Top 10 des conseils pour pécho à coup sûr

Top 10 des conseils pour pécho à coup sûr#1 Soyez détendu, zen, relax

Le jeu commence au moment où vous entrez en scène. Il faut donc surveiller votre langage corporel pour être un centre d’attention (c’est pour ça que les serveurs ont autant de succès dans les bars en plus de la preuve sociale). Tenez-vous droit, ouvrez-vous, faites des mouvements lents et assurés. Il doit se dégager de vous une impression de zénitude, on doit penser que vous êtes relax (même si ce n’est pas le cas).

N’oubliez pas de sourire, mais pas trop. Faites plutôt des petits sourires du type de ceux qu’on fait quand on a saisi une blague (private joke) que les autres n’ont pas comprise.

 

#2 Le regard : n’ayez pas peur des femmes

Trop d’hommes ont peur des femmes et ça se voit dans leur regard. Faites-la baisser les yeux la première en soutenant son regard.

Ensuite, lorsque l’interaction a démarrée : regardez-la dans les yeux 90% du temps quand vous parlez et 10% du temps quand elle parle… afin de ne pas passer pour un psychopathe.

 

#3 Parlez-lui comme si vous la connaissiez déjà, soyez joueur et fun

Si vous commencez à être mal à l’aise ou trop tendu, elle va le ressentir et ces mauvaises émotions seraient contagieuses. Au contraire, considérez la drague comme un jeu.

Alors amusez-vous, utilisez des répliques marrantes et osées. Vendez-lui du rêve. Sur-jouez votre confiance en vous puis montrez que vous ne vous prenez pas au sérieux.

Brisez la glace, soyez fun, taquin et détendu… comme si vous étiez avec une amie de longue date (donc touchez-la de cette façon) et voyez si elle accepte de discuter selon cette dynamique. Si c’est le cas, c’est tout bon et montrez-vous plus entreprenant. Si ce n’est pas le cas… next !

 

#4 Ayez des répliques toutes prêtes pour vous dépanner quand vous ne saurez pas quoi dire ni comment aborder

Trop de mecs n’abordent pas parce qu’ils ne savent pas quoi dire. Donc, préparez-vous ce qu’on appelle des “openers” pour éviter de rester muet. Il y a plein d’exemples sur mon blog et dans cet ebook.

Ces mêmes mecs, lorsqu’ils parlent enfin avec une nana passent en mode interview “t’as quel âge, tu fais quoi dans la vie, tu t’appelles comment, est-ce que tu suces?” : ce n’est pas original (ça ennuie les femmes et donc les fait fuir)… or, un bon dragueur doit être l’exception à la règle .

Selon la même logique, ne mattez pas non plus tous les culs dans la rue comme un mort de faim en manque !

 

#5 Ne lui donnez pas trop d’importance avant de l’avoir déshabillée

Vous parlez avec une meuf : ça vous a demandé du courage et des efforts d’en arriver là. Pourtant, vous ne devez pas lui donner trop d’importance juste parce qu’elle a une chatte dans laquelle vous seriez bien au chaud.

Trop de mecs s’accrochent aux nanas qui veulent bien leur parler parce qu’ils n’ont pas envie de devoir refaire l’effort d’en brancher d’autres… alors ils s’y attachent et investissent trop en elles (et c’est souvent disproportionné donc ça les fait fuir). Ne payez pas de restaus pour un premier RDV, par exemple.

Au contraire, ça doit être VOUS, le prix dans l’interaction : il faut renverser le rapport de force (tout d’abord dans votre tête afin que ça se matérialise dans la vraie vie). C’est beaucoup plus facile de baiser une nana lorsqu’on sait qu’on sera le meilleur coup de sa vie et que si elle ne veut pas et préfère baiser des tocards et ben c’est tant pis pour elle si c’est une conne qui ne comprend rien. C’est ce qu’on appelle une croyance positive, ça n’est pas forcément vrai, ni faux, c’est subjectif mais ça aide à avancer dans la vie.

Une fois que vous aurez couché avec elle, si vous désirez toujours être son petit ami vous pouvez vous comporter comme tel. Mais ne soyez quand même pas trop needy et collant. Et ne confondez pas amour et désir sexuel.

 

#6 Ne vous découragez jamais

Moi aussi, y’a des soirs où ça ne veut pas marcher. Des soirs où elles sont toutes “désolée j’ai un copain” ou “sorry je suis lesbienne”(ou autres fausses excuses de merde qui ne sont parfois que des tests de virilité mais bon ça fait chier quand même). Mais faut jamais lâcher l’affaire. Ca fait partie du jeu !

Faut avoir assez de force intérieure pour ne pas être affecté par la méchanceté de certaines nanas qui ne se sentent plus péter lorsqu’on les aborde. Le culot et la persévérance payent (et pas qu’en drague).

Attention donc, le jeu peut-être dangereux pour les nerfs…

 

#7 Au lieu de vous vanter, faites-la parler        

Ne vous vantez pas, ce n’est pas une attitude de mâle alpha, c’est plutôt de mec qui cherche à impressionner. Or, un mec sexy ne cherche pas à prouver des choses. “Un riche n’a pas besoin de dire qu’il est riche”.

Donc, au lieu de vouloir vous qualifier en parlant, amenez-la à parler d’elle et des choses qui l’intéressent. Les gens aiment ça (on est tous un peu égocentriques), même les filles, et en plus ça vous reposera. Faites de l’écoute active : elle vous trouvera bien plus sympathique.

 

#8 Allez plutôt trop vite que pas assez, osez

Pendant qu’elle parle, n’hésitez pas à la toucher ou à faire des sous-entendus. Vous verrez comment elle réagit. Sachez que les femmes sont adeptes du consentement tacite (à cause de la pression sociale, elle ne va pas vous sauter dessus car elle a trop peur de passer pour une pute).

Pour votre propre confort, n’hésitez pas à aller trop vite plutôt que trop lentement, ça évitera les ambiguïtés et donc la friendzone. En plus, elle attend de vous que vous soyez viril et que vous vouliez coucher avec elle : vous ne souhaitez pas qu’elle vous prenne pour un homo quand même ? Vous devez désacraliser les femmes, savoir qu’elles ne sont pas si pures ni innocentes que certaines aimeraient nous le faire croire. Ne les jugez pas pour ça. Ne les traitez pas de salopes. Profitez-en au contraire : oui, elles aiment le sexe, surtout quand c’est bien fait, et c’est tant mieux car vous aussi.

“Il vaut mieux demander pardon que permission.”

 

#9 Ne la laissez pas jouer avec vous

Les hommes lambdas, guidés par leur quéquette, ne couchent pourtant que très rarement et/ou avec très peu de poulettes. Alors, les femmes peuvent impunément jouer avec eux, les mener par le bout du nez, leur faire faire ce qu’elles veulent comme payer des verres et tout.

Ne rentrez pas dans ce système car, sauf dans le cas où une voudrait vous épouser, elles ne sont pas excitées par les “pigeons”. Paradoxalement : tous ces efforts et cette attention leur font plaisir mais elles perdent leur respect pour vous quand vous vous soumettez à tout. Apprenez à dire non. A vous faire payer des verres. C’est comme le chat avec ses jouets : tant que ça bouge ça lui plaît mais quand ça lui tombe entre les pattes… il s’en désintéresse.

 

#10 Soyez partout, abordez un max, habituez-vous à parler à des inconnus

Vous pouvez multiplier vos chances de réussite en draguant sur Internet, en boîte et pourquoi pas dans la rue. Plus vous avez d’option et mieux c’est. Faut jouer sur les nombres.

Faut jouer aussi sur la technique : le truc c’est de s’habituer à parler à des inconnu(e)s. Plus vous le ferez, moins ça vous coûtera, et moins vous serez dépendant des femmes que vous aborderez. Elles le sentiront et votre attitude devenue davantage “je m’en balek” envers elles les séduira (elles aiment généralement la nonchalance).

Dernier conseil : abordez rapidement, genre 3 secondes après avoir repéré une fille qui vous plaît. Sinon, elle vous prendra pour un psychopathe ou un sans-couille qui la matte une heure avant d’avoir eu le courage de l’aborder et perdra son respect pour vous (et vous perdez de votre valeur à ses yeux c’est comme ceux qui utilisent de fausses excuses genre “t’as pas du feu” puis ensuite les branchent c’est lâche). Ou alors, vous allez vous poser 36 000 questions et stresser puis vous dégonfler au moment de passer une vitesse ou alors l’aborder mais transpirer le malaise et la solitude.

 

Et vous, quels conseils donneriez-vous ?

Cyprineman

Écrivain scandaleux, prof de Game et expert en relations hommes/femmes. "Coach en séduction", ça n'existe pas. Ou alors, montrez-moi un diplôme. Je ne vends pas de méthode spécifique, parce que ça reviendrait à fermer les autres portes : je m'intéresse à tout ce qui fonctionne. J'aime faire des essais, des expériences et y aller au culot. J'adore également mettre les pieds dans le plat. Ne comptez pas sur moi pour vous dire ce que vous voulez entendre : je préfère dire les choses comme elles sont (selon mon expérience) mais je dois vous prévenir que, parfois, la vérité dérange. En d'autres mots : je ne fais pas dans le politiquement correct pour vous prendre pour des cons et vous prendre aussi vos sous par la même occasion. J'espère que vous apprécierez ! Mes valeurs sont : l'honnêteté, le respect et la sincérité. Mon but est de prendre mon pied sans me prendre la tête. Mes produits se veulent complets, exhaustifs et efficaces tout de suite. Si vous voulez améliorer votre compréhension et vos relations avec le sexe opposé, je vous propose une gamme de produits payants variés complémentaires des nombreux produits gratuits : si vous êtes intéressé(e), rendez-vous dans la rubrique "mes travaux" dans la barre de droite. Avec ça, vous saurez tout sur le Game (le jeu de la séduction et de la drague) !

2 thoughts to “Top 10 des conseils pour pécho à coup sûr”

  1. En effet, les filles aiment le sexe autant que les mecs. Celles qui disent le contraire, son celles qui préfèrent suivre la société comme des moutons ou encore celles qui se réfugient dans la religion qui dit, “tu ne commettra point de péché de chair”. Pas étonnant qu’elles deviennent frustrées en prônant que “tous les mecs ne pensent qu’au sexe”, si elles s’amusaient vraiment au lit, elles n’auraient pas ce discourt.

    Les femmes veulent aussi prendre leur pied au lit, alors montrez que vous avez de l’expérience en sexualisant. Mais, faut-il encore bien sexualiser… Ne lui posez pas trop de questions du genre, “quel est ton fantasme ?”, “c’est quoi ta position préférée ?”, vous allez devenir lourd à force.

    Racontez plutôt vos expériences, confiez-vous à elle, sans trop devenir vantard ou le grand parleur car n’oubliez pas “celui qui parle le plus, en fait le moins”. Pour ma part, j’ai toujours des preuves (photos, vidéos, enregistrements…) pour renforcer ce que je dis en cas de doute. En faisant ainsi, elle se confiera à vous et là, ouvrez grand vos oreilles, parce qu’elle vous donnera des indications sur son plaisir. Car oui, la sexualisation ne sert pas uniquement à faire monter la température, mais aussi, de comprendre la sexualité de sa future partenaire au lit !

    L’article est super ! Continue ainsi ! :)

  2. Tout à fait d’accord : on peut glâner des indications sur ce qu’elle aimera qu’on lui fasse.
    Merci je vais essayer de continuer ainsi ;)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.