Vous êtes ici : Accueil > Drague sur Internet : le rapport de force en faveur des femmes

Drague sur Internet : le rapport de force en faveur des femmes

Drague sur Internet : le rapport de force en faveur des femmesLes femmes ont-elles autant de problèmes que les hommes pour draguer sur Internet ?

Les femmes ont le pouvoir en séduction, on le sait depuis toujours au fond de nous. Mais sur les sites de rencontre, c’est encore pire qu’ailleurs. Nous, les hommes, sommes donc des cibles de choix pour nous y faire pigeonner. J’ai mené une petite expérience pour que vous preniez conscience de l’ampleur du phénomène (sic).

 

Petite expérience :

* Un profil de femme mignonne créé depuis 24h sur POF (site pas très actif en France mais gratuit donc parfait pour mon expérience) a déjà reçu :
– Visites : 189
Likes : + de 99 (le site n’est pas plus précis)
– Messages : 124

* Un profil de mec mignon (j’ai mis la photo d’un pote que les meufs trouvent canon en général) créé depuis 24h sur POF n’a reçu que :

– Visites : 11
– Likes : 1
– Messages : 0

J’ai visité 100 profils de mecs avec le profil féminin et 100 profils de meufs avec le profil masculin histoire de lancer le truc et de voir les réactions. Sachant que, bien que ça ne soit pas comparable, on pourrait dire que le mec est plus canon que la fille. Voilà qui donne à réfléchir… Ne vous inquiétez pas, après avoir lu cet ebook, vous aurez compris pourquoi.

Extrait de : Secrets pour séduire sur Internet

Vous souhaitez devenir plus charismatique et avoir plus de succès avec les femmes ?
Recevez gratuitement 20 conseils : dites-moi simplement à quelle adresse je dois vous envoyer votre guide PDF et vos deux vidéos de formation !
Adresse e-mail non valide
Je respecte votre vie privée, votre adresse e-mail ne sera jamais partagée ni vendue. Pas de spam !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.