Bonne sodomie : comment convaincre une femme de faire de l’anal ?

Aujourd’hui, un article très profond. La sodomie, ce n’est pas seulement une pratique gay. C’est une pratique un peu taboue mais qui intéresse de plus en plus de monde (même des hétéros). Comment aborder le sujet avec sa copine et la convaincre de faire de l’anal ? Comment donner envie à la fille de le faire et de recommencer ? Quelles sont les erreurs à ne pas faire lors d’une première sodomie avec une femme ? Comment on s’y prend techniquement ?

sodomie

 

Comment convaincre une femme de faire de l’anal ?

Quand proposer une bonne sodomie ?

La sodomie, on pourrait presque dire que ce n’est qu’une « position sexuelle » comme une autre. Tout comme il y a des femmes qui sucent et d’autres non, il y a des femmes qui ont envie de faire de l’anal et d’autres non. Dans les faits, toutes les femmes peuvent pratiquer la sodomie, tout comme toutes les femmes peuvent tailler une pipe.

Une chose à ne pas faire c’est d’y aller sans prévenir, à froid. Une fois, je suis rentré par erreur (et par surprise) dans l’anus d’une femme et je peux vous dire qu’elle n’a pas apprécié.

De même, je ne vous conseille pas spécialement de demander en pleine levrette « au fait, t’aimerais qu’on pratique la sodomie ? » En fait, y’a tellement d’hommes qui ne savent pas s’y prendre qu’elle pourrait vous dire « non » pour se protéger si jamais vous la pratiquiez mal. De plus, les femmes n’aiment pas trop qu’on leur demande l’autorisation de faire telle ou telle chose au lit, c’est comme pour la fessée.

A noter que, certaines fois, certaines meufs peuvent dire « oui » ou bien réclamer une sodomie en levrette d’elles-mêmes.

Une chose que vous pouvez faire pour optimiser vos chances, c’est de discuter sur l’oreiller après avoir bien baisé une femme de vos fantasmes respectifs. Et là, tout comme vous pouvez tâter le terrain pour un plan à 3, vous pouvez tâter le terrain pour la sodomie. Y’a beaucoup de filles qui sont très curieuses et ont envie d’essayer au moins une fois dans leur vie mais elles n’initieront probablement jamais le truc…

Ne mentez pas sur le fait que vous vous y connaissez bien ou non. Si vous êtes débutant assumez mais montrez votre motivation et votre ouverture d’esprit. Si vous êtes expert, assumez aussi, ça peut la rassurer d’être en de bonnes « mains ».

 

Pour un plan cul ou en couple ?

Il faut bien savoir qu’il y a des meufs qui pratiquent la sodomie durant des plans cul mais qui n’ont pas envie de faire ça avec leur homme car elles ne veulent pas que leur homme ait une mauvaise image d’elles. Elles trouvent que pratiquer l’anal peut faire penser aux hommes qu’elles sont « sales ».

En couple ou dans une relation de sexfriends, vous avez le temps de préparer le terrain comme on l’a vu au-dessus. Mais lors d’un coup d’un soir, on n’a moins de temps pour préparer le terrain et il faut leur en donner pour leur argent. Dans ce genre de relations, elles sont plus décomplexées et cherchent plus de sensations fortes.

Pour un plan cul, il vaut mieux ne pas demander mais être à l’écoute du corps de la femme. De plus, il faut être sûr de soi et entreprenant. Il faut aussi être déterminé et assumer.

Observez le body language de la femme pendant que vous baisez et que vous vous rapprochez de son anus.

Il faut surtout pas donner envie en négociant mais en excitant la femme pour que son corps réclame le plaisir par le « trou interdit ».

Comment faire cela ? Il faut stimuler son trou du cul au moment où elle est au top de son excitation. C’est comme ça que vous arriverez à bien l’enculer.

anal

 

La technique

Les préliminaires pour la sodo : préparation

Si les préliminaires sont importants avant un rapport vaginal, ils le sont encore plus avant un rapport anal. Il faut préparer le terrain avec des caresses, un doigt ou même la langue (le fameux anulingus – la feuille de rose).

Durant les préliminaires, vous pouvez tout à fait lui faire un cunni pendant qu’elle est en position de levrette puis remonter sur son anus. La sensation de votre langue sur cette zone peut lui donner une petite idée des sensations qu’il est possible de ressentir grâce à la sodomie.

Une autre bonne façon de lui faire prendre conscience de ça, c’est en créant l’envie en stimulant sa chatte ET son anus, en le caressant et en mettant un doigt.

Quand la fille est sur le dos, vous pouvez doigter la chatte de la fille et lui mettre en même temps le petit doigt dans le cul. Quand vous prenez une fille en levrette, vous pouvez faire des petits cercles sur son anus avec votre pouce avant de l’enfoncer en elle.

Chez les débutantes c’est toujours serré et ça rentre difficilement. Il vaut mieux aussi mettre du lubrifiant. Le lubrifiant a pour but d’élargir l’orifice et de faciliter la glissade. Le doigtage peut durer longtemps mais attention de ne pas vous faire « happer » par les effets du lubrifiants (avec vos doigts ou votre bite).

Pour les expérimentées, le temps de préparation est plus court et, parfois, on n’a pas du tout besoin de lubrifiant.

 

La pénétration anale

Ensuite, une fois que l’anus est prêt, vous pouvez mettre votre bite. Je vous conseille quand même de mettre du lubrifiant ou une capote très très lubrifiée.

Allez-y tout doucement au début, centimètre par centimètre. Laissez-vous guider par votre partenaire car c’est votre camarade de jeu qui sait là où commence son plaisir et là quand elle a trop mal.

Une fois que son anus est décontracté et que son rectum s’est habitué à votre membre viril, vous pouvez y aller plus fort, plus vite et plus profond. Mais, je le répète, allez-y doucement au début. Vous pouvez même la laisser guider avec ses reins pour la faire rentrer.

N’hésitez pas à demander durant la pénétration anale si tout va bien pour la fille. Vous pourrez adapter le rythme et la profondeur. La communication est la clé ! On pourrait presque dire que c’est le passif qui réalise la sodomie si l’actif est à son écoute, et non l’inverse !

Si vous retournez dans sa chatte après avoir baisé son cul, changez de capote. En effet, sinon elle peut trouver ça très sale et les bactéries de l’anus peuvent aller dans le vagin et créer des infections, comme le précise très justement mon pote Vincent Body Expert dans sa vidéo sur la sodomie.

La sodomie, ça peut donner énormément de plaisir contre très peu de douleur. Mais de toute façon, le sexe, c’est toujours un peu entre douleur et plaisir.

 

Après la sodomie

Une fois l’acte terminé, ne sortez pas votre bite d’un coup d’une seul car la zone reste très sensible et ça pourrait lui faire mal.

Ensuite, le rectum de votre partenaire va se rétracter doucement.

Récupérez la capote et jetez-la ! Ça peut être assez sale donc ne l’inspectez pas et n’hésitez pas à la saisir même avec un mouchoir pour la jeter à la poubelle sans commentaire.

Tout comme parfois il y a des pets de fouf’, il peut aussi y avoir des trous d’air dans l’anus. Comme d’hab, ne relevez pas…

Restez câlin et respectueux après la sodo, et puis si vous avez aimé, n’hésitez pas à recommencer !

Si vous souhaitez aller plus loin, demandez à Wikipédia ce qu’il pense de la sodomie.

Cyprineman

Écrivain scandaleux, prof de Game et expert en relations hommes/femmes. "Coach en séduction", ça n'existe pas. Ou alors, montrez-moi un diplôme. Je ne vends pas de méthode spécifique, parce que ça reviendrait à fermer les autres portes : je m'intéresse à tout ce qui fonctionne. J'aime faire des essais, des expériences et y aller au culot. J'adore également mettre les pieds dans le plat. Ne comptez pas sur moi pour vous dire ce que vous voulez entendre : je préfère dire les choses comme elles sont (selon mon expérience) mais je dois vous prévenir que, parfois, la vérité dérange. En d'autres mots : je ne fais pas dans le politiquement correct pour vous prendre pour des cons et vous prendre aussi vos sous par la même occasion. J'espère que vous apprécierez ! Mes valeurs sont : l'honnêteté, le respect et la sincérité. Mon but est de prendre mon pied sans me prendre la tête. Mes produits se veulent complets, exhaustifs et efficaces tout de suite. Si vous voulez améliorer votre compréhension et vos relations avec le sexe opposé, je vous propose une gamme de produits payants variés complémentaires des nombreux produits gratuits : si vous êtes intéressé(e), rendez-vous dans la rubrique "mes travaux" dans la barre de droite. Avec ça, vous saurez tout sur le Game (le jeu de la séduction et de la drague) !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*