LMR : que faire en cas de Last Minute Resistance ?

Certains de mes lecteurs n’ont aucun problème pour rencontrer des femmes, ni pour prendre leurs numéros ou les embrasser. Mais y’en a pas mal qui bloquent après, au moment du sexe, à cause d’une LMR (Last minute resistance – Résistance de dernière minute).

Mais, tout d’abord, bravo pour être parvenu à ce stade ! Il faut toujours voir le bon côté des choses : vous avez franchi avec brio les premières étapes. Vous avez abordé, vous avez séduit, vous avez isolé, etc. Certes, cela soulève parfois de nouveaux problèmes mais c’est déjà un succès en soi.

lmr

Avant de commencer mon cours sur les LMR, je vous invite à lire cet article intitulé « Les Last Minute Resistances et le viol » dans lequel je vous explique pourquoi il est parfois délicat d’insister et pourquoi il vaut parfois mieux abandonner avec une fille. Il ne faut jamais prendre le risque de se faire accuser de viol par une nana un peu instable !!!

La LMR et ses origines

Une LMR, c’est quoi ?

Une LMR, c’est une résistance que fait une fille au moment où vous allez coucher ensemble. Ça ne veut pas dire qu’elle n’a pas envie de vous, ça veut plutôt dire qu’elle lutte contre son envie de sexe.

Je dis que ça ne veut pas dire qu’elle n’a pas envie de vous au fond parce que, si vous ne lui plaisiez pas, pourquoi vous aurait-elle accompagné chez vous après la soirée ? Ce n’est pas logique, surtout si vous avez été très franc sur vos intentions dès le départ.

 

Exemples de LMR

Parfois, vous embrassez une fille avec passion dans un bar. Puis, vous lui proposez d’aller chez vous et elle semble OK pour aller faire crack-crack. Mais sur le chemin, elle devient froide, vous dit qu’elle n’a plus envie et se barre de son côté.

D’autres fois, vous arrivez chez vous avec la fille, vous l’allongez sur votre lit et l’embrassez. Vous commencez à la déshabiller et tout se passe bien. Mais au bout de quelques minutes, elle se relève, se rhabille, s’excuse et parle de s’en aller.

Ça jette un froid !

 

Les causes des LMR

Parfois, les LMR sont dues à des trucs à la con. Du genre : la fille ne s’est pas bien épilé la chatte ou les jambes. Les meufs sont tellement obsédées par leur image qu’elles sont prêtes à sacrifier une nuit de plaisir pour des détails. C’est le coup qu’a failli me faire cette fille.

Dans le même genre, si vous allez chez elle, elle peut faire une LMR parce que son appartement n’est pas bien rangé.

Mais, le plus souvent, c’est une question de pression sociale. La fille panique. Elle a envie de coucher avec vous, mais elle ne veut pas passer pour une pute.

Y’a aussi le cas des filles qui n’ont absolument pas confiance en elle. Elles préfèrent ne pas baiser avec vous, même si elles en ont envie, plutôt que de prendre le risque de ne pas assurer au lit et de vous faire mauvaise impression.

Dans des cas très rares, la fille revit un traumatisme. Je me souviens d’une nana qui m’a fait ce coup-là… c’est triste mais y’a pas grand-chose à comprendre

Remarquez que certaines des causes de LMR sont également des causes de flakes (pression sociale, stresse, manque de confiance en soi, flemme, etc.)

lmr

 

Les solutions contre les LMR

Souvent, la LMR pourrait être évitée si les gars étaient francs sur leurs intentions dès le départ. Trop de mecs sont indirects tout le temps (dans le but de passer pour des gentlemen) et, du coup, la fille est perdue.

 

La phase comfort

Pour prévenir une LMR ou pour en sortir, le comfort est votre ami. Mettre du comfort dans votre interaction en vue de baiser, ça revient principalement à répondre à quelques questions et à rassurer la fille pour qu’elle puisse se lâcher.

Commencez par éclaircir le point « Pourquoi elle et pas n’importe quelle autre fille ? » Vous devez la qualifier !

Ensuite, vous devez insister sur le point que vous ne jugez pas, que coucher avec vous ne fait pas d’elle une pute. Vous devez la déculpabiliser !

Enfin, parler de l’après. Si vous êtes parti pour un plan d’un soir, c’est une chose. Mais vous pouvez lui dire que vous vous reverrez si la connexion est au rendez-vous entre vous. Par contre, si vous avez dragué la fille pendant un long moment, elle peut avoir peur que vous ne la rappeliez pas après l’avoir baisée. Dans ce cas, vous devez la rassurer sur vos intentions (et pas mentir). En fait, le sexe est toujours émotionnellement lié à l’idée d’avoir un gosse… et aucune femme n’a envie de se retrouver toute seule avec un bébé à charge. Même si les capotes et la pilule existent, le lien émotionnel entre sexe et descendance est toujours là.

 

Le freeze out contre la LMR

Beaucoup d’auteurs conseillent de retirer votre attention à la fille jusqu’à ce qu’elle réalise qu’elle est en train de vous perdre avec ses conneries.

On appelle ça le « freeze out », et c’est en fait selon moi la deuxième meilleure solution.

Elle est efficace car elle vous évite de passer en mode « mort de faim »… ainsi, vous évitez d’être needy et de niquer l’attirance que la fille ressentait pour vous.

 

La meilleure solution : l’homme sauvage

Pour moi, la meilleure solution c’est d’exciter la fille à fond jusqu’à ce que son cerveau émotionnel prenne le dessus sur son cerveau rationnel.

Ecoutez ses excuses, écoutez ses « pourquoi on ne peut pas faire ça », évaluez si y’a quelques chose à répondre ou si ça vous paraît pertinent, et puis continuez votre manège. Vous pouvez même apaiser son esprit rationnel en disant « oui oui »… et puis continuer d’agir comme un pervers.

Répondez aussi correctement à ses shit-tests grâce à cet article.

 

Les meilleures solutions contre la LMR

En résumé, je conseille soit de donner plus de temps à la fille en la mettant en confiance, soit de la chauffer comme un porc pour que ses émotions et envies prennent le dessus.

Ah oui ! Il faut relativiser : si elle dit « non » mollement tout en restant dans vos bras et en vous embrassant, ça peut être un simple jeu pour elle (beaucoup de nanas aiment jouer à se faire désirer). Mais si elle dit non clairement ou si elle n’est pas en état de dire non clairement (si elle est très très bourrée par exemple), alors c’est non. Pas de chantage affectif, pas d’ultimatum non plus… de toute façon, ce sont des armes de faibles.

Cyprineman

Écrivain scandaleux, prof de Game et expert en relations hommes/femmes. "Coach en séduction", ça n'existe pas. Ou alors, montrez-moi un diplôme. Je ne vends pas de méthode spécifique, parce que ça reviendrait à fermer les autres portes : je m'intéresse à tout ce qui fonctionne. J'aime faire des essais, des expériences et y aller au culot. J'adore également mettre les pieds dans le plat. Ne comptez pas sur moi pour vous dire ce que vous voulez entendre : je préfère dire les choses comme elles sont (selon mon expérience) mais je dois vous prévenir que, parfois, la vérité dérange. En d'autres mots : je ne fais pas dans le politiquement correct pour vous prendre pour des cons et vous prendre aussi vos sous par la même occasion. J'espère que vous apprécierez ! Mes valeurs sont : l'honnêteté, le respect et la sincérité. Mon but est de prendre mon pied sans me prendre la tête. Mes produits se veulent complets, exhaustifs et efficaces tout de suite. Si vous voulez améliorer votre compréhension et vos relations avec le sexe opposé, je vous propose une gamme de produits payants variés complémentaires des nombreux produits gratuits : si vous êtes intéressé(e), rendez-vous dans la rubrique "mes travaux" dans la barre de droite. Avec ça, vous saurez tout sur le Game (le jeu de la séduction et de la drague) !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.