Une femme me harcèle et m’agresse dans la rue

Une femme abordée courtoisement me suit dans la rue pour m’insulter et me frapper. A partager sans modération pour prévenir certaines dérives du « féminisme » !

Cette vidéo m’a valu de me faire fermer ma chaîne Youtube… au cas où quelqu’un ici pensait encore que la liberté d’expression existe, je vous confirme que non. Je vous la remet sur P***hub, en attendant de prendre des mesures soit pour revenir sur Youzgeg soit pour trouver un moyen de les contourner en ayant de la visibilité. La meilleure réponse que nous pouvons faire à cette censure, c’est de partager en masse le lien de cet article.

Cyprineman

Écrivain scandaleux, prof de Game et expert en relations hommes/femmes. "Coach en séduction", ça n'existe pas. Ou alors, montrez-moi un diplôme. Je ne vends pas de méthode spécifique, parce que ça reviendrait à fermer les autres portes : je m'intéresse à tout ce qui fonctionne. J'aime faire des essais, des expériences et y aller au culot. J'adore également mettre les pieds dans le plat. Ne comptez pas sur moi pour vous dire ce que vous voulez entendre : je préfère dire les choses comme elles sont (selon mon expérience) mais je dois vous prévenir que, parfois, la vérité dérange. En d'autres mots : je ne fais pas dans le politiquement correct pour vous prendre pour des cons et vous prendre aussi vos sous par la même occasion. J'espère que vous apprécierez ! Mes valeurs sont : l'honnêteté, le respect et la sincérité. Mon but est de prendre mon pied sans me prendre la tête. Mes produits se veulent complets, exhaustifs et efficaces tout de suite. Si vous voulez améliorer votre compréhension et vos relations avec le sexe opposé, je vous propose une gamme de produits payants variés complémentaires des nombreux produits gratuits : si vous êtes intéressé(e), rendez-vous dans la rubrique "mes travaux" dans la barre de droite. Avec ça, vous saurez tout sur le Game (le jeu de la séduction et de la drague) !

73 thoughts to “Une femme me harcèle et m’agresse dans la rue”

  1. ouah la vache… à peine publiée, déjà supprimée par Youtube… c’est parce que tu es trop haineux :-) moi qui pensait que tu distribuais de l’amour… très trop pédagogue, pas assez démagogue… bref, courage mon gros, y’a pas que youtube dans la vie.

  2. Putain la chaîne a disparu et la vidéo aussi.

    Mais c’est sérieux ça ? O.o
    Il s’est passé quoi précisément ?
    Genre moi ça me redonne plus trop envie d’aborder dans la rue si je sais que je peux tomber sur un taré qui va m’insulter, taper une crise et me taper…

  3. Putain mais c’est même pas le problème ! C’est surtout que la société veut nous empêcher de dire ou faire certaines choses. Une femme qui agresse et harcèle un homme ?! Oh non, je vais supprimer cette vidéo, et hop, la réalité n’existe plus… Au contraire, persiste et mène ton combat, pas comme tous les lâches qui disent amen à tout ce que dit une femme juste car elle a une teucha (PS = j’aime les femmes mais pas les co*****s haineuses).

  4. Merci d’avoir reposté.
    Effectivement, c’était pas aussi infernal ce que j’imaginais… (comme quoi le cerveau imagine toujours le pire pour se chercher des excuses )

    Mais il y a un truc hyper intéressant, c’est que la meuf porte la haine en elle, car elle s’aime pas
    genre aucune confiance :  » tu viens me voir de manière random car je suis pas belle »
    genre wtf ? O.o
    WWWHAT’S THE FUCK ???

    C’est une frustrée mais une vrai en plus, ça se voit tellement

    Le pire étant que c’était meme pas une drague en DG …. Ca aurait très bien pu etre pour un sondage ou quoI

  5. Vraiment? Ahah ce pays moisi, la France c’est l’enfer sur bien des niveaux(femmes?). Pour ma part, je suis un heureux expat la grande majorité du temps, et vive l’union européenne (et surtout l’Europe de l’est/nord) !
    Sinon Fabrice, mets tes vidéos en parallèle sur vimeo et dailymotion(ne fais confiance à aucun hébergeur de contenu, specialement fb et yt, le pickup est un milieu trop sensible). ET backup le.

  6. Oui elle est borderline etc. .
    Le problème c’est que vous êtes pas plus crédibles qu’elle, vous êtes plus énervés et plus agressifs qu’elle , à deux contre un, deux mecs face à une fille… écoutez vous. Sauf le coup de sac, mais enfin quand on a un peu de psychologie et qu’on fait pas la victime, on comprend que de la part d’une femme un peu troublée, c’est pas vraiment contre toi…
    Assumez que des filles puissent confondre les mecs, c’est humain. Assumez qu’une fille puisse en avoir ras-le-bol, pas la peine de s’énerver et d’insister à la convaincre par la logique (ça m’étonne comme méthode de la part d’un mec qui pourtant comprend bien la communication et la psychologie).

    Appréciez les bonnes rencontres et laissez passer les mauvaises. S’enerver c’est se soumettre au jeu des féministes. Face à la « haine » comme tu dis, je prône l’indifférence, voir l’amour. Laisse filer ces filles là, t’obtiendras pas la raison de leur part. Tu la vois te dire « ah oui pardon je suis completement bete c’est vrai que tu as raison c’est vachement sympa  » . Trop d’égo et de bloquage pour ça. Laisse.

    Ceci dit, elle marque un point sur un truc que les dragueurs ont du mal à expliquer. Elle a raison de dire que t’abordes plein de filles à la chaine (meme si elle t’imagine peut etre pour un gros lourd que t’es pas). Et tu sais pas répondre, parce qu’en effet je crois que c’est compliqué à justifier.
    Perso je conçois pas non plus les rencontres comme ça (aborder plein de filles), je trouve que c’est une démarche de mensonge et d’inauthenticité (contrairement au « soyez vous meme » que les PUA pronent, c’est contradictoire, ils l’assument pas forcément devant une fille si la question se pose).

    C’est un dragueur de rue qui parle :)

  7. A ta place je porterai plainte, stp fait le elle mérite que ça elle t’as frappé! Imagine dans l’autre sens!

  8. A mon humble avis, il y a aussi un échec de ton côté à montrer que tu es un mec bien et désescalader.
    C’est un truc à avoir en tête pour les pickup qui dérapent + techniques de ventes en fin de post.

    Lorsqu’elle revient, elle ne te connait pas. Elle n’a que le cliché du gros lourd qui aborde n’importe qui n’importe comment. Lui dire « c’est toi qui nous harcèle » est jeter de l’huile sur le feu.
    D’abord parce qu’elle ne te harcèle pas (y’a pas de répétition), elle est juste revenue énervée pour essayer de te faire comprendre que ce que tu fais n’est pas bien – dans sa vision des choses.
    Ensuite, pour elle, « oser » lui dire qu’elle te harcèle alors qu’elle imagine que toi tu fais partie des gros lourds qui harcèlent, c’est confirmer cet a-priori de connard qu’elle a.

    « C’est mon corps de rêve qui t’a attiré » peut être interprété de 2 manières :
    1. Elle n’est pas bien dans sa peau
    2. Elle est blasée des openers foireux sur le physique,
    Du coup « Est-ce que tu te trouves si laide que ça » -> Tu assumes que c’est le premier cas sans en savoir plus.
    Si c’était le second et qu’elle est parfaitement bien dans sa peau, il est logique que ça ajoute à son énervement : tu n’as pas compris.

    Derniers points :
    La première partie « te donner ta chance » est dans ton mindset. En pickup, cette affirmation de ta valeur est souvent positive. Sauf que dans ce contexte, elle amplifie la perception négative qu’elle a de toi.
    « Apparemment tu portes la haine » est très fort et très négatif, que sais-tu vraiment d’elle ?

    En vente, on apprend à accepter les objections et rebondir :
    « Oui, je comprends, c’est vrai que tu peux croiser pas mal de lourds, en même temps, tu peux aussi faire de belles rencontres totalement au hasard. J’essaie de trouver un juste milieu qui ne soit justement *pas* du harcèlement. »

    2 options pour suivre continuer à désamorcer et enrichir l’échange ou couper court tranquillement :
    1. « Si tu as 2 minutes on se pose et on discute, mais je crois que tu es pressée, c’est comme tu veux. »
    2. « Je comprends, je sais par expérience qu’on peut faire des rencontres dans la rues sans que ce soit du harcèlement, mais on a 2 visions différentes, c’est pas grave, ça sert à rien de s’embêter à essayer de se convaincre… Bonne soirée ? »

  9. Pour la vidéo la femme à tord de revenir à la charge elle aurait très bien pu se contenter de ne pas répondre et tracer ça route… Surtout que tu l’aborde de manière indirecte… En contrepartie la vidéo ne parle pas vraiment de séduction mais d’un sujet qui fâche et qui porte à confusion dans la société actuelle qui je te l’accorde nous coupe les couilles… De la à supprimer ta chaîne riche en contenu ça fou clairement les boules… En espérant que tu n’abandonne pas malgré tout ;)

  10. Et puis c’est quand-même beau la société que cette boxeuse nous propose. Chacun trace sa route sans s’aborder, sans croiser les regards. Puis rentre chez soi et drague sur un site de rencontre, vu que là, à priori, c’est fait pour.
    Les bars et boite on est pas trop sûr, les filles veulent surtout sortir pour danser et se changer les idées, et pas qu’on qu’on vienne les draguer. Pareil à la salle de sport, c’est pas fait pour faire connaissance. Au travail non plus.

  11. Oui avant on pouvait dire qu’il y avait des approches meilleures que d’autres, des approches mignonnes ou des « mecs courageux », c’est sur. Mais ça c’était avant ! Depuis, c’est devenu impossible de différencier les cons des mecs sympas, vu la multitude de réflexions que les femmes se prennent dans la rue. Une approche aussi respectueuse soit elle, peut toujours cacher un mec relou, qui va vouloir engager la conversation et ne plus jamais te lâcher. Alors dans le doute, on accélère le pas, on flippe ou on s’énerve. Non, on ne vous donnera pas « votre chance » comme certains le demandent parfois, une fois qu’on a DEJA dit non… parce que ce n’est plus une question de courage ! Aborder une femme dans la rue c’est devenu tellement répandu et banal, ou est le courage dans une situation banale ? Nulle part, il se transforme en lourdeur. La situation est trop tendue pour faire ce genre d’expérience et je comprend la réaction de cette femme dans la vidéo. Ce n’est pas un manque de volonté de la part des femmes, ni un comportement de « féministe enragée ». C’est simplement une habitude qu’on a été obligées de prendre, un reflex de défense. D’autant plus que vu ton pseudo sur ton blog « cyprineman » (oui c’est le nom de l’auteur de la vidéo sur son blog), ta non-lourdeur est vite remise en question. C’est facile de déclencher ce genre de réaction dans le contexte actuel, puis de crier au loup comme quoi les femmes sont folles…

    1. Décidément, je ne sais pas dans quel monde vivent les femmes dans ton genre, mais il est certain que la paranoïa et la psychose y règnent en maître.
      Je suis une femme, je fais toujours très attention à mon apparence… et pourtant, je ne me prends jamais de « multitudes de réflexions » dans la journée. JAMAIS.
      Comment peux-tu te permettre de dire qu’un homme qui drague dans la rue est quelque chose de banal? Tu as des preuves? Je veux dire, des preuves réelles, qui se sont passées en vrai, pas des on-dit…
      Ne pas confondre quelqu’un qui t’aborde dans la rue avec quelqu’un qui t’agresse. Qu’est-ce que tu réponds au gars qui te demande l’heure ou du feu? Tu lui hurles dessus en disant qu’il te harcèle? Et le gars de Greenpeace qui t’arrête, peu importe que tu sois en pleine discussion ou au téléphone, tu te jettes à sa gorge?
      Il n’y a pas plus idiot que de répondre par la violence à un acte dont on ne sait même pas s’il est porteur de violence ou non. Crédibilité : zéro.

  12. 1. On n’aborde pas les inconnues dans la rue avec des « excuse-moi »… le vouvoiment est le minimum requis par la courtoisie et quand on est bien élevé, on dit tout d’abord « bonjour » ou « bonsoir ».

    2. Draguer dans la rue est vraiment ce qu’il y a de plus vil et de plus lourdingue. La rue est faite pour marcher, pour se déplacer, se rendre d’un point A à un point B, de son domicile à son travail, faire des courses, flâner, mais draguer ? Sérieusement, dans quel monde vivez-vous… Il y a des lieux pour draguer. Le monde n’est pas un terrain de chasse géant, nous autres Français sommes des êtres civilisés.

    Avec un tel manque d’éducation et une telle puérilité il est plus que normal de se faire rembarrer. Et moi qui suis un mec, si je me fais accoster dans la rue par un maroufle aussi mal fagoté, je lui casse direct ses dents de petit anarchiste.

    1. « La rue est faite pour marcher »
      Conard va.
      Lol désolé c’est sorti tout seul.
      C’est mon syndrome de la Tourette.
      Je retire ce que j’ai dit.
      Partout sur la planète et à toutes les époques, des gens, peut-être tes parents, ont fait connaissance dans les rues faites pour marcher, les magasins faits pour acheter, dans les bibliothèques faites pour lire.
      Bonsoir, idiot. (Oups, pardon, ça recommence… je retire)

  13. La page facebook Mal à l’aise mis ta vidéo en ligne avec un lien vers l’article.
    Il est vraiment très drôle de voir les réactions, commentaires et débats.

    Malheureusement je ne pense pas que cela va créer de nouveaux adaptes pour le moment,
    débattre sur Facebook est bien plus important.

    KevBull, un fan qui n’a pas peur de la concurrence ou des coups de sacs.

  14. J’en profite pour répondre aux commentaires qui m’ont fait tilté.

    ERIC: « Perso je conçois pas non plus les rencontres comme ça (aborder plein de filles), je trouve que c’est une démarche de mensonge et d’inauthenticité ». Non. Si je comprends ton point de vue, cette démarche serait plus difficile à justifier de par sa répétition. Mais j’ai le droit de rechercher une fille qui me convienne, ça fait pas de moi ni un menteur, ni un hypocrite. Donc je peux, comme aime le dire Fabrice, tester des femmes et en choisir une qui a une compréhension plus profonde de l’espace social que la moyenne. Ce qu’il fait en abordant.
    « (contrairement au « soyez vous meme » que les PUA pronent, c’est contradictoire, ils l’assument pas forcément devant une fille si la question se pose). » Comme je t’ai dit, je peux me représenter et rechercher une fille qui me convienne. C’est pas des valeurs qui se contredisent.

    CAMCAM: « Oui avant on pouvait dire qu’il y avait des approches meilleures que d’autres, des approches mignonnes ou des « mecs courageux », c’est sur. » L’argument du « c’était mieux avant » sans justification est un peu pauvre. Malheureusement, rien n’a changé depuis ce temps. Il existe des relous et des belles rencontres. Je pense que tu idéalises totalement les rencontres d’autrefois.
    « Une approche aussi respectueuse soit elle, peut toujours cacher un mec relou, qui va vouloir engager la conversation et ne plus jamais te lâcher. » Exactement comme les rencontres qui te paraissent plus « saines ». Les mecs que tu rencontre en cours, dans les soirées, et les copains de tes copines peuvent aussi cacher des instables, des relous, des narcissiques et j’en passe.
    « Aborder une femme dans la rue c’est devenu tellement répandu et banal, ou est le courage dans une situation banale ? » Malheureusement tu es de l’autre côté de la barrière, et tu comprends pas que à part les relous qui ont aucune gêne sociale et qui harcèlent et insultent à tout va, pour quelqu’un de normal ça demande un réel effort et du courage de pouvoir se mettre dans une situation où le rejet est très facile, hautain ou même violent verbalement.
    « Non, on ne vous donnera pas « votre chance » comme certains le demandent parfois » Il y a aussi de superbes rencontres faites dans la rue, de belles histoires et des grandes amitiés qui se forment. Ou peut-être que tu t’obstines à refuser toute personne qui t’adresse la parole dans la rue …?

    AH VRAIMENT…
    Je réponds vite fait, pas sur que ça en vaille la peine.
    1 – Je pense pouvoir tutoyer les gens de mon âge, de plus, Fabrice s’excuse d’interrompre le cours de sa pensée.
    2 – De très belles rencontres se font à partir de la rue. Ça m’attriste que tu n’en ai jamais fait. Je refuse une ville où la rencontre est interdite et impossible. Mais bon, on ne partage peut-être pas les mêmes valeurs.
    « je lui casse direct ses dents de petit anarchiste. » Étrange cet excès de violence contre la simple phrase inoffensive de Fabrice… Tu fais la même chose aux gens qui te demandent l’heure sans te vouvoyer ou commencer par bonsoir ? Quel « être civilisé » tu fais!

  15. « Mais je suis pas intéressante, je suis pas intéressée en fait »
    « C’est mon corps de rêve qui t’as attiré comme ça »

    Je veux pas la jouer psychologue du dimanche, mais entre son énorme lapsus « je suis pas intéressante » et la deuxième phrase, je pencherai pour quelqu’un qui a très très peu confiance en elle. Alors elle voit certainement l’abordage dans la rue non pas comme quelqu’un qui voudrait apprendre à la connaître (puisque elle est pas intéressante) mais alors comme une demande de faveurs sexuelles indirecte ou une domination de l’homme sur la femme (si elle est à disposition). C’est sûrement ça qui l’énerve.

    Elle se trompe évidemment sur le harcèlement de rue, non un abordage ne doit pas être considéré comme du harcèlement si c’est fait tranquillement, sans lourdeur et sans insistance. Que c’est étrange que j’ai abordé dans la rue certaines de mes amies les plus durables, alors que cette femme nous dit que toute discussion dans la rue n’a pas lieu d’être. D’ailleurs si je fais un peu de stat sur mes relations, je les commence le plus souvent dans un situation de la vie quotidienne (dont dans la rue), et l’abordage en bar/boîte chez moi ne marche presque pas.
    Comme la dit OIM, quel beau monde que cette femme nous propose.

    Après j’imagine que t’étais pas dans le meilleur état d’esprit, juste avant toi et ton pote vous vous plaignez des rejets catégoriques et instantané que ces filles t’opposent. Tu gagnes au débat, ses arguments sont nuls et elle fini même par s’énerver et tenter de te frapper, mais la vraie victoire aurait été de la convaincre de la faiblesse de ses positions…

  16. Pourquoi les femmes considèrent la drague dans la rue comme du harcèlement ?
    Pour 2 raisons complémentaires :
    — La 1ère, très simple : parce que ça arrive au moins une fois par jour.
    — La 2nde, moins simple mais cruciale : le fait que ça arrive au moins une fois par jour fait qu’elles ne se sentent plus libres de marcher tranquillement dans l’espace public sans être ramenée à sa sexualité.

    Qu’une fois par jour minimum, une femme soit arrêtée par un homme dans la rue, ça transmet le message suivant : « Femmes, vous êtes TOUJOURS des proies potentielles à nos yeux. Si vous vous déplacez dans l’espace public, nous le remarquerons. Si voulez être tranquille, restez chez vous. »

    La conclusion ? Les hommes ont récolté ce qu’ils ont semé. À force d’être arrêtées par les hommes dans la rue, les femmes ne se sentent plus libres de marcher en paix. L’espace public est un espace qui les sexualise. On en arrive à une situation où elles n’acceptent d’être abordées que dans les espaces qui sont ceux de la drague. Si les hommes ne les avaient pas arrêtées dans la rue à ce point, on n’en serait pas là aujourd’hui. A cause de l’attitude d’une grande majorité des hommes, les femmes ne se sentent plus bien dans l’espace public et ne supportent plus qu’on les drague, respectueusement ou pas. Bravo, les mecs.

    1. Du coup un flyer ou un mec de greenpeace qui aborde tous les jours (c’est son métier) tous les gens qui passent dans une rue, c’est du harcèlement ?

    2. Cet argument tiendrait la route s’il était fondé.
      Je me déplace régulièrement seule, à pieds, en transports, dans des environnements très différents… et pourtant, je ne me fais pas aborder au moins une fois par jour! Si vous avez décidé de vous vexer parce qu’un homme vous trouve jolie, c’est votre problème. Mais il ne faut pas que ça devienne le problème de tout le monde!

      Non, je ne pense pas que les femmes ne se sentent pas en sécurité dans la rue aujourd’hui à cause du comportement de 2-3 clampins et autres agresseurs. Je crois que beaucoup ont peur parce qu’on leur dit qu’il faut avoir peur. Parce que quelques femmes se montent la tête et portent en elles une négativité et une haine inouïe.
      Il serait temps d’ouvrir un peu les yeux et d’adresser ton ironique « bravo » aux féminazies plutôt qu’aux hommes.

  17. En quoi ce serait du féminisme? J’aimerais avoir votre réponse. Je m’adresse à celui qui a réalisé la vidéo.

  18. Dis lui Bonjour, et attends qu’elle te réponde « Bonjour » :)

    Voilà, là après tu peux entamer ton Game avec (politesse, gentillesse, et courtoisie)

    Je te garantie que 99% seront réceptives à cela.

    Après il y a beaucoup d’Animaux dans la rue, certes !

    1. Je suis prête à parier que sa réaction n’était pas dûe au propos mais plutôt au geste…
      Heureusement que certaines femmes restent assez réceptives, mais dans ce cas précis, cette femme n’est pas vraiment défendable…

  19. Je n’ai pas hésité à partager ta vidéo sur fb (oui, moi aussi je tutoie les gens de mon âge!). Ne te décourage pas devant cette ignoble censure youtubesque, ta vidéo a déjà bien tourné sur fb et beaucoup de commentaires plaident en ta faveur devant le comportement ridicule de cette femme (même si bien trop de gens n’osent pas s’exprimer au milieu de ce climat médiatique très malsain).
    Sache également qu’en censurant ta chaîne, Youtube est totalement hors-la-loi. AUCUN élément de ta vidéo ne justifiait une atteinte aussi grave à la liberté d’expression donc n’hésites pas à faire valoir tes droits. Et cette femme est également totalement hors-la-loi; tu devrais porter plainte contre elle parce que si c’est toi qui avait eu son comportement, tu serais passé devant le juge et les médias te seraient tombés dessus.

  20. Aïe désolé pour ta chaîne et désolant tout court ! J’espère que tu la ressusciteras de ses cendres un peu plus loin et très vite. Perso j’ai eu le temps de voir quasi toutes tes vidéos ;-,
    Pour ta dernière vidéo, j’ai trouvé que tu t’étais mis un minimum en porte-à-faux.
    D’habitude je suis vraiment impressionné par la justesse de tes propos.
    Mais là voir deux gars matraquer d’arguments pas forcément très justes ou très élégamment assénés une femme qui avait eu le courage de revenir sur ses pas pour vous faire face et qui avait elle aussi des arguments pas nécessairement idiots, j’ai trouvé ça plutôt pénible à voir…
    Je rejoins certains qui ont dit précédemment que vous auriez dû lâcher du lest et faire preuve de plus de diplomatie, plutôt que de vous braquer sur votre bon droit à accoster.
    Le dernier argument pseudo-massue « vous avez (ou tu as) 100% tord » a visiblement fini de l’exaspérer et a mis en quelque sorte un terme à la prise de bec.
    Un peu un contre-exemple de ce que tu voulais prouver cette vidéo… Vous n’êtes pas franchement des super victimes blanches comme neige attaquées dans la rue par une méchante femme noire comme le charbon…
    Pour le reste tu as tout mon soutien – mais pas trop sur cet échauffourée pas très heureuse.

    1. OK merci mec mais tu vois bien qu’elle nous insulte directement ? Donc parce que c’est une femme on aurait dû acquiescer sans rien répondre et donc s’écraser ?

  21. Je ne suis pas forcement de celles qui disent qu’il y a des lieux précis où faire des rencontres, on peut en faire partout.
    Par contre, ne soyez pas étonné que certaines femmes puissent réagir comme elle l’a fait.
    Que savez-vous d’elle ? De son passé, de ce qu’elle a pu vivre? Elle s’est peut-être déjà fait suivre, frapper, violer… Qu’en savez-vous ? Rien.
    Donc vous l’abordez dans la rue sans raison précise, pour elle, vous êtes d’office un connard. Pas de chance pour vous car vous n’en êtes pas forcement un, et je pense que votre démarche partait d’une bonne intention. Mais avant de la blâmer à cause de sa réaction, essayez de vous mettre à sa place juste 2m. Disons que dans ma vie je me sois faite aborder 50 fois dans la rue par un homme (je n’ai aucune idée du nombre réel, qui est probablement bien plus élevé que 50, mais c’est un exemple), sur 50, 10 m’ont demandé leur chemin, 5 m’ont dit quelque chose de gentil qui n’attendait rien en retour. Je vous laisse faire le calcul de ceux qui ont été désagréables/qui m’ont insulté ou très mal parlé/qui m’ont proposé de coucher avec eux/qui m’ont suivi. Comment voulez-vous que les femmes soit à l’aise avec le fait de se faire aborder dans la rue ? Alors oui, ce n’est pas de votre faute à vous en particulier donc c’est dommage pour vous mais il faut apprendre à vivre avec. Faites plutôt des vidéos pour montrer le comportement des hommes dans la rue pour ouvrir les yeux à ces messieurs, plutôt que d’essayer de faire passer les femmes pour des féministes hystériques :)
    Merci

    1. Je pense au contraire qu’il fallait aussi montrer les dérives de la polémique actuelle… Il n’est pas question de « faire passer les femmes pour des féministes hystériques » mais de montrer les extrêmes auxquels on arrive.
      De partout dans les média, on voit des hommes qui auraient un comportement déplacé envers les femmes.
      Evidemment, il y a des comportements condamnables, mais ils ne sont pas systématiques.
      En revanche, ce qui est systématique, c’est la réaction outrée des femmes (et de quelques hommes qui se veulent gentleman), et surtout, la violence qu’elles adoptent pour se défendre d’une menace présumée.
      Pour ce qui est de « vous ne savez pas ce qu’elle a vécu », c’est un argument passe-partout. Je ne sais pas ce que tu as vécu, mais cela ne m’ôte pas le droit de te répondre..

  22. Je reviens pour réagir à ton commentaire « Du coup un flyer ou un mec de greenpeace qui aborde tous les jours (c’est son métier) tous les gens qui passent dans une rue, c’est du harcèlement ? »

    Oui, quelque part, c’est du harcèlement, arrêter les gens dans la rue pour leur demander de l’argent, j’ai déjà du mal à comprendre, mais ça devient du harcèlement quand tu refuses poliment et qu’ils insistent.

  23. elle a totalement raison et le pire c’est que vous ne comprenez rien. la rue n’est pas le lieu où on aborde les femmes

  24. les gros relourds lourdingues qui se croyent irristible alors qui sont banals physiquement c’ est emmerdant au possible mettez vous à la place des victimes aussi .

    1. La liberté d’expression s’arrête dès lors que l’on profère des injures, qui plus infondées…

  25. Y’a pas à tortiller, les deux côtés sont en torts:

    D’une part, il y a deux hommes qui abordent une femme d’une manière plus ou moins délicate et qui, au lieu de calmer le jeu, jettent de l’huile sur le feu avec des arguments bidons.
    De l’autre, une femme excédée parce qu’elle doit rencontrer de gros lourds tous les jours et qu’elle n’arrive malgré tout pas à passer au dessus de ça.

    Je ne sais pas quel était le but de la vidéo, mais c’est pas question de renvoyer les mauvais côtés du féminisme ou de « on ne peut plus draguer des femmes librement dans la rue c’est un scandale! », vous êtes juste tombé sur la mauvaise personne…

    1. Article 223-13 En savoir plus sur cet article…
      Modifié par Ordonnance n°2000-916 du 19 septembre 2000 – art. 3 (V) JORF 22 septembre 2000 en vigueur le 1er janvier 2002
      Le fait de provoquer au suicide d’autrui est puni de trois ans d’emprisonnement et de 45000 euros d’amende lorsque la provocation a été suivie du suicide ou d’une tentative de suicide.

      Les peines sont portées à cinq ans d’emprisonnement et à 75000 euros d’amende lorsque la victime de l’infraction définie à l’alinéa précédent est un mineur de quinze ans.

  26. Je n’ai pas remarqué qu’elle vous insultait directement.
    Il faudrait que je revisionne la vidéo, mais vu que c’est justement assez pénible, je n’ai guère envie… Je préfère m’appuyer sur la mémorisation que j’en ai faite, et l’impression qui est ressortie.
    Ce n’était pas concluant comme démonstration du féminazisme…
    Et avec elle il aurait fallu laisser passer, laisser pisser. Après tout elle avait le droit de ne pas être contente.
    Voir son visage permettrait de se faire une idée plus précise de qui elle est. (Bien sûr il fallait la flouter.)
    Mais je crois qu’effectivement elle n’était pas tellement dans le glamour et la séduction et se faire aborder lui aura semblé incongru, et la preuve que peu importait sa personne.
    Tu te savais menacé auprès de Youtube de perdre ta chaîne et tu avais même dit que tu allais filer doux, faire profil bas. Mais tu n’as pas résister à faire ce militantisme un peu à risque et avec un exemple – d’après moi – pas très concluant.
    Et là tu demandais de partager cet échange vif – histoire de faire haro sur le baudet – mais sans le consentement de cette femme – qui est bien floutée certes, mais… c’était quand même complètement dans son dos…
    Mais je trouve effectivement scandaleux que Youtube t’ai supprimé tes autres vidéos de qualité et pour finir ta chaîne.
    Il y a effectivement un politiquement correct que tu t’es pris frontalement – alors que les autres coachs sont apparemment plus mainstream et consensuels (et peut-être plus prudents).
    Continue et au plaisir de te croiser – car on est voisin.
    (Et d’ailleurs je t’avais vu par hasard rue de la Ré quand tu étais avec ton wing mercredi 18 vers 20h, tu finissais de checker avec une fille pour la saluer + peut-être le soir où tu as fait aussi cette vidéo casse-gueule – amusant comme le monde est petit.)

  27. « Est-ce que t’as idée du courage qu’il faut à un mec pour aborder une fille (de nos jours) ? »
    Et est-ce que t’as idée du courage qu’il faut pour une femme de dire « non » tous les jours ?
    Et cette fois en particulier, c’est difficile de répondre à ta question sans que ça fasse écho à beaucoup de mauvaises expériences et ça donne envie de juste préciser que :
    – non ce n’est pas courageux d’aborder une fille dans la rue
    – et même si, il faudrait qu’on soit en admiration devant ce courage ? et donc qu’on t’écoute parce que c’est difficile de faire ça ?
    – oui, c’est possible d’avoir des rapports humains sains et sympas dans la rue, mais sans minimiser ce que vivent les femmes sous prétexte que c’est difficile de draguer. Je me marre, pauvre chéri, tu n’arrives pas à rencontrer des femmes, donc c’est de leur faute si elle ne veulent pas te parler. Pire, il faudrait qu’elles soient flattées, gentilles et polies en te répondant : « oh oui c’est très courageux d’aborder une fille dans la rue, je me rendais pas compte mais tu as tellement raison ! ».
    – c’est de la provocation gratuite et idiote
    – est-ce que t’as idée du courage qu’il faut à une femme pour marcher dans la rue et ne pas avoir peur d’être agressée ou violée à n’importe quel moment ou endroit ? est-ce que t’as idée du courage qu’il faut à une femme pour ignorer (ou répondre à) un homme dans la rue, quand il pourrait le prendre mal et s’en prendre violemment à elle ? est-ce que t’as idée du mal que tu fais quand tu diffuses à tous un message qui donne raison à tous les hommes qui mettent mal à l’aise (et en danger) les femmes dans la rue ?
    C’est triste d’être aussi mal dans sa peau, au point de vouloir prouver sa supériorité de mal dans une vidéo où on se met en scène devant des femmes qui n’ont rien demandé et qui n’ont pas préparé leur discours comme vous.
    Vous n’avez pas d’autres moyens (ailleurs que dans la rue) de rencontrer des personnes ? Des personnes qui elles aussi souhaitent rencontrer un partenaire !
    Allez, prouvez-nous que vous valez mieux que ça !

  28. Je suis pas certaine que ce commentaire sera lu mais il faut remettre les choses dans leur contexte.

    Être une fille aujourd’hui c’est très difficile. C’est vrai qu’on se fait embêter tout le temps ! Tout le temps c’est pas dix fois par jours, mais c’est au moins une fois par semaine (la dernière fois que je suis sortie on est venu me parler trois fois et c’était pas toujours très délicat…) typiquement je suis gentille quand on me parle je répond. Seulement il y en a qui n’attendent que ça. Ils vous disent un truc banal et après ça devient embarrassant. Ils insistent ils vous suivent même si on dit qu’on est pas intéressée… A quel moment penses tu qu’on a envie de répondre ? Quand on sait qu’en plus à Paris si on se fait agresser personne ne nous aidera. Puis prend en compte ceux qui nous abordent, ceux qui se frottent, ceux qui touchent, ceux qui regardent de manière gênantes…
    Sois plus indulgent avec nous. Pense que j’ai de nombreuses copines qui ont donné leur numéro parce qu’elles sont trop gentilles… Mais qui n’étaient pas intéressées et qui n’ont pas osé le dire. Si je te dis qu’on a vraiment peur parce que des histoires de psychopathes il y en a tout les quatre matins, c’est pas une blague. Puis si on dit non on se fait insulter–‘

    C’est vrai que tu es tombé sur une fille pas de très bonne humeur (même plutôt remontée). Et je suis pas ce genre de féministe, mais tes arguments étaient nuls moi ça me révolte que tu penses comme ça… Tu vois bien qu’elle se sentait agressée ? Il y a bien une origine et ça ne vient pas de « fantasme » ça vient du fait qu’elle a été trop gentille et qu’un jour elle ou une copine a elle a vécu le truc qui fallait pas et ça l’a remonté pour toujours contre ce genre de situation (c’est important que tu comprennes que le problème vient de la situation et en aucun cas de l’individu).
    Puis le soir aussi c’est pas une bonne idée. Fait ça plutôt dans la journée sur une place publique…

    Je sais que le monde est injuste, mais actuellement je pense pas qu’on puisse faire grand chose…

  29. Évidemment, elle a attendu d’être avec un mâle blanc hétéro éduqué pour se soulager. Ce qui est à la fois un honneur puisqu’elle te considère capable d’entendre ce qu’elle a à dire, mais ce qui pénible à voir car elle ne fait que répéter l’injonction médiatique et s’est acheté un héroïsme au rabais. Je vous rassure les mâles subissent aussi une injonction à la consommation : images et suggestions médiatiques.

  30. ton comportement est pitoyable, tu la laisse pas parler, tu la victimise, tu prend pas en compte son vécu, bref tu est une merde, elle a pas a te frapper, c’est la plus maline du monde mais bien fait pour ta gueule…

    1. Voilà qui est constructif… Et tu dirais quoi, toi, si quelqu’un que tu ne connais pas, bien planqué derrière son ordinateur, venait t’insulter comme ça?
      Si tu as un avis, défends-le. Sinon, tais-toi.

  31. Ah bah je venais pour dire à quel point ce que tu fais c’est de la merde et que l’hypocrisie de ta vidéo pour faire du buzz comme un connard est une honte, mais je vois que la moitié de la planète s’en est déjà occupé.

    Trouve-toi un autre hobby, et un truc qui te tiendra loin des femmes, genre des randos en Alaska ou quoi.

  32. Mec, tu n’es pas méchant, on est d’accord.

    Tu te rends compte de la stupidité de tes questions/réponses dans ta vidéo ? Je ne t’en veux pas, tu es juste un peu bête.

    Tu dois travailler sur ton empathie. Quoiqu’il arrive, dans une situation comme celle-ci, tu dois écouter ce que l’autre dit, écouter et fermer ta bouche, juste écouter, respecter, c’est tout.

    J’aimerais bien t’insulter, ou pire, te frapper, maintenant je vais prendre 10 min pour laisser passer cette colère et avoir de la compassion pour toi.

    Ciao

  33. Déjà un vouvoiement ,un bonsoir et un, « je me permet », aurait déjà simplifié grandement la chose et ça n’en serait jamais venu la! Le fait aussi, qu’elle t’ai vu faire la même chose a une autres fille juste avant n’aide pas non plus! Donc oui t’es un gros lourdot! Et de faire du transfert avec ton pote pour l’amener a culpabiliser, forcement qu’elle se retrouve démunie a répondre a côté en la matraquant par les deux oreilles! et ce qui explique qu’il ne lui reste plus que le coup de sac pour sortir de cette impasse pour faire face a vos arguments moisis! Vous faites tellement preuve de mauvaise foi!

    Pour accoster dans la rue, il faut qu’il y ai le petit truc, une situation qui amène a parler etc…Et non un « tu sais que! » Ni bonsoir, ni excuse moi ni rien! C’est marrant car j’ai été amené dans ma jeunesse a sortir avec pas mal de filles comme ça croisées dans la rue, mais il y avait toujours un événement, genre, l’un ou l’autre qui échappe un truc, l’autre aide a ramasser, ton chien qui amène a une discussion car la fille le trouve joli…etc…Si la personne est réceptive tu passes la barre au dessus, si tu vois que la fille ne veut pas plus et bien tu fais un grand sourire, lui dis au revoir en lui souhaitant une agréable journée.

    Mais la pour en venir a faire cette vidéo ou du départ tu te poses en victime! Tu l’as surement faite parce que tu as remarqué que tu te faisais rembarrer! Et pour cause si tu t’y prends ainsi!

    Les gens dans les coms au dessus qui t’invitent a porter plainte? Toi qui te dis victime de harcèlement? What? Encore du transfert! La fille est revenue a juste titre quand elle a vu que tu passais d’une fille a l’autre, ce qui veut dire qu’il n’y a aucune considération de la personne dans ton approche! Tu m’étonnes qu’elle se sente comme un bout de viande qu’on balance car on préfère bouffer une glace finalement! Et Elle ne devrait rien dire, faire profile bas et partir? Demain je vais croiser un mec et lui dire directement « eh gros con! » et ensuite je vais aller porter plainte pour agression parce qu’il m’aura mis un pain dans la tronche et faire un blog pour me victimiser en mettant pour titre « les gens dans la rue qui pètent les plombs pour n’importe quoi! »

    Plutôt que faire ton calimero, revois ta technique d’approche, sois poli, et ce, quelque soit la personne! Homme,femme, adulte, enfant, vieux… comme des assocs qui vont venir t’accoster et qui doivent rester polis et non insistant! Et surtout, remet toi en question, car traiter les autres de cons alors que c’est toi même qui viens les faire chier et ne pas comprendre ça! C’est grave! Va plutôt faire chier la Marion seclin! Car elle s’est une féministe extrémiste qui veut parler au nom de toutes les femmes et qui chie a la gueule de tout le monde!

    La pov fille de la vidéo quand elle a dit « c’est du harcèlement de rue! » a la marion c’est la seules phrase qu’elle a pu sortir maladroitement alors que deux mecs lui jappent dessus! Demain tu vas te retrouver encercler par 4 molosses qui vont pas être tendre avec toi, on verra si tu ne perds pas tes moyens et si tu ne vas pas te mettre a raconter n’importe quoi!

  34. En fait tu veux montrer quoi avec cette video? Que t’es un gros lourdeau qui accepte pas que ca fasse chier la drague dans la rue?

    C’est quand meme hallucinant que tu t’arretes pas en plus. Juste un : desole j’ai fait mon gamin pour faire du buzz avec mon petit ami cameraman on voulait pas t’embeter on le fera plus.

    Bah non, les deux guignols s’enfoncent encore plus. Et elle a raison, les bars, les clubs c’est pour draguer, pas dans la rue quand tu as pas envie de te faire emmerder par deux trouduc. TU as du gagner quelques sous sous avec ta video a deux balles, ca te payera l’entree pour le club t’inquiete :)

    Bisous soleil

  35. Techniquement je comprends pas la logique de la fille.

    On devrait pas parler aux nanas dans la rue parce qu’elles se font en permanence harceler par des mecs lourds, des mecs qui les suivent, les insultes, les sifflent… ?

    Donc un mec qui arrive gentiment, avec le sourire, la bonne humeur, il a pas le droit de lui parler sous quel prétexte ?

    Le peu de mecs qui ont réellement les couilles d’aller aborder une nana dans la rue, qui plus est avec plus de subtilités, d’élégances, de classes… doivent, en « les laissant tranquille », subir le harcèlement qu’elles vivent en parallèle ? Ca n’a pas de sens.

    D’autant plus que ces mecs qui harcèlent dans les rues sont en général des mecs pas très futés: ce sont des abrutis, des blédards défoncés, des vieux pervers… Merci pour la comparaison jeune dame.

  36. Je peux comprendre que la fille est été énervé mais elle a dit non et fabrice est parti. elle a du tilter ensuite mais avouez que si fabrice avait été renoi ou rebeu, elle aurait juste fermer sa bouche.
    Mon père a connu ma mère en l’abordant dans la rue…
    On va bientôt tous arrêter de se parler, c’est ça le futur
    tout cela est bien triste…

  37. Les gens qui critiquent, vous ne feriez sûrement pas le dixième de ce que fais le gars de la vidéo niveau drague (surtout les femmes). Il a du courage, et pas seulement quand il s’agit de critiquer derrière un écran. Il faut dire aussi que la meuf de la vidéo a un sacré pète au casque. Vous pourriez respecter le travail de Fabrice, ce n’est pas un harceleur qui va poursuivre les femmes dans la rue, ou mettre une main au cul au boulot, au contraire.

  38. Morte de rire. Ça rappelle les épisodes de Titi et Grosminet où Mémé défonce Sylvestre à coups de sac à main :-)

    Il a bonne mine l’expert en relations homme-femme !

    Allez Cyprineman (sais-tu que la cyprine est aussi un mollusque ?), continue à nous faire rire !

  39. Navrant les commentaires de ces féministes… il faut tout remettre dans le contexte, son approche n’était pas déplacé et etait respectueux, il est parti de suite. C’est elle qui est revenu !

    En terme de gestion de conflit, la démarche adoptée n’était pas bonne. Il tentait simplement de raisonner cette femme et de la faire réfléchir … mais elle semble trop bornée et un conflit s’est créé et aucun des 2 parties ne voulait réellement écouter l’autre.

    D’accord les femmes sont abordés périodiquement par des « hommes » pas tres classes, mais il est très facile de voir venir une personne et la juger. L’auteur de la video, Fabrice, respecte les femmes, elles ne sont pas des objets pour lui bien même si ils les abordent à la chaîne.

    Les femmes se plaignent de ne plus être abordé par des mecs bien. En boite, elles sortent pour danser puis on ne peut pas discuter. Dans un bar, elles sont avec des amies… résultat des courses les mecs bien n’abordent plus pour éviter le rejet systématique. Puis mieux propice ou non, c’est une idée reçue avec la pression sociale… c’est vrai qu’il est super logique d’aller sur un site de rencontre pour avoir la possibilité de faire des rencontres.

    D’autant plus que sur ces sites, les filles sont souvent là pour se faire mousser, et etre vue puisque bien souvent tout est gratuit pour elle (idem pour les boîtes …), ce sont aux hommes de payer pour espérer rencontrer une femme. Et après on parle d’égalité Homme-Femme mais en gardant l’ensemble des avantages des femmes … c’est l’hôpital qui se fou de la charité !

    Dans quel monde vie t’on sérieusement ? Bientot ne serais ce que respirer à proximité d’une femme sera du harcèlement. Soyez un peu ouvert d’esprit !! On est en 2017 … les harceleurs, les lourdeaux ont les repères à 10 km. Quel Homme n’a jamais été harcelé ?

    Bref a titre personnel j’ai ma copine , et suis très bien avec elle. Courage Cyprineman ;-)

  40. Mais vous êtes tellement honteux avec vos comportements puérils. Une femme décide de vous expliquer ce qu’elle ressent quand un gros relou vient lui sortir sa phrase à deux balles qu’il a mis 6 heures à préparer et vous la prenez pour une conne ? Mais vous mériteriez bien pire qu’un coup de sac ! Tout ce que vous dénoncez ou regrettez dans la société d’aujourd’hui, c’est à cause du comportement de connard de millions de gens comme vous !
    Alors quand je lis « expert en relations hommes/femmes » j’aurais envie de me marrer si c’était pas pathétique. C’est vous qui n’avez rien compris ! C’est ce genre d’attitude qui ferme la porte à toute possibilité de drague. Vous n’avez jamais dû vous mettre à la place d’une femme parce qu’au fond ça ne vous intéresse pas et surtout que vous n’y comprenez rien !
    Vous avez été odieux et vous venez pleurnicher ? mais vous vous rendez compte du ridicule de votre situation ?
    Mais y’a une bonne nouvelle. Il n’est pas trop tard pour commencer à réfléchir et à changer son comportement. Bon visiblement comme vous avez du mal à écouter une femme, a fortiori une féministe, commencez par écouter un mec, par exemple ici [no link] et posez-vous des questions, remettez-vous en cause.

  41. J’espere que ta daronne ta soeur tes cousines se feront aggresser par des connards dans ton genre. On verra bien ce que tu en penseras après.
    Met toi bien ça en tête, la drague de rue c’est que pour les moches et les pouilleux. Aller quémander un numéro tel un chien galeux la queue entre les pates, tu me dégoutes pauvre merde.
    A toutes les sous-merdes qui créent le sentiment d’insécurité pour toutes les femmes dans l’espace public, allez tous vous pendre sérieux. C’est pour le bien de l’humanité.

  42. Désolé pour les grossièretés que je vais sortir mais je suis vraiment dégouté et je n’ai aucun respect pour les mecs soumis à la société qui n’ont plus aucune dignité. Tous les mecs qui disent que la drague de rue ne se fait pas, aller tous vous faire enculer bande de pute parce que je suis persuadé que ça vous est déjà arrivé plusieurs fois qu’une fille vous est maté dans la rue et que vous n’avez même pas eu les couilles de partir lui parler et la première chose que vous aillez fait c’est de vous cacher pour vous branler sur elles parce que vous êtes des petites salopes sans couille. Ma copine je l’ai rencontré dans la rue et si je n’étais pas partie lui parler je ne l’aurai peut-être plus jamais recroisé ni dans un bar ni internet de merde. Sortir un mot Gentil à une fille dans la rue n’est pas harcelé bande d’ignorants sous merde, ce que vous n’avez pas compris c’est que si jamais un jour vous n’avez plus internet et que vous n’avez plus d’argent pour sortir en boîte ou Bar, vous allez être là à vous branler comme des petits puceaux parce que vous n’aurez pas de couille d’assumer votre virilité.
    De toute façon vu que vous ne connaissez pas les femmes bande de puceaux, je vais vous prédire un truc, si la drague de rue s’interdit, l’interdit attire les meufs les plus cools et bonne au lit alors j’ai trop hâte qu’ils interdisent ça!!!!!!!!!!! Trop hâte !!!!

  43. Bonjour,

    Étant moi même une femme je comprend vos deux points de vu . Mais malheureusement il faut aussi ce mettre à notre place même si vous y êtes allé de manière courtoise et polies, pour nous protégé instinctivement on est directement sur la défensive, car oui pas un jour ne passe sans qu’il y ai au moins un relou qui nous siffle,nous accoste , nous suit , ralentit en voiture pour nous mater quand on marche juste pour rentré chez nous . Alors effectivement cette femme n’avait pas à agir de manière aussi excessive car vous ne l’avait pas agressé verbalement , vous avez parlé de manière calme , mais c’est à cause des autres qui nous font chier que vous vous en êtes pris pleins la tête. Je suis navré que votre expérience ne ce soit pas mieux déroulé,

    Cordialement ,

    Ninon.

  44. BONJOUR ,

    Je me permets de commenter à mon tour et j’explique furtivement le contexte. Votre vidéo a été relayé sur la page facebook d’une connaissance facebook. Je suis une nana de 29 ans , je resitue, et, en un mot, si vous faites dans le politiquement incorrect, moi aussi, donc on va pouvoir s’entendre, par contre si vous donnez des conseils relations hommes/femmes d’ores et déjà je trouve ça carrément flippant au vue de ce que j’entraperçois de votre vidéo. Faire dans le politiquement incorrect d’accord, le faire mal, c’est dommage. Je vous transmets le commentaire que j’ai envoyé à ma connaissance concernant votre vidéo :

    « Elle a bien fait de lui téj son sac à la gueule moi le mec c est les dents sur le trottoir et là on aurait pu parler d’agression. Ce qu’il ne comprends pas c ‘est qu’il essaie de prouver dans un contexte ou le harcèlement de rue est dénoncé qu’il y a une différence entre aborder à une nana et la harceler. OK. Sauf que déjà y a des manières moins connes de le faire. La technique de la vieille approche sorti de nulle part alors qu’on te connait pas peut provoquer et c’est légitime une sensation de se faire une fois de + envahir gratos alors que t’as rien demandé. Là où il doit s’interroger c’est que si la meuf fait un écart et le vesqui 1) c’est pas pour rien il est le 3000ème normal qu’instinctivement elle ne veuille pas l écouter 2) si elle revient lui parler par contre dans ce contexte IL DEVRAIT L ECOUTER il devrait être content et essayer d’en tirer quelque chose , elle aussi se dit qu’il sera peut être réceptif vu qu’il a pas l’air justement de faire partie de la catégorie « je vais te suivre et te faire chier » 3) dans un monde où relou ou pas TOUS LES JOURS un mec vient t aborder pour te dire un truc cool ou chiant tu te sens juste comme une meuf avec écris sur la gueule « je suis là pour être abordé en permanence posez moi des questions » A la disposition de l’homme en somme. Il faut se poser les bonnes questions. Ayant eu affaire à de la drague tranquille , ayant vu des mecs intimidés parvenir à aborder une nana amie collègue ou même moi, je ne doute (et surement elle non) plus absolument pas du courage ( que j admire par ailleurs) qu’il faut à certains mecs pour aborder une nana. Essayer de prouver cela en abordant une meuf n’importe comment dans la rue c’est contre productif et surtout plutôt que de tenter de la ridiculiser derrière et lui montrer qu’elle le harcèle soit disant il aurait du l’écouter ,lui dire peut être qu’il peut comprendre sa réaction et lui expliquer sa démarche à lui – à savoir qu’il essaie de montrer que ça peut être dur pour les mecs d aborder une nana dans la rue sans passer pour un gros harceleur. Et peut être qu’ils auraient pu s’entendre. Là il l’abaisse une fois de plus au rang de folle dingue. Elle aurait du tracer sa route fermer sa gueule. On y revient fatalement… et c’est dommage. Après il y a des folles aussi. Mais là je trouve qu’il est de mauvaise foi et dans le contexte c’est limite de la provocation. Donc ça me fait pas marrer. Voilà , tu m’as rien demandé mais ça m’a fait réagir j ‘espère tu te sentiras pas agressé par une féministe hein lol bisous  »

    Je vais poursuivre : je suis évidemment d’accord avec vous pour dire qu’entre harcèlement et drague ou disons le fait d’aborder une fille il y a un fossé. Si vous voulez aborder des nanas car ça a quand même l’air d’être une de vos activités phare (pourquoi à ce point? il y a autre chose d’intéressant dans la vie , as t on besoin de cours pour ça ? il faut croire) si vous voulez donc aborder ou faire à votre tour passer un message aux femmes et surtout aux plus réfractaires ( sachant qu’une féministe décérébrée qui mélange tout et incurable donc qui porte en elle la haine des homme existe et vous ne pourrez là rien faire mais je ne pense pas du tout que ce soit le cas de cette jeune fille) alors changez de méthode. Commencez par , face à une réaction épidermique et légitime, soit comme vous l’avez fait , ne pas relever. Mais si elle revient à la charge faites preuve de davantage d’empathie et exposez intelligemment vos idées. Vous n’avez fait qu’essayer de prouver qu’elle était folle alors que c’est votre provocation et tentative de prouver qu’il existe des nanas soit disant folle qui l’ont poussé à vous écraser ce sac sur la tronche. Elle est revenu dialoguer. Vous vous êtes senti agressé. Attention elle est revenu dialoguer car VOUS l’aviez abordé. Elle n’a pas débarqué de nulle part vous faire un cours et un historique de ce qu’elle a vécu et de ce qu’elle vit au quotidien alors que vous n’avez rien demandé. N inversez pas les rôles c’est trop facile et surtout nous n’avons pas les mêmes rôles ni les mêmes positions dans ce contexte il serait con de vouloir faire l’impasse là dessus. On ne se bats pas avec les mêmes armes on a pas les mêmes faiblesses ni les mêmes atouts ni la même place dans la société. Ca ne veut pas dire qu’on ne doit pas être à l’écoute des hommes , ou qu’on doit se permettre de les oppresser ou d’inverser les rôles aussi (qui à part des féministes tarés et je vous rejoins il y en a, rêvent de dominer le sexe opposé?). Dialoguons intelligemment nous pouvons nous entendre mais commencez par ne pas partir du principe que nous sommes égaux à ce niveau là et par comprendre qu’une fille puisse comme ça spontanément dans la rue ne plus avoir de radar entre « il m aborde pour me draguer » « il m’aborde = danger ». Si vous saviez le nombre de fois ou votre approche de la vidéo à été un prétexte à la lourdeur pour d’autre et le nombre d’approches foireuse avec une idée en tête « la pécho » vous comprendriez. Là ou je m’inquiétes c’est que votre but dans l vie à l’air entre autre de conseiller les hommes sur la manière d’attraper une nana. Comme un poisson vous savez la pêche. J’espère me tromper et qu’en réalité votre but au delà de la séduction consiste à comprendre le sexe opposé dans le but d’une bonne entente et + si affinités ce que les meufs recherchent aussi, rassurez vous. Bonne journée à vous, je suis absolument ouverte à toute réaction et réponse de votre part. Bien à vous :)

  45. Je penses que tu aurais mis comme titre : une femme réagit de façon excessive et me frappe de façon injustifié.
    Il n’y aurais pas eu toute cette polémique.

    C’est triste à dire mais tu as pris pour tout le connards qui ont dû l’agresser et lui faire du mal, ou l’aborder comme des sauvages.

    Elle a du tellement subir qu’elle a réagit de façon disposproportionné en gros en as été traumatisé. Bref c’est triste tout ça

  46. Cette vidéo démontre pourquoi la société actuelle est encore à 10 000 kilomètres de ce qu’elle se gausse d’être.

    D’abord, vous êtes deux. Lorsqu’elle revient vers vous pour vous expliquer ce qu’elle ressent, vous lui opposez des arguments d’adolescents. Vous la tutoyez, ce qui est un manque de respect profond, et vous lui faites des commentaires d’une lourdeur excessive.

    Que vous essayiez de lui faire comprendre votre démarche, d’accord. Mais votre façon de parler et vos remarques sonnent comme celles des mecs qui me harcelaient et m’insultaient quand j’étais adolescente. C’est insultant et ça met encore plus mal à l’aise. C’est tout sauf la bonne méthode.

    L’empathie et la compassion s’apprennent en faisant l’expérience de ce que vous dénoncez chez cette personne. Ce n’est pas une féministe. C’est une jeune femme qui en a marre des mecs relous qui lui (et nous) pourrissent la vie.

    Elle est énervée comme toute personne qui se sentirait envahie et pas à l’aise.

    Je vous conseille de vous mettre dans la peau d’une femme pendant 15 jours. Revenez-nous ensuite avec une vidéo de votre expérience et de votre vécu. On en reparlera et vous serez hautement plus crédibles.

  47. Je me demande si ce « mec » n’est pas tout simplement un fake à voir comment il se comporte.
    Aucune éducation, le gars tend ses filets à radasses sur les trottoirs et balance ses phrases pré-machées.
    C’est suffisant pour être en colère et le faire savoir.
    Dommage que sous l’effet de la colère cette femme en ait perdu sa répartie. Je lui aurait bien dit d’aller se branler s’il n’avait pas les moyen de payer un verre à une femme dans un bar.
    Affligeant de bêtise et de brutalité verbale envers une femme qui ne souhaite qu’utiliser les lieux publics afin de vaquer à ses occupations.
    si c’était une de mes amies ce n’est pas le sac qu’il aurait reçu au visage mais une belle salade de phalanges.
    Tu es un sale type.

  48. Elle a raison et tu as tort. Si tu veux comprendre sa réaction, lis ça : , j’espère que ça t’aidera.
    A part ça, se faire aborder même deux fois par semaine, ça fait 100 fois dans l’année, c’est absolument ENORME. On est fatiguées, tu as l’air d’avoir un cerveau, essaie de t’en servir s’il te plait.

  49. « Une femme me harcèle et m’agresse dans la rue »
    Quel scandale.
    Tu abordes une personnes en lui manquant de respect (pas de bonjour, tu la tutoies alors que tu ne la connais pas ….) du coup désolé de te le dire mais oui, tu es en train de l’harceler. Donc n’essaye pas d’inverser les rôles, c’est bien toi qui a engagé la conversation en lui manquant de respect, c’est donc bien toi qui l’harcèle.

    Le gars qui se fait passer pour une victime lors d’une conversation à deux contre un, c’est pathétique ….

    1. « Le harcèlement est un enchaînement d’agissements hostiles à répétition visant à affaiblir psychologiquement l’individu qui en est la victime. Ce type de comportement peut être habituel et impliquer le statut social et physique. »
      Merci de se documenter avant de parler et de proférer une accusation.

  50. Le problème, mec, c’est uniquement que tu habites dans une grande ville. Nous les arriérés, on peut encore le faire.
    Aprés tu l’a mal abordé quand même mais ça devrait pas causer autant de remous.
    ça se voit que la meuf est frustrée quand elle est revenue (l’intonation de la haine), un peu comme une bonne partie des meufs des comms. Prends pas ces comms en compte.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*