Si tu veux savoir si t’es baisable, essaie de brancher un gay…

Si tu veux savoir si t'es baisable, essaie de brancher un gay...Les hommes gays sont plus francs sexuellement parlant

Le 10 juin 2013,

Bon je résume vite fait le week-end parce que j’ai sommeil.

Jeudi soir : rencard avec une meuf que j’avais pokée. La major de science de Po apparemment… soi-disant le jeune espoir politique 2013 de mes couilles. Le type de princesse que t’as envie de lui éjaculer dans la gueule. Le genre petite pute aixoise pourrie gâtée par ses parents qui se la pète. Pas grave, elle vient de quitter son mec et veut baiser… alors, un écrivain scandaleux, ça l’excite ! Elle ne pouvait rester qu’une heure jeudi soir, tant mieux, j’ai pu aller faire de la muscu après le date.

Vendredi soir : je l’ai revue. On a commencé à boire des mojitos. Je lui ai posé des questions genre “combien t’as eu de partenaires? 7
– c’est quand la dernière fois que tu t’es masturbée? hier dans mon lit
– tu te mettrais combien au lit et au sexe oral ? 7 et 8
– etc etc. Histoire de continuer à la chauffer, j’ai instauré un autre jeu : on pouvait se rapprocher et tout mais pas s’embrasser. Puis, des potes à elles nous ont rejoints… Mouais. L’un d’eux est amoureux d’elle, dans le genre Bob l’AFC, ça sentait pas bon…

Bref, la discussion a perdu ce petit côté sexuel que je m’étais évertué à mettre en place… alors j’ai enlevé une chaussure et lui ai fait du pied discrètement. J’ai remonté jusqu’entre sa robe et lui ai caressé sa petite chatte. Ca l’a excitée. Elle caressait ma jambe en retour. Padawan et le Capitaine nous ont rejoints aussi alors on a bougé dans la boite gay friendly du centre-ville (la meuf politique a payé nos consos au bar, cool). Sur le chemin, je l’ai plaquée contre une entrée d’immeuble et on s’est chauffés un peu : mes doigts sous sa robe, ça devenait chaud. Elle ne se laissait pas doigter complètement mais se laissait caresser de partout. Nos lèvres finirent par fusionner un court instant. On s’est ressaisis, on a bougé à la boite et on y a dansé collé-serré. Puis, elle était joueuse et a relevé un défi que je lui avais imposé : proposer un plan à plusieurs à des gens (j’aime cet état d’esprit joueur).

On a branché deux mecs d’affiliée pour un soi disant plan à 3 avec elle et moi : les deux étaient OK. Je pense que si tu veux savoir si t’es baisable, essaie de brancher un gay… et si il dit oui, alors tu peux être rassuré sur ton sex appeal. Ils ne résonnent pas comme nous ceux là, c’est plus simple chez eux. D’ailleurs, le photographe de la boite gay nous a pris en photo et m’a dit “si tu veux me remercier pour la photo fais-moi un pipe ou montre moi ta bougie”. Huuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuh, un autre monde!

Sur le coup de 2h, l’AFC amoureux (donc jaloux) a fait genre qu’il se sentait mal et ils sont rentrés tous les deux. Apparemment, ils n’ont pas baisé mais bon je l’avais chauffée à point alors c’est toujours chiant qu’un autre en profite… d’un autre côté, sinon c’est du gâchis ! C’est quoi le pire ?

Pas grave, la lycéenne de la semaine dernière m’a annoncé qu’elle avait trouvé une copine pour un plan à 3 ! J’ai dit OK, qu’on se retrouvait dans [telle boîte]. Finalement, elles n’ont pas pu rentrer les pitchounes (trop jeunes).

Sale soirée par la suite, on a été obligés de prendre une bouteille à 55 euros… enfin, on a bien rigolé avec le Capitaine qui faisait des imitations mais on ne s’est pas bougé le cul. J’aime pas ça. Faut dire, j’étais dég. Je suis passé du plan à 2 au plan à 3 puis à la branlette.

Samedi : j’ai poké encore tout un tas de gonzesses durant la journée puis sortie avec Padawan le soir. Tentative d’opener : “t’es jolie mais est-ce que t’assures au lit?” J’ai pris trois FB avec cette technique, dont une vraiment canon dans la rue et deux dans un bar. J’ai recontacté la meuf canon (les autres c’était pour le sport)… ça roule, ça boom ! J’ai aussi dit à une fille qui avait croisé mon regard dans la rue “t’arrêtes de me regarder ?” puis on a parlé et j’ai pris son FB. J’ai tenté le crash&burn juste en disant “frenchkiss?” mais ça n’a pas trop marché sauf avec une couguar qui m’a pété les couilles par la suite.

Pour finir, une anecdote : y’a une meuf qui avait l’air dépité, elle m’a expliqué qu’un mec ne voulait pas d’elle car elle est l’ex du pote de ce mec et se lamentait “on me dit jamais non à moi, on me met toujours entre 5 et 8… tu me mets combien toi ?
– 7! et toi Padawan tu lui mets combien ?
– 6!
– et tu baiserais avec moi ? sachant que si tu me payes un verre je t’embrasse…
– Non merci !” Elle était dépitée… c’est pas qu’elle était laide ou quoi mais j’aime pas cette mentalité de gratteuse, alors je punis !

Sinon, on a rencontré un niçois et sa sœur. Je voulais que Padawan se tape la sœur mais rien à faire, même quand j’éloignais le frère. Pas grave, y’a pire dans la vie.

Dernière chose, les deux meufs chez qui on avait incrusté des blacks m’ont recontacté. Les pauvres voulaient que je vienne à une soirée chez elles. Elles ont vraiment aucune jugeote c’est déconcertant. J’vais leur demander des photos à oilp et m’amuser à les choquer en leur envoyant des messages trash.

Que le Dieu du Game soit avec vous !

Comment coucher avec une fille en 7 jours ?

Recevez gratuitement ce guide de séduction : dites-moi simplement à quelle adresse je dois vous envoyer votre formation offerte !

Adresse e-mail non valide
Je respecte votre vie privée, votre adresse e-mail ne sera jamais partagée ni vendue. Pas de spam !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *