Séduction au masculin : sujet tabou ?

Aujourd’hui, je vais traiter les questions suivantes : pourquoi est-ce que la séduction au masculin est un sujet tabou en France en 2016 ? Pourquoi est-ce « la honte » de chercher des conseils de drague sur Internet quand on est un homme ? Pourquoi les PUA sont-ils tant détestés ?

séduction hommes honte

 

10 raisons qui font que la séduction au masculin est un thème tabou

Raison 1 : Les gens ne veulent pas qu’il soit dit qu’ils ont besoin de conseils en séduction.

Le don pour la séduction, c’est soi-disant quelque chose qui est inné ou qu’on n’a pas. On revient toujours à la même question, faut-il accepter passivement son sort ou se battre pour faire mieux que ce à quoi notre naissance nous a prédestinés? J’ai fait mon choix.

Beaucoup de gens qui lisent des conseils de séduction ne l’assument pas et ça donne l’impression que ça n’intéresse personne (peu de likes, peu de partages sur Facebook). Mais quand je vois ma courbe de visites sur mon blog ou quand j’en parle en premier, je m’aperçois que ce n’est pas du tout le cas. Je peux vous certifier que ça intéresse des milliers de personnes (qui manquent d’honnêteté).

 

Raison 2 : C’est aussi une question de fierté.

Beaucoup d’hommes croient que c’est un signe de faiblesse de chercher des conseils en drague. Mais l’expérience montre que les femmes un peu intelligentes aiment les hommes qui réfléchissent, qui se remettent en question, etc. Parce que c’est en fait une force !

Je l’ai toujours dit : assumer et s’assumer est une des clés qui mènent au le succès.

 

Raison 3 : Les mecs critiquent les séducteurs/PUAs et disent que ce sont des salopards qui veulent « juste baiser ».

C’est ridicule car ils font la plupart du temps ça pour essayer de briller par comparaison… « moi j’suis pas comme ça j’pense pas qu’au sexe, bon alors, on peut baiser maintenant ? ». Ou, presque pire « moi je préfère ne pas apprendre à séduire car j’attends de faire une rencontre naturelle où tout se fera tout seul lors d’une soirée » (mauvaise foi).

C’est absurde : au lieu d’aider les femmes à se débarrasser de leur pression sociale, les mecs se mettent à en souffrir à leur tour, de ce satané conditionnement puritain. C’est ce que l’on appelle du nivellement par le bas.

Une partie du problème vient du fait que les relations hommes/femmes sont faussement pudiques, qu’on a tous peur de passer pour quelque chose (une pute, un connard, un puceau). Et on a peur aussi d’accepter notre côté animal qui s’exprime dans la pulsion sexuelle… on en a honte parce qu’on sait que c’est une chose qu’on a parfois du mal à maîtriser ! Pour moi, le vrai courage, c’est de s’accepter entièrement (tout en respectant les autres, bien sûr).

 

Raison 4 : C’est aussi une question de jalousie.

Les mecs ont peur de devoir admettre que certains sont meilleurs qu’eux au lit avec leur bite, ils sentent leur virilité mise en danger. Mais le game est là pour aider les hommes à surmonter ces sentiments d’inégalité et d’injustice, pas pour rabaisser nos semblables qui galèrent…

 

Raison 5 : Il y a une part de légende sur ce en quoi consiste la communauté de la séduction.

Beaucoup de gens parlent sans savoir de quoi ils parlent et se montent la tête ou se laissent monter la tête en nous assimilant injustement au harcèlement de rue ou à d’autres horreurs.

Il y a un réel manque d’informations objectives sur le sujet, alors ça fait peur aux gens car ils ont l’impression que c’est de la magie noire ou de l’hypnose ou je ne sais quoi. Mais ce n’est en fait que du développement personnel : on s’améliore pour séduire plus… on ne viole personne, on ne manipule personne, on a une éthique ! Apprendre à mieux communiquer et à oser davantage, ça me semble même d’ailleurs plus honnête que de mettre du maquillage et des talons. Mais quand on en entend parler dans les médias, le politiquement correct veut que ce soit dénigré. Ce serait bien si davantage de gens pensaient par eux-mêmes au lieu d’être des moutons.

 

Raison 6 : Beaucoup de coachs en séduction (ce diplôme n’existe officiellement pas d’ailleurs) font ça juste pour se la péter et pour gagner de la thune.

Ils ne font donc pas vraiment ça pour aider leur prochain, ce qui les rend horripilants. Beaucoup sont ridicules, certains sont mauvais et récitent juste ce qu’ils ont lu dans des bouquins. Les sites commerciaux (qui sont d’ailleurs souvent les plus médiatisés) décrédibilisent ainsi un peu le concept.

D’ailleurs, dans la vie de tous les jours, beaucoup de mecs et de femmes se la pètent mais y’a rien derrière. Je suis d’accord avec l’adage « qui en parle le plus en fait le moins » mais je nuancerais en disant que ça dépend de comment ces gens en parlent. En effet, il y en a, ça se sent qu’ils connaissent leur affaire, ça saute aux yeux ! Tandis que d’autres, on s’aperçoit qu’ils sont juste complexés et qu’ils essaient de compenser quelque chose en ouvrant leur grande gueule à tort et à travers.

 

Raison 7 : Nous vivons dans le déni, dans le refoulement de notre instinct sexuel.

Notre société est trop frustrante (surtout dans les grandes villes où on croise des femmes toute la journée : elles sont habillées et on ne les calcule pas plus que ça mais leurs hormones agissent quand même sur nous). Cependant, on a trop de peur de se l’avouer, car ça reviendrait à péter un câble…

 

Raison 8 : Les mecs ont peur de devoir se remettre en question, de devoir remettre en question leur mode de vie.

Ils ont l’habitude d’aller toujours à la facilité et donc de tirer les autres vers le bas plutôt que de se tirer vers le haut (phénomène malheureusement assez courant dans notre société). Beaucoup ont la flemme de devoir faire des efforts pour sortir de leur petit monde confortable donc ils préfèrent que personne ne s’éclate sexuellement pour être dans la norme et s’y complaire.

 

Raison 9 : Il y a un combat naturel, une compétition génétique entre les êtres humains (on est sur Terre pour survivre et se reproduire)…

Et la séduction pourrait vous aider à vous élever et à vous croiser avec des filles géniales. Du coup, votre ignorance arrange beaucoup de monde parce que vous restez ainsi à votre place et leur laissez les super filles/mecs.

 

Raison 10 : Depuis toujours, les deux sexes se craignent parce que chacun a du pouvoir sur l’autre.

D’ailleurs, en l’an 1, Ovide a été exilé par l’empereur Auguste juste bicause il avait écrit L’art d’aimer, un manuel de séduction. Ca a donc toujours été un sujet sensible (comme un clito) et politiquement incorrect. Surtout dans les pays latins (où le game s’est le plus développé comme par hasard)… en effet, en Australie ou en Ukraine par exemple, les filles draguent et ne jouent pas systématiquement les « dégoûtées par le sexe pervers ».

Dans l’Antiquité toujours, les femmes devaient être séduisantes et les hommes choisissaient celles qu’ils allaient baiser. Maintenant, avec les féministes et l’égalité des sexes, ils doivent davantage faire d’efforts pour plaire et se voient donc se rapprocher de leur côté sensible, ce qui gêne les beaufs/machos.

 

Pourtant la drague et la séduction sont des sujets qui intéressent presque tout le monde

Cependant, on sait tous que le sexe fait vendre dans les films ou dans les bouquins : ce sujet intéresse donc énormément de monde, en fait. Ce mensonge ambiant met tout le monde mal à l’aise en rendant les gens honteux de leurs besoins qui sont pourtant naturels. Peut-être est-ce simplement le fait de parler des choses concrètement qui pose problème puisque c’est apprécié dans les fictions mais beaucoup moins quand les gens sont directement concernés.

On marche sur la tête quand on sait quel l’alcool, la clope ou la drogue c’est presque mieux vu (en public) que le sexe. Ca me rappelle l’histoire du scandale autour des photos volées de Jennifer Lawrence : tout les mecs étaient là à dire que c’était dégueulasse, mais ils les avaient tous sur leur téléphone !!! D’ailleurs, beaucoup de meufs aussi les avaient regardées, ne serait-ce que pour se comparer…

Certains ne connaissent pas le game mais ont effectivement déjà une copine super, ne se font par marcher dessus par elle, et tout va pour le mieux dans le meilleur des mondes. Mais c’est un cas assez rare et beaucoup de gens sont en couple par défaut (ou célibataires et en manque de sexe). Donc, je pense que ces derniers feraient bien de s’intéresser au sujet.

Bref, chacun est libre, mais faudra pas venir se plaindre de ne pas baiser de bonnasses si vous ne vous intéressez pas au game

Cyprineman

Écrivain scandaleux, prof de Game et expert en relations hommes/femmes. "Coach en séduction", ça n'existe pas. Ou alors, montrez-moi un diplôme. Je ne vends pas de méthode spécifique, parce que ça reviendrait à fermer les autres portes : je m'intéresse à tout ce qui fonctionne. J'aime faire des essais, des expériences et y aller au culot. J'adore également mettre les pieds dans le plat. Ne comptez pas sur moi pour vous dire ce que vous voulez entendre : je préfère dire les choses comme elles sont (selon mon expérience) mais je dois vous prévenir que, parfois, la vérité dérange. En d'autres mots : je ne fais pas dans le politiquement correct pour vous prendre pour des cons et vous prendre aussi vos sous par la même occasion. J'espère que vous apprécierez ! Mes valeurs sont : l'honnêteté, le respect et la sincérité. Mon but est de prendre mon pied sans me prendre la tête. Mes produits se veulent complets, exhaustifs et efficaces tout de suite. Si vous voulez améliorer votre compréhension et vos relations avec le sexe opposé, je vous propose une gamme de produits payants variés complémentaires des nombreux produits gratuits : si vous êtes intéressé(e), rendez-vous dans la rubrique "mes travaux" dans la barre de droite. Avec ça, vous saurez tout sur le Game (le jeu de la séduction et de la drague) !

2 thoughts to “Séduction au masculin : sujet tabou ?”

  1. Une vraie tête de pervers celui-là ! Et la mentalité qui va avec :-D. Je suis sûr que tu prends ça pour un compliment.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*