MILF, couguar & maman de Stifler

MILF, couguar & maman de StiflerJ’ai couché avec une MILF !

 

Le 3 mai 2014,

I – Parmi les fantasmes d’un homme moderne : il y a la FILLE DE L’EST.

Il y a quelque chose comme six mois, je m’étais inscrit sur VK, le FB de l’est. J’avais branché quelques ukrainiennes pour passer le temps puis étais tombé sur une russe canon qui habitait à Aix. Je l’avais branchée un peu hardcore et elle s’était vexée (ça arrive). Aix étant une très petite ville, cette nana s’est révélée être une copine de la fille qu’on a baisée à 2 avec Padawan (celle qui regarde des pornos chinois). Du coup, je l’ai brièvement rencontrée dans un bar cet hiver. Récemment, je lui ai envoyé un poke et elle est venue me parler. Elle m’a dit qu’elle lisait mon blog et kiffait mais qu’elle avait un copain et donc qu’elle ne ferait rien avec moi… du moins pour l’instant.

Puisque la plupart des meufs jouent à des petits jeux mesquins comme ça pour nous tester, je me suis dit que je n’allais pas m’arrêter là. J’ai laissé passer 8 jours après notre première conversation sur FB et je lui ai envoyé un extrait du roman érotique que j’écris en ce moment. J’ai fait ça un peu pour rigoler, c’était pas méchant, mais elle s’est emportée. Elle m’a demandé mon numéro et m’a fait du charme et tout en me disant que son mec n’était pas là de la semaine. J’ai trouvé ça vachement louche “tu crois que je suis né de la dernière pluie?” ; “pourquoi tu changes de comportement comme ça ? Je m’attendais à me faire remballer méchamment…” Elle m’a soutenu que non, que tout allait bien, qu’elle avait juste réfléchi et qu’il fallait que je lui donne mon numéro pour qu’on puisse se chauffer par téléphone. J’ai refusé mais elle a insisté pendant presque 1h !

Après, j’ai réfléchi et j’me suis dit qu’elle était amie avec la FF de Padawan. Que Padawan la connaissait. Et que donc, elle ne pourrait pas me faire un coup tordu sinon ça craindrait vu qu’on est quand même liés socialement parlant. J’ai cédé : je lui ai donné mon numéro. Elle a essayé de m’appeler toute la soirée : la grosse affaire, j’étais avec Virginie alors j’ai pas répondu. Le lendemain matin, pareil. Bon, j’ai fini par décrocher vers midi… Une voix de mec “OUAIS FABIEN, J’AI VRAIMENT L’IMPRESSION QUE TU ME PISSES DESSUS EN DRAGUANT MA COPINE ALORS QUE TU SAIS QU’ELLE A UN MEC DONC ARRETE TOUT DE SUITE SINON MON EQUIPE DE RUGBY VA TE TOMBER DESSUS ET C’EST PAS DES MENACES DE COLLEGIEN !!!
– Heu… ouais ?! Et elle peut pas me le dire elle-même qu’elle n’est pas intéressée ?
– ELLE TE L’A DIT DEJA MAIS TOI TU VEUX RIEN SAVOIR ALORS J’ESPERE QUE MAINTENANT LE MESSAGE EST CLAIR !!!
– Heu… ouais.” Ca servait à rien de parler avec un bonobo sérieux. J’ai compris ce qu’il s’est passé. Elle, trop contente qu’un mec de qualité la drague, l’a répété à son copain pour se faire mousser. Lui, s’est senti menacé et tel un orang-outan jaloux s’est tapé les poings sur la poitrine avant de décrocher son téléphone, cherchant ainsi à lui prouver son amour et sa virilité. Mais la vérité est ailleurs (pas dans la bouche de Scully) : la vérité c’est que je ne l’ai branchée qu’une fois, puis que je lui ai envoyé un texte coquin dans lequel nous faisions l’amour dans la rue. Après, c’est elle qui m’a chauffé et qui a insisté : elle n’aurait pas répondu, l’interaction se serait terminée comme ça. J’comprends pas trop pourquoi ils ont insisté comme ça jusqu’à m’avoir au téléphone pour me faire la morale. Un couple un peu simplet sûrement qui cherche à se prouver des choses et je n’ai été qu’un brique de leurs fondations. J’suis sûr qu’il l’a baisée juste après ça, elle a dû se dire “MON HOMME TIENT A MOI WAHOOOOO ALLER J’ECARTE LES CUISSES !” Mais je sais quelque chose qu’ils ne savent pas… dans un an, ils ne seront plus ensemble et elle regrettera ma langue magique (qu’elle ne mérite pas pour avoir agi comme ça : je ne sais pas ce qu’elle cherchait à prouver mais ça se passait entre elle et son mec hein moi je n’étais qu’un malheureux instrument… ce qui me laisse penser que c’est un peu malsain leur truc).

 

II – Parmi les fantasmes d’un homme moderne, il y a aussi la MILF.

En tant que dragueur, je me devais de tester cette facette de la sexualité contemporaine. J’ai donc branché une femme qui correspondait au profil sur Adopte, il y a près de deux semaines. 47 ans, femme de caractère, classe, bien conservée, trois enfants, 1m66 pour 60 kilos environ. Deux choses sur son profil m’ont particulièrement fait marrer :
– Messieurs, si vous avez plus de 50 ans passez votre chemin : vous aimez les minettes plus jeunes, et bien moi non plus je n’aime pas les vieux et pour les mêmes raisons que vous.
– Vices : clous.

Disons qu’elle avait retenu mon attention mais j’étais pas super chaud non plus. Un peu d’appréhension en fait. Dans le sauna, Padawan m’a dit “ouais ça te fera une expérience de plus dans ta carrière de séducteur. Tu prônes l’ouverture d’esprit alors montre l’exemple.” OK. Soit. Elle et moi avons finalement convenu d’un rendez-vous hier soir à 21h30. Je me suis coiffé en arrière façon année 50 réveillant ainsi l’éventuelle nostalgie de ma cible.

Je suis arrivé dans un appart splendide de la rue Mazarine. C’était au moins un T8, avec garage et cour intérieure qui donnait sur le cinéma Cézanne. Rien que pour ça, ça valait le coup ! Elle m’a mené dans une petite pièce et m’a enlevé ma veste. Elle a ensuite baladé directement sa main du côté de mon entre-jambe mais je l’ai rapidement recadrée. Je lui ai immobilisé les bras, puis ai attrapé ses cheveux d’une main et ça l’a faite rire. Alors j’ai foutu mon autre main sous sa jupe, puis ai commencé à faire des mouvements circulaires. Elle s’est débattue mais je la tenais fermement. Je suis passé sous sa culotte, elle mouillait. Je l’ai doigtée puis ai continué à lui caresser le clito. Ensuite je l’ai lâchée et me suis occupé d’elle à deux mains : une qui doigtait et l’autre qui la caressait. Elle a commencé à se contracter, à trembler, etc. et elle a joui. Ce qu’il y a de bien avec les meufs âgés par rapport aux mecs plus vieux c’est qu’elles n’ont pas besoin de prendre de viagra.

Après ça, elle m’a demandé si je voulais boire un verre de vin. J’étais venu pour ça officiellement alors j’ai dit oui. On est allés dans la luxueuse cuisine, elle a sorti deux verres à pied puis s’est mise à genoux devant moi. Elle a ouvert mon jean, m’a demandé d’enlever mon haut et m’a sucé. C’était vraiment très bon. Au bout d’un moment, je lui ai dit “soit je te prends, soit tu me finis” alors elle s’est retournée. Je ne l’ai pas prise sur le billard comme la maman de Stifler mais je l’ai bourrinée en levrette-debout en lui plaquant la tête contre la table de la cuisine. Elle a de nouveau joui au bout d’un long moment.

Elle a voulu passer au salon. Elle est montée sur moi et m’y a chevauché. Elle est de nouveau venue. Je lui ai fait remarquer que sa façon de jouir est atypique : elle baise, elle baise, puis arrête tout mouvement et se met à être intégralement parcourue de spasmes… d’habitude, les meufs continuent de faire des va-et-vient quand elles atteignent l’orgasme. Enfin, d’habitude les meufs s’épilent la chatte aussi donc ça doit être le style old school. Bref, balek, c’est peut-être l’expérience qui parlait, peut-être que justement : elle connait mieux son corps que les jeunettes. Je suis très ouvert !

Pour finir, je l’ai prise en missionnaire tranquille. Durant tout le rodéo elle a pudiquement gardé une partie de ses vêtements. Je lui ai demandé si je finissais en elle ou si elle me suçait mais j’crois qu’elle avait la flemme “vas-y finis en moi”. Mauvais point : un peu égoïste. Elle m’a dit qu’elle me trouvait super beau et super endurant “je sais pas à quoi tu pensais mais sûrement pas à mon cul ! M’enfin tant mieux, pour moi, c’était très bien comme ça”. Mouais, ça dépend quoi. Des fois j’tiens 10 minutes des fois comme là je tiens une heure. Ca dépend vraiment de ma forme physique, de si j’ai mangé ou pas, de la meuf, des efforts que j’ai fait dans la journée, etc. Sa conclusion : “J’aimerais pas que ma fille tombe sur toi… en fait, si, ce serait bien pour elle.” Il paraît que ses enfants savent qu’elle est sur Adopte et tape dans du 25 ans.

Après coups, on s’est assis sur le canapé et on a papoté jusqu’à 2h du matin. Elle tripotait mes abdos avec avidité et me complimentait : c’est vrai que ça commence à ressembler à quelque chose alors c’est cool. Bon, si j’ai bien compris, cette femme n’est en fait que l’intendante dans cet appart dont la proprio est partie en week-end. Son mari est mort il y a quelques temps, sans signe avant-coureur, alors elle a compris que la vie c’est carpe diem. Anecdote intéressante : elle m’a dit que, selon elle, mes textes sur mon blog étaient très hard mais que j’étais vraiment cool. Elle a trouvé le contraste intéressant… Par contre elle kiffe, elle me dit qu’elle lit aussi le Blog Artdeséduire au féminin tenu par une certaine Anoushka (ou un truc comme ça) mais que c’est fouillis, que c’est mal écrit, bref que c’est de la merde commerciale…

A un moment, je lui ai mis mon petit doigt dans la bouche et lui ai demandé “t’as déjà vu une bite aussi petite (que mon doigt) ?” Elle s’est marrée à dit oui et a commencé à me raconter son histoire loose avec un Allemand. En échange, elle a voulu connaître une de mes pires histoires. Bon, j’allais pas lui raconter un truc à propos d’un petit vagin ou d’une petite poitrine… alors j’ai raconté la fois où j’ai dormi avec une meuf sans la baiser. J’avais 18 ou 19 ans. J’en ai encore honte. Cette nana s’appelait Léa. Elle était sortie avec un de mes potes puis ils avaient rompu mais j’avais gardé contact avec elle. Un soir, elle est venu dormir à la maison, s’est mise dans mon lit et tout et j’ai rien fait. Elle est revenue une deuxième fois : même scénario. Je faisais des rêves érotiques à côté d’elle dans lesquels je la prenais mais j’avais pas osé aller la toucher dans le noir. Sauf que cette fois-là, ça a dû la gaver, elle a prétexté un appel urgent de son frère et s’est barrée. Je ne l’ai jamais revue… Mais je n’ai pas tous les torts non plus, sérieux si elle avait autant envie que moi (ce que je crois) elle aurait pu commencer à tripoter ma bite ça aurait déclenché le truc. Bref, conclusion de la femme : “ah mais tu étais vraiment coincé quand tu étais jeune…” Ca me fait un peu penser à l’histoire récente avec la vendeuse qui me dit “y’a mon patron donc je viens dans la cabine avec toi mais tiens-toi bien” et qui au final ne me rappelle pas… Je suis persuadé qu’en fait elle voulait que j’la chauffe à mort dans cette cabine, alors que son patron était à côté, ça l’aurait excitée et elle serait venue chez moi. Dans ce cas, pourquoi dire le contraire ? Là non plus, je n’ai rien à me reprocher, ça me gonfle de devoir lire entre les lignes et décrypter des trucs à la con comme ça. HELLO LES FILLES, FAITES SIMPLES, CE SERA MIEUX POUR TOUT LE MONDE !

Sinon, trucs marrants sur Adopte : elle envoie l’extrait gratuit de mon livre à tous les mecs qui la draguent mal et ils se mettent en colère. Un gars l’a draguée et lui a proposé de la baiser pour 1000€. C’est pas des blagues. Je devrais essayer de faire ça. Un autre lui a donné un rendez-vous-branlette dans les cabines du sex shop de Plan de Campagne. Bien sûr, elle n’y est pas allé (du moins, c’est ce qu’elle dit). Elle m’a expliqué qu’elle n’avait pas de mal à trouver plein de jeunes à se baiser, qu’ils croyaient tous que les vieilles couguars ont des superpouvoirs, mais que concrètement elle n’avait eu que des mauvaises expériences avec les “petits jeunes” jusqu’à aujourd’hui. Du genre : ils donnent rendez-vous, se chauffent quasiment tout seul devant leur ordi puis flakent. Ou alors, ils viennent mais sont tout timides et tout et donc elle perd l’attirance qu’elle avait ressentie sur les photos (mention : manque de couilles). Selon elle, ils ont une grande gueule mais ont peur des femmes et/ou du sexe. Ca m’a un peu fait penser à ce qu’on doit subir avec certaines nunuches. C’est triste ! Hommes et femmes sont les mêmes, pour le meilleur et surtout pour le pire…

Enfin voilà. C’était une expérience à faire, la couguar. Ca s’est bien passé, c’était sympa. Je m’attendais même à ce que ce soit plus mou… Je ne sais pas si je recommencerai mais je ne regrette pas, c’est l’essentiel (sauf peut-être pour rouler une pelle à Marine Le Pen, pour convaincre Laguillet de s’inscrire au MEDEF, ou pour voir Bachelot jouir) ! En partant, j’ai pris un snap’ et je l’ai envoyé à mes contacts “en direct de l’appart de la MIFL que je suis en train de baiser”.

Evidemment, vous pouvez découvrir mes secrets pour draguer sur Internet ici.

Salut ! Que le Dieu du Game soit avec nous !

Cyprineman

Écrivain scandaleux, prof de Game et expert en relations hommes/femmes. "Coach en séduction", ça n'existe pas. Ou alors, montrez-moi un diplôme. Je ne vends pas de méthode spécifique, parce que ça reviendrait à fermer les autres portes : je m'intéresse à tout ce qui fonctionne. J'aime faire des essais, des expériences et y aller au culot. J'adore également mettre les pieds dans le plat. Ne comptez pas sur moi pour vous dire ce que vous voulez entendre : je préfère dire les choses comme elles sont (selon mon expérience) mais je dois vous prévenir que, parfois, la vérité dérange. En d'autres mots : je ne fais pas dans le politiquement correct pour vous prendre pour des cons et vous prendre aussi vos sous par la même occasion. J'espère que vous apprécierez ! Mes valeurs sont : l'honnêteté, le respect et la sincérité. Mon but est de prendre mon pied sans me prendre la tête. Mes produits se veulent complets, exhaustifs et efficaces tout de suite. Si vous voulez améliorer votre compréhension et vos relations avec le sexe opposé, je vous propose une gamme de produits payants variés complémentaires des nombreux produits gratuits : si vous êtes intéressé(e), rendez-vous dans la rubrique "mes travaux" dans la barre de droite. Avec ça, vous saurez tout sur le Game (le jeu de la séduction et de la drague) !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*