Problèmes de société

Problèmes de société

Excitation sexuelle permanente

Avant, on vivait entourés de 20 à 50 personnes génétiquement proches. Maintenant, dans les villes, y’a facilement 10 000 personnes. Il est impossible de se promener quelques heures dans une cité sans rencontrer un grand nombre de personne de l’autre sexe désirables (et parfois même, on se frôle).

Les désirs physiques sont donc toujours excités (même si c’est souvent inconscient) mais ne pourront que rarement être assouvis. Nous vivons donc dans un environnement très frustrant.

L’habillement permet de l’éviter un peu mais ne suffit évidemment pas : ça cache un peu la peau visible donc atténue un peu l’excitation mais ça permet d’un autre côté de bluffer et de cacher ses défauts, ce qui peut avoir l’effet inverse. C’est donc à double tranchant. Les vêtements ont aussi le pouvoir de laisser espérer une fille plus sexy que ce qu’elle est… (mais ne vous inquiétez pas qu’une fois nue et le mâle excité, il se la tapera quand même !)

Ca oblige aussi à confronter sa propre misère avec la réussite de quelques autres (surtout quand on est seul et qu’on croise des mecs moches avec des belles gosses). Ce qui peut mener à des crises de nerfs et des débordements.

 

Différences d’interprétation

Le fait que les hommes interprètent un sourire comme une avance alors qu’il n’en est rien, envisagent les filles habillées sexy comme des chaudasses, ou que les viols soient répandus (augmentation du nombre de viols sur un échantillon de personnes) n’est qu’un héritage de notre psychologie évolutionniste.

Ce n’est pas une raison pour tolérer tout ça (surtout pas les viols). Mais la société est ainsi faite que les gens ont tendance à devenir fous. A nous donc de nous maîtriser au mieux et de donner une bonne éducation à nos enfants.

Je pense sincèrement que le game peut aider les hommes à être moins « affamés de sexe » car plus séduisants (ce qui plaira aux femmes) : ils baiseront plus et ce sera bénéfique à la société toute entière.

Il ne faudrait pas oublier que le sexe est, dans notre société, un sujet tabou qui nous passionne et nous attire tous… mais secrètement (y’a qu’à voir le nombre de chansons et de films qui en parlent) ! Baiser pour le plaisir et non plus pour perpétuer l’espèce (grâce aux contraceptifs) pourrait changer la donne. Mais dans les faits, les femmes font toujours autant les saintes nitouches et les hommes sont toujours aussi morts de faim. Et les femmes en particulier, ont un peu le cul entre deux chaises donc réagissent souvent de façon assez agressive aux avances des hommes. Ce qui n’est pas le comportement de personnes saines, vous me l’accorderez volontiers. Nous vivons dans une société anxiogène qui pousse les gens à être toujours plus prudents et à ne pas vivre leurs vies… mais plutôt à subir.

C’est vrai que c’est vachement mieux de devenir une épave que d’être une femme qui aime le sexe, pas vrai ? Eh bien, dans notre société actuelle, c’est mieux vu par beaucoup de gens. Mais où va-t-on ?

Ce serait bien que nos cerveaux évoluent rapidement pour prendre en compte les contraceptifs afin que moins de gens soient frustrés (donc potentiellement dangereux). Ce mélange de mauvaise foi et  d’insatisfaction biologique me semble être une voie sans issue menant droit à la surconsommation de drogues et d’alcool (il faut bien un exutoire). Les jeux vidéo sont aussi un dérivatif selon moi : passé un certain âge, on devrait préférer « chasser » (je m’autorise ce terme car nous avons tous un instinct de chasseurs-cueilleurs) les filles que les Pokémon !

 

Le féminisme

On peut lire dans un article de The Futurist  intitulé The Misandry Bubble « Le monde occidental est tranquillement devenu une civilisation qui sous-évalue les hommes et surévalue les femmes, où l’Etat force le transfert des ressources des hommes vers les femmes, ce qui crée des incitations pour que des femmes, autrement bonnes, aient des comportements destructeurs contre les hommes et les enfants, et où la nature masculine est diabolisée mais la culture féminine célébrée. C’est injuste pour les deux sexes, et c’est la recette d’un déclin civilisationnel rapide. »

Le féminisme n’est en effet pas qu’une arme de compétition intra-sexuelle mais aussi un filtre qui a permis aux femmes de sélectionner les hommes qui sont suffisamment dominants pour ne pas s’y soumettre. Or toute la propagande induite a des effets, dont celui d’empêcher le développement de ces hommes qu’elles recherchent.

Actuellement, le désir refoulé des hommes est utilisé pour vendre (des entrées en boîte, de plus en plus chères, par exemple).


Le voile islamique

Ce phénomène s’explique par la concurrence sexuelle. C’est tout simple : cela distingue les « madones » des « putains ». Le voile est même interdit aux prostituées et aux esclaves.

Les femmes ne veulent pas passer pour des putains, les hommes n’épousant pas les putains, les hommes n’apportant pas toutes leurs ressources aux putains.

Les femmes les plus belles peuvent bien dire qu’elles s’en foutent de passer pour des putains, qu’elles n’ont pas besoin de courir après les hommes, que ce sont ces derniers qui les désirent, et qu’ils aiment les putains. Mais ce n’est pas grave : il y a bien plus de femmes banales que de femmes sublimes alors les premières ont rapidement mis au pas les secondes. C’est la loi du nombre : la démocratie.

En outre, le port du voile évite que les hommes soient trop excités à la vue des femmes… et certaines mauvaises langues disent qu’il permet aux femmes moches de trouver un mari puisque les hommes ne les voient pas. Ca a du sens mais, dans la pratique, ça m’étonnerait un peu.

En tout cas, ce qui est sûr, c’est que si on ne voit pas les femmes de ses voisins : pas de jalousies !


La monogamie

C’est un modèle qui a été davantage basé sur les envies et besoins des femmes, que des hommes.

Aujourd’hui, nous vivons également dans un modèle de monogamie à répétition (on change de partenaires mais souvent une seule à la fois). La conséquence ? Des tensions importantes entre les différents groupes sociaux.

Cependant, Wikipedia est bien plus optimiste que moi (c’est appréciable mais il me semble qu’il  y a une part de propagande car la monogamie peut mener à de la frustration qui a toujours des conséquences négatives) :

La monogamie, du grec monos, un seul, et gamos, mariage, est chez les humains un régime juridique n’autorisant à un homme de n’épouser par mariage qu’une seule femme et pour une femme qu’un seul homme. Par opposition, on parle de polygamie.

Selon des recherches, il apparaitrait que l’homme a beaucoup de récepteurs à deux substances émises pendant l’acte sexuel. Ce phénomène ferait de lui un animal intrinsèquement monogame.

Environ 85 % des sociétés humaines passées pour lesquelles existent des données historiques semblent avoir permis aux hommes d’avoir plus d’une épouse par un mariage polygame. On pourrait empiriquement penser que l’accroissement de la richesse des élites devrait favoriser encore plus les mariages polygames. Or, la tendance est contraire : le mariage monogame s’est propagé à travers l’Europe, et plus récemment dans le monde, même chez les élites, alors même que les écarts de richesse ont grandi. Une étude universitaire publiée en 2012 a utilisé les données criminologiques disponibles pour comparer sociétés polygames et monogames. Selon les auteurs, elles laissent penser que les cultures monogames connaissent moins de viol, d’enlèvement, assassinat et maltraitance d’enfants, et d’autres crimes que les sociétés polygames.

L’institutionnalisation de la monogamie semble apporter plus d’avantages nets pour une société notamment car sans cela de nombreux hommes sont contraints au célibat avec moins d’espoir de pouvoir vivre avec une femme. Ils seraient alors plus susceptibles de violence et de comportements asociaux ; L’étude posait comme hypothèse que la monogamie institutionnalisée est associée à un modèle culturel mieux adapté au monde moderne, réduisant la compétition intrasexuelle chez les jeunes, et réduisant par suite le taux de criminalité (en termes de viol, assassinat, agression, vol et fraude) tout en diminuant les écart d’âge entre conjoints, la fertilité, et l’inégalité des sexes et en déplaçant les efforts des hommes de la recherche d’une épouse vers plus d’investissement paternel, et une meilleure productivité économique. Peter Richerson estime qu’en augmentant le degré de parenté au sein des ménages, la monogamie normative réduit effectivement les conflits intra-ménage, conduisant à moins de négligence envers les enfants, moins d’abus, de mort accidentelle et d’homicide.


Tout le monde a-t-il droit à l’amour et aux soins?

La croyance populaire veut que chacun ait une âme sœur. Mais la psychologie évolutionniste nous dit que les mauvais gènes doivent être exclus du patrimoine génétique de l’humanité.

C’est contradictoire !

Certaines personnes ne devraient pas se reproduire, si on s’en tenait à la sélection naturelle. D’ailleurs, autrefois, beaucoup d’enfants ne survivaient pas.

Aujourd’hui, les progrès de la médecine sont tels que des gènes qui auraient autrefois été évacués sont encore là et se reproduisent. D’un autre côté, c’est le progrès même qui est à l’origine de beaucoup de maladie avec le stress et la malbouffe, par exemples. C’est donc le moins qu’elle puisse faire, la société, de nous soigner !

Je suis ni pour ni contre le fait que l’on soigne les gens malades, cela m’a bien arrangé quand je me suis senti pas bien dans ma vie. Mais, ce que je veux dire, c’est que la nature ne veut pas ça et en souffre. En effet, il y a des conséquences désastreuses : un nivellement par le bas de la population et une surpopulation qui fait du mal à la planète.

Tout cela fait réfléchir…

Extrait de Evopsy et Séduction

Cyprineman

Écrivain scandaleux, prof de Game et expert en relations hommes/femmes. "Coach en séduction", ça n'existe pas. Ou alors, montrez-moi un diplôme. Je ne vends pas de méthode spécifique, parce que ça reviendrait à fermer les autres portes : je m'intéresse à tout ce qui fonctionne. J'aime faire des essais, des expériences et y aller au culot. J'adore également mettre les pieds dans le plat. Ne comptez pas sur moi pour vous dire ce que vous voulez entendre : je préfère dire les choses comme elles sont (selon mon expérience) mais je dois vous prévenir que, parfois, la vérité dérange. En d'autres mots : je ne fais pas dans le politiquement correct pour vous prendre pour des cons et vous prendre aussi vos sous par la même occasion. J'espère que vous apprécierez ! Mes valeurs sont : l'honnêteté, le respect et la sincérité. Mon but est de prendre mon pied sans me prendre la tête. Mes produits se veulent complets, exhaustifs et efficaces tout de suite. Si vous voulez améliorer votre compréhension et vos relations avec le sexe opposé, je vous propose une gamme de produits payants variés complémentaires des nombreux produits gratuits : si vous êtes intéressé(e), rendez-vous dans la rubrique "mes travaux" dans la barre de droite. Avec ça, vous saurez tout sur le Game (le jeu de la séduction et de la drague) !

3 thoughts to “Problèmes de société”

  1. Article très intéressant ! Pas très Charlie sur la fin haha ; mais c’est une question intéressante à se poser

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*