Revenge porn : ce qu’il faut savoir sur cette forme de vengeance porno

Le revenge porn est un sujet à la mode en ce moment. C’est pourtant un thème assez touchy. Nous allons donc essayer de faire le point sur le revenge porn et essayer de traiter ce sujet au mieux. Qu’est-ce que le revenge porn ? Pourquoi le revenge porn ? Est-ce que c’est grave ? Comment éviter d’en être victime ? Quelles sont les sanctions encourues si on le pratique ?

revenge porn

A lire aussi : Dangers de la drague sur Internet : alerte rouge

 

Définition du revenge porn

Le revenge porn (qui se traduirait par « revanche pornographique ») est une pratique consistant à partager publiquement une image ou une vidéo (avec un contenu sexuellement explicite) sans le consentement de la personne apparaissant dans ce contenu, dans le but de l’humilier (cela suppose donc qu’elle soit reconnaissable)…

Souvent, il s’agit d’une photo prise pour un ex et mise en ligne par lui. Mais parfois c’est un pirate que l’on ne connait pas qui peut exiger de l’argent pour retirer la photo.

Note : si vous désirez en savoir plus sur la définition du revenge porn, je vous invite à aller lire la page Wikipédia qui lui est dédiée.

revenge porn

 

Comment se passe généralement le revenge porn ?

Qui prend généralement les photos ?

Souvent, c’est une fille qui prend des photos dénudées pour son copain ou pour exciter un mec qui lui plaît.

En effet, la plupart des cas (80%) de revenge porn sont des selfies pris par les victimes elles-mêmes et publiées ensuite par la personne à qui elles les avaient envoyées.

Quel est le but du revenge porn ?

Le but du RP est, le plus souvent, de se venger parce qu’on s’est fait larguer. Et cela, en embarrassant simplement la personne ou voulant carrément l’humilier en public avec des photos ou des vidéos compromettantes et à caractère sexuel.

Il existe des sites spécialisés dans le revengeporn et les photos que l’on y trouve sont généralement accompagnées du nom de la personne apparaissant dessus ainsi que de l’adresse de ses réseaux sociaux. Il y a donc vraiment une volonté de nuire à la personne et qu’elle soit reconnaissable publiquement !!!

Comment tournent ces histoires de RP ?

Cela résulte souvent en harcèlement, insultes, voire en agressions dans la vie réelle (par des inconnus ou des gens de l’entourage). Le fait est que, dans la théorie, nous sommes des êtres émancipés qui prônons la liberté sexuelle… mais dans la pratique la plupart des gens ont encore une mentalité de coincés du cul.

Certains cas extrêmes de personnes se sentant salies sont même allés jusqu’au suicide. Ouais… il y a des gens qui se sont suicidés après avoir vu des photos d’eux nus diffusées sans leur consentement sur Internet… et ça, c’est quand même grave ! Pour dire que ça peut aller très loin. Donc ce n’est pas « innocent » ni « rigolo ».

Filles et garçons sont concernés

J’ai dit que les filles étaient plus concernées par le RP que les garçons et c’est vrai. Mais le fait est que les hommes ET les femmes peuvent être concernés.

Les enfants aussi peuvent l’être donc faites très attention si vous êtes mineur ou mineure.

Mais même si vous êtes un mec majeur, et même si pour vous c’est pas grave d’être vu à poil en érection, dites-vous bien que  vous devriez quand même faire attention à votre image. En effet, certains dossiers ressortent plusieurs années plus tard, lorsqu’on cherche un travail, par exemple !

revenge porn

 

Est-ce que c’est grave d’être vu nu ou nue ?

Le revenge porn soulève une question intéressante : est-ce que c’est vraiment grave d’être vu nu/nue ou engagé(e) dans un acte sexuel ?

Je pense que ça dépend des gens, de leur rapport à leur corps et au sexe. Personnellement, je m’en fous que l’on puisse voir ma kékette ou me voir baiser. J’envisage même d’ailleurs de faire une formation (des conseils en sexe) où on me verrait avec une actrice porno.

Pour moi, la nudité ou la sexualité n’est pas quelque chose de grave. Parce que j’ai appris à m’accepter, à prendre confiance en moi et à être en l’aise avec mon corps. De plus, j’ai réalisé que c’est l’état naturel de tout être humain. Quand nait, on est nu… Enfin, j’ai sans doute un petit côté exhib/voyeur…

Je rajouterais que ma grand-mère disait qu’on est tous foutus pareil. Une queue est une queue, des seins sont des nénés et des fesses font un cul. Donc voilà, j’suis pas trop complexé de ce côté-là.

Après, j’dis pas que tout le monde a la même philosophie de vie que moi. Comme j’ai dit, le revenge porn, ça peut être grave car ça a mené des gens au suicide tellement ils se sont sentis humiliés.

Faut éviter mais disons que, quand on est majeur, une photo sexy c’est pas la fin du monde non plus. Si on se fait harceler pour ça et qu’on montre qu’on s’en fout, les autres risquent de se lasser. On ne leur donne pas prise… Après, c’est sûr qu’en plein acte sexuel, c’est plus compromettant !

Et quand ce sont des personnes mineures en dessous de la majorité sexuelle, là c’est encore plus grave. Parce que ça veut dire que les personnes qui vont regarder et se toucher en regardant les photos sur des sites de RP sont pédophiles !

revengeporn

 

Comment éviter d’être victime de revenge porn ?

Cela peut être jouissif de s’exhiber

Je comprends que ça peut être excitant de s’exhiber. C’est agréable de sentir apprécié(e). De voir que notre corps fait de l’effet à un homme ou à une femme. Ca donne confiance en soi !

Ne le faites pas si vous ne seriez pas prêt(e) à assumer

Néanmoins, avant d’envoyer une photo sexy, réfléchissez-y à deux fois. Si vous n’êtes pas prêt(e) à assumer en cas de problème, ne le faites pas.

Le fait est que la personne à qui vous l’envoyez est peut-être de très bonne foi mais les rapports entre deux personnes peuvent évoluer et changer du tout au tout… notamment en cas de rupture.

De plus, il faut savoir que les fichiers peuvent tourner même si cette personne ne les partage pas. En effet, sur Snap, par SMS, ou sur n’importe quels réseaux sociaux, ils peuvent être interceptés ou piratés. Pourquoi ? Parce qu’Internet n’oublie rien et que tout y est stocké. Donc un bon hacker peut accéder à quasiment n’importe quoi.

Ce que je dis ici concerne les filles ET les garçons. Car vous vous dites peut-être qu’au pire, votre photo sera partagée et des filles se toucheront en vous regardant, ce qui peut être flatteur pour l’ego. Sauf que cela pourrait aussi bien être de bien vieux croûtons.

Personnellement, je reçois parfois sur Snap ou par mail des photos de nanas nues ou sexy de la part de filles qui me suivent. Je les apprécie et les garde pour moi parce que je suis un gars qui a un bon rapport au sexe et qui ne cherche absolument à nuire aux femmes qui me font confiance. Mais je me dis que si elles font pareil avec n’importe qui, elles pourraient un jour mal tomber et avoir des surprises (soit se retrouver sur un site de RP soit avoir des problèmes avec l’exhibition car selon les contextes ça peut poser des problèmes)…

Faut-il arrêter de chauffer des gens sur Internet ?

Du coup, est-ce que ça veut dire qu’il ne faut plus envoyer de sextos ou de photos coquines ? Pas forcément. Comme j’ai dit c’est à vous de voir si, dans le pire des cas, vous seriez prêt ou prête à assumer.

Pour ma part, je dirais que vous pouvez envoyer des photos ni on ne voit pas votre visage ni de signe distinctif (comme un tatouage).

Ainsi, même si les images fuitent, vous direz juste que c’est un fake… et basta ! Car là où c’est vraiment embêtant c’est quand la personne est facilement reconnaissable…

Encore une fois, j’suis pas en train de vous encourager à vous foutre à poil sur les réseaux sociaux. Je suis juste en train de peser le pour et le contre et de vous suggérer de relativiser.

Comme on l’a dit plus haut, des nichons c’est juste de nichons semblables à des milliers d’autres. Rien ne ressemble plus à un cul qu’un cul. Une chatte est comme une autre chatte. Une teub est comme une bite… donc, à part si vous êtes complexé(e), vous pourriez très bien vous en foutre. Sauf si on voit votre visage distinctement sur la photo et/ou si vous êtes mineur(e) auquel cas c’est encore plus grave.

A lire : Sextos : 20 bonnes idées pour exceller dans l’art du sexto

revenge porno

 

Pourquoi cette mode du revenge porn ?

Je pense que les filles célèbres sur les réseaux sociaux n’y sont pas pour rien.

Je m’explique : quand je me connecte à Instagram, je vois des nanas comme Sissy MUA et d’autres qui se foutent à moitié à poils sur les photos et vidéos. Officiellement, elles ne font pas ça pour des likes, il y a toujours une bonne raison pour le justifier, mais on sait tous qu’il se cache derrière ça un besoin narcissique. Et aussi parce que c’est tentant car facile en tant que fille d’avoir des abonnés et des vues en montrant un peu son corps (il y a tellement de morts de faim). Or, qui dit vues dit argent et notoriété, ça aussi c’est officiel.

A voir : Top 10 des photos hot et des filles sexy d’Instagram (avec Selena Gomez)

Aujourd’hui, on met aussi en avant des actrices porno, je pense notamment à Cara St-Germain qui a plus de 150000 abonnés sur Youtube et dont on peut trouver des photos et des vidéos nues facilement. Après, elle assume et elle a raison !

Mais le fait est que ces nanas sont des modèles pour beaucoup de filles et je pense qu’elles devraient faire attention quand même.

revenge porn

 

Sanctions du revenge porn

En France, le revenge porn est une pratique punie par la loi. En effet, la France considère comme un crime la violation délibérée de la vie privée et intime d’autrui.

La loi condamne donc la transmission d’une image d’une personne qui est dans un lieu privé, sans le consentement de la personne concernée.

La loi sur la cybercriminalité prévoit une peine de deux ans de prison et 60000€ d’amende pour le revenge porn. Mais, dans la pratique, j’ai vu que dans un cas de revenge porn en Gironde, le mec n’a été condamné qu’à de la prison avec sursis.

Attention tout de même : si la photo a été prise avec le consentement de la personne, ou si la personne a consenti à sa diffusion sur le moment, alors la diffusion est théoriquement autorisée (en tout cas, c’est ce que j’ai compris).

Notez que la législation varie selon les pays. Il y a des pays qui ne sanctionnent absolument pas le renvenge porn !

revenge porn

 

Mon avis sur le RP ?

Peut-on lutter contre le revenge porn ?

Je pense que lutter contre le revenge porno constitue une lutte sans fin. En effet, les moyens sont infinis et, en plus, c’est un phénomène de mode auquel les jeunes filles se prêtent volontiers.

Certaines sont, certes, inconscientes des risques qu’elles prennent lorsqu’elles veulent chauffer un gars sur les réseaux sociaux. Mais d’autres le savent très bien et jouent les ingénues ensuite pour se venger elles-mêmes tout en accusant le mec de vouloir leur nuire (oui, les femmes aussi peuvent être des salopes manipulatrices et perverses).

Du coup, je pense que l’on peut lutter contre cette pratique parce qu’elle pue du cul et n’est pas respectueuse. Mais, je pense que l’on aura raisonnablement du mal à en venir à bout !

Surtout que, des fois, les gens se vengent d’un revenge porn et ça n’en finit pas… au fait, surtout, ne tombez pas dans ce piège, sinon vous vous mettriez en tort !

Les procès pour RP

Concernant les cas de procès ou de conflit pour porn revenge, j’pense qu’il vaut mieux contacter le coupable directement et résoudre à l’amiable car c’est très difficile de faire condamner quelqu’un et d’obtenir le retrait des images.

Il est déjà difficile de montrer que l’on n’était pas consentante au moment de prendre la photo (ou alors ça veut dire qu’il faudrait faire signer un papier à chaque fois qu’on photographie quelqu’un dans la vie de tous les jours) !

La seconde chose difficile à faire c’est de prouver que c’est bien vous sur la photo. Bon, (heureusement ou malheureusement) dans la majorité des cas de revenge porn, l’auteur diffuse aussi le nom de la personne donc c’est facile.

Mais y’a des cas où c’est bien plus difficile. Par exemple l’histoire du groupe « partage ta pêche perso » où des nanas ont voulu faire condamner les auteurs parce qu’ils diffusaient des photos de leurs exs. Sauf que la plupart des filles étaient méconnaissables, à part peut-être via un tatouage. Sauf que, dans la vraie vie, il y a beaucoup de filles qui se ressemblent et de tatouages similaires… donc le crime était difficile à prouver !

Et si vous êtes ado et que votre petit copain a montré la photo à ses potes dans la cour de récré ? Vous aurez beaucoup de mal à prouver que c’est vrai et qu’il a fait circuler l’image puisqu’elle est restée sur son téléphone.

En plus, passer devant un tribunal, c’est du stress, de l’angoisse, autant pour la victime que pour le bourreau…

Et même si vous gagnez, c’est pas sûr que les images disparaîtront. Autant demander au mec de les faire disparaître lui-même au plus vite en le menaçant d’un procès. Enfin, ce n’est que mon avis et chacun(e) fait comme il/elle veut !

revenge porn

 

Conclusion sur le revenge porno

Faites tout pour éviter d’être victime de RP

Je pense qu’il faut quand même faire attention car il ne faut pas chercher les emmerdes. Si vous voulez chauffer un gars, vous n’êtes pas obligée de vous foutre à poils sur Snapchat. Et même si vous décidez de le chauffer en sous-vêtements ou dans des poses suggestives, faites attention à ce que l’on ne voit pas votre visage sur la même photo ! Cela diminuera les risques d’être victime de RP.

Pour les garçons, sachez que vous n’avez pas besoin de montre votre bite à une fille pour la chauffer. C’est pas très beau une photo de bite, vous savez (enfin, je trouve). Du coup, ne le faites pas. Après, même si une photo de votre torse fuite, au pire, c’est pas la fin du monde, si ?

Bon. Tout de même, n’oubliez pas que vous n’êtes pas obligé d’envoyer des photos de vous dénudé(e). C’est même mieux de ne pas le faire pour ne pas encourager cette pornographie non-consensuelle.

Si vous êtes sexuellement mineur ou mineure, ne faites pas circuler de fichiers de vous nu(e) SVP, il ne faudrait pas que ça se retrouve sur des sites pédophiles.

Si vous êtes déjà une victime

Si vous êtes déjà victime de RP, alors je pense qu’il faut essayer de résoudre ça à l’amiable pour obtenir facilement le retrait des images. Car il est vrai qu’une procédure c’est long et ça n’aboutit pas toujours. Après, pour ce qui est de la volonté de vous nuire et que vous soyez reconnaissable, là c’est vraiment de la méchanceté pure et dure de la part du coupable. A vous donc de voir comment le sanctionner ou si vous êtes capable de pardonner…

Enfin, ne vous abaissez jamais à ça !

Le mot de la fin : si vous êtes tenté(e) un jour, ne vous abaissez pas à ça car c’est vraiment une pratique dégueulasse.

 

Votre coach qui ne vous dira jamais « send nudes » en séduction,

Fabrice Julien

Cyprineman

Écrivain scandaleux, prof de Game et expert en relations hommes/femmes. "Coach en séduction", ça n'existe pas. Ou alors, montrez-moi un diplôme. Je ne vends pas de méthode spécifique, parce que ça reviendrait à fermer les autres portes : je m'intéresse à tout ce qui fonctionne. J'aime faire des essais, des expériences et y aller au culot. J'adore également mettre les pieds dans le plat. Ne comptez pas sur moi pour vous dire ce que vous voulez entendre : je préfère dire les choses comme elles sont (selon mon expérience) mais je dois vous prévenir que, parfois, la vérité dérange. En d'autres mots : je ne fais pas dans le politiquement correct pour vous prendre pour des cons et vous prendre aussi vos sous par la même occasion. J'espère que vous apprécierez ! Mes valeurs sont : l'honnêteté, le respect et la sincérité. Mon but est de prendre mon pied sans me prendre la tête. Mes produits se veulent complets, exhaustifs et efficaces tout de suite. Si vous voulez améliorer votre compréhension et vos relations avec le sexe opposé, je vous propose une gamme de produits payants variés complémentaires des nombreux produits gratuits : si vous êtes intéressé(e), rendez-vous dans la rubrique "mes travaux" dans la barre de droite. Avec ça, vous saurez tout sur le Game (le jeu de la séduction et de la drague) !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*