Le concept de réalité en séduction

Nous allons aujourd’hui parler des concepts de « réalité » et de « contrôle des frames », appliqués à la séduction. Ces notions sont floues, nous allons donc essayer de les rendre plus claires. C’est important car les assimiler aide à comprendre la complexité du monde qui nous entoure : ce sont des notions de communication au sens large, pas seulement des trucs qui servent à draguer.

frames

realite

 

La réalité existe

Il importe d’abord de bien comprendre que la réalité existe, mais que chaque personne la conçoit différemment : chacun de nous en a une représentation différente et subjective. Edgar Morin parle d’une « collaboration du monde extérieur et de notre esprit pour construire la réalité ».

En Programmation Neuro-Linguistique, on dit que « la carte » (notre représentation de la réalité) n’est pas « le territoire » (la réalité absolue). La réalité d’une personne se compose de croyances et de règles. Notre représentation de la réalité est la carte qui nous permet de nous repérer dans le monde. Il faut savoir que si on n’a pas la vie que l’on souhaite c’est probablement que l’on n’utilise pas la bonne carte.

Attention, on parle ici de fortes croyances, celles qui vont nous pousser à adopter un train de vie en accord avec les valeurs définies. Par exemple, une bonne croyance qui nous tire vers le haut consisterait à se dire : « je peux influencer le cours de ma vie à n’importe quel moment ». Dans des cas plus poussés, il y a la religion ou la réincarnation. Le type qui influence notre façon de penser et nos comportements. Pour quelqu’un qui croit en Dieu, Dieu existe et l’aide. Même si finalement Dieu n’existait pas (on n’en sait rien), celui qui vit avec la croyance qu’un paradis l’attend après la mort a moins peur de sa propre fin et a une vie plus sereine. Ça aide et c’est donc une croyance constructive.

Il existe aussi des croyances constructives qui aident en séduction comme par exemple « toute interaction est positive (même les rejets) dans le sens où elle m’apporte de l’expérience »,  « il est possible de prendre le numéro d’une fille dans la rue puis de la revoir et de coucher avec » ou encore « tout non nous rapproche d’un oui ».

Ce qui va déranger le plus dans cet article c’est de comprendre que, comme l’a dit Obi-Wan Kenobi dans Le retour du Jedi : « Beaucoup de vérités auxquelles nous tenons dépendent avant tout de notre propre point de vue. »

Nos croyances ne sont pas la réalité, mais l’ensemble de nos croyances forment notre réalité. C’est pour ça qu’il faut garder l’esprit ouvert, penser par soi-même et être tolérant avec les gens qui le sont.

 

Avoir une forte réalité

Tout ce que vous faites est dicté par votre représentation de la réalité. Votre attitude, vos réactions, votre body language témoignent de votre réalité et de son intensité. Avoir une forte réalité nécessite donc d’avoir un inner game puissant, c’est-à-dire un bon mental.

Ma réalité s’est forgée à force de coucher avec des belles filles. Maintenant, je me dis que j’y ai droit moi aussi. Que le fait qu’elles couchent avec moi est normal. Et je sais que je suis capable de donner des orgasmes à 99% des filles. Voilà qui me donne énormément confiance en moi. C’est une réalité très constructive qui ne fait de mal à personne… et même si je ne plais en fait pas à toutes les filles (loin de là) : je plais à suffisamment pour pouvoir avoir une super vie sexuelle ! Ca me rappelle une réplique d’OSS117 : Jean Dujardin se prend un râteau et la seule réponse qui lui vient à l’esprit c’est « bah quoi, vous n’aimez pas les hommes ? ». En effet, dans sa réalité, une fille hétéro est forcément attirée par lui.

De plus, le fait d’avoir une réalité positive comme celle-ci aide à saisir les opportunités. Car on voit les choses à travers le prisme de sa réalité : quand on n’y croit pas, on passe souvent à côté des choses parce qu’on ne les voit pas ou ne les interprète pas de la bonne façon. Par contre, quand on croit que les choses sont possibles, c’est un peu comme si on les attirait. Voilà pourquoi il faut toujours s’efforcer d’être positif !

Si autant de mecs ont vu, à mon contact, leur vie sexuelle grandement améliorée… c’est parce qu’ils ont VU ce qu’il est possible de faire. Et du moment qu’ils se sont mis à y croire, ils se sont comportés de façon à ce que ça leur arrive aussi. (Pour agrandir votre champ des possibles, je vous recommande de lire mes Diary of a French PUA où je raconte mes aventures sur le terrain avec les filles.)

Attention : Certains sont tellement bousculés par cette réalité qu’ils font du déni et deviennent agressifs ou me traitent de menteur.

Le mâle alpha sait que sa réalité est bien plus importante que celle d’une inconnue, il l’aspirera donc dans sa réalité à lui ou la sortira de sa vie ! C’est régulièrement que l’on me dit que je suis moche et que je ne sais pas draguer… et pourtant les résultats sont là (renforcent ma réalité) donc je m’en bats les couilles de la vision des choses de ces meufs. Ça me fait même rire, quand je suis de bonne humeur. J’ai même réussi à en convaincre certaines de la validité de ma vision des choses (du coup je les ai baisées).

J’ai déjà dragué de la même façon plusieurs filles : certaines ont kiffé, d’autres ont détesté. Lesquelles ont eu raison ? Aucune, en fait. L’important c’est que je ne me laisse pas abattre par les mauvaises langues et que je continue mon chemin en me focalisant sur les bons résultats. D’où l’intérêt de s’entourer de gens positifs.

 

Imposer ses frames

La frame c’est, littéralement, le cadre général de l’interaction : il s’agit de la réalité telle qu’elle est appréhendée par les communicants en présence. Chaque interaction a sa frame qui doit témoigner de VOTRE réalité. Regardez mon autre vidéo sur les frames ici…

Reframer, c’est changer ce cadre : cela revient à voir le problème d’une manière différente.

Exemples de frames différentes :
“Mon verre est à moitié vide” (frame négative)
“Mon verre est à moitié plein” (frame positive)
“Mon verre est rempli à 50% de boisson et à 50% d’air” (frame très positive)

Contrôler la frame, c’est contrôler la communication, c’est aspirer les personnes dans votre réalité. Cela revient à diriger la conversation et à contrôler le sens que prend celle-ci. C’est très important, en séduction, de ne pas laisser les filles vous aspirer dans des réalités comme « les hommes doivent inviter 5 fois les filles au restaurant avant de coucher avec » ou encore « la fessée c’est dégradant ».

Je préfère communiquer que « baiser est normal et naturel » plutôt que « ce sont les grosses putes qui se font sauter le premier soir ». Cette frame est forte et elle m’empêche de trop me laisser emmerder. Mais je ne peux pas dire ça de but en blanc à une femme (le dire explicitement communiquerait que je ne suis pas sûr de mon fait) : ça ne serait pas crédible, même si c’est la réalité. MA réalité qui m’aide à avancer dans la vie, la tête haute.

Parfois, bien sûr, mes rencards se passent mal (c’est-à-dire que je ne couche pas) avec des filles (environ 1/10). Mais je ne laisse pas le goût amer de la défaite me déprimer parce que je sais que c’est simplement la réalité de la fille qui n’a pas matché avec la mienne. Ça ne veut pas dire que je suis « un gros dégueulasse pervers » mais plutôt « qu’elle a un peu trop peur du sexe et n’est pas prête à sortir de sa zone de confort » ou encore mieux « qu’elle n’a pas saisi sa chance pour une fois qu’elle aurait pu tomber sur un bon amant ».

Dans ma réalité, la femme y gagne autant sinon plus que moi à coucher avec moi… donc elle doit mériter le sexe autant que moi. Mais parfois, il n’y a rien à faire : les femmes en face de moi se braquent et ne voient pas l’intérêt de jouir quand elles en ont l’occasion si ce n’est pas avec un mec qu’elles aiment et qui s’engage à fonder une famille avant même de les avoir essayées. Sauf que « carpe diem » : si ça se trouve demain on va se prendre une brique sur la tête et on mourra frustré pour rien donc il vaut mieux profiter du jour présent. Enfin, c’est ma vision des choses.

Attention, cependant, il faut parfois savoir faire des compromis pour ne pas être un gros con rigide (un alpha n’est pas forcément un gros con) : par exemple, même si on n’aime pas fumeuses, parfois la clope avec le café après un repas est inévitable pour une fumeuse invétérée. Quel est alors l’intérêt de la faire chier pour ça ? Ce serait juste un coup à se prendre la tête et ne pas coucher avec… par contre, si vous voulez faire votre vie avec, c’est différent et il faudra lui dire que la clope vous dégoûte.

 

Bonne frame/Mauvaise frame :

Elle : Si tu ne m’achètes pas à boire, je m’en vais.
Loser : Ne pars pas… d’accord.

Elle : Offre-moi un verre.
Winner : Pourquoi tu ne m’inviterais pas toi si tu as envie que je reste avec toi ?

 

La congruence :

Si vous devez « réfléchir » pendant une heure à ce qu’il faut répondre pour rester dans votre frame, ça veut dire que vous n’y être pas vraiment… et alors tout ce dont j’ai parlé devient très difficile.

D’ailleurs c’est réellement difficile… car changer votre état d’esprit en un état d’esprit de winner est le but ultime du game qui fera de vous non seulement un homme qui attire les femmes mais également un homme qui réussit dans sa vie.

Il faut qu’à terme, une frame d’alpha s’impose d’elle-même à vous, qu’elle devienne une réalité, une seconde nature spontanée. Alors, vous serez toujours vous-même, mais une meilleure version de vous-même : plus confiante, plus sexuelle, plus attirante…

 

Bon courage pour vous forger une réalité constructive, les beaux gosses !

Cyprineman

Écrivain scandaleux, prof de Game et expert en relations hommes/femmes. "Coach en séduction", ça n'existe pas. Ou alors, montrez-moi un diplôme. Je ne vends pas de méthode spécifique, parce que ça reviendrait à fermer les autres portes : je m'intéresse à tout ce qui fonctionne. J'aime faire des essais, des expériences et y aller au culot. J'adore également mettre les pieds dans le plat. Ne comptez pas sur moi pour vous dire ce que vous voulez entendre : je préfère dire les choses comme elles sont (selon mon expérience) mais je dois vous prévenir que, parfois, la vérité dérange. En d'autres mots : je ne fais pas dans le politiquement correct pour vous prendre pour des cons et vous prendre aussi vos sous par la même occasion. J'espère que vous apprécierez ! Mes valeurs sont : l'honnêteté, le respect et la sincérité. Mon but est de prendre mon pied sans me prendre la tête. Mes produits se veulent complets, exhaustifs et efficaces tout de suite. Si vous voulez améliorer votre compréhension et vos relations avec le sexe opposé, je vous propose une gamme de produits payants variés complémentaires des nombreux produits gratuits : si vous êtes intéressé(e), rendez-vous dans la rubrique "mes travaux" dans la barre de droite. Avec ça, vous saurez tout sur le Game (le jeu de la séduction et de la drague) !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*