J’ai fait sauter une prof de sport et elle m’a bouffé la teub

Le 22 mai 2017,

Jeudi matin, j’ai commencé à draguer une nana sur Adopte. Dimanche soir, elle était à quatre pattes sur mon lit en train de se faire tirer les cheveux. Mais reprenons l’histoire depuis le début.

Ce matin-là, je n’avais pas envie de me prendre la tête, alors je lui ai écrit directement « je propose simplement qu’on se rencontre, et pourquoi pas s’aventurer à coucher ensemble si l’envie nous en prend, sans aucune autre arrière pensée, ni aucun débouché.
– Je reconnais que les mots et la sincérité sur ton profil te rendent vraiment attirant. Alors j’accepte ta proposition. J’ai bien envie de te rencontrer.»

Pour entretenir la flamme de jeudi à dimanche, on s’est envoyé quelques messages (environ un par jour) mais vraiment, rien de fou : « Je suis prof d’EPS. Et toi, chasseur de pingouins ?
– Je crois que j’aurais été beaucoup plus motivé si j’avais eu une prof comme toi. Oui, mais je les relâche après.
– Certains me disent qu’ils courent pour me faire plaisir. Alors si tu les relâches, c’est que tu es gentil.
– Ce n’est pas tout à fait la course à pied que tu m’inspires 
J Oui sans doute. Et toi, tu es gentille ?
– Ah bon et je t’inspire quoi alors ? 
J Oui je suis quelqu’un de gentil mais avec du caractère.
– Tu verras dimanche soir, mais c’est sportif. Oui bien sûr, pour moi gentil ne veut pas dire pigeon ;)
– Je verrai alors. Je n’aime pas les pigeons, dans tous les sens du terme.
– Oui, il faut bien garder une part de mystère (pas la glace au chocolat). Je n’ai rien contre les oiseaux, sauf leurs fiantes.
– Oui, le mystère attire et attise la curiosité. Remarque, la glace au chocolat aussi a un côté craquant. Les oiseaux en général ne me dérangent pas mais je trouve les pigeons fiers et je n’apprécie pas quand ils volent à 2cm de ma tête.
– J’espère que ça ne te gênera pas que je sois, moi, à 2cm de ta tête.
– Je pense que ta compagnie sera plus agréable. »

Hier soir, est donc arrivée chez moi une grande prof d’EPS (elle me mettait 10cm dans la vue), la trentaine, très jolie avec des yeux verts. Pour ma part, j’avais dormi à peine 4 heures et j’avais baisé avec La Prof toute l’aprèm alors je n’avais pas assez d’énergie pour être impressionné.

Etrangement, après quelques minutes, c’est même elle qui m’a dit « c’est bizarre, je suis un peu intimidée », tout en sirotant un verre de vin assise sur mon lit (ça doit être ça, le pouvoir d’un bon body language).

J’ai bien compris que la nana sentait la tension sexuelle dans l’air et que ça la perturbait alors j’ai voulu intensifier le phénomène.

J’ai commencé par la caresser tout en lui faisant une conversation assez neutre. Puis, je l’ai basculée sur le dos et je l’ai léchée/doigtée. Ainsi, je l’ai menée à l’orgasme au moins deux fois…

Pour me remercier, elle s’est relevée, m’a foutu à poils et m’a gobé la bite. Je ne rigole pas, elle lèche tout ce qu’elle trouve et suce vraiment super bien, c’est une vraie petite gloutonne ! Elle a même avalé ma descendance ! Juste après, je me suis souvenu que je ne connaissais pas son prénom et le lui ai demandé (c’est ça d’être un garçon poli). Elle me l’a dit et je l’ai aussitôt oublié… je ne rigole pas !

A ce moment-là, compte tenu de mon état de fatigue, je savais que ce serait très difficile de rebander même si j’étais très motivé pour la ken. Du coup, j’ai gagné du temps en la faisant jouir une nouvelle fois avec ma bouche et mes doigts.

Finalement, le God of the Game m’a permis d’avoir une nouvelle érection et je l’ai prise en levrette. Par contre, impossible d’éjaculer… du coup, au bout d’un moment on a arrêté parce que j’étais mort de fatigue.

Je vous avoue que ce marathon du sexe est épuisant et assez pénible pour mon corps. Mais je reste motivé car c’est pour la bonne cause ! Je ne veux pas décevoir le Dieu du Game si près du but… grâce à lui, j’ai atteint le record mensuel de FC prouvés de Snipe (le meilleur PUA de France jusqu’à présent) : 11 fuckcloses en un mois (sans être une bombe sexuelle, ni riche, ni célèbre, sans aller en club libertin, sans payer les filles ni avoir prévu mon coup cent ans à l’avance, etc.)

C’est déjà énorme, si on m’avait dit que j’en arriverais là quand j’étais ado et en galère… je ne l’aurais probablement pas cru.

Que le Dieu du Game soit avec vous !

 

Extrait du journal de la formation Cyprine

Cyprineman

Écrivain scandaleux, prof de Game et expert en relations hommes/femmes. "Coach en séduction", ça n'existe pas. Ou alors, montrez-moi un diplôme. Je ne vends pas de méthode spécifique, parce que ça reviendrait à fermer les autres portes : je m'intéresse à tout ce qui fonctionne. J'aime faire des essais, des expériences et y aller au culot. J'adore également mettre les pieds dans le plat. Ne comptez pas sur moi pour vous dire ce que vous voulez entendre : je préfère dire les choses comme elles sont (selon mon expérience) mais je dois vous prévenir que, parfois, la vérité dérange. En d'autres mots : je ne fais pas dans le politiquement correct pour vous prendre pour des cons et vous prendre aussi vos sous par la même occasion. J'espère que vous apprécierez ! Mes valeurs sont : l'honnêteté, le respect et la sincérité. Mon but est de prendre mon pied sans me prendre la tête. Mes produits se veulent complets, exhaustifs et efficaces tout de suite. Si vous voulez améliorer votre compréhension et vos relations avec le sexe opposé, je vous propose une gamme de produits payants variés complémentaires des nombreux produits gratuits : si vous êtes intéressé(e), rendez-vous dans la rubrique "mes travaux" dans la barre de droite. Avec ça, vous saurez tout sur le Game (le jeu de la séduction et de la drague) !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.