Comment arrêter de se trouver des excuses et ENFIN agir

Lorsqu’on veut aborder une fille, lorsqu’on est avec une nana et qu’on hésite à l’embrasser (ou simplement à sexualiser l’interaction), une petite voix dans notre tête vient quasiment toujours nous chuchoter des excuses pour nous tenter de ne pas le faire. Ces excuses font hésiter, procrastiner et provoquent même parfois des sensations physiques désagréables chez certaines personnes (montée de stress, cœur qui bas très fort, jambes fébriles, voix tremblotante) à cause du conflit interne qu’elles créent : au fond, vous avez envie de vous lancer, mais en même temps, vous vous en empêchez. Grâce à ces excuses de merde, l’homme peut ne pas agir sans avoir trop de remords. Eh oui, c’est bien plus simple de s’inventer des excuses que de se confronter à ses peurs… mais ce n’est pas satisfaisant. Quand on fait ça, quelque part en nous, on se rend bien compte que l’on se ment.

oser agir

 

D’où viennent ces excuses ?

Parce que nous sommes une race plutôt « intelligente », on a tendance à réfléchir et se trouver des excuses au lieu de partir directement sur notre première pensée. C’est le mauvais côté d’un cerveau évolué. Mon chien et mon chat, par exemple, quand ils veulent aller voir quelqu’un, ils foncent direct et lui sautent dessus sans se poser mille questions. Pour surmonter ses blocages, il faudrait donc arriver à ne plus trop réfléchir et à agir !

 

Exemples d’excuses :

– Je n’ai pas le temps de sortir draguer en ce moment, je suis trop occupé (alors qu’en fait… non…)
– Je ne vais pas aborder cette fille, je parle déjà à une autre meuf par SMS, ça ne se fait pas…
– Bon… je l’aborderai plus tard, quand elle ne sera plus avec ses amis qui pourraient me juger…
– Heuuuu, ne peux pas tenter de l’embrasser, je ne me suis pas lavé les dents à midi…
– Je me suis pas douché depuis hier soir, je peux pas la baiser… et puis, de toute façon, je me suis branlé hier donc je n’ai plus très envie…

 

Comment faire taire cette satanée petite voix intérieure ?

1/ Malheureusement, on ne peut pas faire taire notre petite voix intérieure. Par contre, on peut s’en battre les couilles de ce qu’elle raconte voire prendre un malin plaisir à la contredire. Franchement, entre nous, c’est à la meuf de décider si elle veut vous embrasser ou pas, que vous vous soyez lavé les dents ou non, donc tentez votre chance et on verra bien !!! Ne décidez pas à la place des gens en fonction de ce que vous croyez qu’ils pensent…

2/ Une autre solution consiste à remplacer cette voix intérieure qui trouve plein d’excuses par une voix qui dit des choses plus constructives, par exemple « mets un pied devant l’autre, marche vers cette belle blonde, regarde-la dans les yeux et parle-lui. »

3/ On peut aussi chantonner ou parler à un pote pour meubler afin que la petite voix intérieure ne puisse s’exprimer en disant des choses négatives. Il est en effet plus facile de contrôler sa voix intérieure que sa voix extérieure… et, heureusement, les deux ont du mal à s’exprimer en même temps !

 

Comment oser agir ?

Au début, c’est normal de parfois avoir peur de passer à l’action et de chercher à se justifier par la suite. Mais pour progresser en séduction et avancer dans la vie, il est impératif de franchir ce cap.

La meilleure solution c’est de décider un truc et de le faire. De se fixer des règles et de s’y tenir, quelle que soit la situation. De toute façon, la situation parfaite n’existe pas souvent, alors autant s’adapter à une situation présente plutôt que de fantasmer sur de meilleures conditions. Cependant, l’autodiscipline ne suffit souvent pas, il faut alors envisager d’autres pistes.

1/ Une solution consiste à pratiquer jusqu’à en avoir marre de ne pas y arriver.

Puis, à s’énerver  contre soi-même car on n’ose toujours pas faire ce qu’on a envie de faire. La plupart des hommes font l’erreur d’abandonner lorsqu’ils s’énervent alors que c’est une source d’énergie très puissante qu’on peut exploiter. Parfois, je me force à aborder en début de session (car la peur de l’approche est et sera sûrement toujours là) mais je n’attends rien des meufs à qui je parle (je suis dans le jeu plus que dans l’enjeu). Je fais mon numéro, je me prends des râteaux et je vois ça comme un échauffement.

Puis je m’énerve car je me rends compte que la peur de l’approche ne sert à rien. Et c’est souvent une fois bien chaud que je ne ressens plus de peur sociale et que je tente des trucs très osés qui fonctionnent parfois. A noter que la désensibilisation au rejet social fonctionne également avec l’alcool mais je ne vous le conseille pas car c’est très mauvais pour la santé. Et parce qu’un mec bourré, c’est pas très sexy.

2/ Certaines personnes dépassent leur peur de l’approche grâce à des petits rituels ou des objets fétiches qui leur permettent de se motiver et de trouver assez de courage pour dépasser leurs peurs.

Personnellement, j’aime me calmer avant de me lancer en jouant sur ma respiration, en prenant de longues inspirations/expirations.

3/ Fréquenter et sortir avec des gens qui sont dans la communauté de la séduction peut également vous aider à vous lancer.

En effet, avec eux, la pression sociale s’inverse et c’est le fait de ne pas aborder qui devient anormal. Avec mes potes, parfois on sort on se met des claques chaque fois qu’on n’ose pas aborder une meuf sexy. Parfois aussi, on donne de notre argent à un gars, et il nous le rend petit à petit chaque fois qu’on aborde ou qu’on embrasse une meuf. Je peux vous garantir que ça motive à se bouger le cul !

4/ Une autre solution, c’est d’utiliser la règle des 3 secondes que Mystery dans The Game avait mise au point.

Aborder dans les 3 secondes où on voit une fille pour ne pas avoir le temps d’avoir des pensées négatives et parasites.

5/ Vous pouvez aussi essayer de penser autrement.

Au lieu de vouloir obtenir quelque chose des meufs (leur validation ou leur chatte),  dites-vous que vous leur offrez la possibilité de rencontrer un mec alpha et un bon coup. Vous serez plus en confiance avec un tel état d’esprit…

6/ Vous pouvez très bien choisir de ne pas penser à l’interaction.

N’essayez pas d’imaginer ce qui pourrait se passer. Votre philosophie serait alors de toujours tenter votre chance « je me demande ce qui se passerait si je faisais ça… ah ben je vais essayer… » C’est très instructif, on en apprend beaucoup sur le champ des possibles en agissant ainsi (il faut savoir que la plupart des gens se sentent limités par une prison de verre) !

7/ Pour finir, une technique que j’ai longtemps utilisée c’est de systématiquement essayer d’embrasser ou de prendre le numéro de toutes les filles que j’abordais et qui me plaisaient un peu.

Ainsi, je ne faisais même plus ça vraiment pour la fille, mais pour moi. Comme un défi sur moi-même. Qui sait ? Ca pourrait fonctionner pour vous aussi…

Quoi qu’il en soit, en essayant de refouler le sentiment de peur, on l’augmente. Alors reconnaissez que vous avez peur et acceptez cette peur. C’est normal d’avoir peur… Mais si vous ne faites rien, cette peur ne va PAS disparaître par magie ! Accepter d’avoir eu peur une fois ou deux, c’est OK. Par contre, accepter de subir cette peur toute sa vie, NON !

Je vous conseille d’essayer différentes choses jusqu’à trouver ce qui marche pour vous. Ne vous découragez pas et n’oubliez pas que, comme je le dis souvent « les plus belles aventures ont lieu hors de notre zone de confort… »

 

Existe-t-il des excuses recevables ?

Pour finir, ne me faites pas dire ce que je n’ai pas dit. Il existe tout de même des excuses recevables : par exemples, si vous êtes vraiment en retard au boulot, si elle tient la main d’un mec, par exemple… ou si elle a un pénis… à vous de faire preuve de discernement ! Soyez scandaleux si vous voulez mais ne faites pas n’importe quoi non plus. Soyez raisonnable mais courageux et ouvert d’esprit !

Cyprineman

Écrivain scandaleux, prof de Game et expert en relations hommes/femmes. "Coach en séduction", ça n'existe pas. Ou alors, montrez-moi un diplôme. Je ne vends pas de méthode spécifique, parce que ça reviendrait à fermer les autres portes : je m'intéresse à tout ce qui fonctionne. J'aime faire des essais, des expériences et y aller au culot. J'adore également mettre les pieds dans le plat. Ne comptez pas sur moi pour vous dire ce que vous voulez entendre : je préfère dire les choses comme elles sont (selon mon expérience) mais je dois vous prévenir que, parfois, la vérité dérange. En d'autres mots : je ne fais pas dans le politiquement correct pour vous prendre pour des cons et vous prendre aussi vos sous par la même occasion. J'espère que vous apprécierez ! Mes valeurs sont : l'honnêteté, le respect et la sincérité. Mon but est de prendre mon pied sans me prendre la tête. Mes produits se veulent complets, exhaustifs et efficaces tout de suite. Si vous voulez améliorer votre compréhension et vos relations avec le sexe opposé, je vous propose une gamme de produits payants variés complémentaires des nombreux produits gratuits : si vous êtes intéressé(e), rendez-vous dans la rubrique "mes travaux" dans la barre de droite. Avec ça, vous saurez tout sur le Game (le jeu de la séduction et de la drague) !

4 thoughts to “Comment arrêter de se trouver des excuses et ENFIN agir”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*