Le balékouillisme en séduction : comment faire pour s’en battre les couilles ?

Le balékouillisme est une doctrine fondée par un certain Monsieur Kurnaz. Je vais dans un premier temps vous expliquer ce qu’est le balékouillisme, puis je vous expliquerai pourquoi ça peut vraiment vous aider avec les meufs.

Comment faire pour s’en battre les couilles en séduction ?

le balékouillisme

 

Définition du balékoullisme

Le balékouillisme, d’après Efkan Kurnaz, c’est une philosophie de vie. Pour pouvoir s’affirmer balékouilliste, il faut donc suivre une seule et unique règle : s’en battre les couilles.

Le balékouillisme est l’essence primaire du bonheur d’Efkan Knz, selon lui-même.

Comment faire pour s’en battre les couilles ?

Il faut montrer un certain degré d’indifférence face à un événement qui est censé vous nuire.

Pourquoi est-il nécessaire d’être vulgaire ?

Dire « je m’en bats les couilles » a bien sûr plus d’impact qu’une simple « je m’en fiche ».

Surtout quand le « je m’en bats les couilles » est prononcé avec beaucoup d’assurance. On peut être sûr que le mec qui prononce cette phrase de cette façon demeurera inébranlable dans le game.

 

A quoi ça sert ?

Ça sert à faire les choses qu’on a envie de faire, même si les gens nous jugent ou se moquent de nous. Si on est gros, par exemple, ça consiste en aller à la salle de sport et se reprendre en main, même si des gens nous montrent du doigt.

Ça sert à vivre pour soi et à ne pas subir le regard des autres. En 2018, pratiquement tout passe par les apparences. Pour être apprécié des autres, pour trouver une meuf, pour trouver un travail, etc.

Si on se laisse aller et qu’on subit cette dynamique malsaine, la vie entière peut devenir quelque chose de compliqué. D’ailleurs, la vie de la plupart des gens est très compliquée alors qu’il n’y a pas la place. Ils sont conditionnés à se la compliquer.

Le balékouillisme sert à avoir une vie « normale », voire plus sereine que la moyenne, malgré le fait qu’on ne soit pas parfait. Le balékouillisme sert donc à ne plus souffrir de perfectionnisme.

 

En quoi ça consiste ?

Efkan le dit dans sa vidéo Comment faire pour s’en battre les couilles : vous devez être passionné par quelque chose et vous en battre les couilles des obstacles pour atteindre vos objectifs (à noter que vous devez donc AVOIR des objectifs de vie – savoir où vous allez).

Ce qui consiste en s’en taper des critiques non-constructives, remplies d’animosité, hâtives.

Il faut donc apprendre à se battre les couilles de ce qui ne va pas dans votre sens, qui n’est pas justifié et qui n’apporte rien. Des remarques teintées de haine, etc.

Votre objectif doit être votre priorité. Et vous devez vous imposer une deadline pour l’atteindre.

Pour réussir dans le balékouillisme, il faut faire le point et comprendre ce qui est important et ce qui ne l’est pas. Ne pas se laisser gâcher la vie par ce qui est secondaire.

Aucun problème si on vous traite de barjot ou de mec perché. Est-ce qu’être considéré comme un fou contribue à votre bonheur ? Pourquoi devriez-vous arrêter de bosser pour atteindre votre objectif si ça vous rend heureux ?

 

Les limites

Il faut bien sûr respecter les lois.

Votre objectif doit être quelque chose de légal et de bienveillant.

Il doit avoir pour but de VOUS faire du bien et… si possible, de faire aussi le bien autour de vous !

Et pour manifester votre balékoullisme, vous ne devez pas être violent.

 

A qui c’est destiné ?

Le balékouillisme est destiné (en priorité) à tous ceux qui sont complexés par leur physique, qui sont un peu marginaux ou qui souffrent de perfectionnisme.

Le fait d’être complexé ne doit pas vous empêcher de vivre et d’être heureux. Attention, ça ne veut pas dire que vous ne devez rien faire pour perdre du poids, par exemple. Ca veut juste dire que vous devez vous assumer et assumer que vous cherchez à vous améliorer, et que c’est une BONNE CHOSE.

Vous devez prendre conscience que c’est courageux de votre part… et que la plupart des gens qui vous critiquent ne seraient probablement pas capables de faire le quart des efforts que vous faites pour atteindre un objectif.

Le fait que vos centres d’intérêt ne soient pas ceux de « la masse » (qui kiffe généralement la télé-réalité et la malbouffe) ne doit pas vous empêcher d’être passionné.

Vous devez devenir capable de présenter un travail même s’il n’est pas « parfait ». D’ailleurs, la perfection n’existe pas et la plupart des perfectionnistes sont incapables de terminer un projet. C’est quand même dommage !

le balekouillisme

 

Le balékouillisme en séduction

Le balékouillisme en séduction est destiné à ceux qui veulent serrer plein de belles meufs ou avoir une copine. Si cela est votre objectif, vous devez vous en battre les couilles de tous les avis négatifs.

Sachez que la plupart des gens n’ont pas de passion dans la vie, pas d’objectif et ne sont bons qu’à critiquer les autres, leur faire la morale, les empêcher d’agir.

Apprendre la séduction, c’est la honte ?

Vous ne savez pas du tout vous y prendre ? On vous dit que vous êtes moche ? Trop gros ? Trop petit ? Vous devez vous en battre les couilles et travailler sur votre game.

On vous dit que la séduction ne s’apprend pas et que développement personnel ne sert à rien ? Rendez-vous dans quelques mois ou années et les cons qui vous critiquent verront bien où vous en êtes et où ils en sont.

Vous serez sans doute devenu un pick up artist ou, au moins, vous vivrez avec une femme belle et intelligente.

Sachez que tous ceux qui ne croyaient pas en vous trouveront encore sans doute le moyen de vous critiquer, mais passons…

Aborder une fille vous fait peur ?

Si, d’un côté, vous aimeriez aborder une fille mais vous avez peur. Mais si, d’un autre côté, pour vous, vous mettre en couple est une priorité et si vous vous êtes imposé un délai (réaliste) pour atteindre cet objectif, alors vous devriez vous en battre les couilles de prendre un râteau.

Chaque non vous rapproche d’un oui, de toute façon.

Votre état d’esprit doit être quelque chose du genre « Moi je n’ai pas le temps. Le temps, c’est mes projets, c’est précieux. Je ne vais pas la baratiner pendant des heures. Ensuite, soit elle dit oui, soit elle dit non. Et si elle dit non, alors quoi ? Dans deux minutes, je retente la même chose avec une autre meuf (qui me plaît aussi). »

Le balékouillisme est la simplicité

La fille qui fait la difficile et exige qu’on négocie pendant des heures avec elle dormira seule ce soir-là, pas celles prochaine qui aura eu la bonne idée de dire oui, ni vous ! Laissez les prises de tête aux pigeons !

Vous économiserez du temps et de l’énergie. Le balékouillisme c’est l’apologie de la simplicité. C’est quelque chose de vraiment libérateur.

Bien sûr, pour ceux qui me suivent depuis longtemps, vous avez reconnu un des principes de base de la fast seduction. Jouer carte sur table, ne pas trop se prendre la tête, etc. Pour ceux que le sujet d’une méthode de drague hyper simple, directe, sincère et honnête intéresse, lisez l’extrait gratuit de La vérité (qui dérange) sur les relations hommes/femmes.

s'en battre les couilles

 

Comment je me suis approprié le balékouillisme

Mon histoire

Si vous avez lu mes premiers écrits (qui datent de 2013), vous avez alors sans doute remarqué que j’écrivais déjà souvent « je m’en balek ». J’exprimais alors la même idée que celle que From Human To God développe quand il parle du balékouillisme.

Le fait de m’en battre les couilles m’a beaucoup aidé à passer outre le regard des gens qui, bien sûr, critiquaient le fait que je voulais m’améliorer avec les filles. Pour la plupart des gens, soit on nait séducteur, soit on subit la misère sexuelle toute sa vie.

J’ai perdu beaucoup de mes potes qui étaient pourtant mauvais avec les meufs mais qui n’ont jamais rien fait pour s’améliorer. Ils m’en ont même voulu de commencer à réussir. Mais je m’en suis battu les couilles de leurs critiques car j’avais un objectif : coucher avec plus de 100 femmes avant mes 30 ans.

Finalement, j’ai couché avec 100 femmes en 2/3 ans mais ça n’aurait pas été possible si j’avais subi le jugement de la société. Pourtant, je ne cherchais qu’à me faire du bien et à faire du bien aux femmes, où était le mal ?

Aujourd’hui encore, je ne comprends pas.

 

Mon activité professionnelle

Aurais-je pu vivre de la séduction (donc de ma passion) si j’avais écouté les gens autour de moi ? « Ce n’est pas un métier », « tu vas te planter », « c’est ridicule » ?  Bien sûr que non.

Encore aujourd’hui, dans mes vidéos, je fais parfois des erreurs, je bafouille, rien n’est parfait. Souvent, je les tourne en une seule prise, mais j’assume. Je m’en bats les couilles qu’elles soient imparfaites.

Je me fais souvent insulter dans les commentaires, mais je m’en bats les couilles. Ça me fait même sourire les trolls à deux balles, les bienpensants et les féminazies. Je sais qu’ils sont coincés dans leur vie de merde par leurs croyances limitantes de merde qui les rend habités par la haine.

Pas moi. Moi, je suis libre et je sais que j’ai bien plus compris la vie que ceux qui vivent dans la négativité et mettent un point d’honneur à la propager.

 

La véritable confiance en soi

Je pense que tout ça a un rapport avec la confiance en moi que j’ai acquise grâce à mon apprentissage de la séduction et à mes succès avec des belles meufs. Je parle ici de véritable confiance en soi (du moins dans le domaine de la séduction).

Si j’accepte que mes vidéos soient imparfaites, c’est parce que je sais que ce que je raconte dedans est pertinent. Et si les gens sont superficiels et s’arrêtent aux apparences, qu’ils ne me trouvent pas assez professionnel, qu’ils trouvent que je ne me prends pas assez au sérieux, tant pis pour eux !

Je me prends un râteau avec une meuf ? Je raconte mes succès ET mes échecs en vidéo et sur mon blog ? C’est parce que je sais ce que je vaux. Je sais ce que je peux apporter à une meuf qui coucherait avec moi. Et je sais que l’échec fait partie du jeu.

Ceux qui se moquent quand je raconte une histoire de lose ou un râteau que j’ai pris n’ont sûrement pas couché avec la moitié des 300 femmes que j’ai connues. Ils n’ont sûrement pas reçu autant de message pour les remercier des orgasmes donnés, etc.

Si j’assume de vendre mon expérience et mes conseils aujourd’hui c’est parce que je sais qu’ils sont utiles. Je suis passé de mec timide et socialement très limité à gros baiseur (toujours un peu timide au fond). Je sais que ce que je propose marche car je l’ai vécu.

Ceux qui sont pleins de préjugés ou de croyances limitantes peuvent aller se faire enculer. J’ai longtemps insisté à donner des preuves mais ceux qui ont décidé de ne pas y croire remettent tout en doute.

Je considère aujourd’hui que je n’ai plus rien à prouver.

 

La vidéo de Fromhumantogod

J’ai décidé d’aider ce queutard de Fromhumantogod à vivre avec son koala et ses palmiers en partageant sa vidéo Youtube sur le bakélouillisme.

Après tout, c’est bien la moindre des choses puisqu’il m’a inspiré cet article !

N’hésitez pas à découvrir ce vidéaste qui parle surtout de musculation. Je le trouve amusant et drôle.

Et vous, pratiquez-vous le balékouillisme ? Si non, avez-vous envie d’essayer ? Qu’est-ce qui vous en empêche ?

A lire aussi => si je n’avais pas été balékouilleur sur les bords, je n’aurais jamais été capable de faire ça : embrasser 12 filles en une soirée.

 

Fabrice Julien, expert en séduction #balekouillisme

Cyprineman

Écrivain scandaleux, prof de Game et expert en relations hommes/femmes. "Coach en séduction", ça n'existe pas. Ou alors, montrez-moi un diplôme. Je ne vends pas de méthode spécifique, parce que ça reviendrait à fermer les autres portes : je m'intéresse à tout ce qui fonctionne. J'aime faire des essais, des expériences et y aller au culot. J'adore également mettre les pieds dans le plat. Ne comptez pas sur moi pour vous dire ce que vous voulez entendre : je préfère dire les choses comme elles sont (selon mon expérience) mais je dois vous prévenir que, parfois, la vérité dérange. En d'autres mots : je ne fais pas dans le politiquement correct pour vous prendre pour des cons et vous prendre aussi vos sous par la même occasion. J'espère que vous apprécierez ! Mes valeurs sont : l'honnêteté, le respect et la sincérité. Mon but est de prendre mon pied sans me prendre la tête. Mes produits se veulent complets, exhaustifs et efficaces tout de suite. Si vous voulez améliorer votre compréhension et vos relations avec le sexe opposé, je vous propose une gamme de produits payants variés complémentaires des nombreux produits gratuits : si vous êtes intéressé(e), rendez-vous dans la rubrique "mes travaux" dans la barre de droite. Avec ça, vous saurez tout sur le Game (le jeu de la séduction et de la drague) !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*