Tout savoir sur le FLAKE en séduction

Tout savoir sur le FLAKE en séductionPourquoi les filles annulent les rendez-vous au dernier moment avec des excuses de merde ?

Le 11 juillet 2013,

LA THEORIE :

Dans la communauté de la séduction, le « FLAKE » est le petit nom donné à l’annulation d’un rendez-vous pour de fausses raisons et à la dernière minute. La métaphore correspond à un flocon de neige qui nous fondrait entre les mains alors que nous penserions naïvement pouvoir l’attraper.  Notons que si le RDV est annulé pour de bonnes raisons et que la fille compense avec une contre-proposition, on ne peut pas considérer qu’elle nous ait vraiment filé entre les doigts.

D’après moi, une fille peut flaker pour les raisons suivantes :
– Elle n’est pas très intéressée mais ne veut pas vous vexer alors vous sort une excuse de merde ;
– Elle est un peu intéressée mais pas assez pour faire l’effort de se bouger le cul pour vous ;
– Elle était intéressée mais vous lui avez fait peur à force d’y aller trop franco, trop timidement ou trop needy ;
– Elle a un ou plusieurs autres mecs en vue et vous n’êtes qu’une roue de secours devancée ;
– Elle a des humeurs très changeantes, à la limite de la bipolarité et est peut-être même psychopathe ;
– Elle est dans une phase dépressive, ne sait pas ce qu’elle veut ou n’a envie de rien et casse donc les couilles ;
– Elle a peur d’avoir une relation avec vous, ou est émotionnellement indisponible, ce qui revient au même.

En gros, une fille flake parce que son niveau d’intérêt pour vous est insuffisant (il n’y a rien de plus à comprendre) ou alors parce qu’elle a peur de sortir de sa zone de confort. Les filles qui font ça sont lâches : ça leur évite de se justifier ou de faire des efforts. Elles ne veulent pas assumer de vous avoir laissé espérer à blanc alors elles préfèrent que vous lisiez entre les lignes et fermiez votre gueule par fierté (ou que vous vous lassiez de la relancer sans cesse).

Si on résume, deux possibilités :
– Vous avez mal fait votre TAF (pas assez de confort, de connexion, de tension sexuelle) ;
– La fille en question est une merde (vous n’y pouvez rien mais vous pouvez vous amuser à la recadrer, sans cruauté ni punition). Je développerai davantage ce dernier point dans les récits 2 et 3 qui vont suivre. Retenons juste que les flakeuses en série sont en général des filles à problèmes.

NB : n’oubliez pas que même si une fille est un peu intéressée au départ, elle le sera d’autant plus si elle doit « mouiller le maillot » pour vous avoir. Ne soyez donc pas à leurs pieds ni toujours à leur disposition…

Vous pouvez réagir de deux façons, mais il n’y a quasiment aucune chance que vous leviez la pitchoune suite à un flake (faites une croix dessus dès que vous entendez autre chose qu’un OUI franc en echo à votre proposition – si elle se ravise tant mieux mais en général qui a flaké flakera) :
– Ne pas y prêter attention et la laisser moisir dans son coin ;
– Lui dire ses quatre vérités et la mettre en face de ses contradictions.

LA PRATIQUE :

Histoire #1 : Marie, la blonde angélique que j’ai failli laisser filer
Cet hiver, Marie de Médecine m’avait branché via ma page FB. Elle était mimi alors je lui avais lâché mon 06 t’as vu. On échangeait pas mal de textos et elle me proposait régulièrement de se voir sauf que j’annulais genre 2 heures avant (le froid me rebutait). Un jour, elle m’a passé un sacré savon « si tu viens pas la prochaine fois, tu peux m’oublier » : j’ai trouvé ça terriblement excitant alors je me suis bougé le cul. Bref, ce fut une de mes plus belles histoires d’amour (relation ouverte), un truc véritablement fusionnel de plus de quatre mois avec une nana bourrée de charme. Je serais vraiment passé à côté de quelque chose si je ne m’étais pas motivé (d’autant que nous sommes restés en bons termes). Prenez-en de la graine, les flakeuses !!!

Histoire #2 : Le faux RDV
J’avais convié une dizaine de meufs (par SMS et séparément bien sûr) qui m’avaient dernièrement pris pour un con à une soirée de rêve (le genre qui les fait mouiller « limousine, champagne, robe de soirée, château, etc. ») Je leur avais donné RDV à la rotonde, en talons et tout et ne m’y étais pas pointé (le plaisir de gâcher). Je sais, c’est petit, mais elles m’avaient fait des coups de pute aussi donc elles le méritaient. Y’en a au moins deux qui ont subi mon courroux (j’ai reçu des textos d’insultes que je publierai peut-être un autre jour)… quant aux autres : je ne sais pas, elles ont peut-être eu trop de fierté pour réagir et doivent me maudire en secret.

Histoire #3 : La fille des glaçons
Cet hiver, une autre nana atypique m’avait branché via ma page FB. Elle avait eu une approche totalement différente de Marie puisqu’elle jouait la carte de la fille qui fait du rentre-dedans et provoque en parlant de cul. Je me suis immédiatement méfié bicause aucune femme sincère ne branche comme ça ici. Alors, quand la maligne m’a proposé un rendez-vous, j’y suis allé avec un pote. Elle voulait organiser un dîner de con avec ses amies mais a finalement réalisé que j’étais sympa et tout… m’enfin, elle continuait de jouer la dévergondée épanouie et sûre d’elle. Pour preuve, elle s’évertuait à me foutre des glaçons dans la bouche pour m’embrasser et moi j’étais amorphe parce que je venais de niquer Marie trois fois. Elle m’a ensuite envoyé une adresse par SMS en me proposant de venir la faire jouir sauf que j’ai pas reçu à temps car j’étais en boîte avec une autre (que j’ai ramenée chez moi pour finir mais c’est une autre histoire). J’ai bien fait de ne pas foncer tête baissée : après contrôle sur Google Earth, c’était une adresse bidon…

Le truc c’est qu’au cours des mois suivants, elle s’est enfermée dans son rôle de libertine, poussant même ses copines à m’embrasser lorsque nous nous croisions fortuitement en soirée. J’en ai un peu profité, j’avoue, m’enfin ce qui était terriblement délicieux c’était de la voir essayer de me chauffer sur FB et par SMS, allant même parfois jusqu’à me proposer des RDV puis annuler au dernier moment en prétextant des trucs zarbis. En gros, elle aimait la sensation que je bave à ses pieds. QUI A DIT : ALLUMEUSE QUI N’ASSUME PAS ?

Cette semaine, je me suis amusé à la prendre à son propre jeu : j’voulais lui proposer un RDV un jour où j’n’étais pas là (en déplacement à Nice pour le boulot en fin de semaine). J’l’ai provoquée dans le genre « tu as beaucoup de plans cul ? Garde-les pour l’instant mais fais-moi passer un entretien de débauche, je suis sûr que je peux tous les surpasser (avec mon expérience, je ne prenais pas trop de risque surtout face à une moitié de pucelle vantarde).
– Hmm, confiant.
– Vas-y propose-moi deux dates pour être sûr qu’on pourra se voir même si l’un de nous a empêchement.
– Non je suis libre que jeudi en fin d’aprèm’ mais y aura pas de problème, t’inquiète. »

La veille, je lui ai sorti un truc genre : « toujours bon pour demain ?
– Normalement oui. » Hmm, le NORMALEMENT avant le OUI m’a fait comprendre que j’allais probablement avoir droit à une énième excuse bidon. Enfin, on ne peut jamais être sûr à 100%…

Ce matin, j’étais d’humeur à jouer la provoc’ « En forme ?
– Non. J’ai la grosse gueule de bois.
– Lol. Tu viens quand même ou tu flippes ?
– La je flippe mais pas pour toi j’attend mes résultats à 14h30
– Lol ça n’a pas de rapport. Bref tu viens ou tu flippes ?
– Je viendrai pas j’ai foire mes concours
– Je pourrais jouer la surprise mais faut que tu saches que je savais que t’allais faire ça (je suis à Nice donc même si tu m’avais dit oui ben c’était non) parce que c’est ce que tu fais toujours : tu joues la fille super sûre d’elle et tout, la grande gueule, parce qu’au début tu t’es enfermée dans ce rôle bicause tu voulais me couillonner. Bon c’est pas grave hein c’était hilarant pendant tout ce temps de te regarder faire la belle et inventer des excuses pour justifier ton indisponibilité, puis t’es sympa, m’enfin je ne suis pas né de la dernière pluie. Bref, une fille qui n’assume rien comme ça et qui en fait ne connaît rien à la sexualité (je sais par son meilleur ami qu’elle a récemment fait sa première fois et eu son premier orgasme yeah) ça ne me dit rien donc je mets fin à la comédie (toutes les bonnes choses ont une fin). Mais j’ai bien rigolé, merci.
– Va te faire foutre
– Rho ça va hein, c’était marrant mais faut bien te recadrer parfois sinon tu prendrais trop la grosse tête vu que t’es un minimum bonne
– Oui mais j’ai vraiment planté mes concours et j’aurai préféré que ce soit seulement une excuse
– Ça aurait pas été ça, tu m’aurais sorti autre chose donc tu me feras pas culpabiliser ma caille.
– Si tu le dis tu me connais pas ne l’oublies pas c’est pas qqn comme toi qui me fais peur. Bref j’ai pas envie de parler ciao

Y’a plein de mecs qui doivent se dire “mais pourquoi t’as tout gâché comme ça? tu aurais peut-être pu la baiser à l’usure…” Ouais mais non, si elle agit comme ça c’est qu’elle ne me respecte pas. Et si elle ne me respecte pas, elle ne me baisera jamais sauf par accident. De plus, un alpha s’en branle d’une nana en particulier qui fait chier car il peut en avoir d’autres facilement… du coup, pourquoi se faire chier et perdre sa dignité ? Faut les dresser un peu !!! Est-ce qu’elles feraient autant chier si j’étais leur rocker préféré ?

CONCLUSIONS DE L’EXPERIENCE :

C’est quand même dingue qu’une meuf juste pleine de fric et bonnasse qui vient de réaliser qu’elle a foiré ses deux ans de prépa et que je me fous royalement de sa gueule depuis six mois continue de faire la belle (elle doit pas être trop tranquille en plus). Elle se sent supérieure… mais en se basant sur quels critères? J’en parle jamais mais j’ai une bonne place dans la finance, une famille qui n’est pas dans la misère, pas mal de relations chez les avocats, une page FB qui atteindra bientôt les 10 000 likes, un livre qui se vend pas trop mal, etc. Sauf que je ne m’en vante pas, j’essaie au contraire d’avoir l’air « normal » (contrairement aux mecs par qui ces minettes superficielles ont l’habitude de se faire embobiner). Alors ouais, je pourrais sortir me murger tous les week-ends dans la boîte la plus classe d’Aix mais je préfère manger bio (hihihi), faire du sport et fréquenter des gens intelligents. Si la plupart ne reconnaissent pas la valeur de ces choses et préfèrent sortir avec des gros lards plein d’alcool, qui vivent grâce à l’argent de papa, n’ont probablement aucun d’avenir, et mythonnent des trucs pour serrer des gamines… ben, je me fais du souci pour l’humanité.  Y’a trop de gens malsains ou sans cervelle sur Terre, et plus je découvre l’humanité, plus je la trouve moche. Attention, j’veux pas communiquer d’énergie négative ni avoir l’air de maronner, juste que vous compreniez qu’il ne faut pas en attendre trop de nos congénères qui, pour la plupart, ne sont que des bonobos sans poils ayant (presque) appris à parler.

Sérieux. Quand je constate le plaisir malsain que prennent certaines  à se jouer des hommes trop gentils, ça me donne envie de gerber. Et ce qui me rend encore plus malade, c’est de voir que je suis prêt à leur rendre la monnaie de leur pièce (cf. histoire #2) : je suis au-dessus de ça à la base, merde, j’ai été contaminé ! Alors, sans tomber dans l’extrême d’Aurélien « j’préfère détester qu’aimer, j’préfère détruire que de créer », gardez à l’esprit qu’on essayera toujours de vous marcher dessus (que ce soient les mecs ou les filles) : ne soyez pas déçu, c’est juste comme ça. Je sais, je dresse un portrait plutôt sombre de notre espèce, mais c’est parce que la grande majorité des humains sont des merdes, et que les quelques autres dont moi ne valent guère mieux. Ça, faut en avoir conscience.

Pour finir sur le flake, partons du principe que « si une fille veut vraiment vous voir, elle peut ». Et oui, vous pouvez vous faire flaker par une moyenne tandis qu’une bombe traverserait la France pour vous chevaucher. C’est le jeu !

La morale c’est que lorsque vous deviendrez bons en relations hommes/femmes, vous ne pourrez évidemment jamais avoir toutes les bonnasses qui croiseront votre route mais vous pourrez prévoir leurs réactions et vous épargner de sacrées prises de tête. Même si c’est parfois un peu lassant et répétitif, c’est pour ça que je GAME : étudier la psychologie, comprendre les autres, faire du développement personnel, vivre des histoires improbables, rencontrer et aider des gens qui en valent la peine… pas nécessairement pour me taper 10 000 gonzesses !

Mort aux idées reçues !!! Que le Dieu du Game soit avec vous !

PS : il y a une nana de Carcassone qui m’envoie des photos coquines. On a “baisé sur Skype” et elle m’a invité ce WE chez ses parents (à Carcassone) pour la niquer en vrai. Je n’irai pas bien sûr car je serais vulnérable et au moindre contretemps j’aurais fait 4 heures de route pour rien. En plus, elle me promet depuis des mois de venir à Aix mais ne trouve jamais “le temps” ou “l’argent” pour le train. Si ce n’est pas un flake ça s’y apparente. Méfiez-vous de ces filles à qui l’idée de coucher avec vous plaît mais ne franchiront jamais le pas ! Perte de temps et d’énergie !

PSS prise de tête : « Désolée mon poisson rouge est malade alors je dois rester avec lui mais on peut se voir demain soir plutôt et c’est moi qui invite… » D’après vous, est-ce un flake ? Réponse demain…

Cyprineman

Écrivain scandaleux, prof de Game et expert en relations hommes/femmes. "Coach en séduction", ça n'existe pas. Ou alors, montrez-moi un diplôme. Je ne vends pas de méthode spécifique, parce que ça reviendrait à fermer les autres portes : je m'intéresse à tout ce qui fonctionne. J'aime faire des essais, des expériences et y aller au culot. J'adore également mettre les pieds dans le plat. Ne comptez pas sur moi pour vous dire ce que vous voulez entendre : je préfère dire les choses comme elles sont (selon mon expérience) mais je dois vous prévenir que, parfois, la vérité dérange. En d'autres mots : je ne fais pas dans le politiquement correct pour vous prendre pour des cons et vous prendre aussi vos sous par la même occasion. J'espère que vous apprécierez ! Mes valeurs sont : l'honnêteté, le respect et la sincérité. Mon but est de prendre mon pied sans me prendre la tête. Mes produits se veulent complets, exhaustifs et efficaces tout de suite. Si vous voulez améliorer votre compréhension et vos relations avec le sexe opposé, je vous propose une gamme de produits payants variés complémentaires des nombreux produits gratuits : si vous êtes intéressé(e), rendez-vous dans la rubrique "mes travaux" dans la barre de droite. Avec ça, vous saurez tout sur le Game (le jeu de la séduction et de la drague) !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*