Le mâle alpha dans les sociétés humaines

La première question à se poser est : peut-on parler de mâle alpha chez les humains ? La deuxième est : qu’est-ce qu’un homme alpha. Enfin, la troisième : comment devenir un mâle alpha ?

 

Peut-on parler de mâle alpha (ou mâle dominant) chez les humains ?

Le mâle alpha dans la nature

En zoologie, un mâle alpha (ou « mâle dominant ») est un individu que les autres membres du même groupe suivent, à qui ces derniers obéissent et/ou se soumettent.

Le mâle alpha est un mâle qui se reproduit plus que les autres car il jouit d’un accès privilégié aux femelles. Chez certains animaux, le mâle dominant a carrément l’exclusivité en ce qui concerne les femelles : il copule avec 80% des femelles.

Le concept de mâle alpha, de mâle dominant, existe chez les loups, vous le savez sûrement… mais il existe également chez des espèces qui nous ressemblent plus, à savoir la plupart des espèces de singes comme les capucins.

loup male alpha

homme male dominant

Y a-t-il des « chefs de meute » chez les humains ?

 

Les caractéristiques d’un mâle alpha dans la nature

Un mâle peut être un mâle dominant grâce à des caractéristiques physiques comme la force. Mais également par droit acquis à la naissance (héritage), par un accès à des ressources, par une bonne communication…

Chez les lions, la force physique est déterminante pour être considéré mâle dominant. Tandis que chez les bonobos et les chimpanzés par exemple, un mâle alpha doit son statut à son habileté à constituer des alliances politiques. Non, vous ne rêvez pas, ces singes pratiquent une forme de politique. Comme chez l’homme…

 

Le mâle alpha dans la société : y a-t-il des hommes alphas ?

Certains sont gênés par le fait que l’on parle de mâle alpha chez les humains car ça leur rappelle que l’homme est un animal. Et pourtant…

Dès l’aube de l’humanité, les bons chasseurs avaient davantage d’enfants que les autres. Je parle bien de nos ancêtres à nous tous. Cette aptitude se transformait en réputation, puis en statut social et en pouvoir. Pouvoir qui leur offrait la convoitise des femmes. Le mâle alpha semble donc être le meilleur géniteur, avec une position sociale idéale, un bon patrimoine génétique, des compétences valorisées qu’il saura transmettre à son enfant.

Aujourd’hui on ne chasse plus vraiment mais les hommes s’efforcent toujours de faire valoir leurs aptitudes, de se constituer un bon parti. Ils travaillent, dirigent, chantent, écrivent, passent à la télé ou encore font de la politique, etc. Tout ça dans quel but? Pour devenir visible, se construire une réputation, avoir de la reconnaissance et finalement s’offrir la convoitise des femmes.

Vous voyez des femmes adorer des chanteurs, des artistes, des humoristes, bref, des personnages publiques que LA SOCIÉTÉ décide de mettre en lumière… Il est loin, le temps où on était adulé grâce à son talent ou à son travail, même si cela semble être une chose logique. Nombre d’artistes talentueux aujourd’hui ne véhiculent pas un message qui plaît au système, donc on les ignore, malgré leur travail remarquable.

Tandis que d’autres, parfois dénués de talent sont mis en avant et survendus par les télés et les journaux jusqu’à ce que l’on arrive à nous persuader qu’ils sont géniaux.  Puis, le peuple se dit que si des artistes si géniaux ont telle ou telle opinion, alors ce sont forcément les bonnes et nous devons les faire nôtres. La boucle est bouclée. Conclusion : ceux qui sont mis en avant aujourd’hui ne répondent plus  strictement aux critères du mâle alpha, mais jouissent quand même de ce statut de mâle dominant. Il leur suffit de dire ce que Big Brother souhaite qu’on dise, quitte à ne pas en penser un mot.

 

A qui profite l’ignorance sinon le refus de comprendre du peuple ?

Les femelles chez les primates et la plupart des mammifères choisissent de se reproduire avec les mâles alphas parce qu’un mâle alpha a censément un bon ADN. Le rang social du mâle est le principal critère de sélection sexuelle chez la femelle. Je parle ici de sélection naturelle. Alors, certes, on ne vit plus vraiment dans la nature mais ses lois et ses règles sont encore inscrites en nous et nous régissent toujours.

Vous n’apprendrez jamais rien d’aussi important ni à l’université, ni à la télévision, ni durant vos cours à l’école. Alors gardez le bien en tête ! Cependant, la société s’efforce d’en parler le moins possible. Pourquoi ? Car l’ignorance du peuple fait la force des élites.

Ramsès II a eu plus de cent enfants, un sultan du Maroc a eu 888 enfants, Gandhi lui-même semble avoir été un véritable obsédé sexuel (d’après les récits de certains historiens). Les dictateurs ont toujours quantité de maîtresses et de femmes. Tous les chefs de tribu ont plus d’une femme. Tous les gourous limitent la sexualité de leurs adeptes mais finissent par être impliqués dans un scandale sexuel (Raël, Koresh, etc.) Chirac a bien baisé tout Paris ! Kennedy, Churchill, ont joui, dans tous les sens du terme, de leur statut. Mais, pourtant, vous en doutiez-vous seulement ?

Notre programmation génétique explique pourquoi un artiste qui ne s’occupe pas de ses enfants trouvera toujours des meufs pour lui en faire, pourquoi un patron couche avec sa secrétaire, pourquoi certains tueurs en série ont autant d’admiratrices, pourquoi le syndrome de Stockholm se développe, pourquoi de superbes femmes se bousculent pour épouser des footballeurs moins malins que mon chien, pourquoi Hollande et Julie Gayet, pourquoi Strauss-Kahn, etc. En effet, l’homme est programmé pour répandre au maximum ses gènes  tandis que la femme l’est pour sélectionner les meilleurs géniteurs possibles.

Vous le savez déjà si vous avez lu des livres de psychologie évolutionniste (Evopsy), sinon, vous savez ce qu’il vous reste à faire.

 

Le cas des « féministes extrémistes »

Le fait d’imposer au peuple une morale stricte et d’essayer de manipuler des femmes pour détester les hommes et se faire détester par eux rentre bien dans ce schéma : les puissants partouzent, et transmettent leur patrimoine génétique pendant que vous vous la mettez sur l’oreille et que tout le monde trouve ça très bien. C’est ce que l’on appelle « la morale ». Quelle victoire pour le puritanisme !

Il semble aux médias très important de parler de l’écriture inclusive, par exemple, alors que la plupart des gens ne savent même pas écrire le français correctement et mettent « ER » à la fin de tous les verbes qui sonnent vaguement en « é ». Mais il n’y a rien de plus grave sur Terre ? Ou même en France ? C’est vraiment la priorité, sérieux ? On y reviendra dans un prochain article… comme si les manuels scolaires pouvaient être à l’origine des violences faites aux femmes parce que le masculin l’emporte sur le féminin dans la grammaire.

Mais pourquoi est-ce que personne ne parle du fait que, dans certaines cultures, donc dans certains foyers sur le territoire français, des hommes frappent leurs femmes et trouvent ça normal, donnant ainsi l’exemple à leurs enfants qui reproduisent le schéma ? Politiquement incorrect. Pourquoi ne parle-t-on jamais de ces femmes qui harcèlent des hommes, au travail, par exemple ? Hypocrisie et politiquement correct, toujours. En bref, les débats sont mal orientés et les combats sont mal choisis.

Pour moi, les « féministes extrémistes » (celles qui veulent non pas atteindre une équité hommes-femmes mais qui souhaitent écraser et humilier les hommes au nom d’une vengeance des injustices passées) sont conditionnées et j’y reviendrai dans un futur article, comme je l’ai dit. Elles sont manipulées pour faire le jeu du système, de nos élites. Mais le plus fort là-dedans, c’est d’arriver à les convaincre que ce sont LEURS idées, leurs convictions, leurs intérêts, ce qui est bien sûr faux…

Le système et l’acharnement des médias sont tout de même parvenus à convaincre les femmes qu’un pick-up artist comme moi constitue une menace, appelle à la haine et prône le harcèlement de rue. Je suis donc rangé dans le même panier que les types mal éduqués et vicelards qui se frottent dans le métro et mettent des mains au cul l’air de rien.

Combien ont pensé par elles-mêmes avant d’aller signaler ma page Facebook et mes vidéos sur Youtube, allant jusqu’à faire fermer ma chaîne pour « appel à la haine » ? La vérité, c’est que les seules qui ont la haine, ce sont elles, mais ça personne ne le dira non plus à la télé ni dans les journaux.

J’ai toujours été pour l’égalité entre les hommes et les femmes, pour l’équité plus exactement, j’ai toujours prôné le respect et la liberté sexuelle des femmes. Une lecture même transversale mais de bonne foi de mon blog suffirait à la comprendre.

Mais ce n’est pas important, l’important c’est ce qui est médiatisé. La réalité a peu d’importance face au poids des médias. Combien d’interviews ai-je donné à des journaux qui souhaitaient en fait seulement faire passer un pick-up artist de plus pour un con ? Seulement, voyant que je ne tenais pas de propos misogynes, ils ont tous renoncé à publier ces interviews… Depuis Le Nouvel Obs jusqu’à C’est mon choix, je n’ai pas eu la possibilité de défendre une opinion contraire à la leur. Vive la « liberté d’expression » !

 

Le cas des pick-up artists

Si nos élites souhaitent faire de la population des gens facilement manipulables, il faut qu’ils les affaiblissent, les conditionnent et leur enlève le courage d’assumer leurs opinions. Ils en ont marre de tous ces gens qui protestent : ce serait mieux pour eux que l’on soit tous et toutes soumis et qu’on ferme notre gueule. Il n’y a pas de place pour ceux qui pensent autrement, les « dissidents », pas la possibilité de rétablir des relations saines entre hommes et femmes, pas de valorisation de l’individu.

La société va clairement dans le sens de « bientôt, il n’y aura plus de différences entre les hommes et les femmes ». C’est évident que si nous étions tous du même sexe ou que nous ne pensions plus au cul, nous serions plus productifs et enrichirions davantage les élites du système. Alors évidemment, les pick-up artists dérangent parce qu’ils vont à l’encontre de cette tendance. Ce sont les personnes à abattre parce qu’ils osent s’assumer en tant qu’êtres sexués. Leur système de valeurs va à l’encontre des intérêts du système, puisqu’ils militent pour le bien des humains (hommes et femmes). C’est donc bien plus commode de les stéréotyper (des écervelés, obsédés, pervers, têtes brûlés à la limite du délinquant sexuel) et de de les diaboliser. Mais en quoi est-ce mal de combattre la misère sexuelle et la culpabilisation d’avoir du désir, sans faire fi des règles de savoir-vivre ?

J’avais déjà d’ailleurs parlé de pourquoi on vous conditionne à avoir honte de chercher des conseils en séduction.

 

La culpabilisation des hommes

Il faudra que je parle aussi dans un futur article de pourquoi on conditionne les hommes dans notre société à se sentir coupables d’être des hommes et de désirer les femmes. De pourquoi les femmes qui ont envie de baiser sont systématiquement traitées de putes jusqu’à ce qu’elles refoulent leurs pulsions. De pourquoi on veut que nous fermions notre gueule et que nous laissions gagner le féminisme extrémiste, faisant le jeu du système puisqu’orchestré par lui, je le rappelle… sous prétexte que la plupart des hommes sont des gros porcs !

Je devrais me sentir coupable de ma condition d’homme blanc hétérosexuel cis-genre donc je dois fermer ma gueule et payer pour les quelques enculés qui maltraitent  réellement des femmes. Mais le truc c’est que je suis une cible plus facile qu’eux, politiquement correct oblige, donc j’en prends plein la gueule en plus de devoir la fermer. Et me défendre est très difficile car contraire au conditionnement ambiant. C’est pourquoi les masses ferment leur gueule et continuent un peu plus de se soumettre et de perdre leur dignité. A cause de la police de la pensée et du langage, nous n’avons plus le droit de réfléchir ni de nous défendre.

male alpha ou femelle alpha

« La peur va changer de camp » : équité, intimidation ou volonté d’asservir ?

Pourquoi et comment réapprendre la virilité ?

 

Que dire à ceux qui pensent que je délire ?

Vous êtes sans doute aveuglés, persuadés que les élites sont honnêtes, agissent par idéal, pour je ne sais quelle conviction.

Vous acceptez la hiérarchie imposée parce que c’est facile, parce que vous ne savez pas que vous avez encore le choix… ou, pire, parce que vous êtes convaincu que c’est ce que vous devez faire, point final.

Mais c’est bien le but du système : et c’est encore mieux si vous travaillez pour les élites sans vous en rendre compte, en relayant même des idées qui vous sont nuisibles, et si possible en pensant que vous les avez eues tout seul ou qu’elles constituent votre réelle opinion.

Le pire c’est que, dans votre lignée, toutes les femmes ont fait leur travail. Elles ont choisi l’homme le plus dominant qu’elles pouvaient. Tout ça pour en arriver aujourd’hui à des gars qui soutiennent le puritanisme, le féminisme extrémiste, qui soutiennent qu’il n’y a pas de mâle alpha chez les humains. Je me demande vraiment où ça a raté…

 

Qui finance la jouissance de nos élites ?

Le pire là-dedans, c’est que nous finançons TOUS la jouissance d’individus comme certains de nos élus (il y en a même qui sont pédophiles) qui font semblant de s’intéresser à nous sur les plateaux de télé et qui, au parlement européen, gagnent des dizaines de milliers d’euros par mois… au nom de l’égalité. Comment ? Avec les impôts, les taxes diverses, les pseudo actions caritatives, etc.

Et pourquoi ces pédophiles qui nous gouvernent ne sont-ils pas en prison (ouais, pour certains ce n’est pas de la suspicion mais de la certitude) ? Parce que les élites qui nous gouvernent se soutiennent entre elles : bientôt nous serons peut-être condamnés à de la prison pour avoir abordé une fille respectueusement dans la rue, pendant qu’ils feront des saloperies bien tranquillement dans leur coin…

 

Comment sommes-nous manipulés ?

Vos instincts ne vont pas dans le sens des intérêts des élites. Il faut donc utiliser la peur pour faire de vous un individu corvéable. J’avais déjà parlé de la peur des punitions que la société met en place pour domestiquer l’homme dans “comment être plus libre et heureux”.

Gardez en tête que la morale que l’on nous inculque va toujours dans le sens du système, jamais dans celui de nos intérêts (sauf si vous faites partie de quelques élites favorisées).

Si vous en doutez, je vous donne une liste de trois livres à lire pour aller plus loin et mieux comprendre : 1984 de George Orwell, Le meilleur des mondes d’Aldous Huxley et La France Big Brother de Laurent Obertone.

Enfin, pour creuser la question du puritanisme grandissant en France et du nivellement par le bas, je vous encourage à lire “puritanisme et nivellement par le bas”.

 

Qu’est-ce qu’un homme alpha ?

Devenir alpha pour sortir de la misère sexuelle

Vous conviendrez facilement par observation autour de vous que 20% des jeunes hommes semblent être des baiseurs en série tandis que 80% de la population masculine vit dans la misère sexuelle.

Cela ne vous rappelle rien ? Hé oui, comme on l’a dit plus haut, chez certains animaux les mâles alphas se tapent 80% des femelles, ne laissant aux autres que leurs miettes.

Vous croyez toujours que le mâle alpha (ou mâle dominant, mais c’est encore plus politiquement incorrect) n’existe pas chez les humains ? Non ? Bon, je préfère ça… En effet, on ne peut pas aller contre la nature, malgré la civilisation et les progrès de la science, car nous sommes la nature, nous la portons en nous… et renier cela par vanité n’engendre que des problèmes !

Alors, certes, vous ne ferez peut-être jamais partie de l’élite qui nous gouverne, vous ne serez probablement jamais un alpha parmi les alphas, mais vous pouvez tout de même tirer votre épingle du jeu. Et pour cela, pas besoin de devenir un odieux connard.

 

Caractéristiques de l’homme alpha

Attention, ce qui va suivre est caricatural… mais vrai !

Un homme alpha, c’est un homme populaire auprès des autres hommes, c’est aussi un homme qui plaît à des femmes. La présélection est un concept qui fait que lorsque vous plaisez à des meufs, plus de meufs sont susceptibles d’être intéressées.

Un homme alpha est expert en quelque chose, il représente l’autorité dans un domaine, est une référence pour certaines personnes.

Un homme alpha est ambitieux, il a beaucoup de passions, une vie bien remplie…

Un mâle alpha est combatif, il peut protéger les gens qui l’aiment et qu’il aime, etc.

Pour cela, il peut être fort physiquement, bien sûr que ça aide. Il peut aussi avoir une certaine forme de beauté dans le visage ou bien un visage « très viril », comme notre ami Lino Ventura.

Cependant, attention, ne vous fourvoyez pas : vous n’avez pas besoin d’avoir toutes les caractéristiques pour attirer des femmes et être  considéré comme un homme dominant (ou mâle dominant). Certains s’en sortent très bien avec seulement la popularité, la richesse, le pouvoir, la confiance ou l’autorité…

lino ventura male alpha

 

Comment devenir un mâle alpha ?

Entrer dans le cercle des mâles alphas

Pour devenir un vrai mâle alpha, vous devez entrer dans le cercle vertueux des mâles dominants.

Au début, vous pouvez utiliser le fameux « fake it until you make it » pour devenir un mâle alpha. Comportez-vous comme si vous aviez beaucoup d’assurance, même si ce n’est pas encore vraiment le cas au fond. Faites-le en attendant de devenir authentiquement confiant, car c’est la meilleure façon pour que ça devienne vrai.

Personnellement, j’étais loin d’être un mâle alpha lorsque j’étais plus jeune. Mais je me suis formé grâce à la communauté de la séduction et au développement personnel, et je suis devenu bien meilleur. Entre autre, grâce au sexe et à bientôt 300 belles femmes qui m’ont désiré, je suis devenu ce que je suis. Aujourd’hui, je ne réfléchis plus vraiment en termes de technique ou quoi, je suis devenu authentiquement plus alpha. Naturellement !

Ce n’est pas bon pour le système que nous devenions des mâles alphas, car il préfère que nous soyons tous des moutons soumis. Et frustrés, si possible, afin que nous donnions tout ce que nous avons au travail, pour compenser notre vie terriblement vide de sens.

 

Vous pouvez changer

Vous pouvez, pour commencer à attirer des femmes et donc devenir un alpha confiant, vous former à l’humour sexy, apprendre à avoir un bon langage corporel, à être un bon coup… sachant que vous trouverez tout ce qu’il faut sur ce blog.

Vous ne devez pas être needy, vous devez représenter un challenge et prendre soin de vous. Des choses que vous ne faites pas peut-être pas naturellement mais que vous devez vous forcer à faire au début… avant de devenir naturellement un alpha pour qui ce comportement sera « normal ». Personnellement, je ne me vois plus vraiment comme un pick up artist aujourd’hui, je pense que je suis devenu un mâle alpha, simplement.

Pour moi, un jour même les élites seront dépassées par le système qu’ils ont mis en place. Un jour, les machines nous remplaceront ou bien nous renoncerons à la sexualité pour faire des bébés éprouvettes. Et ce jour-là, rien ne saura plus sauver notre part d’humanité… Quelle abomination !

 

La base du salut

Pour sauver notre espèce, la base, c’est le sexe. Parce que le sexe et la survie sont à la base de toute la société, au centre de toutes les attentions, plus encore que l’argent et le pouvoir.

Je pense sincèrement que si, pour commencer, nous vivions dans une société moins frustrée, avec moins de problèmes entre les hommes et les femmes, si nous étions par exemple formés à la drague et à la séduction, cela irait vachement mieux… Qu’en dites-vous ?

Si les frotteurs dans les transports en commun, par exemple, n’étaient pas frustrés sexuellement et avaient appris à aborder et séduire une femme tout en restant respectueux, ne pensez-vous pas que notre pays se porterait mieux ?

Je vous laisse réfléchir à tout ce que vous venez de lire à propos de la société du concept de mâle dominant…

A bientôt !

Cyprineman

Écrivain scandaleux, prof de Game et expert en relations hommes/femmes. "Coach en séduction", ça n'existe pas. Ou alors, montrez-moi un diplôme. Je ne vends pas de méthode spécifique, parce que ça reviendrait à fermer les autres portes : je m'intéresse à tout ce qui fonctionne. J'aime faire des essais, des expériences et y aller au culot. J'adore également mettre les pieds dans le plat. Ne comptez pas sur moi pour vous dire ce que vous voulez entendre : je préfère dire les choses comme elles sont (selon mon expérience) mais je dois vous prévenir que, parfois, la vérité dérange. En d'autres mots : je ne fais pas dans le politiquement correct pour vous prendre pour des cons et vous prendre aussi vos sous par la même occasion. J'espère que vous apprécierez ! Mes valeurs sont : l'honnêteté, le respect et la sincérité. Mon but est de prendre mon pied sans me prendre la tête. Mes produits se veulent complets, exhaustifs et efficaces tout de suite. Si vous voulez améliorer votre compréhension et vos relations avec le sexe opposé, je vous propose une gamme de produits payants variés complémentaires des nombreux produits gratuits : si vous êtes intéressé(e), rendez-vous dans la rubrique "mes travaux" dans la barre de droite. Avec ça, vous saurez tout sur le Game (le jeu de la séduction et de la drague) !

3 thoughts to “Le mâle alpha dans les sociétés humaines”

  1. le mec qui a inventé ce terme en observant les loups a observé que l’alpha n’est qu’un parent dévoué, rien a voir avec le fantasme du superhéros, il a voulu annuler le terme mais c’était trop tard xptdr

  2. Le pire c’est qu’en un temps record, beaucoup de personnes sont devenues obsédées par ce terme. Il est plus que clair qu’il existe des leaders, mais ce terme… Son utilisation en dit tellement long…
    Un article qui mélange un peu tout: science, politique, pseudo-conseil, philosophie de bas étage, mais ne va malheureusement pas très loin…
    Et puis le “je n’étais pas alpha avant, mais maintenant je le suis…” Ou encore “devenir alpha pour sortir de la misère sexuel”. Waouh… Ca vole haut.

    1. Tiens tiens, ça ne va pas très loin ? Dis-moi ce que tu aurais rajouté alors. Je vois surtout ici un hater qui ne supporte pas une argumentation pro terme “mâle alpha” ;)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*