Comment combattre la peur d’approcher une femme ?

Comment vaincre la peur d’aborder une fille ? Comment surmonter l’anxiété d’approche ? Vous trouverez ici des techniques, conseils et astuces pour combattre la peur d’approcher une femme.

vaincre la peur de l approche

 

Qu’est-ce que la peur de l’approche ?

Est-ce que cela vous est déjà arrivé de voir une fille passer devant vous dans la rue, de vous dire qu’elle vous plaît, mais de ne pas oser aller l’aborder ?

Est-ce que cela vous est déjà arrivé de regarder une jolie fille danser devant vous dans un bar, de vous dire qu’elle vous plaît, mais de ne pas oser aller lui parler ?

La peur de l’approche est un phénomène extrêmement courant. Souvent, plus l’inconnue que vous croisez est belle, plus vous avez peur de l’aborder (alors qu’en fait, les plus jolies filles ne se font pas tant aborder que ça (parce qu’elles intimident les mecs) et sont donc souvent moins blasées et plus sympas que les autres)

anxiete approche

 

Quels sont les symptômes de l’anxiété d’approche ?

L’anxiété d’approche qui vous envahit physiquement et mentalement vous fait perdre vos moyens. Vous commencez à vous sentir nerveux, vos mains deviennent moites, votre cœur s’emballe, vos mains ou vos jambes tremblent, vous réfléchissez à ce que pourrait être la phrase d’approche idéale, vous hésitez, vous vous posez mille questions, et vous imaginez tout un tas de scénarios catastrophes.

Du coup, sous couvert de cette peur d’aborder une fille, il est facile de renoncer à aller chercher une fille qui vous plaît vraiment. De vous tourner vers les options classiques mais peu fructueuses : votre cercle d’amis, les applications de rencontre, le boulot… et c’est à peu près tout. Tout ça pour quoi, finalement ? Pour éviter la peur d’approcher dans la rue, dans un café ou dans un bar.

Que l’on soit bien d’accord, parfois, il y a moins de 10 mètres qui vous séparent d’une fille, il n’y a donc pas de blocage physique. Si vous n’arrivez pas à aller vers elle, c’est donc un blocage psychologique. Il faut donc que je vous explique comment oser aborder une fille.

Pourquoi est-ce important de savoir comment aborder une femme qui vous plaît ? De savoir comment ne plus avoir peur d’aborder une fille ? Parce que ceux qui parviennent à dompter cette peur d’approcher une inconnue détiennent alors les clés d’une infinité d’opportunités.

 

Pourquoi vous devez combattre la peur d’approcher les femmes

Pensez à toutes ces filles que vous croisez tous les jours, en allant au travail ou en revenant des courses, qui vous semblent inaccessibles alors qu’elles sont, en fait, à moins de 10 mètres de vous.

Effectivement, en passant à l’action et en osant ce que les autres hommes n’osent pas faire, vous réussirez à trouver des femmes qui vous correspondent et qui vous plaisent vraiment. Le tout en étant moins en concurrence avec « la masse » des autres mecs sans couilles. Vous ne ferez plus un choix par défaut, vous ne serez plus limité par un nombre réduit d’options.

Il est naturel d’avoir peur d’approcher les femmes qui vous plaisent. Les rejets peuvent parfois faire mal à l’égo. Et si je vous disais que vous avez plus à perdre si vous ne jouez pas?

Par exemple, vous marier avec la mauvaise femme, vous mettre en couple avec une fille qui ne vous plaît pas vraiment, laisser votre vie sentimentale à la chance (ou à la malchance), être obligé d’utiliser ces satanés sites et applications de rencontres (je ne suis pas contre, mais il n’y a rien de pire que d’être obligé de les utiliser parce qu’on n’arrive pas à avoir d’autres opportunités), avoir le sentiment de passer à côté de votre vie sexuelle…

Soyons honnêtes. Ces conséquences sont-elles plus terribles que d’entamer la conversation avec une jolie fille ?

Vous connaissez déjà la réponse…

Dans 10 ans, allez-vous regretter les démarches que vous avez faites (même si vous avez échoué quelques fois) ? Où allez-vous regretter de n’avoir rien tenté ?

Allez-vous vous souvenir des filles qui vous ont ignoré poliment ? Ou bien des rencontres magiques que vous ferez en ayant de l’audace ?

Je pense que tout est dit…

combattre peur aborder

 

Peur d’aborder : les excuses pour rester dans l’évitement

Malgré tous ces arguments logiques, je sais ce que ça fait : vous marchez dans la rue, vous croisez cette superbe femme et vous vous dites « j’aimerais bien l’aborder ». Puis « et si elle me rejetait? », « et si je ne lui plaisais pas? », « ah, et si je ne savais pas quoi lui dire ? », « et si elle se mettait à crier ? à m’insulter ? à me traiter de harceleur ? »

Par-dessus le marché, vous pouvez vous laisser aller à penser à la place de la fille « je pense que je ne suis pas assez bien pour elle », « je ne suis sûrement pas son genre », « elle n’a probablement pas envie de faire une rencontre. »

Rien n’y fait, vos pieds restent collés au sol, et vous êtes incapable d’aller lui parler.

Puis, vous vous trouvez des excuses du genre « de toute façon, elle avait sûrement un copain » ou « je l’aborderai plus tard si je la recroise » ou « finalement, elle n’était pas si bien que ça » et retournez à votre train-train quotidien. Retour à la routine ennuyeuse et au porno-masturbation le soir.

C’est très piégeur. C’est pour ça qu’il est important d’apprendre comment oser aller vers une fille. Le simple fait de savoir comment oser lui parler peut faire une énorme différence dans votre vie.

 

Oser aborder une femme par jour = 365 opportunités par an

Faites les comptes ! Si vous croisez tous les jours ne serait-ce qu’une femme que vous trouvez attirante, en dix ans vous avez raté 3650 opportunités. Chaque femme croisée dans la rue pouvant potentiellement finir dans votre lit, c’est rageant ! Cependant, même si ces 3650 sont jolies, combien remplissent vos critères personnels (le caractère) et vous trouvent attirant en retour ? On ne le saura jamais parce que vous n’avez pas agi à cause de la peur d’accoster. Dommage !

Cela peut vous rendre totalement malade de vous dire que vous auriez pu aborder cette fille, mais que, finalement, vous vous êtes dégonflé… Allez-vous vous dégonfler toute votre vie ou être honnête envers vous-même et porter vos couilles ?

 

La peur du rejet est l’obstacle #1 en séduction

Quoi qu’il en soit, sachez que l’on a tous (ou presque) ces peurs : peur d’aborder, peur de draguer, peur du rejet, peur de ne pas savoir quoi dire, peur du regard des autres, peur de s’affirmer, peur d’être lourd, peur du sexe (donc peur de réussir en séduction), peur de ne pas paraître assez humble, peur de l’inconnu, peur de l’échec, peur de la réussite (par exemple peur de s’engager), etc. Vous êtes donc NORMAL. Mais si vous cherchez une super nana, être « normal » n’est pas ce que vous voulez. Vous demander dans votre coin « comment aller vers elle ? » ne suffit pas. Vous ne voulez pas forcément être ou faire comme tout le monde.

C’est OK d’avoir peur… Mais si vous ne faites rien, cette peur ne va PAS disparaître par magie ! Accepter d’avoir eu peur une fois ou deux, pourquoi pas. Par contre, accepter de subir cette peur toute votre vie, NON !

Je souhaite finir cette partie sur une anecdote qu’on m’a racontée. Je pense qu’elle fera écho chez vous : un gars était avec son groupe de potes et ils ont vu une jolie fille passer. Par défi et un peu pour l’envoyer au casse-pipe, le groupe a mis au défi le mec d’aborder la fille. Sauf qu’elle s’est montrée réceptive et qu’elle lui a donné son numéro. Tous les mecs du groupe qui étaient prêts à se moquer du gars en cas d’échec se sont mis à lui demander d’un air admiratif comment il avait fait, ils étaient dégoûtés de ne pas y être allés eux-mêmes. Lui, il venait de trouver une petite amie et de gagner le respect de son groupe de potes.

 

Les solutions pour vaincre la peur d’aborder

Comment trouver le courage d’aborder des filles que vous voulez, quand vous le voulez et où vous le voulez ? Comment oser commencer une conversation ?

Vous trouverez dans cet ebook toutes les solutions que j’ai identifiées en coaching et trouvées dans la communauté de la séduction pour vaincre et dépasser la peur de l’approche (notamment celles que j’ai appliquées sur moi-même à mes débuts). Je vous conseille d’essayer différentes choses jusqu’à trouver ce qui marche pour vous.

Surmonter la peur dans la drague, la peur de séduire, vous débloquera non-seulement avec les filles mais vous fera grandir en tant qu’homme et aide généralement aussi dans d’autres domaines de la vie (vie pro, etc.)

Oser draguer une fille, ça va bien plus loin que de la simple drague… on parle ici de s’affirmer, devenir un homme qui a du culot, audacieux…

J’ai voulu faire un véritable antidote à l’anxiété d’approche. Si, aujourd’hui, vous vous dites « je n’ose pas aborder une fille », « je n’ose pas draguer », « je n’ose pas aborder une fille », « je n’arrive pas à aborder une fille » ou même « je n’arrive pas à draguer » : alors vous pourriez y trouver des informations qui vont changer votre vie. Il faut absolument vous débloquer pour avancer !

Ne vous découragez pas, ne vous racontez pas d’histoires pour éviter de vous confronter à vos peurs, et n’oubliez pas que les plus belles aventures ont lieu hors de notre zone de confort

antidote anxiete approche

 

Mon histoire de timide

Quand j’étais plus jeune, vers 18 ans, j’étais terrifié à l’idée de me faire remarquer en appuyant sur le bouton du bus et en étant le seul à sortir. Du coup, parfois, je descendais avec d’autres personnes 2 arrêts trop loin et refaisais tout le chemin à pied en sens inverse.

Ouais, je sais, je pars de loin. Je pense qu’on peut dire que j’étais timide et phobique social.

Fuir ou combattre sa timidité ?

Pendant de longues années, j’ai fui ma timidité. J’ai sauvé les apparences en ayant vaguement une copine au lycée et en choppant deux ou trois filles à la fac (grâce à l’alcool et aux soirées).

Mais, lorsque je suis arrivé en école de compta, je ne faisais plus de rencontres. On était 30 élèves, majoritairement des mecs. Il n’y avait plus de soirées, plus vraiment de promo, etc.

J’avais des regrets chaque jour qui passait sans rencontrer une fille, cette situation devenait insoutenable pour moi. Pourtant, j’en voyais passer devant moi dans la rue, dans les transports en commun, etc.

J’allais devoir affronter mes peurs pour grandir. Si je ne faisais rien pour changer, j’allais probablement finir ma vie seul.

Alors que la période d’abstinence sexuelle devenait trop longue, que je m’étais obligé à coucher avec une fille que je trouvais grosse et moche (par manque d’options) rencontrée sur un site de rencontre, j’ai commencé à bosser sur mon game grâce à la communauté de la séduction française.

Cela m’amène à une seconde anecdote.

Guérir l’anxiété d’approche pour agir plus rapidement

Quelques mois plus tard, alors que j’étais encore très timide mais que je m’obligeais à sortir plus pour draguer, dans un bar avec un ami, je regardais une fille danser qui était plus que canon.

Et, avant même que je ne puisse me décider à l’aborder, j’ai vu un mec l’aborder devant moi, la chauffer sur la piste, l’embrasser et rentrer avec elle en moins de 2 heures.

Le pire dans tout ça : je me disais que le type n’était ni plus grand, ni plus musclé ni forcément plus beau que moi.

Cela m’a littéralement scotché, et j’ai compris ce jour-là que si je ne me décidais pas rapidement, c’était simplement un autre qui prendrait ma place. Les femmes donnent la priorité aux mecs qui vont vers elles.

Au début, je pensais qu’en devenant plus beau ou plus riche, les femmes feraient le premier pas et viendraient me brancher. J’ai travaillé sur moi, mais ça m’arrive rarement plus d’une fois par trimestre qu’une fille m’aborde.

La peur d’aborder a été sûrement pour moi le plus gros obstacle à surmonter en séduction. J’ai beaucoup évité de m’y confronter.

Vous n’avez pas besoin d’être Brad Pitt si vous vous bougez le cul

Je m’en fous de savoir que vous êtes trop beau ou trop cool ou quoi parce que même si vous êtes le sosie de Brad Pitt, le mieux que vous pourrez obtenir en vous comportant passivement ce sont des nanas gravitant autour de vous. Mais vous devrez quand même commencer l’interaction. Leur donner l’opportunité de monter sur votre queue. C’est vous qui décidez…

Je ne dis pas qu’il est impossible d’avoir une copine ou de coucher avec des filles sans vaincre sa peur de l’approche, mais cela vous fait passer à côté de milliers d’opportunités dans votre vie.

Finalement, j’ai fait du chemin depuis et je ne regrette pas. Je suis un des coachs en séduction français les plus connus, à la tête d’une chaîne Youtube qui approche les 100’000 abonnés, d’un site qui reçoit plus de 3000  visiteurs quotidiens et j’ai couché avec 350 femmes dont pas mal de canons.

Si je vous écris ces lignes aujourd’hui, c’est pour une bonne raison : vous aider à passer à l’action. Vous expliquer comment aborder une femme malgré votre timidité ou vos peurs. Et, pourquoi pas, que ça vous débloque aussi pour accomplir de grandes choses dans d’autres domaines de votre vie.

Je pense qu’il est important de travailler là-dessus dès aujourd’hui pour que vous soyez prêt lorsque vous verrez la femme de votre vie passer dans la rue, afin que vous ne la laissiez pas disparaître sans bouger.

guide anxiete approche

 

Comment vaincre la peur de l’approche ?

Comment oser approcher les femmes qui vous plaisent ?

Présentation de la formationAccès immédiat >>

Dans ce guide, je vous donne toutes les solutions que j’ai identifiées en coaching et dans la communauté de la séduction pour vaincre la peur de l’approche.

Découvrez enfin l’antidote à l’anxiété d’approche !

Votre coach en séduction qui espère vous avoir aidé avec l’angoisse d’approcher une fille,

Fabrice Julien

 

PS : 10 conseils pour vaincre la peur de l’approche offerts

Comment coucher avec une fille en 7 jours ?

Recevez gratuitement ce guide de séduction : dites-moi simplement à quelle adresse je dois vous envoyer votre formation offerte !

Adresse e-mail non valide
Je respecte votre vie privée, votre adresse e-mail ne sera jamais partagée ni vendue. Pas de spam !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *