Cette bombe a fait 400 kilomètres en voiture pour que je la baise !!!

Le 21 mai 2017,

Salut les gars ! Que dire, à part qu’hier soir était une grosse soirée ? Je vous la fait courte : lorsque j’étais chez ma grand-mère à Tours, j’avais matché avec une nana canon de trente ans sur Tinder. La fille m’a directement dit qu’elle connaissait mon blog et qu’elle kiffait mes histoires mais qu’elle n’était pas disponible pour que l’on se rencontre car était prise de court, avait ses règles et devait garder son fils (rayez la mention inutile). Moi, je voulais la prendre tout court car c’est vraiment mon genre (je kiffe les brunes aux yeux clairs)… mais je me suis dit que ça allait encore être une petite joueuse, du coup je n’y croyais pas trop et j’ai laissé couler (en lui envoyant tout de même un message de temps en temps car ça ne coûte rien).

En fait, j’ai été agréablement surpris : la meuf savait réellement ce qu’elle voulait (à savoir, ma bite). Elle a organisé un week-end à Lyon, donc à 400 kilomètres de chez elle, avec 2 copines et 1 pote gay accroc aux clubs libertins. Ils avaient loué un Airbnb alors elle m’a invité pour l’apéritif.

Petite analyse : c’est mon identité sexy qui l’a motivée à venir (c’est une fervente lectrice de mon blog). J’ai une réputation de mec qui a une vie remplie de jolies femmes et qui les baise bien, ce qui est attirant pour une nana un peu dévergondée.

Je les ai rejoints à 21 heures dans l’appartement qu’ils avaient loué sur les quais de Saône. On y a fait un apéro : j’ai bu deux verres de vin blanc qui m’ont bien mis dans l’ambiance. Au début, ma target était assise assez loin de moi donc je socialisais avec ses copines et je me disais que ça allait être tendu si ça continuait comme ça. Mais ma vessie s’était entretemps remplie alors je suis allé faire pipi. Et là… Ô joie ! Quand je suis revenu, j’ai remarqué que la belle gosse avait switché de place avec sa copine pour s’asseoir à côté de moi. Je lui ai donc caressé discrètement le dos, le cou et les cuisses tout en tenant une conversation normale à ses amis. A un moment, elle m’a même caressé la main en retour : compliance test validé.

Nous sommes sortis vers minuit pour aller sur une péniche (je voulais profiter d’être avec des meufs pour y rentrer). Nous avons bu une bière tous ensemble et je caressais encore ma target sous la table tandis que ses amis bourrés ne captaient rien. A ce moment-là, je ne l’avais pas encore embrassée ni rien mais je savais déjà que nous allions coucher ensemble. Surtout qu’à un moment, sa copine a voulu lui dire discrètement un truc discrètement mais j’ai entendu… c’était « tu trouves pas qu’il ressemble à Allan Theo ? » Je ne connaissais pas ce chanteur mais, apparemment, elles le trouvent charmant, donc le fait d’y être comparé m’a donné la validation implicite de sa copine.

Cette même copine devait avoir un rendez-vous Tinder avec un gars qu’elle avait dragué dans l’après-midi sur Tinder pour baiser (elle était en mode « chasse ») mais le gus s’est dégonflé car il devait « réviser ses examens ». Non mais… sérieux ! Pourtant, elle était pas mal aussi. Enfin bon, je restais focalisé sur ma trentenaire qui était vraiment canon : brune aux yeux verts clairs, 1m65, mince avec des formes, etc.

On s’est ensuite rendus dans un grand bar/boîte célèbre de la place des Terreaux. Là, l’objectif était que sa copine se trouve un mec pour que l’on puisse aller baiser de notre côté sans la laisser seule (car le pote gay et l’autre copine de ma target étaient allés se faire défoncer dans un club libertin).

Sauf que la copine faisait la grande gueule mais était incapable d’aborder un gars. Alors, elle essayait d’établir des eye contacts mais, franchement, y’avait trop de monde et, quand un gars venait la voir, elle lui trouvait subitement un défaut rédhibitoire. Exigence ou peur de passer à l’action ?

Moi j’dis que ça ne sert à rien de noter les meufs car tous les goûts sont dans la nature et l’essentiel est qu’une baise te rende heureux pas que ton voisin trouve ta nana sexy. Bref, tout ça pour dire que la copine devrait pratiquer le Game au lieu de draguer à l’arrache : ça lui en apprendrait beaucoup sur elle-même et sur les autres.

De notre côté, on commençait à s’embrasser, ce qui m’a donné la trique. Alors, j’ai pris la main de ma target et l’ai posée sur ma bite toute dure (par-dessus mon jean). Je crois qu’elle a bien aimé tâter la marchandise ! Pour ne pas paraître trop needy, j’ai un peu laissé les filles parler ensemble. C’est en me baladant que j’ai croisé la babacool blonde que j’ai niquée y’a quinze jours. (En fait, c’est elle qui m’a reconnu car elle s’était attaché les cheveux et j’y voyais rien sans mes lunettes.) Elle est venue me taper la bise timidement et tout, c’était sympa…

Le simple fait de la revoir m’a donné un bon mojo (elle est bonne) et… un peu plus tard, je suis retombé sur la fille lyonnaise qu’on avait baisée en plan à 4 avec Padawan (voir le field report « J’ai mangé du Lyon »). Elle m’a dit qu’elle avait pris grave cher lors de ce week-end à Aix et que ça restait un super souvenir pour elle. Je lui ai demandé si ça lui plairait que je la rebaise, un peu par provocation et, en guise de réponse… elle m’a embrassé. Plusieurs fois.

Je sais que ce n’est pas très logique mais je me suis barré. Je ne voulais pas que ma target du soir me voie kisser une autre nana (surtout que je l’avais déjà baisée). Ce ne serait pas respectueux, putain ! J’ai donc rejoint les deux chasseuses sur le dancefloor (sans danser car James Bande ne danse pas) et j’ai recommencé à rouler des pelles à la belle gosse pendant que l’autre nana lançait des regards à droite et à gauche. Finalement, elle a renoncé et a pris un Uber pour rentrer.

Nous avons fait la même chose de notre côté et on a baisé de 5h à 6h30. C’était une prouesse compte tenu de mon état de fatigue. Je l’ai bien léchée et elle a joui deux ou trois fois, alors elle a voulu me sucer pour me remercier. Ensuite, on a essayé de baiser mais ça ne rentrait pas. Je ne rigole pas ! On n’était pas super compatibles apparemment et on a failli renoncer… mais, finalement, en lui mettant un coussin sous les fesses en missionnaire, j’ai pu la ken. Quel soulagement ! Ensuite, son vagin était plus ouvert et j’ai prise en levrette. Comme quoi, avec un peu d’inventivité, on arrive à tout !!! Mais, je dois avouer que je n’étais pas au top de ma forme à cause de l’alcool et de l’heure tardive. Après coups, on s’est endormis et, ce matin, j’ai la tête dans le cul. J’ai pris un café mais c’est encore pire maintenant : on dirait que mon cerveau est un tambour. Mais je suis content car j’ai de belles images de drague en night (j’ai filmé dans le bar jusqu’au moment où on rentre dans le taxi pour aller chez moi – je flouterai bien sûr tous les visages) pour ma formation Cyprine.

Que le Dieu du Game soit avec nous !

 

Extrait du journal de la formation Cyprine

Cyprineman

Écrivain scandaleux, prof de Game et expert en relations hommes/femmes. "Coach en séduction", ça n'existe pas. Ou alors, montrez-moi un diplôme. Je ne vends pas de méthode spécifique, parce que ça reviendrait à fermer les autres portes : je m'intéresse à tout ce qui fonctionne. J'aime faire des essais, des expériences et y aller au culot. J'adore également mettre les pieds dans le plat. Ne comptez pas sur moi pour vous dire ce que vous voulez entendre : je préfère dire les choses comme elles sont (selon mon expérience) mais je dois vous prévenir que, parfois, la vérité dérange. En d'autres mots : je ne fais pas dans le politiquement correct pour vous prendre pour des cons et vous prendre aussi vos sous par la même occasion. J'espère que vous apprécierez ! Mes valeurs sont : l'honnêteté, le respect et la sincérité. Mon but est de prendre mon pied sans me prendre la tête. Mes produits se veulent complets, exhaustifs et efficaces tout de suite. Si vous voulez améliorer votre compréhension et vos relations avec le sexe opposé, je vous propose une gamme de produits payants variés complémentaires des nombreux produits gratuits : si vous êtes intéressé(e), rendez-vous dans la rubrique "mes travaux" dans la barre de droite. Avec ça, vous saurez tout sur le Game (le jeu de la séduction et de la drague) !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.