Je trouve ces soirées d’été très poétiques… j’adore faire de la poésie tout nu

242309J’ai séduit un soir sur la plage

Le 11 août 2013,

Mi-Juillet, un samedi soir. Le coach de Marseille nous avait ramené à une soirée plage. J’étais avec Clémentine, une meuf avec qui je couche de temps en temps alors j’ai pas trop dragué. Mais bon, y avait une petite photographe, une ex du Coach qui était cool. Le genre de nana pas compliquée qui peut avoir l’air un peu con parce qu’elle parle beaucoup et très vite et tout mais en fait elle est pas conne, et c’est reposant une meuf qui caquette parce qu’au moins t’as pas besoin de faire d’efforts pour nourrir la conversation.

Bref, j’l’ai un peu zappée sur le moment mais j’ai remarqué des signes d’intérêt : genre quand elle s’asseyait en tailleur sur le sable à côté de moi, ses jambes touchaient les miennes et le contact ne l’indisposait pas. Sinon, je lui ai proposé de se battre avec moi dans la boue en string, alors ben, elle m’a montré son string. La petite photographe était peut-être attirée grâce au phénomène de présélection (Clémentine : ce qu’il y a de bien avec Clém c’est que c’est pas le genre à être jalouse ni à casser les couilles… je crois bien qu’elle a la même philosophie de vie que moi), ou alors elle voulait faire chier son ex (j’crois qu’ils sont restés quelques mois ensemble).

J’l’ai laissée patienter jusqu’au lundi midi où je lui ai envoyé un message sur FB. “Alors ce permis?
– C’est dans 4 jours”. Je le savais mais bon, il fallait bien relancer sur un truc. “Comment tu m’as retrouvée et pourquoi ?
– Tu t’en doutes.
– Oui”. Après elle m’a dit que j’avais l’air d’un mort de faim avec Clémentine, et Clem aussi, et que ça se voyait qu’on allait baiser ; j’ai répondu “et alors ? c’est la nature!” Elle était d’accord avec ça. On a beaucoup parlé, je lui ai envoyé des extraits de mon livre comme quoi les meufs devraient plus s’éclater à baiser, et les mecs ne devraient pas les juger comme des putes. L’illusion de pureté et le problème de la pute puritaine hantent trop les gens. La société nous formate. Elle m’a avoué que j’avais trop raison, qu’elle pensait comme moi, et que c’était un test pour voir si j’étais un de ces gars là. “T’es psy ou quoi?” qu’elle m’a sorti.

Du coup, on a convenu de prendre un bain de minuit quand elle rentrerait de la colo. Elle partait le WE suivant juste après avoir passé son permis et moi j’étais encore en stage alors voilà. Durant les 15 jours de colo, on s’envoyait pas mal de messages, elle est sympa, je faisais pas vraiment d’effort c’est pour ainsi dire tout le temps ELLE qui me relançait. Elle me testait encore en me parlant des mecs qui la draguaient, ceux dont elle avait envie de sucer la bite. Je l’encourageais à se les faire, et elle kiffait ça. Pour la récompenser et vu qu’elle est photographe, je l’ai quand même mise en relation avec la mannequin du mois de Juillet. Qui sait, ce partenariat pourrait leur être bénéfiques à toutes les deux… Pour l’instant, elle ne photographie que ses copines qui n’ont pas grand chose de mannequins, faut bien le dire.

Le jour de notre bain de minuit arriva. A 19h30, j’ai envoyé un message “toujours bon?
– … (pas de réponse)
– bon ok je comprends si tu veux plus, bonne soirée.
– salut, sisi c’est toujours bon voilà mon numéro et mon adresse passe me prendre.” Bon ben, j’ai évité le flake. Mais moi je partais pas pour 30mn de route sans avoir des garanties.

Sur le sable, les pieds au frais, on s’est allongé sur deux serviettes, qui n’ont cessé de se rapprocher. Elle a beaucoup parlé… de temps en temps, elle me disait que je ne parlais pas beaucoup alors j’alignais trois phrases et elle repartait pour un tour. Je suis monté sur elle, lui faire un massage, elle a enlevé son haut spontanément mais ne me laissait pas toucher sa poitrine trop mignonne ni ses fesses. Une bonne heure de caresses et de bisous partout sauf sur la bouche pour l’apprivoiser puis elle m’a dit que l’eau était trop froide alors qu’on devrait plutôt aller dans un coin sombre de la plage là où y’a personne.

Elle était bien chaude quand j’ai entré un doigt en elle. J’aime bien ce genre de filles, très expressive “oh oui continue t’arrête pas”. J’aurais pu la baiser là comme ça mais y avait un gus qui cherchait de l’or avec son détecteur de métaux et qui nous tournait autour, puis des mecs qui allaient pisser dans le sable pas loin alors bon ben j’ai pas pu. On est allé dans ma voiture, elle m’a mené près d’un monastère ou je ne sais quoi, sur un parking qui dominait Martigues. Cette fille est assez bien foutue, des petits seins pas plats et un petit cul bombé. Je lui ai fait un cunni puis la baise sur la banquette arrière était sympa. Quand elle a joui, elle a été agitée de violents spasmes, c’était marrant. Elle m’a avoué être allergique au latex, pourtant on a mis une capote… alors, à part si elle les a interverties et m’en a donné une spéciale sans que je m’en aperçoive telle une prestidigitatrice, j’y comprends rien à son histoire d’allergie.

Elle s’est mise contre moi pendant une bonne demi heure après le coït, nos deux corps transpirants se remettaient de l’effort. Tandis que moi, je regardais ce monastère en commençant à flipper de s’il y avait des fantômes ou quoi… ben, elle, elle s’endormait tranquillement. J’l’ai réveillée et l’ai ramenée chez elle. Un bisou et au lit.

Je suis rentré, le vent à la fenêtre me recoiffait, la tête haute galvanisée par le sentiment du devoir accompli.

J’l’ai pas fait parce que le Coach avait essayé de baiser une meuf sur mon lit lors d’une soirée, mais parce que j’aimais bien cette fille quand même. Enfin une qui a tout compris. Le revers de la médaille c’est que j’avais mal à la bite. Enfin ça me permettait de remettre la balle au centre avec le Coach aussi parce qu’il m’avait un peu gonflé ces derniers temps. Genre je l’ai invité à dormir chez moi plusieurs fois, invité à mon anniversaire, incrusté à deux Champagne Showers, etc. et il ne m’avait jamais invité à rien sauf une fois “ouais soirée infirmière la semaine prochaine ça va être trop bien je t’appelle si j’y vais et on y va ensemble ?!
– OK chouette.” 10 jours plus tard “y’a pas une soirée infirmière bientôt ?
– ah si désolé j’y suis allé avec un autre pote c’était trop bien!
– Ah”. Alors quand il a parlé d’une soirée sur la plage, je l’ai harcelé. Enfin voilà, quelques jours après il savait que je l’avais vue apparemment mais il ne savait pas si je l’avais niquée, il est venu me dire “ouais gros j’espère que tu sais que je niquerais jamais une meuf avec qui t’as été avant… question de principe !
– Pourquoi ? Une nana n’appartient qu’à elle-même.” Bref, il dit ça mais il a quand même branché sur FB pas mal de princesses de ma liste d’amis donc ça m’a un peu énervé cette mauvaise foi.

Je trouve ces soirées d’été très poétiques. Que le Dieu du Game soit avec vous !

PS : sinon, au niveau des anecdotes marrantes… j’ai laissé ma session FB ouverte chez un pote. Il s’est connecté, s’est fait passer pour moi, a dragué une meuf, s’est démerdé pour se faire inviter chez elle pour la niquer… puis il y est allé LUI alors qu’elle m’attendait MOI. Evidemment, elle l’a viré. Faut arrêter de croire que je ne baise que des filles faciles, hein. C’est parce que je les mets à l’aise et que je comprends leur blocages (notamment la pression sociale) que j’ai autant de résultats.

Cyprineman

Écrivain scandaleux, prof de Game et expert en relations hommes/femmes. "Coach en séduction", ça n'existe pas. Ou alors, montrez-moi un diplôme. Je ne vends pas de méthode spécifique, parce que ça reviendrait à fermer les autres portes : je m'intéresse à tout ce qui fonctionne. J'aime faire des essais, des expériences et y aller au culot. J'adore également mettre les pieds dans le plat. Ne comptez pas sur moi pour vous dire ce que vous voulez entendre : je préfère dire les choses comme elles sont (selon mon expérience) mais je dois vous prévenir que, parfois, la vérité dérange. En d'autres mots : je ne fais pas dans le politiquement correct pour vous prendre pour des cons et vous prendre aussi vos sous par la même occasion. J'espère que vous apprécierez ! Mes valeurs sont : l'honnêteté, le respect et la sincérité. Mon but est de prendre mon pied sans me prendre la tête. Mes produits se veulent complets, exhaustifs et efficaces tout de suite. Si vous voulez améliorer votre compréhension et vos relations avec le sexe opposé, je vous propose une gamme de produits payants variés complémentaires des nombreux produits gratuits : si vous êtes intéressé(e), rendez-vous dans la rubrique "mes travaux" dans la barre de droite. Avec ça, vous saurez tout sur le Game (le jeu de la séduction et de la drague) !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*