Est-ce une bonne idée de diaboliser les dragueurs dans les médias ?

Est-ce une bonne idée de diaboliser les dragueurs dans les médias ?Pourquoi les dragueurs ne sont pas populaires ?

« La drague ? La baise ? Berkkk ce sont vraiment des pratiques humiliantes. Il faut les dénoncer activement ! Un homme qui assume qu’il veut baiser ? C’est inacceptable ! Dragueur = connard, je next » (en plus, il a sûrement SIDA).

C’est le genre de discours que tiennent certaines meufs. Et on ne peut pas totalement les en blâmer, malheureusement. Seulement, y’a “dragueur” et “player”. Faut éviter les amalgames en séduction, comme en politique. Et réfléchir sur les fausses solutions liberticides qui sont en train de creuser un fossé encore plus grand entre hommes et femmes. (mettez la capote)

Généralisations abusives : niquez vos mères

Il y a quelques jours je branchais des nanas avec un apprenti dragueur originaire de Côte d’Ivoire. Ce jeune cadre dynamique, poli et respectueux des femmes, ne mérite absolument pas d’être assimilé aux individus apparaissant dans certaines vidéos que des meufs traumatisées font circuler sur le net afin de rendre les relations H/F encore plus difficiles qu’elles le sont actuellement. Encore dernièrement, y’avait un reportage sur la 6 où un tas de femmes se plaignaient d’être sollicitées dans la rue. Elles disaient qu’elles préféreraient être tranquilles (= qu’aucun mec ne s’intéresse à elles ?) et il y avait un PUA que j’aime bien dans la vidéo, Snipe, que la production s’était arrangée pour faire passer pour un gros relou.

Parce que c’est bienpensant et bien vu de dire dragueur = connard de merde. Tant qu’on ne sortira pas de ce schéma de merde, on n’avancera pas. Pensez par vous-mêmes !

Il y a un réel risque que ce témoignage nous stigmatise et libère une parole haineuse à base de féminisme-sexisme. Il convient donc d’éviter toute généralisation abusive, dans un sens comme dans l’autre. Ces nanas ne sont peut-être pas toutes des frustrées mal baisées, peut-être que c’est juste des meufs traumatisées qui poussent leur délire auto-protecteur à base de vengeance un peu loin.

Cependant, je ne nie pas que certains mecs sont lourds ou, pire, très agressifs : et c’est ça l’image que l’on a aujourd’hui du dragueur. Cela pénalise tous les mecs hétéros. Un homme abordant une passante avec élégance et courtoisie ne devrait en aucun cas être assimilé aux racailles qui sifflent et insultent les meufs. Et pourtant, on ne parle que de ces derniers dans les médias. Quand on dit dragueur on pense relou, menteur, mort de faim…

Faudrait-il tirer un trait sur les belles rencontres que l’on peut faire grâce à la drague? A mon avis, les prochaines générations de mecs vont déguster encore plus que nous niveau culpabilisation et peur d’emmerder les meufs. A côté de cela, « tu branches sur Internet ? T’es un sans couilles qui n’oseraient pas l’aborder dans la rue » (une nana m’a sorti ça une fois j’étais mort de rire). C’est le comble du paradoxe.

Ce mec me parle dans la vie de tous les jours ? C’est forcément un fou

On ne peut décemment pas reprocher aux femmes d’être méfiantes si, parfois, elles se font insulter et bousculer par des mufles. Les garçons bien élevés quant à eux hésitent à franchir le pas tandis que les pires représentants de la gente masculine occupent le terrain. C’est plus facile de siffler une meuf ou de la traiter de “pute” que de la brancher pour de vrai. Voilà pourquoi on a un sérieux problème. Voilà pourquoi tant de mecs « bien » sont frustrés.

Une question me brûle les lèvres comme après un cunni au soleil. Légalement, il existe des mesures répressives contre les injures et le harcèlement sexuel. Pourquoi ne pas les faire appliquer ? Avec le gouvernement démago que l’on a actuellement , on pourrait largement. Mais non, c’est plus important de permettre aux gens de rouler sans permis.

Une amie me racontait l’autre jour se sentir parfois comme schizophrène : « Parfois j’me dis que j’aimerais que ce mec mignon m’aborde. Mais s’il le faisait je me dirais que c’est le ‘genre’ qui aborde et ça me ferait peur. Je pense que je lui mettrais un râteau. »

Le problème ne semble donc pas avoir de solution et ce sera très difficile pour des meufs pas ou mal informées de faire la part des choses tant qu’une minorité de goujats continueront de semer le doute et la méfiance entre une vaste majorité d’hommes et de femmes. Certains nanas se revendiquant « féministes » ont beaucoup de haine contre les mecs et contribuent à faire monter la pression. Pensez par vous-mêmes ! (comme une impression de me répéter)

Quelles sont les solutions contre le harcèlement?

Jusqu’à preuve du contraire, nous vivons dans un pays libre. Tant qu’on ne dépasse pas certaines limites. Je peux donc parler à qui je veux et les nanas peuvent s’habiller comme elles le veulent et me sucer la bite si ça leur chante. Y’a aussi le problème des nanas qui “jugent” tout de suite celles qui s’éclatent. Putain mais c’est pas parce que t’as un balai dans le cul que tu dois faire chier le monde entier, meuf ! Et tous les mecs ne sont pas des mauvais coups comme tu sembles le sous-entendre “coucher sans être amoureuse ? aucun intérêt”. Pff, aller va donc jeter ta frustration sur un autre blog. J’suis pas condescendant là, juste réaliste : ça ferait du bien à ce genre de meufs de jouir un bon coup. Elles n’aiment pas les dragueurs mais pas les mecs sans expérience non plus… donc bon. (vous avez vu je suis même capable de faire les questions/réponses tout seul maintenant)

La drague doit-elle disparaître ?

Il me semble important de faire la part des choses pour éviter toute dérive liberticide qui non seulement ne réglerait pas le problème des boulets mais contribuerait à limiter au seul espace privé (ET PAYANT) la possibilité de rencontres amoureuses :
– Sites de rencontres ;
– Bars et clubs ;
– Soirées entre amis ;
– Rencontres sur le lieu de travail…
Il n’y aurait dès lors plus de rencontres amoureuses qu’intercédées, payantes et/ou favorisant à outrance l’homogamie. En gros, déjà qu’actuellement quand tu es un peu original on te regarde comme un fou, bientôt il ne faudra plus être un homme sexué en dehors de certains cadres où il sera autorisé de “se lâcher” (et où les meufs bien contentes qu’on s’intéresse à elles trouveront encore le moyen de dire que c’est chiant de se faire draguer). Putain mais rebellons-nous avant qu’il ne soit trop tard!

Aussi pour éviter cet extrême, je suis heureux de mener mon combat en informant, donnant des exemples et tout plein d’autres trucs pour combler un peu ce fossé entre hommes et femmes dont je parlais au début de l’article. Je ne suis peut-être pas le plus galant, le plus distingué, ni le plus moderne mais j’aime les femmes… je les respecte et ne suis absolument pas un méchant. Elles ont leur libre-arbitre donc à elles de voir si elles veulent faire de “leurs hommes” (je parle ici des français de manière générale) des mecs sans couilles. Car c’est bien parti pour ça là ! Battons-nous pour notre dignité. J’suis pas un animal de compagnie, putain. OK on prend en compte les luttes féministes de plusieurs décennies mais on ne renie pas sa nature et son droit d’expression de mecs. Tout ça pour faire le beau auprès des meufs pour quoi ? Pour essayer les niquer…………… on en revient toujours là. Mais elles ne vous respecteront pas si vous rentrez dans le cercle vicieux de ne pas assumer. Ou alors elles sont très connes, formatées et de mauvaise foi.

Et en pratique ?

Les conseils que je donne à mes lecteurs sont clairs :
– Un ‘NON’ et l’interaction est finie. Du moins au début de l’interaction si elle veut se faire prier elle trouvera un autre pigeon. Soyez beau joueur. (la LMR c’est autre chose)
– Quand vous branchez une fille, ne la suivez pas : c’est flippant. Laissez-la s’arrêter si elle le veut. Certaines flippent qu’un éventuel psychopathe les suivent jusque chez elles, et alors le côté sexuel de la chose est bien loin à ce moment-là. C’est pas votre but !
– Contrairement à ce que disent certains : être poli ne fait pas de vous un soumis… un « excuse(z)-moi » pour l’arrêter n’est pas inutile.
– Ne lui posez pas 1001 questions avant même d’avoir un minimum accroché. Vous n’êtes qu’un inconnu, stressé sûrement qui plus est par le fait d’aborder une meuf, donc essayez d’instaurer un climat de confiance. Parlez-lui comme si vous la connaissiez déjà un peu.
Votre normalité est votre premier atout. Libérez-vous de cette caricature qui fait du séducteur un être macho, arrogant et agressif.
Les insultes n’ont pas leur place dans ce type d’interactions (mais au lit parfois oui ;) ).

Adressons-nous les uns aux autres avec respect et courtoisie ! Même si certaines meufs parlent mal aussi, c’est pas une raison pour faire pareil. Y’en a, t’as même pas le temps de t’approcher d’elles, qu’elles t’insultent. C’est triste et décourageant. Mais bon, au moins je sais que ces meufs ont un problème. Et c’est pas ça qui va me donner envie de me suicider ou me faire croire que je suis le pire thon de la terre. Comme certaines aiment le dire.

Faudrait que certaines nanas réalisent qu’en étant méchantes gratuitement, elles peuvent faire du mal à des mecs qui prennent sur eux pour la première pour se lancer à aborder. Et les traumatiser à vie, briser leur estime d’eux-mêmes, etc. Le respect c’est bien, mais c’est pas à sens unique.

Devenons tous bouddhistes et ça ira mieux ! ;) on vit trop tous dans l’angoisse

Cyprineman

Écrivain scandaleux, prof de Game et expert en relations hommes/femmes. "Coach en séduction", ça n'existe pas. Ou alors, montrez-moi un diplôme. Je ne vends pas de méthode spécifique, parce que ça reviendrait à fermer les autres portes : je m'intéresse à tout ce qui fonctionne. J'aime faire des essais, des expériences et y aller au culot. J'adore également mettre les pieds dans le plat. Ne comptez pas sur moi pour vous dire ce que vous voulez entendre : je préfère dire les choses comme elles sont (selon mon expérience) mais je dois vous prévenir que, parfois, la vérité dérange. En d'autres mots : je ne fais pas dans le politiquement correct pour vous prendre pour des cons et vous prendre aussi vos sous par la même occasion. J'espère que vous apprécierez ! Mes valeurs sont : l'honnêteté, le respect et la sincérité. Mon but est de prendre mon pied sans me prendre la tête. Mes produits se veulent complets, exhaustifs et efficaces tout de suite. Si vous voulez améliorer votre compréhension et vos relations avec le sexe opposé, je vous propose une gamme de produits payants variés complémentaires des nombreux produits gratuits : si vous êtes intéressé(e), rendez-vous dans la rubrique "mes travaux" dans la barre de droite. Avec ça, vous saurez tout sur le Game (le jeu de la séduction et de la drague) !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*