Comment draguer au Canada ?

Beaucoup de mes lecteurs français me demandent comment draguer au Canada. La réponse !

draguer au canada

Introduction

Plusieurs de mes lecteurs m’ont demandé comment draguer au Canada (généralement, ils sont au Québec). Tabarnak !

Il est vrai qu’il y a énormément de différences entre la drague en France et celle outre-Atlantique. Mais rassurez-vous, draguer au canada, ce n’est pas plus difficile… au contraire !

Néanmoins, vous auriez tout à gagner à lire mes articles sur comment draguer et comment séduire !

 

Mentalité

Le Canada est un pays magnifique où les gens ont la réputation d’être avenants et ouverts, accueillants et fêtards. Les hommes et les femmes y sont beaucoup moins méfiants que nous, français, ce qui facilite évidemment les rencontres.

La drague de rue est donc forcément plus rentable au Québec : je vous invite à la pratiquer et à en jouir car c’est une chance que l’on a de moins en moins, actuellement, en France.

 

Votre atout majeur

Le Canada est une terre de tradition française. Même si, aujourd’hui, il ne reste que le Québec qui soit purement francophone (même s’il a ses spécificités linguistiques), de nombreuses régions sont encore bilingues.

Du coup, si vous êtes français, je vous conseille d’en jouer. Beaucoup de meufs vous demanderont de leur montrer comment améliorer leur français, langue de l’amour par excellence (et ça tombe bien, vous maîtrisez le French kiss, non ?).

Draguer au Canada sera plus facile pour vous que pour les autochtones.

 

Les codes traditionnels de la séduction sont inversés

Dans ce pays, les filles sont beaucoup plus entreprenantes qu’en France. Il ne faut pas vous étonner d’y tomber sur des nanas qui vous font du pied sous la table ou des sous-entendus très insistants. Eh oui, au Canada, les meufs draguent autant que les mecs (voire plus) !

Une femme témoigne « Quand un mec me plaît, je fonce. Je vais le voir, je lui dis « t’es pas mal cute toi » et puis je lui demande s’il a une blonde. Si la réponse est non, je lui fais comprendre que j’ai envie d’un trip de baise. »

Beaucoup de canadiens (surtout à Montréal) se disent donc « ce sont les filles qui viennent vers moi, je ne fais jamais le premier pas ». Mais c’est, selon moi, un piège à éviter.

Draguer au Canada ? Vraiment ?

Laisser les filles vous draguer ? Oui ! Mais n’hésitez pas à aller au charbon, vous aussi, de votre côté. Ne devenez pas 100% passif car, tout comme une femme qui draguerait des mecs en France pourrait se faire plaisir sans trop d’efforts, vous pourriez devenir le roi du pétrole canadien en vous bougeant un peu plus le cul que la moyenne des hommes ! Si cela vous intéresse, voici des conseils pour draguer une fille à la française !

 

Différences culturelles

Attention, au Canada, les filles n’aiment trop pas que l’on se moque d’elles, qu’on les taquine ni que l’on fasse des “jeux de rhétorique” pour casser comme on aime bien généralement en France. Elles n’’aiment pas non plus que l’on se vende trop, mais ça c’est international.

Du coup, lorsque vous vous faites draguer, n’en faites pas trop. Jouez avec votre regard pour attirer la belle à vous mais… ne soyez pas TROP bien ! Ne montrez pas que vous avez TROP de caractère ! Bref, ne leur faites pas peur !

 

Draguer au Canada sur Internet

Evidemment, il y a également des différences notables dans le domaine de la drague online. Je dirais que les canadiens sont en avance sur nous dans ce domaine et qu’ils n’utilisent pas forcément les mêmes applis et sites de rencontre.

Tinder fonctionne encore un peu là-bas, Badoo aussi. Mais il faut également vous adapter au pays donc je vous conseille de tester des applis comme Speedflirt, Réseau contact, Down, etc. Bref, renseignez-vous sur le net ou auprès des gens autour de vous sur place pour découvrir où draguent les québécois et les québécoises ! Je ne connais pas trop leurs applications spécifiques donc à vous de faire le taf à ce niveau-là !

Pour draguer sur Internet, si j’y étais, je ferais une description dans ce genre (en utilisant le fait que je suis français d’origine pour avoir un avantage concurrentiel) : « Originaire de France, j’ai débarqué au Canada pour au moins 1 mois. J’avais envie de caresser des caribous et de boire du sirop d’érable. Il paraît que les filles savent prendre des initiatives ici, alors match ! »

 

Quant au Canada qui n’est pas « francophone » ?

A Vancouver, c’est au petit bonheur la chance. Si vous tombez bien, la nana peut être plus open qu’en France pour papoter ou pour un one night stand.

Par contre, si vous tombiez mal, par exemple sur une féminisme bête et méchante, vous pourriez très bien vous faire jeter d’un bar à coups de pied au cul parce que vous auriez abordé une meuf à qui vous ne plaisiez pas (elle aurait décidé que vous ne deviez pas la kinotter mais si vous lui aviez plu, elle aurait sûrement kiffé ça), etc.

 

Et la communauté de la séduction au Québec ?

Il y avait un gros forum de séduction québécois qui n’existe malheureusement plus. Du coup, pour rencontrer des players sur place, je vous invite à vous tourner vers les groupes Facebook régionaux et l’inénarrable forum d’Artdeséduire sur lequel il y a quelques membres québécois.

De plus, n’hésitez pas à rejoindre des communautés d’expatriés. Oui, les français sont solidaires quand ils sont expatriés ! Bon, c’est dommage qu’ils oublient souvent de l’être dans leur propre pays, mais bon, c’est toujours ça de bon à prendre… Du coup, ouais, y’a généralement moyen de baiser plus facilement des compatriotes expatriées que des françaises dans leur propre pays !

Si j’ai oublié quelque chose dans cet article à propos de la drague au Canada, n’hésitez pas à me corriger (ou à indiquer aux gens comment rejoindre votre LAIR canadien) dans les commentaires !

Cyprineman

Écrivain scandaleux, prof de Game et expert en relations hommes/femmes. "Coach en séduction", ça n'existe pas. Ou alors, montrez-moi un diplôme. Je ne vends pas de méthode spécifique, parce que ça reviendrait à fermer les autres portes : je m'intéresse à tout ce qui fonctionne. J'aime faire des essais, des expériences et y aller au culot. J'adore également mettre les pieds dans le plat. Ne comptez pas sur moi pour vous dire ce que vous voulez entendre : je préfère dire les choses comme elles sont (selon mon expérience) mais je dois vous prévenir que, parfois, la vérité dérange. En d'autres mots : je ne fais pas dans le politiquement correct pour vous prendre pour des cons et vous prendre aussi vos sous par la même occasion. J'espère que vous apprécierez ! Mes valeurs sont : l'honnêteté, le respect et la sincérité. Mon but est de prendre mon pied sans me prendre la tête. Mes produits se veulent complets, exhaustifs et efficaces tout de suite. Si vous voulez améliorer votre compréhension et vos relations avec le sexe opposé, je vous propose une gamme de produits payants variés complémentaires des nombreux produits gratuits : si vous êtes intéressé(e), rendez-vous dans la rubrique "mes travaux" dans la barre de droite. Avec ça, vous saurez tout sur le Game (le jeu de la séduction et de la drague) !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*