Draguer à Budapest : comment séduire une femme hongroise ?

budapest drague

Dans cet article, nous allons parler de comment séduire les filles à Budapest… Comment draguer dans la capitale de la Hongrie ? Comment est la femme hongroise ?

femme hongroise

Où draguer à Budapest ? Est-ce si facile de draguer des femmes hongroises ? La ville mérite-t-elle son surnom de Budasex ? Comment séduire une hongroise ? C’est parti pour ce guide !

A lire aussi en complément : Pays où la drague est facile : les 15 pays où il est le plus facile de draguer

 

Budapest : comment est la vie là-bas ?

Budapest est une ville magnifique. Il y a de très beaux monuments (la Basilique Saint-Etienne de Pest, le Parlement, le Palais Royal, le quartier du Château, l’île Marguerite, etc…) Ce n’est pas pour rien qu’elle est surnommée la Perle du Danube.

La ville est également surnommée « le Paris de l’Est » ou encore « la Romantique ». Elle compte 1,7 million d’habitants.

La vie n’y est pas chère du tout. Avec 800€ par mois, vous vivrez très bien !

La ville est très propre, surtout si on compare à Paris…

Les gens ne sont pas stressés comparé à chez nous. Il règne une certaine quiétude dans les rues…

La femme hongroise a la réputation d’être parmi les plus jolies femmes du monde. D’après Pierre Woodman, Budapest est l’une des seules villes où on croise un canon toutes les 30 secondes.

Bien que le pays soit situé en Europe centrale, de nombreuses personnes considèrent qu’il s’agit d’un pays de l’Est. C’est faux !

Le climat est très agréable à Budapest. Le froid n’y est pas pire qu’à Paris en hiver. Par contre, le soleil se lève très tôt et se couche très tôt en hiver, il faut donc prévoir des rideaux qui cachent bien le soleil pour pouvoir dormir sereinement.

La Hongrie est réputée pour ses nombreux bains thermaux.

Dans la capitale hongroise, il y a également ce qu’on appelle des Ruin pubs. Il s’agit d’anciens squats artistiques abandonnés qui ont été convertis en bar à ciel ouvert ou en boîte de nuit.

budapest

Cliquez pour voir la page Wikipédia sur Budapest.

 

Les filles à Budapest sont belles, oui, mais…

Il y a des filles moches et des femmes belles partout.

Cependant, on va dire qu’il y a beaucoup de femmes très féminines à Budapest, ce qui aide à les rendre très attirantes.

Selon le photographe «de charme» Denys de Francescho, un Aixois installé à Budapest, les Hongroises sont «particulièrement bien bâties»: «elles ont une cambrure à l’africaine que l’on ne trouve nulle part ailleurs.»

Rappelons aussi ce que dit Pierre Woodman, «la rue Vaci est à ma connaissance la seule rue au monde où passe un canon toutes les vingt secondes».

Donc, ouais, on ne va pas se mentir, les hongroises sont belles !

Et comment sont les hommes en Hongrie ? Les Hongrois sont très beaux, mais un peu froids de prime abord. Il faut attendre qu’ils s’échauffent un peu ou qu’ils boivent pour qu’ils draguent…

Par contre, les hongroises aiment les mecs un peu gras et très costauds. On est loin d’avoir les mêmes standards de beauté que chez nous !

 

Séduction à Budapest : des femmes très féminines

Les relations hommes-femmes sont différentes de chez nous.

Les femmes sont plus féminines et les hommes sont plus masculins (je parle en règle générale).

Pour draguer, il faut donc être déterminé et courtois sans être un pot-de-colle mielleux. Soyez viril et alpha !

De plus, on n’est pas en France ! Une fille ne portera pas plainte contre vous pour l’avoir abordée dans une boîte. Le pire qu’il puisse vous arriver, c’est qu’elle vous envoie bouler poliment et vous demande de tenter votre chance avec une autre.

Niveau sexe, les hongroises sont élevées au biberon post-communiste. Elles ont affichent un style assez “open”, entre bronzage à excès (oui dans des cabines à UV) et minijupe.

Cependant, faites attention, l’éducation sexuelle n’existe quasiment pas en Hongrie et les autochtones sont très réticents à utiliser des préservatifs. Il y a donc des risques de choper une IST/MST.

A lire aussi : Les 9 MST et IST les plus courantes: symptômes et risques

 

Les putes à Budapest : une hongroise n’est pas une prostituée

Il y a de la prostitution à Budapest. Il y a aussi beaucoup d’arnaques !

En fait, les hongroises ont la réputation d’être « faciles » quand elles voient un français. C’est une réputation qui vient des années 90 (c’est vrai qu’il suffisait de montrer qu’on venait d’Europe de l’Ouest pour pécho).

Maintenant, il y a beaucoup d’étrangers à Budapest qui se font pigeonner en pensant qu’ils vont choper facilement. Je reviendrai sur les arnaques à Budapest dans quelques instants.

Mais avant : oui, il y a de la prostitution à Budapest.

Il y a des sites d’escort-girls, il y a des salons de massage érotique, des clubs de strip-tease, des maisons closes, etc.

Et puisque la vie est moins chère qu’en France, les prix sont plus bas que chez nous. Néanmoins, les filles qui massent sont souvent beaucoup plus canon !

Juste, faites attention ! Déjà, le tourisme sexuel c’est un peu un truc de loser. Mais je ne suis pas là pour faire des leçons de morale. Je dirais juste que vous avez toutes les chances de vous retrouvez dans un truc miteux et crasseux. Donc, si jamais ça vous intéresse (je ne suis pas votre mère), faites attention au lieu où vous vous rendez. Lisez les avis sur Internet, etc. Vous pourriez avoir une mauvaise surprise !

Pour info, en Hongrie, les prostituées peuvent être déclarées et taxées, mais beaucoup sont exploitées dans des réseaux. Les maisons closes sont interdites, mais depuis 2000, des « zones de tolérance », loin des écoles, églises, routes principales, peuvent être mises en place localement.

Au delà de ça, le pays est réputé pour posséder d’excellentes actrices pornos. J’y reviens dans un instant !

belle hongroise

 

Pigeon français à Budapest : faites attention à ne pas vous faire arnaquer

Les entraineuses

Le coup le plus connu c’est de rabattre des touristes (de préférence des hommes seuls), en envoyant une ou deux jolies filles, vers des bars complices et de les faire consommer des boissons aux prix plus que dissuasifs. Mais ça, les mecs ne le savent qu’une fois l’addition présentée. Des gros bras interviennent en cas de refus de payer…

Exemple : 1 coca + 2 bières = addition de 160€. Et cassage de dents par un gros bras si refus de payer… c’est ce qu’on appelle se faire pigeonner !

Mes conseils ? Tout d’abord ne soyez pas trop niais pour ne pas vous rende compte que quelque chose cloche quand vous vous faites accoster au forcing par des meufs sublimes qui veulent immédiatement aller boire un verre avec vous.

Ensuite, si jamais vous n’arrivez pas à savoir si ce sont des entraineuses ou des meufs qui ont faim (ce serait dommage de passer à côté) : proposez-leur d’aller plutôt dans un autre bar que vous connaissez… et si elles refusent, vous serez fixé.

Les pièges à touristes

Voilà, après, y’a des arnaques moins flagrantes comme le fait de vous faire croire que vous allez participer à des soirées orgiaques « SPARTY » alors qu’en fait il y aura 1 femmes pour 5 morts de faim.

soiree sparty

Je ne veux pas être un oiseau de mauvaise augure mais juste vous mettre en garde. Boire un verre, même avec deux beautés, ne vaut pas 160€. Les vraies soirées orgiaques dans un SPA ne sont pas si populaires ni si faciles d’accès.

Les femmes en Hongrie ne sont pas si faciles, même si certains et certaines jouent sur cette réputation pour pigeonner des étrangers.

Ne faites pas non plus confiance aveuglément aux taxis et autres guides touristiques : ils touchent souvent leur petit billet pour vous conseiller tel ou tel endroit. Gardez votre esprit critique !

Enfin, renseignez-vous avant d’aller chez une fille (ou faites-la venir à votre hôtel) : il ne faudrait pas vous retrouver dans un mauvais quartier dans un traquenard. Soyez prudent !

Rencontrer une femme hongroise sur un site de rencontre

Ne croyez pas toutes les arnaques sur Internet en mode « une fille hongroise sublime désespérée cherche un mari en France ».

Oui, ça peut arriver. Mais il se peut aussi que vous vous vous fassiez pigeonner. Que vous parliez en fait à un gros Hongrois qui va inventer une excuse pour que vous lui envoyiez de l’argent. Par exemple, pour payer les soi-disant billets d’avion d’une fille !

N’envoyant pas d’argent à des personnes que vous ne connaissez pas !

 

Budapest : capitale du porno

Selon Woodman, «Budapest est la capitale européenne qui profite le plus des retombées du porno européen». La Hongrie détient en effet le titre de «capitale européenne du porno».

Comment est-ce que cela s’explique ?

«Les spectateurs de films porno veulent voir toujours de nouvelles filles, explique Sylvia Kerekes, ancienne actrice elle-même, depuis six ans à la tête d’Experience, la plus importante des dix agences d’actrices porno de Budapest. Or, il n’y a qu’en Hongrie qu’on peut trouver dix belles filles nouvelles par mois.» Certaines vont au-delà d’une scène et deviennent actrice X à terme. Certaines deviennent même star du X !

Les actrices X sont payées 300 à 400 euros pour une journée de travail : ce qui représente beaucoup d’argent pour une hongroise.

Après, il y a celles qui font aussi escort-girl à côté. On en a déjà parlé sur ce blog : les filles qui ont fait du porno monnaient souvent leurs passes plus cher ! Il y a pas mal de pornstar escorts à Budapest ! Pour 300 à 400 euros, vous pouvez vous en faire une !

Mais je ne veux pas dire que les hongroises sont toutes vénales. Il n’y a pas que l’argent : la culture hongroise engendre une attitude plus libérale vis-à-vis du sexe.

Les gens y ont une ouverture d’esprit plus grande que chez nous.

Après, on ne va pas se mentir, il y a aussi des productions un peu pourries qui maltraitent les filles et les sous-payent. A Budasex, il y a des filles qui sont vraiment exploitées !

A lire aussi : Comment coucher avec une pornstar ?

La femme de Rocco est hongroise.

hongroise porno

 

Où sortir à Budapest ?

A Budapest comme dans toute autre ville, vous pouvez sortir faire des rencontres gratuitement !

Où sortir le soir / la nuit à Budapest (NPU)

Budapest est une ville festive, les Hongrois savent s’amuser. Il y a une vie nocturne très active ! Je ne vais pas forcément vous parler des clubs de strip-tease, des maisons closes ni des clubs libertins…

– L’Anker Kert, un bar en ruines bien hype qui fait d’excellents cocktails. Ouvert seulement en été.

– Le Trafiq 18 : une boîte de nuit.

– L’A38 Boat : une péniche.

– La rue Király : profitez du fait que les entrées ne coûtent presque rien pour un français pour tester tous les bars et toutes les boîtes du coin !

– le Budapest Jazz Club et ses concerts en live.

Vous êtes loin de chez vous, donc profitez ! Tentez de draguer à fond ! Par contre, je ne vous conseille pas d’essayer de saouler une hongroise. Elle tient certainement mieux l’alcool que vous alors tentez autre chose pour la séduire. Le game, par exemple ! ;)

Les festivals :

– Le Sziget festival ;

– Le festival peace & love ;

– O.Z.O.R.A !

Où draguer la journée (SPU / day game) ?

Vous pouvez faire du street pick up à Budapest.

Dans la rue, les bars, les parcs, en terrasse, etc.

Je vous conseille notamment le Memento Park.

Et la bibliothèque du Parlement.

Sincèrement, je vous conseille plutôt Budapest l’été. Ça marchera mieux qu’en hiver !

Où faire vos rencards ?

Est vivement recommandé le High Note Sky Bar et sa terrasse située sur le toit du très classe hôtel Aria – un lieu paradoxalement peu connu, doté d’une vue imprenable sur la basilique Saint-Étienne.

Quand le temps est moins clément, le restaurant et bar à cocktails La Perle Noire situé sur l’avenue Andrassy (rue principale de la ville, classée au patrimoine historique) s’apprécie à sa juste valeur.

 

Draguer à Budapest : parler anglais

Évidemment, parler anglais vous aidera à Budapest.

La plupart des filles comprennent et parlent anglais.

Après, savoir dire quelques mots du dialecte local c’est top.

C’est comme un étranger qui ne saurait même pas dire « merci » en France : on ne le prendrait pas bien.

jolie hongroise

Les témoignages des mecs partis draguer à Budapest sont très différents. Certaines décrivent des femmes très ouvertes, très souriantes et qui n’ont pas froid aux yeux (certaines venant même draguer les hommes). D’autres décrivent des femmes fermées, un peu coincées, etc.

En fait, tout dépend de votre game et de si vous comptez les entraineuses. Comme je l’ai déjà expliqué précédemment, ce n’est pas non plus open bar sur les meufs. Les hongroises ne sont pas des filles faciles. Donc si vous ne savez pas draguer, que vous parlez mal anglais et tout, ça ne va pas aider !

Par contre, quand vous venez de l’étranger ET que vous draguez bien, là, les choses sont bien différentes ! Mais il faut casser le fantasme de la ville où il est facile de se taper des bombes même si on est moche et qu’on n’a pas de game.

N’oublions pas que Budapest est une ville cosmopolite. Il y a beaucoup d’étrangers et d’étrangères : vous avez donc tout intérêt à parler anglais parce que vous rencontrerez aussi beaucoup de touristes !

 

Draguer à Budapest : être français

Contrairement aux idées reçues, il ne sera pas beaucoup plus facile de séduire une femme hongroise qu’une occidentale. Toutefois, en vous y prenant de la bonne façon, cela ne sera pas plus difficile.

Et ça vaudra le coup : les filles de Hongrie sont vraiment attirantes et dévouées.

Les hongroises sont plus féminines, elles ont plus d’énergie féminine que les françaises. Du coup, elles apprécieront davantage un « vrai homme », chargé en énergie masculine. Question de culture !

De plus, ne vous voilez pas la face : vous n’êtes pas le premier français qui a envie d’utiliser son passeport pour choper une hongroise. Il y a beaucoup de français à Budapest (touristes, etc.) Du coup, vous ne serez pas si exotique que vous le pensez. Dans les rues et dans les bars, vous croiserez beaucoup de mecs venus pour des EVG (enterrements de vie de garçon). Des morts de faim en tous genre qui ne défendent pas vraiment la bonne réputation de séducteurs des français.

Oui, ça peut être intéressant 2 secondes pour une meuf de savoir que vous venez de France, mais ça s’arrête là. Il va vous falloir faire mieux que ça pour pécho là-bas !

Comme je vous l’ai déjà dit, le game est une valeur sûre !

 

Les séminaires de pick up à Budapest

Ce n’est pas un hasard s’il y a beaucoup de séminaires de pick up artist anglophones et des bootcamps qui sont organisés à Budapest.

Par exemple : ultimate man project.

Tout d’abord : c’est peu cher. Autant pour faire venir les mecs du monde entier (billets d’avion) que pour les loger. Et aussi, louer la salle et tout, c’est quasiment donné. Surtout que le cadre est très beau.

Ensuite : c’est un pays où le game fonctionne très bien. En effet, le game est pensé pour vous aider à séduire des femmes féminines. Des vraies femmes. Et c’est vrai qu’il y en a de moins en moins en France : les femmes sont de plus en plus chargées en énergies masculine, c’est un constat. Donc c’est très pratique pour s’exercer ! Il y a aussi beaucoup de boîtes de nuit.

Enfin : ne nous voilons pas la face : beaucoup de mecs vont venir en pensant que cela va être facile de choper de la hongroise. Et ça le sera : des filles magnifiques en présence de mecs occidentaux relativement riches qui ont un minimum de game, le tout dans une ambiance festive, ça ne peut que se pécho. Par contre, une fois de retour en France, ça risque de ne pas être le même délire !

 

Votre coach en séduction,

Fabrice Julien

Comment coucher avec une fille en 7 jours ?

Recevez gratuitement ce guide de séduction : dites-moi simplement à quelle adresse je dois vous envoyer votre formation offerte !

Adresse e-mail non valide
Je respecte votre vie privée, votre adresse e-mail ne sera jamais partagée ni vendue. Pas de spam !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *