Soirées de perdition

Soirées de perditionCe field report est lié à celui du 28 février 2013.

Partie 1 : Mon anniversaire 2012

Le 26 février 2012,

La soirée de mon anniversaire était hier. Je vais vous conter les détails dont je me souviens (et heureusement qu’il y a les photos pour aider ma mémoire farceuse). Au passage, merci à tous les glands qui ont précisé « 23 ans » sur mon mur, ça fait dix jours que je mens à une fille en disant que j’en ai 28, juste pour la niquer.

Bref. J’ai organisé une petite sauterie dans laquelle j’ai investi un max :
– Piscine gonflable dans mon appart’ remplie d’alcool (dilué sinon ça faisait trop cher pour un modeste étudiant très modeste) et de ballons ;
– Plusieurs chauffages pour que les meufs se désapent plus spontanément (AHAHAH) ;
– Décors tropicaux collés sur les murs (à la Foir’fouille, tu trouves de tout si t’es malin) ;
– Des accessoires en tout genre : lunettes de soleil, perruques, colliers à fleurs, palmiers en plastoc, pistolets à eau heuuuu à vodka, singes en peluche, petits canards et grenouilles pour la piscine, mégaphones, chapeaux qui parlent (d’ailleurs un gars d’la soirée ira à Griffondor) et petites lampes pour un éclairage stylé… ;
– Des petits mots incitatifs collés un peu partout dans l’appart : « A POILS », « STRIP POKER », la « ROUE DU FUN » (french kiss, black room avec…, lap danse, donne une claque à…, tombe le haut, prend un shot, kiss simple), etc. ;
– Une black room dans ma salle de bains : rideau noir, matelas sur la baignoire, coussins, capotes et j’avais enlevé les ampoules ;
– Des nanas qui avaient l’air tellement épanouies dans leur joli petit short minuscule ;
– A ma grande déception, aucun de mes amis n’a trouvé pertinent de me payer une strip-teaseuse. Je vais devoir changer de fréquentations.

J’ai créé un événement choc sur Facebook « Salut à tous, les amis (et les pièces rapportées) ! Comme vous le savez, c’est bientôt l’événement le plus important de l’année : mon anniversaire! Voici l’event où je vous invite pour mon anniv (sentez-vous flattés) : on met le chauffage à fond et on se fait une soirée sur le thème été!!! Pour pousser le vice, je mettrai même une piscine afin que ceux qui le souhaitent (et ceux qu’on jettera dedans) puissent se baigner en maillot (ou sans, ou topless)!!! Venez que je vous expose ma vision de l’amitié hommes/femmes ! » C’était cool, je voulais vraiment un max de gens, la totale, alors j’ai invité tout le monde et même des inconnues sur FB qui m’avaient l’air bien bonnasses : « Miaou. Il y a une soirée de perdition samedi soir, tu vas adorer : banquette, serveurs en sueur et tous les amis de Chat. »

Le message de rappel est bien passé le jour-même : « Salut les gens que j’ai invités, pour ce soir amenez-moi de l’alcool + des filles et il n’y aura pas de mise-en-plis entre nous ! PS : Si vous oubliez vos maillots de bain, vous finirez à oilp. » L’appel de la débauche donc. Pourquoi j’ai investi autant : parce qu’il est important d’avoir une réputation pour être bien approvisionné en femmes. Une fois que vous êtes connu grâce à des évènements marquants, choquants ou insolites, le peuple parle de vous. En effet, il ne se passe rien d’intéressant dans la vie de la plupart des gens, alors ils parlent de la vie des autres… Ils vivent par procuration. C’est pour ça que je reçois ce genre de message sur Facebook et des demandes d’amis de nanas pas mal qui tentent leur chance. « Salut Cyprineman, on ne se connait pas mais on m’a parlé de toi. J’aimerais en savoir plus. Bisous » Là, vous pouvez déjà imaginer la nénette en train de glousser à la moindre de vos blagues en se touchant la culotte ou les seins, selon ses affinités. Le genre qui rit même quand vous ne faites pas exprès de raconter des conneries, ce qui est un peu frustrant, d’ailleurs !!!!!

En ce qui concerne le déroulement de la soirée : c’est à ce moment du récit que le bât blesse. Je n’ai pas grand-chose à vous raconter bicause j’crois que j’ai bu une vodka-GHB. Je fus débordé par les évènements, je me suis mis à dos les voisins à cause du boucan, une suédoise m’a griffé le torse et j’ai baisé la meilleure amie de mon meilleur pote dans la black room en mode levrette-avec-la-tête-qui-tape-contre-le-mur. Ca faisait longtemps que j’en avais envie, d’ailleurs.

Reprenons du début, si ce texte n’est pas très structuré, c’est normal parce que j’ai encore la gueule de bois comme Pinocchio. Vous voilà prévenus.

J’avais invité une centaine de personnes via Facebook en leur demandant de se faire accompagner de jouvencelles seulement. Evidemment, la consigne ne fut que peu respectée mais MIRACLE le ratio était bel et bien atteint. Nous fûmes environ 50/50, un bon chiffre en matière de débauche (la proportion idéale étant MOI et tout le reste de femmes. Mais ce n’est pas évident que ça leur conviendrait à toutes, Dieu ne m’ayant doté que d’un seul sexe). Bref, un peu plus de 80 personnes dans mon modeste 60m². Certaines que je ne connaissais pas d’ailleurs, heureusement que j’avais planqué les objets de valeur. Les voisins sont venus sonner, un couple de gentils petits vieux qui se sont fait insulter vers 23h par une foule en délire. Ils ont menacé d’appeler la police et ma coloc’ est heureusement allé négocier pour les calmer. Elle est charmante cette nana, ça a dû jouer sur le fait que les keufs n’ont pas débarqué. Cependant, ce matin (encore dans le coaltar) j’ai dû nettoyer pendant 5 heures, et pas que mon appart, le couloir aussi. Les gens me regardaient en souriant, style « bien fait pour ta gueule avec ce que tu nous as emmerdés hier soir », c’était rageant. Règle d’or : prévenir ses voisins et les inviter s’il faut, ça serait mieux passé… Puis une grand-mère qui débarque dans une fiesta de jeunes, ça fait toujours son petit effet.

Concernant mes galipettes d’hier soir : j’ai plongé dans la piscine et je me revois bander en admirant les fesses de Pauline dans la black room (on y voyait un peu quand même à cause de la lumière qui passait sous la porte). Je ne sais pas comment je me suis retrouvé dans cette situation mais c’était cool. J’espère que mon best ne va pas mal le vivre, histoire de jalousie tout ça. J’ai toujours voulu faire passer les potes en premier reléguant les nanas au rang de divertissement, mais Popo c’est différent, on se voit souvent et tout et puis elle est sacrément sexy… J’espère que j’ai assuré cela dit, parce que je ne m’en souviens pas… Je crois que j’ai eu du mal à bander et à rester dur pour tout vous dire… Entre les coquins qui tapaient à la porte et mon corps saturé de substances illicites… Pas évident. Souvenez-vous de l’adage « l’alcool attise le désir mais réduit les performances » (j’avais mis un peu de jus d’orange dans ma vodka mais bon).

J’ai donc réalisé un vieux fantasme incarné (ce mot me fait toujours penser à un ongle incarné) par une fille dont j’avais envie depuis longtemps. Chat me dit qu’il a passé une bonne soirée lui aussi même si un couillon l’a teint en vert (ouais, j’lui apprends à parler). Nous avons également apprécié qu’une dizaine de personnes restent pour nous aider à nettoyer le minimum vital…

Je vous embrasse tendrement (surtout la suédoise même si “elle avait un copain” alors voulait bien embrassé une copine à moi mais pas moi allez comprendre…)

A l’année prochaine pour une soirée encore plus déjantée ! Que le Dieu du Game soit avec vous !

Partie 2 : Mon anniversaire 2011

Le 17 février 2011,

J’avais promis de raconter vite fait mon anniversaire de 2011. Je branchais alors une américaine depuis quelques jours et en parallèle des amis m’avaient organisé une soirée CHEZ EUX (ce qui m’a évité d’avoir à nettoyer le lendemain) donc je l’avais invitée. On a dépassé les 100 personnes dans leur pauvre appart’ j’crois (ils ont dû déménager après) dont beaucoup de gens que je ne connaissais pas.

Le truc c’est qu’en arrivant à la soirée, y’avait une espèce de japonaise qui est venue me parler “t’as pas une clope ?
– heu non mais tu m’as pris pour un pigeon ou quoi ?
– aller ! je t’embrasse contre une clope
– si c’était une excuse pour venir me parler va trouver un gus qui t’en donne une et reviens me parler normalement ensuite.” Ce qu’elle fit, ça lui aura au moins appris le respect. Ca c’est typique : les meufs savent pertinemment qu’on est programmés pour accepter l’échange sexe-ressources alors elles en abusent mais perdent souvent leur estime pour les pigeons qui se soumettent à la première venue. Ensuite, elle s’est mise à embrasser tous mes potes pour me faire maronner mais j’en avais rien à foutre parce que ma cible c’était l’américaine. Je lui ai d’ailleurs appris le French kiss puis lui ai proposé d’aller baiser chez moi mais elle m’a sorti “non tu dois rester c’est ta fête d’anniversaire
– aller, si je disparais une heure personne ne s’en apercevra (je vivais en face)
-non, après on verra…” Bon alors je l’avais mauvaise donc pour me venger j’embrassais l’américaine puis je changeais de pièce et embrassais la japonaise (ou chinoise j’en sais rien désolé, mes amis asiatiques).

Y’avait aussi une des nanas qui vivait là à qui j’ai fait du rentre-dedans, ça lui a plu mais je ne l’ai jamais baisée. Pour l’anecdote elle m’a recontacté 3 jours après la soirée à 2h du mat’ et comme j’ai pas décroché le lendemain elle m’a sorti “désolée j’avais un peu bu je trouvais pas mes clés alors je me demandais si tu pouvais me dépanner”. Seriously. Si j’avais décroché je l’aurais sûrement baisée et elle en avait envie mais ensuite elle n’a pas assumé. Bref, à l’époque j’étais content de niquer des filles juste parce qu’elles étaient mignonnes donc j’aurais été content de coucher avec elle mais à la réflexion c’est une fumeuse, droguée, alcoolique, etc. donc je m’aperçois que je m’en fous maintenant. On aurait pu prendre du bon temps tout les deux, mais comme presque toutes, elle a tout compliqué et c’est tombé à l’eau (peur d’être jugée ou ne me met pas assez haut dans sa pyramide hiérarchique des mâles ou qu’en sais-je (ça me fait bien rire ces pyramides hiérarchique car de voir des nanas prêtes à tout pour coucher avec un mec parce qu’il est serveur en boîte (pour les nighteuses) ou dealer (pour celles qui sont dans le monde de la drogue) ou le président de leur promo ou je sais pas y’en a plein… alors que ce sont souvent des mecs pas très beaux, plein de substances de merde, parfois cons… ça me prouve que le processus qui crée l’attirance datant de milliers d’années n’est plus en phase avec les besoins actuels des gens et que les gens ne savent pas faire la part des choses du moins dans ce domaine car la vraie richesse pour nous comme pour nos enfants c’est la santé).

Bon. Revenons à la soirée. A la fin, l’asiat et l’américaine voulaient toutes les deux que j’aille chez elle. J’ai choisi l’américaine, principe de cohérence, tout ça. Mauvaise pioche. Elle a commencé à me taper la conversation pendant 1h puis je l’ai déshabillée et tout, après une lutte acharnée j’ai commencé à lui mettre des doigts et elle à me toucher la bite puis elle m’a sorti “non j’ai décidé qu’en France je ne coucherai avec personne car je suis ici pour me remettre d’une peine de cœur”. Non mais la conne quoi. Rien à faire : je suis rentré frustré à cause d’une meuf égoïste et totalement paumée.

J’ai revu la chinoise en ville après, à la fête de la musique. Elle m’a chauffé en paroles et invité chez elle à la fin de la nuit. Quand je l’ai appelée, elle n’a jamais répondu. Ca me fait bien rire ces nanas qui, quand elles sentent qu’elles te plaisent un peu, jouent les princesses et se font désirer pour rien, ça les amuse. Ca me fait bien rire parce que, je l’ai revue 1 an après, elle était devenue GROSSE (y’a pas d’autre mot). La pauvre, elle aurait mieux fait de saisir sa chance parce que maintenant j’en voudrais pas même si elle était livrée gratuitement à domicile en sous-vêtements. Puis même, cette mentalité me dégoûte maintenant donc je ne risque pas de rentrer dans ces petits jeux et ceux qui les pratiquent je les emmerde fortement.

Dernière anecdote, quelques jours après mon anniv’, un pote avait “rencard” avec la chinoise. Ils sont allés “boire un verre”. Pas de kiss ni de baise mais mon pote était content “ouais on a parlé pendant 2h j’ai pu lui montrer ma culture on a parlé que de tableaux, de musique, de Mozart, et aussi un peu de la situation géopolitique… je pense qu’on va se revoir et baiser”. Quelle logique de merde, elle ne lui a ensuite bien sûr jamais répondu et il se demandait bien pourquoi. Mais parce que tu as été chiant mec, ennuyeux, et c’est pas avec ce genre de mecs que les filles veulent prendre leur pied. C’est bien d’avoir de la culture et des opinions mais c’est pas franchement le rôle d’un premier rencard surtout si tu veux juste baiser la meuf. Si certains d’entre vous se reconnaissent, les principaux problèmes sont : manque de fun, et pas assez de prise d’initiatives sexuelles. Vu qu’il accumulait les échecs, il a décidé d’arrêter de me fréquenter et de repousser en bloc le Game car on le renvoyait à sa propre frustration : l’orgueil avait parlé, il baiserait des filles SANS RIEN APPRENDRE ou alors il se branlerait toute sa vie. Pour l’instant, il se branle.

Que le Dieu du Game soit avec vous !

Cyprineman

Écrivain scandaleux, prof de Game et expert en relations hommes/femmes. "Coach en séduction", ça n'existe pas. Ou alors, montrez-moi un diplôme. Je ne vends pas de méthode spécifique, parce que ça reviendrait à fermer les autres portes : je m'intéresse à tout ce qui fonctionne. J'aime faire des essais, des expériences et y aller au culot. J'adore également mettre les pieds dans le plat. Ne comptez pas sur moi pour vous dire ce que vous voulez entendre : je préfère dire les choses comme elles sont (selon mon expérience) mais je dois vous prévenir que, parfois, la vérité dérange. En d'autres mots : je ne fais pas dans le politiquement correct pour vous prendre pour des cons et vous prendre aussi vos sous par la même occasion. J'espère que vous apprécierez ! Mes valeurs sont : l'honnêteté, le respect et la sincérité. Mon but est de prendre mon pied sans me prendre la tête. Mes produits se veulent complets, exhaustifs et efficaces tout de suite. Si vous voulez améliorer votre compréhension et vos relations avec le sexe opposé, je vous propose une gamme de produits payants variés complémentaires des nombreux produits gratuits : si vous êtes intéressé(e), rendez-vous dans la rubrique "mes travaux" dans la barre de droite. Avec ça, vous saurez tout sur le Game (le jeu de la séduction et de la drague) !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*