Les femmes fontaines et l’éjaculation féminine

femme fontaine

Nous allons aujourd’hui parler de l’éjaculation féminine (squirt en français) et de la femme fontaine. Je vais vous expliquer comment faire squirter une femme, comment faire éjaculer une meuf. Bref, vous saurez tout sur les femmes fontaines et la fameuse éjac féminine… Alors, voyons comment faire gicler une femme ? Comment faire éjaculer une femme ? Comment faire jouir une femme fontaine ?

 

Définition de la femme fontaine

Aujourd’hui, nous allons parler d’un sujet qui coule de source. Le « squirting » ou éjaculation féminine désigne, chez la femme, la libération d’un liquide à l’approche ou au moment de l’orgasme. Les femmes qui éjaculent sont appelées « femmes fontaines ».

Cela peut aller d’un tout petit peu de liquide à une grande abondance. Ce liquide est différent de la cyprine (« la mouille ») mais n’est pas que de la pisse non plus (c’est une sécrétion des glandes de Skene et de l’urine très diluée).

Si vous désirez partager cette vidéo, je suis ravi. Mais partagez plutôt le lien de la page sur le blog et non pas la vidéo directement SVP. Ah oui et abonnez-vous à la chaîne SVP ;)

Dans cet article, je vais vous partager des techniques pour faire éjaculer une fille. Mais avant, nous allons revoir les bases !

 

Quelles femmes peuvent éjaculer ?

Toutes les femmes sont-elles fontaines ? Est-ce que toutes les femmes PEUVENT être fontaines ?

Squirter n’est pas une anomalie ni une maladie. Beaucoup de monde l’ignore mais PRESQUE toutes les FEMMES sont potentiellement FONTAINES. Certaines font cette expérience régulièrement, d’autres exceptionnellement, les dernières ne la font jamais. Mais j’insiste sur un point : toutes les femmes le sont potentiellement.

Comme chez l’homme qui veut devenir multi-orgasmique, le mental a une place importante. Mais le physique compte aussi, et plus précisément, la force des muscles du plancher pelvien (les « muscles PC »). Et comme chez l’homme, une fille qui éjacule, ça ne veut pas nécessairement dit qu’elle a joui, même si ça va souvent ensemble. Les femmes peuvent éjaculer sans jouir et jouir sans éjaculer, comme nous.

Grâce à un ensemble d’exercices de relaxation, de reconnaissance anatomique et d’apprentissage des sensations, il est donc possible pour quasiment toutes les femmes de parvenir à maîtriser leur éjaculation.

Pour l’anecdote, l’année dernière, je suis allé au salon de l’érotisme et y ai assisté au tournage d’un film porno. L’actrice a éjaculé devant la foule grâce à une « simple » stimulation du clitoris. C’est ce qui me fait dire qu’il y a une grande part psychologique dans l’éjaculation féminine.

Je sais que ça peut paraître fou ce que je vous raconte mais c’est la vérité !

 

Comment faire éjaculer une femme?

… ou comment devenir fontaine, si vous êtes une femme qui lit cet article. J’ai écrit cet article pour les hommes qui veulent faire éjaculer leur copine mais, la vérité c’est qu’il y a une double lecture possible : les femmes peuvent aussi le lire pour apprendre à éjaculer.

 

Pourquoi chercher comment faire éjaculer une fille : chacun ses raisons

Les mecs ressentent un sentiment de puissance quand ils font squirter leur nana. C’est comme un challenge. Y’a des filles aussi qui veulent arriver à faire cela, comme dans les films X ou pour apprivoiser leurs corps avec toutes ses fonctions.

La  vérité c’est que vous ne devriez pas vous mettre de pression. Suivez la méthode et vous aurez des résultats. Mais si vous commencez à vous stresser en mode « il faut absolument que je la fasse squirter » ou « il faut absolument que je sois une femme fontaine », alors vous allez vous tendre et l’expérience ne sera pas optimale. En plus, la vie, ce n’est pas un film porno.

Je comprends que c’est une expérience fascinante que vous voulez faire dans votre vie et je vous soutiens. C’est juste que si vous n’y arrivez pas, ou pas du premier coup, bah, ce n’est pas très grave au fond. Il y a des filles qui font cela plus facilement que d’autres, voilà tout.

Il y a aussi des filles qui vont éjaculer sans comprendre ce qui leur arrive : non, vous n’êtes pas un monstre. C’est même une super opportunité pour vous ! Lisez aussi cet article jusqu’au bout et plusieurs fois pour apprendre à apprivoiser cette capacité.

Ah oui et, enfin, il y a un dernier cas possible : les nanas qui ont une forte envie de faire pipi au moment de l’orgasme. Vous vous dites peut-être que c’est parce que votre mec a tapé près de la vessie. Ca se peut mais ça pourrait aussi bien être une éjaculation rétrograde. L’envie d’uriner alors qu’on prend beaucoup de plusieurs est souvent le signe que vous avez le potentiel d’être une sacrée femme fontaine à condition d’apprendre le mécanisme physiologique et de dépasser vos barrières mentales sur le phénomène.

 

Le mental a son importance dans le squirt :

J’ai rencontré une « vraie » femme fontaine à Lyon y’a quelques mois. Elle m’a raconté qu’elle l’est devenue du jour au lendemain.

Avant de le devenir, quand elle jouissait avec un homme, elle sentait que quelque chose ne sortait pas entièrement, et qu’il lui restait comme une envie de faire pipi. Pour le dire autrement, elle sentait que le processus de l’orgasme était incomplet. En fait, beaucoup de femmes ont une éjaculation rétrograde au moment de l’orgasme (ce sont celles qui vont immédiatement faire pipi après l’amour)… mais avec du taf, elles peuvent devenir « femmes fontaines ».

Ça faisait déjà 2 ans que ça lui arrivait quand je l’ai rencontrée (elle n’a donc jamais été FILLE fontaine mais on peut l’être à tout âge) et elle m’a dit que sa vie sexuelle a été totalement révolutionnée grâce à ça ! Elle prend dorénavant beaucoup plus son pied quand elle couche avec les mecs, les orgasmes sont plus rapides à venir, plus puissants et elle peut les enchaîner plus facilement. Selon elle, c’est très psychologique, cette histoire de squirt. Elle m’a dit qu’elle pourrait même éjac’ rien qu’en se caressant les seins.

Elle a quand même attendu d’avoir une petite trentaine d’année pour découvrir ça !

 

Les conseils d’une femme fontaine concernant l’éjaculation féminine

Elle a peut-être un peu exagéré mais je ne pense pas qu’elle m’ait raconté des conneries : quand je la baisais, elle me demandait de sortir juste avant qu’elle n’éjacule pour que ça soit optimal pour elle! C’est un liquide relativement transparent, et un peu chaud, que j’ai vu jaillir (y’avait pas autant de pression que dans une lance à incendie mais ça giclait quand même un peu et en saccades). Et elle a squirté comme ça une dizaine de fois à quelques minutes d’intervalle avant de se fumer une clope et de s’endormir comme une masse.

Pour y arriver, selon elle, les trois principaux écueils psychologiques sont :
– lâcher prise, dépasser l’impression que l’on va uriner (ce n’est pas le cas mais la sensation y ressemble) ;
– être à l’aise, ne pas avoir peur de d’être considérée comme une bête de foire à cause de cette capacité ;
– se détendre (parfois un bon massage est nécessaire avant) et prévoir une serviette ou une autre protection pour les draps.

 

La stimulation physique pour le squirting :

Pour éjaculer, le fameux squirting, il faut que la fille soit excitée, ait ses muscles PC assez musclés et reçoive une stimulation adéquate. En fait, il y a 3 facteurs : la préparation, le mental de la fille et la technique du mec.

Il va falloir stimuler le point G, qui ne se contentera pas d’une simple pression, ni d’une vibration mais qui nécessitera des légers mouvements de va-et-vient en plus de la pression.

On commence par caresser le clitoris, parce que c’est super agréable pour la fille, et ça réveille gentiment toute la zone vaginale, ça émoustille les milliers de terminaisons nerveuses du petit vagin qui vont devenir réactives à toutes les stimulations.

Ensuite, on glisse un certain nombre de doigts (en fonction des goûts et des préférences de la femme – deux ou trois, en général) que l’on cale sur son point G. Puis, on fait doucement des cercles sur tout le point G.

Enfin, toujours avec nos doigts, on vient tapoter le point G, faire pression dessus, lentement d’abord puis on accélère le rythme. On peut stimuler le clitoris avec l’autre main en même temps, si on a envie. On tapote et on exerce des pressions rapides sur le point G, les doigts bien en crochet à l’intérieur.

éjaculation féminine

 

La fameuse éjaculation féminine arrive : que faire ?

Quand elle sent que la jouissance arrive avec force et fracas, la nana doit pousser à fond. Si elle ressent comme une forte envie d’uriner, c’est normal, c’est l’imminence du jaillissement de l’éjaculation féminine qui fait ça : elle doit savoir qu’elle n’urinera pas, elle giclera juste. Mais si elle ne nous fait pas une jolie fontaine, qu’elle ne s’inquiète pas, elle pissera ce liquide sans danger dans les cabinets. Squirter, en fait, c’est apprendre à expulser ce liquide au moment de l’orgasme. C’est une sorte de libération pour la femme.

Si vous ne réussissez pas à (faire) squirter les premières fois que vous essayez, ne perdez pas votre temps à vous inquiéter et recommencez. Ce n’est pas facile, mais le bon côté de l’affaire c’est que ça ne fait de mal à personne d’essayer (ça fait même du bien aux femmes).

Si la fille ne parvient pas à éjaculer, cela sera évacuer dans l’urine dans ce que l’on appelle une éjaculation rétrograde.

Si vous désirez partager cette vidéo, je suis ravi. Mais partagez plutôt le lien de la page sur le blog et non pas la vidéo directement SVP. Ah oui et abonnez-vous à la chaîne SVP ;)

 

Le porno et les femmes qui veulent squirter

Attention, ne vous laissez pas duper par l’image que le porno donne du squirt. Je suppose que, tout comme chez l’homme, l’orgasme et l’éjaculation ne sont pas indissociables : chez la femme, l’orgasme ne se traduit pas nécessairement par cette émission de liquide, et cette émission n’est pas non plus nécessairement liée à un orgasme (même si c’est généralement le cas).

De plus, il faut bien se dire que certains effets de squirt relativement impressionnants dans les films pornos ne sont peut-être que le résultat de trucages ou en tout cas d’un angle de vue trompeur (ils font ça parce que c’est un fantasme pour certains hommes). Et puis, les meufs sont surentraînées car c’est leur gagne-pain.

La dernière chose à savoir c’est que certaines femmes peuvent être « fontaines » mais ne pas gicler. Certaines coulent simplement… c’est tout de même une forme de petite éjaculation féminine.

En fait, il y a les femmes fontaines qui coulent et mouillent beaucoup et puis il y a celles qui giclent carrément. Ça, ça dépend des nanas !

Concernant la quantité de liquide éjaculée, ça dépend de la femme fontaine et du contexte. C’est en général autour de 50ml.

femme fontaine

Hmm, on dirait que Cyprineman est passé par ici ! ;)

 

Pour aller plus loin sur comment faire gicler une femme

N’hésitez pas à commenter si vous avez eu une expérience de fontainisation ! C’est fini pour cet article sur l’éjaculation des femmes et sur les femmes qui éjaculent. Je pense que j’ai bien fait le tour du sujet.

On pourrait rajouter simplement que selon certains chercheurs, on ferait mieux de parler d’émission fontaine plutôt que de femme fontaine car toute femme ou presque est capable d’être fontaine.

PS : pour vous améliorer notablement au lit, n’hésitez pas à lire Le guide du bon coup ! Si vous êtes une fille et que vous vous intéressez à cela : Le guide de la bonne amante ! On en parle aussi en vidéo dans le Tuto X.

Truc d’actrice pro appris sur le tournage du tuto X : on les fait généralement boire beaucoup d’eau avant une scène de squirt.

 

Votre coach en sexualité, spécialiste de l’éjaculation féminine.

Fabrice Julien

Comment coucher avec une fille en 7 jours ?

Recevez gratuitement ce guide de séduction : dites-moi simplement à quelle adresse je dois vous envoyer votre formation offerte !

Adresse e-mail non valide
Je respecte votre vie privée, votre adresse e-mail ne sera jamais partagée ni vendue. Pas de spam !

6 commentaires sur “Les femmes fontaines et l’éjaculation féminine”

  1. Salut Fabrice, comment je pourrais muscler le muscler pc ? J’ai besoin de conseils stp.
    Sinon continue comme ça tu fais du bon boulot.

  2. J’avais rencontré une fille d’adopte qui était FF (femme fontaine^^) Pendant les préliminaires elle était vraiment très mouillée, partout entre les jambes, elle a eu un peu de retenue avant que j’aille plus loin, je lui ai fait comprendre que ça ne me dérangeait pas. Quand je lui ai fait un cuni avec des doigts elle a éjaculé, la première fois le jet m’est venu en plein visage. Ensuite je l’ai pénétrée et elle a éjaculé plusieurs fois. Je devais sortir d’elle quand elle éjaculait. Après le rapport et entre 2 orgasmes son corps entier tremblait, et elle s’était blottie dans le coin du lit contre le mur. Je ne pouvais même plus la toucher sur la jambe avec un doigt tellement son corps entier parraissait sensible. C’était une très bonne expérience je n’ai jamais rencontré d’autre fille comme ça depuis et c’était il y a plusieurs années

  3. Ejaculer pour une femme est souvent très intense !!!
    On a l’impression de « se vider » .. on perd nos forces en un instant et après on se sent épuisée !
    Là je parle pour celles qui n’ont pas besoin de stimulation particulière, qui éjaculent de manière habituelle dès l’orgasme, qu’il vienne de la stimulation directe du clito ou de la stimulation du point G.
    Signée, Miss femme fontaine :)

  4. Miss femme fontaine

    je voulais répondre à Gass pour lui expliquer que la réaction de sa partenaire n’est pas étonnant quand on connait la puissance de l’éjaculation associée à un orgasme pour la « femme ruisselante ».

  5. Bonjour , j’ai cette sensation denvi uriner mais j’arrive pas , pourtant je sens que ma vessie est rempli et sa bloque car la sensation est insupportable du coup j’arret et je pars évacué au toilette c’est la seule solution pour le évacué.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *