En manque de transgressions lubriques

En manque de transgressions lubriquesOn a fait un jeu pour se déshabiller

Le 31 janvier 2014,

“Je me suis approchée de ton sexe. J’ai aimé faire mine de te sucer mais j’ai préféré embrasser ton pubis un petit moment, je suis remontée vers ton gland pour y déposer mes lèvres, doucement, profitant de la chaleur de ton sexe. Puis je me suis occupé de toute sa longueur en le léchant du bas vers le haut pour m’arrêter au frein et enfin le prendre en bouche. Je faisais des allers retours tout en léchant ton gland de l’intérieur en te masturbant avec ma main par la même occasion, j’ai réellement apprécié la sensation de dureté dans ma bouche.” C’est le message que m’a envoyé une fille sur Adopte. True story. J’ai eu un plaisir tumescent (pour les analphabètes qui connaissent pas le mot ça veut dire “qui gonfle”) à le lire. Par contre, je sais pas trop ce qu’elle voulait dire par “lécher mon gland de l’intérieur” ?!

Du coup, en manque de transgressions lubriques, je l’ai invitée chez oim cet aprèm. J’ai eu droit à quelques tests que j’ai surmontés comme suit :

– Elle me qualifie de “Don Juan” : Je ne sais pas si je suis un Don Juan… En tout cas, je n’aime pas le terme. Je me vois plutôt comme un féministe qui se bat pour la liberté sexuelle des femmes ! Le terme Don Juan est trop souvent employé négativement par les femmes alors que je me bats pour que ces mêmes femmes soient libérées de cette putain de pression sociale, et puissent s’éclater… et pour que les mecs apprennent à l’accepter et à en tirer parti au lieu de les traiter de putes! Je ne me vois pas comme un Don Juan parce que je ne pense pas être spécial, je suis juste un mec avec peut-être un peu plus de culot que la moyenne qui se bouge le cul et qui est devenu assez philosophe pour s’en foutre des râteaux…

– Elle me sort que je suis un mec qui accumule les “conquêtes d’un soir” : Là encore, je dois m’insurger ! Où as-tu vu que c’étaient des conquêtes d’un soir ? Je m’évertue à coucher avec des filles le premier soir certes… puis 90% du temps on se revoit (soit parce qu’elles insistent et que je suis pas contre soit parce que j’ai vraiment kiffé et que je veux vraiment les revoir).Et puis, je ne fais pas que des conquêtes le soir, l’après-midi aussi !

Je n’ai pas le souvenir qu’une seule fille soit venue chez moi directement mais n’ait pas couché avec moi ! Le vrai challenge, c’est de les faire venir directement chez moi ou aller directement chez elles ! La plupart ne sont pas assez aventurière, ont envie mais ont peur, ne veulent pas passer pour des filles faciles, etc. Le paradoxe, c’est que celles qui prennent sur elles pour venir me voir (prise de risque)… ensuite, ce sont souvent elles qui me proposent de se revoir (récompense).

Oui, on peut dire que la plupart des filles sont prudes, m’enfin pas tant que ça car comme je t’ai dit, une fois que j’ai couché avec, elles montrent leur vrai visage ! Malheureusement, elles veulent souvent aller boire un verre dans un bar avant de baiser, moi ça me gonfle. Si j’le faisais, je coucherais sûrement avec plus de filles, m’enfin ce n’est pas ce que je cherche non plus ! Plutôt à vivre des aventures sympas avec une dose de surprises, en ne me prenant absolument pas la tête. Et j’en profite pour faire un tri : les chieuses, les coincées, les profiteuses, les filles à problèmes ne franchiront jamais le pas.

– “Tu fais des copier/coller à toutes les filles? ;)” : Mais non, tu es l’ELUE.

– Elle me parle de boire de l’alcool avant de baiser : je pense que l’alcool (je veux dire plus qu’un verre de vin ou deux) nuit aux performances et empêche de vraiment kiffer (la fille comme le mec). Tu avoueras que ce serait ballot quand même!

– Elle me dit “D’accord je veux bien essayer, même si je n’en ai pas l’habitude, c’est après 1 ou 2 verres que je vais chez l’homme normalement.” : D’accord ! Ben c’est cool alors, vive la nouveauté ! Comme disait l’autre “c’est à partir du moment où on sort de sa zone de confort qu’on commence à vivre” ! Et puis le “j’ai pas l’habitude”, je n’y crois plus !!! ;)

– Je l’invite à baiser et elle me dit “Ah bon alors que tu ne m’as même pas vue?” : Je t’ai vue en photo mais si vraiment tu veux être rassurée sur ce point tu peux m’ajouter sur FB… m’enfin rien que ton état d’esprit me laisse penser qu’on va bien s’entendre à tous les niveaux.

La morale c’est quoi ? La morale c’est simplement que, baiser, ce n’est pas une question d’être beau (elle m’a dit que j’étais pas son genre mais que je lui avais plu par ma façon d’écrire) ni d’avoir des skills de séduction ou un statut ou quoi. Non, l’attirance entre hommes et femmes est quasiment toujours sous-jacente à chaque interaction. Ce qui nous empêche de vraiment assouvir nos pulsions et tout, c’est la pression sociale. La pression sociale (ce qui inclut la peur des meufs de ne pas être à la hauteur), c’est 90% du problème des PUA. En effet, les filles ne veulent pas être montrées du doigt comme une black sans papier le serait dans un lycée privé de bourges. Méditons ensemble là-dessus, mes frères.

Elle est finalement venue, on a fait un strip-pile-ou-face et j’ai fini à oilp le premier. Elle s’est mise par terre et m’a sucé l’urètre sur mon canapé. C’était vraiment bonnard. Ensuite, elle s’est allongée sur ce même canapé et s’est mise à se toucher. Ca m’a excité à mort, du coup, je suis redevenu tout dur. Dans un troisième temps, je l’ai prise dans 4 positions tandis qu’elle continuait de se masturber. Quel kiffe surtout au moment où elle a joui pendant que j’la démontais et qu’elle se caressait! Ca m’a fait venir en même temps, dis donc ! Propulsé par la puissance de mon éjaculation, j’ai failli battre le record du monde pelvien. Il faut croire que mon narcissisme boulimique avait bien besoin de ça.

C’est une fille-mec, elle parle et est à l’aise avec sa sexualité comme un gars. Par exemple, je lui dis “je vais te baiser la bouche si tu continues” et elle me répond “toi j’vais t’avaler la bite si tu fais chier”. Excellent ! Encore une meuf libérée venant d’une école de branleurs professionnels d’art (un truc de graphisme). Elle crie comme une tarée dès qu’on la touche, elle a donc une sexualité à fleur de peau. Tant mieux pour elle.

Pour plus d’informations concernant les tests que les filles nous font subir, vous pouvez lire mon livre sur les relations hommes/femmes. Pour plus d’informations concernant comment faire pour qu’elles vous envoient un message dans lequel elles disent qu’elles veulent vous sucer alors qu’elles ne vous ont jamais vu, vous pouvez livre mon livre sur la drague sur Internet.

Tremblez (comme les mains d’un junkie en manque), je suis en train de créer une armée de baiseurs compulsifs!!! Totalement formée à l’art ancestral qu’est la levrette, pouvant jouir et faire jouir sur commande, faisant des cunnis aussi bons que des éclairs au chocolat. Totalement hermétiques aux états d’âmes sur l’oreiller tout en portant des dessous en soie Calvin Klein : je ne serai satisfait que lorsque l’un de mes soldats aura réussi à pécho Marion Maréchal-Lepen ! A l’attaque !!!

Que le Dieu du Game soit avec vous.

Cyprineman

Écrivain scandaleux, prof de Game et expert en relations hommes/femmes. "Coach en séduction", ça n'existe pas. Ou alors, montrez-moi un diplôme. Je ne vends pas de méthode spécifique, parce que ça reviendrait à fermer les autres portes : je m'intéresse à tout ce qui fonctionne. J'aime faire des essais, des expériences et y aller au culot. J'adore également mettre les pieds dans le plat. Ne comptez pas sur moi pour vous dire ce que vous voulez entendre : je préfère dire les choses comme elles sont (selon mon expérience) mais je dois vous prévenir que, parfois, la vérité dérange. En d'autres mots : je ne fais pas dans le politiquement correct pour vous prendre pour des cons et vous prendre aussi vos sous par la même occasion. J'espère que vous apprécierez ! Mes valeurs sont : l'honnêteté, le respect et la sincérité. Mon but est de prendre mon pied sans me prendre la tête. Mes produits se veulent complets, exhaustifs et efficaces tout de suite. Si vous voulez améliorer votre compréhension et vos relations avec le sexe opposé, je vous propose une gamme de produits payants variés complémentaires des nombreux produits gratuits : si vous êtes intéressé(e), rendez-vous dans la rubrique "mes travaux" dans la barre de droite. Avec ça, vous saurez tout sur le Game (le jeu de la séduction et de la drague) !

One thought to “En manque de transgressions lubriques”

  1. Super article! “Lécher le gland de l’intérieur” je pense fait allusion à le faire a l’intérieur de sa bouche ;)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*