirées par moi mais ce n’étaient que des invitations à poursuivre afin de pouvoir se lâcher en toute liberté. Je pense surtout à celle qui a commencé en me disant que je ne lui plaisait pas : c’était sans doute pour tester ma confiance en moi.

Y’avait des gus qui se mettaient torse nu et se la pétaient. Ces heures passées à la salle et tous ces produits cancérigènes absorbés, faut rentabiliser ! Mais non les bro, “un riche n’a pas besoin de dire qu’il est riche”. Ainsi, en faisant cela, vous sous-communiquez que vous n’avez aucun autre argument que votre corps, que vous cherchez à compenser, ça peut marcher, mais seulement sur les pauvres meufs…

Quand à celle qui m’a touché la bite : voulait-elle se faire plaisir (après tout quand je lui ai touché les seins et les fesses, c’était pas pour voir si ils étaient gros, c’était pour ressentir une sensation agréable) ou alors voulait-elle voir si elle était grosse? En tout cas, j’ai bien cru qu’elle allait me sucer sur place, ça m’aurait fait triquer. Bon, je l’ai facebookclosée quand même.

A un moment, elle a dit “oh noooon j’ai serré un non-médecine” et sa copine est venue se moquer d’elle puis je me suis retourné “fais pas ta maline, toi aussi je t’ai serrée”, c’était la numéro 2… Des barres!

Enfin bref, si j’avais pu en aborder plus, avec un tel ratio de réussite, je pense que j’aurais pu battre mon record. Pour les prochaines soirées de médecine : je serai présent, prêt à péter la baraque. Je suis chaud pour la fête de la musique aussi et je pense que je vais faire du rentre-dedans pur et dur mais que quand une fille me dira “non” de manière pas convaincante, j’insisterai un peu quand même. Y a des “non” ouverts et des “non” fermés je pense. Faudra bien les différencier pour ne pas perdre trop de temps.

Pendant la fête de la musique : perso je compte bien aborder 200 nanas peu importe le ratio de réussite, on s’en balek. On verra bien ce que ça donne ! Faut faire des expériences dans la vie !

Que le Dieu du Game soit avec vous !

Cyprineman

Écrivain scandaleux, prof de Game et expert en relations hommes/femmes. "Coach en séduction", ça n'existe pas. Ou alors, montrez-moi un diplôme. Je ne vends pas de méthode spécifique, parce que ça reviendrait à fermer les autres portes : je m'intéresse à tout ce qui fonctionne. J'aime faire des essais, des expériences et y aller au culot. J'adore également mettre les pieds dans le plat. Ne comptez pas sur moi pour vous dire ce que vous voulez entendre : je préfère dire les choses comme elles sont (selon mon expérience) mais je dois vous prévenir que, parfois, la vérité dérange. En d'autres mots : je ne fais pas dans le politiquement correct pour vous prendre pour des cons et vous prendre aussi vos sous par la même occasion. J'espère que vous apprécierez ! Mes valeurs sont : l'honnêteté, le respect et la sincérité. Mon but est de prendre mon pied sans me prendre la tête. Mes produits se veulent complets, exhaustifs et efficaces tout de suite. Si vous voulez améliorer votre compréhension et vos relations avec le sexe opposé, je vous propose une gamme de produits payants variés complémentaires des nombreux produits gratuits : si vous êtes intéressé(e), rendez-vous dans la rubrique "mes travaux" dans la barre de droite. Avec ça, vous saurez tout sur le Game (le jeu de la séduction et de la drague) !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*