Pick Up Artist : Devriez-Vous En Devenir Un ?

Félicitations si vous avez trouvé mon blog et que vous vous êtes motivé à étudier dessus : vous êtes sur le point d’embarquer pour une super aventure. En tant que pick up artist accompli, votre agenda va se remplir de rendez-vous avec des femmes. Cette belle fille qui marche dans la rue deviendra soudainement une opportunité, vos amis seront un peu jaloux et vous allez vous sentir HOMME. Cependant, devenir un pick up artist n’a pas que des avantages non plus. Je vais développer ici les avantages et les inconvénients du fait de devenir un PUA.

pick up artist

 

Pourquoi devenir un pick up artist ?

Un PUA a le choix

Ce qui est excellent quand on devient un pick up artist, c’est qu’on se donne le choix. On n’aura plus comme seule option cette nana au boulot qui est un peu relou mais baisable, cette fille à peine mignonne avec qui veulent nous faire sortir nos amis, ni un mariage arrangé par nos parents.

En devenant un pick up artist, vous pourrez décider pleinement de votre vie sexuelle et vous créer vos propres options en termes de femmes.

D’ailleurs, quand on devient un pick up artist et qu’on prend conscience de notre valeur grâce aux femmes, il n’est pas rare que cela change aussi notre vision du monde sur plein de sujets différents (vie professionnelle, politique, etc.)

 

Etre un pick up artist, c’est une aventure

Etre un pick up artist c’est une aventure. Vous allez rencontrer quelques femmes avec qui vous envisagerez de commencer une relation, et beaucoup de femmes qui vous trouverez fun mais avec qui vous ne souhaiterez pas beaucoup plus qu’une relation charnelle. Et ce n’est pas grave, car ce sera toujours ça de pris sur la vie.

Vous allez apprendre énormément sur vous-même, sur les gens, et vous faire des amis originaux.

Personnellement, je trainais toujours un peu avec le même genre de gars quand j’étais jeune mais, grâce à la communauté de la séduction, j’ai rencontré des mecs vraiment extraordinaires. Sûrement pas le genre de mecs vers qui je me serais dirigé à l’époque, mais ils m’ont enrichi. Certains sont d’ailleurs devenus de super potes, avec qui on partage aujourd’hui bien plus que notre passion pour les femmes !

 

L’imperfection en séduction

Quelque chose d’incroyable se produit quand on devient un pick up artist : on se sent plus tolérant envers les femmes qui ne sont pas parfaites. D’ailleurs, on accepte et on embrasse notre propre imperfection.

C’est notamment grâce à la communauté de la séduction que j’ai pu prendre le dessus sur mes crises d’angoisse et que j’arrive, aujourd’hui, à avoir beaucoup moins peur de la mort.

De plus, notre liberté de choix nous permet de nous ouvrir davantage aux différences et de les accepter. On n’a plus rien à prouver et on s’en bat les couilles du regard des autres. On prend goût à sortir de notre zone de confort, on prend le risque d’essayer de nouvelles choses et, souvent, on adore ça.

Je pense que sans mon apprentissage, je ne me serais jamais fait des droguées, des gothiques, des baba-cools ou des strip-teaseuses. Et pourtant, bien que je ne souhaite pas faire ma vie avec elles, j’ai vécu des choses extraordinaires à leur contact. J’ai renoncé à toute superficialité et me suis concentré sur la réelle valeur des gens.

Enfin, j’ai appris à penser par moi-même et à être beaucoup moins conditionné par la société. J’ai beaucoup exploré sur le terrain et me suis aperçu que je vivais à des milliers de kilomètres de la réalité. Je n’avais rien compris que ce soit en ce qui concerne les femmes mais également en ce qui concerne des sujets comme la société de consommation, la bienpensance, les stéréotypes, les croyances limitantes, les manipulations gouvernementales et politiques, etc.

Lire : l’imperfection en séduction.

 

Les pick up artist sont pour la paix

En tant que pick up artist, vous avez plusieurs options : vous sortez avec des femmes grandes, des petites, des blanches, des métisses, des blacks, des asiatiques, etc.

Un pick up artist peut sortir avec énormément de types de femmes parce qu’il sait que la plupart présentent des qualités intéressantes. Sa liberté le rend plus aimant et tolérant.

Quand on devient un pick up artist, notre vie devient une aventure. On devient normalement quelqu’un de plus positif, plus équilibré, plus accompli et on essaie d’influencer les autres pour qu’ils et elles aient une vie plus heureuse et que le monde devienne un endroit meilleur.

S’il y avait plus de pick up artist, il n’y aurait plus beaucoup de guerres et beaucoup moins d’insécurité. Si on réfléchit bien, y’a beaucoup de guerres qui ont commencé pour des femmes (cf. Hélène de Troie). De nombreux jeunes hommes aujourd’hui partent faire le jihad avec pour objectif secret de poser avec une kalash et d’attirer des femmes afin de devenir polygames. Y’a enfin plein de gars qui font des attentats avec l’espoir de se retrouver au paradis avec 70 vierges car ils auront tué des hérétiques…

Dans un autre registre, une grosse part de l’insécurité en France est due à la misère sexuelle : si les gens étaient moins frustrés, on n’aurait pas tous ces problèmes avec le féminisme extrémiste, les viols, etc.

Je suis persuadé qu’avec une meilleure éducation sentimentale et sexuelle, la société irait beaucoup mieux. Et je pense que les pick up artists (les vrais, pas les coaches en séduction commerciaux) sont les plus à même de réaliser une telle tâche.

pick up artist

 

Pourquoi ne pas devenir un pick up artist ?

Des sacrifices

Choisir ce type de destin, ça veut aussi dire faire des sacrifices. On est loin du conformisme.

Vos parents et vos amis pourraient bien remettre en question vos décisions et vous critiquer. Ils pourront penser que vous êtes égoïstes et fou. Ils seront sûrement sceptiques et penseront que vous faites fausse route car “on ne fait pas ça” (notons que ça les arrange de ne pas y croire sinon ils devraient se remettre un peu en question et ça c’est difficile). C’est la vie. Mais vous avez vos rêves et vous devez pouvoir accepter cette incompréhension de la part des autres.

Personnellement, j’ai perdu beaucoup de potes quand j’ai commencé à pratiquer le pick up art. Beaucoup de jaloux qui ne m’appréciaient que parce que j’étais avec eux dans la misère sexuelle et que ça les rassuraient m’ont tourné le dos et parfois même planté un couteau dans le dos.

La plupart de ces gars, je leur ai pourtant tendu la main, je leur ai même proposé d’apprendre avec moi. Mais trop d’ego et pas assez courage en eux, ou bien ils ne pensaient pas que la séduction peut s’apprendre, ils ont refusé. Puis, entêtés, même en me voyant commencer à décoller, ils ont préféré parler sur mon dos et essayer de me casser mes coups plutôt que de travailler sur eux-mêmes.

Bien triste mentalités mais qui reflète bien l’état actuel de la France. Bref, ne dramatisons pas, j’ai quand même gardé certains potes d’enfance et j’ai rencontré des gens géniaux avec le même état d’esprit que moi en cours de route.

 

Accepter de perdre

Vous allez aussi devoir accepter l’idée que vous serez parfois seul. Le pick up art est une forme de négociation.

Et, comme dans toute négociation, si vous êtes prêt à renoncer à une fille, vous aurez plus de chances de l’avoir. Sauf que, parfois, ça ne va pas marcher.

Vous devez accepter de prendre de râteaux, de parfois échouer avec CETTE fille, pour pouvoir réussir avec tant d’autres et avoir une vie sexuelle épanouie.

Les râteaux font partie du jeu et parfois vous allez devoir les provoquer. Vous allez devoir pousser la fille à bout pour voir ce qu’elle a réellement dans le ventre.

Ce n’est pas facile à comprendre, mais le plus important est de ne pas perdre vos couilles, vous respecter et vous faire respecter. Vous devez trouver un certain équilibre dans votre tête en ce qui concerne la sexualité. Vous ne devrez plus être needy ni vous attacher trop à la première venue.

Trouvez-vous aussi une passion autre, pour vous distraire (la masturbation ne compte pas).

Il ne faut pas confondre PUA et simple dragueur égoïste prêt à tout pour tirer son coup…

 

Accepter d’être honnête

Vous allez aussi devoir être honnête. Vous ne vous attendiez peut-être pas à lire ça sur un blog de drague… surprise !

Un vrai pick up artist n’est pas un connard. Le connard ment, cache des choses, parle mal à ses copines, n’est qu’un opportuniste… Le pick up artist, au contraire, essaie d’être droit, direct et honnête. Il essaie de récompenser les femmes pour avoir cru en lui, par exemple en donnant de multiples orgasmes.

Malheureusement, en ce qui concerne les relations hommes/femmes, les apparences sont parfois plus importantes que la réalité. J’ai vu de nombreux hommes, de nombreuses femmes et de nombreux médias diaboliser notre noble combat.

Beaucoup n’acceptent pas qu’on puisse partager son savoir pour aider d’autres hommes à vivre une meilleure vie sexuelle. Beaucoup de femmes pensent qu’on les manipule alors que l’on veut juste devenir un meilleur nous-même en respectant une éthique. C’est à cause d’une mauvaise information à propos de ce que sont les pick up artists réellement qu’on en arrive là (et puis les gens ne cherchent pas vraiment à savoir généralement ils jugent à la va-vite).

Si vous voulez devenir un pick up artist, il faudra accepter de vous expliquer, de vous justifier, etc.

Il faudra être honnête avec les femmes que vous draguez (je sais que c’est difficile car le mensonge protège parfois et se mettre à nu est très difficile). Et enfin, il faudra être honnête avec vous-même : travailler et apprendre toujours, faire le point sur ce que vous voulez (quel type de femme, quel type de relation), etc.

Ce ne sera pas facile car on est tous plein de fausses croyances et c’est difficile de remettre certaines choses en question. Mais, je vous le garantis, ce serait souvent bénéfique. Avez-vous assez de force de caractère ?

pua france

 

Comment devenir un pick up artist ?

Ma transformation en PUA

Avant c’était la dèche

Je vivais complètement dans la frustration et la jalousie, j’ai aujourd’hui une vie d’homme à femmes. J’ai fait l’amour avec plusieurs centaines de femmes, parfois avec plusieurs en même temps, alors que je partais d’extrêmement loin, que les femmes attirantes me friendzonaient dans le meilleur des cas, que j’avais peur de m’affirmer en société et que mon envahissant ego m’empêchait d’agir pour être heureux.

J’avais un très mauvais Game. Je ne sortais même pas avec des filles moches, car même les filles moches ne me trouvaient pas attirant. J’étais sorti avec quelques filles pas mal mais c’était rare et je ne savais pas comment j’avais fait pour leur plaire, j’étais toujours très timide au fond, etc. En bref, j’étais un bon gros puceau sans couilles.

Ma métamorphose en séducteur

Il m’a fallu plus de 5 ans pour vraiment avoir la sensation de comprendre ce qu’il y avait à comprendre. Cela n’empêche que je pouvais déjà coucher avec 1 ou 2 nouvelles filles chaque mois après seulement un peu plus d’un an de Game.

J’ai eu de multiples fois l’occasion de me mettre en couple et parfois je l’ai fait. Jusqu’à ce que je tombe sur une fille géniale qui sort vraiment du lot. J’ai fait énormément d’expérience et j’ai beaucoup appris sur moi, sur les autres et sur la vie en général.

Je suis clairement sorti du rang, je me suis battu pour avoir plus que la vie sexuelle de merde à laquelle j’étais destiné et je suis aujourd’hui bienveillant : je cherche à transmettre cette possibilité à d’autres mecs qui le méritent et qui ont ce qu’il faut, même si c’est bien caché au fond d’eux. Cette cause emmerde néanmoins pas mal de monde. Voir : puritanisme et nivellement par le bas. Je ne parle même pas des notions de “mâle alpha” et de “féminisme castrateur” qui sont presque taboues.

 

Théorie vs pratique du Game

Certains me demandent s’il faut de la théorie pour devenir un pick up artist. Bien sûr qu’il en faut, j’ai personnellement appris ce qu’il faut savoir dans les ebooks et les formations en vidéos. Mais, comme vous le savez, lire ou regarder ne fera qu’une partie du travail pour vous. Partie néanmoins indispensable, selon moi.

Le terrain m’a ouvert de nouveaux horizons et m’a permis de mettre les choses en ordre dans ma tête. Mais je connaissais néanmoins tous les principes et, sans cela, mon apprentissage aurait été plus long. Beaucoup plus long. Je sais que vous aimeriez que je vous dise que vous allez pouvoir y arriver sans travail, sans investissement, en deux minutes, mais j’ai décidé de ne pas vous mentir ici.

Tout dépend à quel point ça compte pour vous d’avoir une bonne vie sexuelle et d’apprendre à vous connaître ainsi que le monde qui vous entoure. A quoi êtes-vous prêt pour cela ?

Pour arriver à vos fins, vous devrez bien sûr vous jeter à l’eau. Au début, vous sortirez et aurez l’air con et vous allez sûrement vous prendre des râteaux et ça vous fera rire parce que vous ne prendrez pas tout ça trop au sérieux. Si vous pratiquez régulièrement avec un bon guide, vous serez bon en quelques mois. Une certaine curiosité de la théorie de la séduction vous aidera à ne pas stagner et à réussir plus vite (et non y’a pas absolument tout ce qu’il faut dans le contenu gratuit).

 

Beau gossité et honneur

La plupart des mecs ont honte de s’assumer, d’assumer qu’ils lisent des conseils de séduction parce que ça voudrait dire qu’ils ne sont pas des Don Juan.

Mais un truc miraculeux se passe quand on commence à l’assumer et à en parler : on s’aperçoit que la plupart des mecs sont dans le même cas que nous. Et certains sont motivés à s’entraider pour réussir. Ca rassure !

Le fait que l’on soit beau gosse ou pas n’est pas déterminant. Y’a des BG qui s’en sortent bien sans Game, tout comme y’a des mecs pas beaux qui s’en sortent très bien (enfin bon, après faut voir ce qu’on entend par « bien s’en sortir »). Inversement y’a des mecs beaux qui galèrent et des mecs moins beaux qui galèrent… ce n’est pas le cœur du problème, selon moi.

La détermination est beaucoup plus importante. Il faut aussi un peu d’intelligence pour assimiler rapidement les connaissances, pour ne pas tomber dans le piège des mythos et des légendes. Je parle de ces mecs qui vendent du rêve et parfois se font de l’argent dessus tout en vous éloignant du droit chemin.

pick up artiste français

 

Les mythos, les légendes et les parasite

Premièrement, les mythos

Les mythos ce sont ces mecs (il y en a beaucoup dans la communauté de la séduction) qui vendent du rêve aux autres naïfs sans avoir aucun sens des proportions.

Ça va être des gens qui vont vous dire « ouais j’ai couché avec 10 filles cette semaine, mais c’est parce que je suis dans le BDE de ma fac ». Ou « ouais j’ai baisé 7 nanas cette semaine en sortant 5 soirs par semaine, mais c’est parce que je connais les barmen ». Observons que, souvent, ils assortissent leur discours vantard d’une excuse à moitié modeste.

Mais, dans la vraie vie, y’a des choses possibles et des choses impossibles. Surtout que ces mecs n’ont généralement pas l’état d’esprit qui irait avec un tel niveau (niveau pour autant intenable pour le commun des mortels)… ils se vantent et ne sont pas bienveillants.

Notons que ces gars sont en général incapables de prouver quoi que ce soit car vous diront « je n’ai rien à prouver ».  Le pire c’est que vous aimeriez y croire car ça vous rassurerait. Alors oui, vous aussi vous pouvez réussir, rassurez-vous. Juste, pas comme ça…

Inversement y’en a qui sont à peine à 50 ou 70 et qui disent que c’est impossible de faire 100 ou 200 mais qui veulent donner des cours de séduction. Ils doivent encore apprendre…

Notons qu’il sort un nouveau “coach en séduction” tous les matins mais que très peu sont de vrais passionnés qui connaissent leur sujet et restent  sur le long-terme…

Deuxièmement, les légendes

Les légendes ce sont ces coachs qui ne prouvent jamais rien et trafiquent des images pour vendre leurs formations. Et y’a des pigeons qui croient que Nicolas ou Vincent ont couché avec plus de 600 ou pourquoi pas 1000 femmes… ça les fait fantasmer et ça les rassure comme je l’ai dit tout à l’heure.

Sauf que, pour moi, le meilleur PUA de France c’est Snipe de Snipeground. Il a été actif jusqu’à y’a un an ou deux sur le field et il dit qu’il a couché avec 350 femmes environ. C’est du très réaliste.

C’est un chiffre très honorable qui correspond à mon expérience du terrain après 7 ans (j’arrive sur mes 30 ans avec presque 300).

Alors imaginez ma gueule quand un parvenu à moitié efféminé arrive sans aucun sens des réalités et annonce un chiffre impossible pour impressionner les petits puceaux, ça me désole tout en me faisant ricaner.

D’autant que ces parvenus sont en général en couple et ne font rien du tout sur le field à part prendre des numéros sous un faux nom en jurant qu’ils ne rappelleront pas les filles (ce qui est bien pratique pour ne pas savoir quand c’est un faux numéro). Pour moi, tout ça ne vaut rien, c’est de la poudre aux yeux et ça me donne envie de chialer qu’ils aient autant de succès à cause de nombreux pigeons masturbateurs intellectuels…

Vous verrez, dans quelques années, vous les retrouverez ces « passionnés de séduction » en train de vendre des formations de marketing et de SEO pour expliquer comment ils vous ont bien enculé en synthétisant des articles sur Internet et en vous vendant des produits très moyens pour faire croire qu’ils s’y connaissaient avec les femmes.

Troisièmement, les parasites

Les parasites c’est encore pire. Ce sont des sites qui n’y connaissent rien en séduction. Les gérants de ces sites sont des professionnels du marketing qui parviennent à bien classer leur site et à passer ainsi pour des références. Mais numéro un sur Google ne veut rien dire dans la vraie vie.

Ils reprennent généralement le travail d’autres, le réécrivent et se positionnent sur des mots-clés que vous recherchez fréquemment. Ils contribuent à déshonorer notre profession car on sent souvent que, derrière, il n’y a aucune âme dans leurs textes ou leurs vidéos. Aucune passion et si on les voit réellement sur le terrain, on s’aperçoit que ce sont des geeks à moitié puceaux.

Alors, en général, ils engagent un « visage ». Seulement, ce visage se ridiculise rapidement en tentant d’appliquer sans aucun recul les techniques qu’il prône sans en connaître les subtilités.

J’ai le souvenir d’un qui a fait des vidéos ridicules où il drague en mettant des lunettes 3D et où la femme se fout ouvertement de sa gueule. De même, dans l’émission Next il est ridicule et se fait jarter en 5 secondes. Cela n’empêche pas que grâce à l’audience de son site, il a sorti un livre qui est encore en rayon à la FNAC.

Encore, si ces sites faisaient profiter de leur audience les vrais passionnés de séduction et permettaient aux apprentis qui veulent se former sérieusement de trouver des experts ou des coaches en séduction sérieux. Mais non, ils refusent généralement tout article invités (bien sûr, il ne faudrait pas perdre un seul client qui s’apercevrait vite que c’est plus efficace ailleurs…)

Ca donne une sale impression de combats de coqs alors que la communauté de la séduction est censée être basée sur l’entraide…

 

La philosophie du PUA

Chaud ou froid ?

Beaucoup de mecs vont partager leurs conseils sur les femmes. Certains diront qu’il faut être froid et faire le mec difficile à avoir. D’autres qu’il faut les chauffer à fond, tout en restant gentil et en montrant son intérêt. Lesquels ont raison ? Sûrement les deux.

Le pick up artist est parfois froid avec les femmes, surtout quand elles déconnent, et parfois, il passe une vitesse et prend beaucoup d’initiatives. Etre un pick up artist c’est savoir à quel moment il faut mieux faire quoi. C’est une question de ressenti, de calibration.

Notons que tout le monde peut avoir des succès spectaculaires avec les femmes sans comprendre pourquoi ni comment. Mais ça peut être frustrant de ne pas savoir comment et pourquoi c’est arrivé.

La plupart des mecs qui veulent devenir des pick up artist partent de loin. Et c’était mon cas. On n’avait pas trop d’instinct pour savoir quoi dire et quand.

Vous devriez commencer par arrêter d’envoyer des textos cochons ou des lettres d’amour à des femmes qui n’ont rien fait pour mériter cela. Vous devriez commencer par être exigeant mais honnête envers vous-même.

 

Elle doit faire des efforts

Même si elle a un corps de déesse, elle sait qu’elle n’a rien de divin. Dans sa tête, elle se dit qu’elle est imparfaite et qu’il lui manque quelque chose. C’est normal. Seuls les malades mentales pensent qu’elles sont parfaites.

Elle sait au fond d’elle-même que personne ne mérite d’être adoré au bout de 2 secondes juste parce qu’elle est belle. L’amour ou la passion, ça doit se mériter. Elle vous respectera pour la tester, pour ne pas commencer à jouer le romantique à deux balles ou le mort de faim avant qu’elle ait fait un effort pour vous mériter.

Par contre, si elle fait cet effort, elle mérite d’être récompensée. Si vous ne l’encouragez pas dans la bonne voie, elle ne fera pas d’autres efforts et ça peut même le dégoûter des mecs comme vous.

Cela peut être déconcertant pour certains mecs de comprendre que parfois il faut faire des avances explicites à des meufs et parfois il faut les envoyer chier pour qu’elles soient séduites. Mais, en fait, ces deux aspects ont un rôle à jouer dans le Game.

Je ne peux malheureusement pas vous expliquer toutes les subtilités sur cette page alors je vous renvoie sur ma boutique de produits de séduction. N’hésitez pas à m’aider pour m’encourager et pour vous offrir la vie sexuelle et amoureuse de vos rêves !

pick up artist france

 

Croire en vous

En prenant confiance en vous, vous allez faire ce qu’il faut au bon moment et vous pourrez devenir quelqu’un d’à la fois plus fort dans votre tête et plus chaleureux avec ceux qui le méritent.

 

Conclusion sur les pick up artists

En conclusion, je dirais que devenir un PUA c’est un voyage. On voyage à l’intérieur de soi-même et des chattes. D’autres personnes s’épanouiront et s’ouvriront l’esprit en voyageant beaucoup.

Je déteste seulement ceux qui pensent tout savoir sans avoir rien appris, qui ne questionnent jamais le monde autour d’eux, etc.

Précisons qu’il y a des mecs qui couchent avec autant ou plus de filles que les PUA : des riches, des célébrités, des acteurs pornos, etc. Ce n’est pas non plus une course au nombre de femmes baisées, être un PUA  ce n’est pas que draguer des femmes. C’est bien plus que ça, c’est aussi beaucoup de valeurs et du développement personnel.

Que vous soyez déjà un BG ou un baiseur, vous pouvez quand même apprendre des choses de la communauté de la séduction… et en partager avec nous ! D’ailleurs, souvent les mecs qui ont vraiment du succès avec les femmes n’ont pas honte de parler de la communauté de la séduction. Ce sont plutôt les petits puceaux qui n’arrivent à rien et qui ne s’assument qui font les jaloux timides (et ils n’arrivent à rien en partie parce qu’ils n’assument pas).

 

Pour en savoir plus

Wikipedia : l’article sur les pick up artists

Cyprineman

Écrivain scandaleux, prof de Game et expert en relations hommes/femmes. "Coach en séduction", ça n'existe pas. Ou alors, montrez-moi un diplôme. Je ne vends pas de méthode spécifique, parce que ça reviendrait à fermer les autres portes : je m'intéresse à tout ce qui fonctionne. J'aime faire des essais, des expériences et y aller au culot. J'adore également mettre les pieds dans le plat. Ne comptez pas sur moi pour vous dire ce que vous voulez entendre : je préfère dire les choses comme elles sont (selon mon expérience) mais je dois vous prévenir que, parfois, la vérité dérange. En d'autres mots : je ne fais pas dans le politiquement correct pour vous prendre pour des cons et vous prendre aussi vos sous par la même occasion. J'espère que vous apprécierez ! Mes valeurs sont : l'honnêteté, le respect et la sincérité. Mon but est de prendre mon pied sans me prendre la tête. Mes produits se veulent complets, exhaustifs et efficaces tout de suite. Si vous voulez améliorer votre compréhension et vos relations avec le sexe opposé, je vous propose une gamme de produits payants variés complémentaires des nombreux produits gratuits : si vous êtes intéressé(e), rendez-vous dans la rubrique "mes travaux" dans la barre de droite. Avec ça, vous saurez tout sur le Game (le jeu de la séduction et de la drague) !

5 thoughts to “Pick Up Artist : Devriez-Vous En Devenir Un ?”

  1. Je suis bien d’accord avec la majorité de ce que tu dis. Sauf au niveau des coach en séduction que tu cite, pour les avoir vu à l’action et connaissant bon nombre de leurs élèves, oui, ils sont très bon, surtout Nicolas, qui en plus de tiré des avions à réussit professionnellement.
    Après évidemment, que ce soit Vincent ou Nico, ils ont jamais prétendu avoir 600 conquêtes, Nicolas a dit dans une vidéo qu’il était proche de 300, en 10 ans de drague et en étant en couple quelques années, c’est largement possible, d’ailleurs toi même tu avance de meilleurs chiffres. D’autant plus qu’il tient un discours similaire au tient en ce qui concerne la progression en séduction, il ne vend pas de poudre aux yeux, à par sur youtube, mais les véritables contenu son payant (comme pour toi).
    Puis au niveau des vidéo, j’ai été inscrit sur son forum et pratiquant, tu peux observé les signes d’intérêt, et au vu de ce qu’il montre ça correspond relativement bien à ce qui se passe sur le terrain.
    Je pense pas que ce soit intelligent de les taclé, dans la mesure ou tu essai de faire pareille, ça décrédibilise assez violemment ton discours, les grand sportif se concentre sur leurs performances, sans essayé de décrédibilisé les autres. J’espère que tu prendra pas mal mon commentaire.

    En tout cas je vais suivre ton blog, il est intéressant.

  2. Hello Fab’

    Super article complet et sans langue de bois.
    Le Game corrélé au développement personnel permet d’apprendre énormément sur soi et sur les autres c’est addictif.

    A tte,

  3. Ton article est très instructif pour quelqu’un comme moi qui est sur le point de se lancer !

    Est ce que tu pourrais détailler (ou me rediriger vers un article) comment tu expliques concrètement aux filles après les avoir baisées que tu souhaites pas continuer dans une relation de couple mais que tu es okay pour les re-baiser régulièrement. Est ce qu’en devenant “un bon coup”, le rapport de force s’inverse totalement et il ne reste plus qu’à poser ses conditions ?

    Aussi, j’ai l’impression que tu écris souvent dans tes PUA dairy que tu ne dors pas avec les filles jusqu’au petit matin. Comment tu leur demandes de rentrer avant pour dormir tranquille?

    Merci pour tes conseils!

  4. @Martin : De mon expérience après 6 mois de game, il y a vraiment deux qualités nécessaires à la réalisation de ce que tu souhaites : la bienveillance et être bon au pieu.

    Je m’explique : Même si je n’ai jamais été jusqu’à dire de but en blanc aux filles que je ne souhaitais pas de relation exclusive, je ne leur ai pour autant jamais promis ce type de relation. Ceci mélangé au fait qu’elles en redemandent car les bon coups aux pieux (par là j’entends des mecs qui ne sont pas uniquement focus sur leur propre plaisir) sont beaucoup plus rares qu’on ne le pense, cela n’a jamais posé problème. En revanche il faut savoir mettre un terme à la relation lorsque celles-ci commencent à s’attacher (On n’est pas des connards, et notre situation d’abondance en tant que “PUA” nous permet justement cette bienveillance).

    1. Tout à fait d’accord avec l’analyse de Nathan.
      Je pense que ce n’est pas APRES les avoir baisées que tu dois leur dire “finalement, je ne veux pas de relation de couple”. C’est un cadre qui se détermine avant. J’en parle dans un article intitulé “tu cherches quoi comme relation?” Sinon oui, n’hésite pas à lire les aventures dans les Diary of a French PUA 1, 2 et 3 et tu verras l’évolution de mon état d’esprit et ma manière de faire jusqu’à arriver à ce que tu veux ! ;)
      Merci pour vos commentaires, les amis…
      Lien article : https://www.diaryfrenchpua.com/tu-cherches-quoi-comme-relation/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*