The Red Pill : êtes-vous un pilule rouge ou un pilule bleue ?

The Red Pill est un documentaire réalisé par Cassie Jaye. C’est un documentaire qui met en colère les féministes parce qu’il a été réalisé par une femme, une féministe activiste, qui est allée à la rencontre de groupes de défense des droits des hommes (Men’s Right Activists). Or, après la prise de conscience de certaines réalités tout au long du film, Cassie déclare à la fin qu’elle ne se revendique plus comme une féministe. Pourquoi ? Que s’est-il passé ? Qu’a-t-elle découvert ? C’est ce dont nous parler maintenant. J’espère que vous êtes prêt à prendre la pilule rouge… sinon, prenez la pilule bleue et quittez vite cette page !

The Red Pill

The Red Pill: le voyage d’une féministe au sein du mouvement de droits des hommes

Si vous vous intéressez aux relations hommes/femmes, que vous soyez un homme ou une femme, vous devriez vraiment voir The Red Pill. Il a d’ailleurs été censuré plusieurs fois et y’a eu pas mal de manifestations féministes pour empêcher sa diffusion. Je précise à toutes fins utiles que ça ne parle pas de misère sexuelle (mais ça aurait pu), ça parle surtout de problèmes profonds de société.

 

The Red Pill : qu’est-ce que la pilule rouge ?

La pilule rouge est une référence au film Matrix. Dans ce film, le personnage de Néo doit faire face à un choix entre une pilule rouge et une pilule bleue.

S’il prend la pilule bleue, il retournera se coucher et vivra dans un état d’ignorance et semi-comateux mais sera sans doute bien plus heureux que s’il prend la pilule rouge. En effet, s’il prend la red pill, il verra le monde tel qu’il est… et donc il se prendra dans la gueule pas mal de vérité qui dérangent.

Dans le film, Neo est courageux. Il n’a pas pris la pilule bleue, il a souhaité quitter le pays merveilles pour affronter la réalité en face.

Parler de pilule bleue et de pilule rouge correspond bien à ce dont nous allons parler maintenant. C’est donc logiquement que le titre soit The Red Pill.

Etes-vous prêt (ou prête) à voir la réalité en face ?

la pilule rouge

A quoi correspond la pilule bleue dans notre monde ?

La pilule bleue est le paradigme dans lequel vivent la plupart des gens.

Il est vrai que la croyance populaire mais fausse, d’ailleurs véhiculée par la plupart des médias, est que les hommes ont tous les pouvoirs, qu’ils les ont toujours eu, que la violence conjugale est un problème unilatéral (commis uniquement par des hommes à l’encontre des femmes), que les agressions sexuelles ne sont commises que par les hommes contre les femmes, que les femmes ne gagnent pas autant d’argent que les hommes pour le même travail, etc.

La société obéit aux féministes. Et ceux qui ne le voient pas vivent avec un voile devant les yeux. Par exemple, au lieu de vouloir arrêter la violence tout court, on manifeste que les hommes arrêtent la violence contre les femmes. Ce qui veut dire, si on suit cette logique, que l’on veut que les femmes puissent continuer à taper sur les hommes sans que ceux-ci ne puissent rien dire. C’est un peu ça, la logique qui fait tourner le monde en ce moment.

Et pourtant, beaucoup d’hommes manifestent contre les droits des hommes (donc contre leurs propres droits), pensant (sans vraiment se renseigner bien sûr) que leurs semblables sont des misogynes, des machos, etc. Si ce n’est pas un effet de la pilule bleue, ça, je me demande bien ce que c’est… comment peut-être être heureux d’agir contre son propre intérêt comme ça ?!

La pilule rouge, c’est comprendre quoi ?

Prendre la pilule rouge, c’est comprendre que les hommes ne sont pas des oppresseurs par nature, ni des prédateurs sexuels, etc.

C’est comprendre que le patriarcat qui soi-disant oppresse les femmes est une vaste fumisterie.

Prendre la pilule rouge c’est arrêter de penser que les femmes sont des anges, que tout leur est dû, que ce sont des petits êtres fragiles et innocents, etc.

Je vais développer ci-dessous pas mal de réalités dont les gens (hommes comme femmes) devraient prendre conscience. Ce n’est pas moi qui le dit mais bien le documentaire The Red Pill.

Je sais que ce qui suit peut faire comme un électrochoc à certain et à certaines mais je vous demande de bien vous accrocher.

cassie jaye

Cassie Jaye

 

Que veulent les groupes de défense des droits des hommes ?

Commençons sur de bonnes bases. Il faut bien comprendre que les groupes de défense des droits des hommes ne remettent pas en question le fait que les femmes n’ont pas la vie facile. Ni qu’elles rencontrent des problèmes dans la société. Ils ne vivent pas dans la haine des femmes.

Par contre, ils en ont marre que les féministes refusent d’admettre que la vie est dure également pour un homme. Qu’il y a beaucoup d’injustices et que beaucoup d’hommes en sont victimes…

Les MRA (men’s right activists) disent dans The Red Pill  qu’ils souhaitent que les hommes ne soient plus toujours dépeints comme des oppresseurs ou des prédateurs dans les médias. Et que les problèmes qu’ils rencontrent soient pris en charge.

En bref, la majorité des hommes ne demandent qu’un peu de compassion de la part du système. Et peut-être aussi un peu de solidarité masculine.

Pour vous convaincre qu’il est difficile d’être un homme dans la société d’aujourd’hui, je vais vous rapporter les faits énoncés et sourcés que l’on trouve dans le documentaire The Red Pill. Certains sont aberrants, mais pourtant bien réels.

La vie des hommes a, apparemment, moins de valeur que celle des femmes

Il faut savoir que la majorité des morts et blessures sur les lieux de travail sont des hommes. Les féministes ne demandent pourtant pas qu’il y ait autant de femmes que d’hommes à ces postes dangereux.

Que presque toutes les pertes militaires sont des hommes.

Que les drogués sont majoritairement des individus de sexe masculin. Les SDF aussi.

Prendre la pilule rouge c’est également voir que la plupart des gens qui se suicident sont des hommes.

Que les hommes ont une espérance de vie plus courte de manière générale que celle des femmes.

Que le taux de mortalité des cancers du sein et de la prostate est similaire. Mais que les fonds sont disproportionnellement plus élevés pour la recherche et la prévention du cancer du sein.

the red pill

Sachez notamment que, pour un homme, une assurance maladie est généralement plus chère que pour une femme.

Prendre la pilule rouge c’est comprendre que la vie d’une femme a plus de valeur que la vie d’un homme aux yeux de la société. De tous temps, les hommes ont été sacrifiables. En mode « les femmes et les enfants d’abord ». En cas de guerre, les hommes sont sacrifiés pour la sécurité des femmes et des générations futures.

La loi est plutôt en faveur des femmes

Sachez que la plupart des prisonniers sont des hommes. Qu’un homme a généralement une condamnation 60% plus lourde qu’une femme pour le même crime.

Que toutes les lois ont été revues pour l’égalité. Sauf celles qui étaient déjà à l’avantage des femmes.

Concernant les enfants, prendre la pilule rouge c’est réaliser que beaucoup d’hommes sont piégés par des femmes. Elles peuvent leur faire un enfant sans leur consentement (en « oubliant » de perdre la pilule ou en trouant un préservatif). Et ils sont obligés de l’assumer financièrement. Elles peuvent aussi faire de la fraude à la paternité : déclarer qu’un homme est le père de son enfant, donc recevoir une pension, alors que c’est en fait le voisin. Et il devra aussi assumer financièrement !

Toujours concernant la paternité, on voit dans The Red Pill des exemples d’enfants dont la mère a ruiné la vie. Mais a continué d’en avoir la garde…

S’il n’importe quel lobby ou minorité était victime d’une de ces injustices, tout le pays crierait au scandale. Sauf que ce sont les hommes qui ont sont victimes donc personne ne dit rien… sauf les MRA.

Le système éducatif convient mieux aux femmes

Sachez que les hommes quittent l’éducation supérieure plus tôt que les femmes, toujours selon The Red Pill (mais ils ont vérifié leurs sources).

Même dans le monde du travail, ce n’est pas facile, j’me dois de témoigner. Personnellement, j’ai repris un poste d’expert-comptable stagiaire après une fille, il y a deux ans. Les patrons et les collaborateurs étaient tous aux petits soins pour elle, l’aidaient volontiers et l’encourageaient tandis que le bureau entier me tombait dessus lorsque je faisais la moindre erreur. Et elle gagnait plus que moi, bien sûr.

La société met la pression sur les hommes

Les hommes subissent énormément de pression : pour réussir dans la vie, pour être fort, pour avoir des responsabilités, etc. Et ça, on en parle trop peu… Mais c’est vrai et je le ressens en tant qu’homme.

Le système ne vient pas en aide aux hommes

Dans le documentaire The Red Pill , on apprend qu’il y a 2000 structures pour aider les femmes victimes de violence conjugale. Par contre, il n’y en a qu’une seule pour aider les hommes victimes des mêmes violences. Et on voit aussi que l’accès à ce centre était régulièrement fermé à cause de manifestations féministes. Bon, certes, ça se passe aux Etats-Unis donc je ne connais pas les chiffres en France. Mais ça doit être similaire puisque la France est devenue aujourd’hui quasiment une banlieue des USA.

the red pill

Prendre la pilule rouge c’est réaliser que si un homme se fait harceler ou agresser par une femme, les gens vont trouver ça drôle et ne rien faire ou bien penser directement que l’homme l’a bien cherché et l’enfoncer. Tandis que si c’est une femme qui se retrouve dans la même situation, elle recevra immédiatement du soutien.

Il est raconté dans The Red Pill l’histoire d’un homme qui a voulu porté plainte parce que sa femme le battait. Le policier lui a ri au nez et lui a dit « je ne peux rien faire pour ça mais priez pour qu’elle ne se casse pas un ongle en vous frappant sinon je devrai vous arrêter ».

On se demande vraiment à qui profite ce système et notre conditionnement.

Les médias n’aident pas les hommes

Le documentaire The Red Pill donne un excellent exemple du fait que les médias ne parlent pas ou peu des hommes.

Cassie Jaye rappelle l’histoire qui a eu lieu à Boko Harem en 2014 où 200 jeunes filles avaient été enlevées dans un lycée. Les médias ont énormément relayé cette histoire en disant qu’il était inadmissible que les jeunes femmes du Nigéria n’aient pas accès à l’éducation.

Seulement, avant et après cette histoire, des milliers de jeunes garçons ont été brûlés vifs. Les médias en ont très peu, sinon pas du tout, parlé. Pourquoi ? Parce que ce n’est pas féministe.

Ça veut dire que si t’es un mec dans la société d’aujourd’hui, tu peux crever et tout le monde s’en foutra. Par contre, si tu es une fille, non seulement tu seras relâchée mais tout le monde en parlera et te plaindra et te viendra en aide.

Rendez-nous nos filles… et les garçons OSEF ?!

La pilule rouge c’est une prise de conscience

La pilule rouge c’est regarder ces problèmes (et il y en a bien d’autres) avec honnêteté même si ça paraît déplaisant, car cela n’est pas plaisant. Il faut donc la volonté de mettre ces fausses croyances concernant ce qu’est le pouvoir, ce que sont les femmes et ce qu’elles font.

C’est brutal mais critiquer les deux genres est quelque chose qui apporte vraiment beaucoup. Sauf que les féministes ne veulent pas que vous le fassiez à moins que vous ne positionniez les femmes comme victimes et les hommes comme oppresseurs.

La pilule rouge c’est comprendre que l’homme et la femme de la même façon que tout autre chose, c’est un sac mixte. Il y a des victimes et des agresseurs des deux côtés de la barrière. Et c’est tout. C’est vraiment simple. Ce n’est juste pas facile à admettre mais c’est du bon sens.

Il me semble que ce n’est pas être un monstre que de dire que les hommes ne sont pas aussi avantagés par le système que ce qu’on aimerait nous faire croire.

Et pourtant…

 

Pourquoi est-ce que la communication est impossible ?

Le problème est que dès qu’un discours défend les droits des femmes, il est génial. Mais dès qu’il défend les droits des hommes, c’est considéré comme « haineux ». Il n’y a qu’à voir la vidéo qui m’a valu la fermeture de ma première chaîne Youtube : je ne faisais que montrer une face cachée du monde que tous les gens qui ont pris la pilule bleue refusent de voir. Et cela m’a valu de voir ma chaîne fermée pour discours de haine.

Souvent, la société va même jusqu’à rependre des fake news à propos de ceux qui défendent les droits de hommes ou juste qui ne sont pas aveugles et demandent la vraie égalité. Juste pour les décrédibiliser !

Et tout cela alors même que les féministes sont plébiscités par les médias !!!

Dans le documentaire, Paul Elam, le fondateur du site A Voice For men, pose une bonne question : « Si les hommes avaient vraiment tous les droits pourquoi ne pourraient-ils pas parler des injustices qu’ils subissent ? »

Je fais personnellement les frais de cela. Dès que je dis qu’il faut aider les hommes avec les femmes ou que les femmes ont beaucoup d’avantage dans la société et notamment en séduction, cela met les gens en colère. On ne peut pas en parler, les mecs ont des complexes et des difficultés mais pensent que ce n’est pas normal. Sérieusement, j’ai l’impression que faire du coaching en séduction pour homme c’est devenu aussi populaire qu’être un harceleur.

Les hommes et les femmes qui ont pris la pilule bleue refusent tout discours contraire à l’idéologie dominante. C’est quand même triste !

C’est triste parce qu’homme et femme (toutes origines sociales et toute orientations sexuelles confondues) nous rencontrons des problèmes et nous pourrions nous entraider sur pas mal de points.

the red pill

Que faire si vous êtes un ou une pilule bleue ?

Si vous êtes pilule bleue mais que vous voulez voir la réalité des choses, commencez par regarder le documentaire The Red Pill.

Ce n’est pas pour faire en sorte que vous arrêtiez d’aimer les femmes ni que vous pensiez que les problèmes des hommes sont pire que ceux des femmes. Il ne s’agit pas non plus de dire que les femmes sont responsables de tous les problèmes des hommes.

Il s’agit juste de prendre conscience de faits. Peut-être pour mettre un peu d’eau dans notre vin. Que vous soyez féministe ou masculiniste, il y a sûrement des choses à apprendre de l’autre.

Bon, je pense que les chevaliers blancs et les féministes extrémistes vont rejeter en bloc ce que je viens de dire mais je pense sincèrement qu’on ne devrait pas rentrer en guerre. Cela ne sert la cause de personne.

Les mecs devraient faire en sorte de redevenir des mecs. Arrêter de culpabiliser (et de se laisser culpabiliser par la société) pour leur condition d’homme. Rester respectueux envers les femmes qui le méritent mais surtout se respecter eux-mêmes.

Les femmes devraient continuer leurs combats qui en valent la peine et arrêter ceux qui sont ridicules. Sérieusement, dans le documentaire, les argumentaires de masculinistes font sens donc je vous invite à les écouter.

Que font les pilules rouges ?

Si vous êtes un pilule rouge, vous avez plusieurs options. La première c’est de vivre avec, de continuer une vie normale mais juste d’arrêter de gober toutes les conneries qu’on vous dit à la télé et de commencer à penser par vous-même.

Soit vous rejoignez les MGTOW et vous décidez de quitter le système.

Soit vous rejoignez Reddit Red Pill pour tenter de prendre l’avantage sur le système.

Ou alors, vous rejoignez un mouvement pour les droits des hommes et vous tentez de changer le système.

Soit vous prenez juste en compte ce que vous venez de lire et vous ne serez plus un pigeon à l’avenir. Je suis néanmoins persuadé qu’une formation en séduction permettrait de rééquilibrer les choses. Mais là, je prêche pour ma propre paroisse.

Apprenez votre valeur et à vous respecter en tant qu’homme, ce sera déjà énorme ! Et si en plus, vous arrivez à passer des bons moments et à séduire des femmes sur le field, alors vous aurez gagné énormément en valeur !

Mais sérieusement, arrêtez de prendre pour argent comptant tout ce bourrage de crâne féministe. Le féminisme c’était cool et ça avait une raison d’être mais c’est le féminisme radical (2ème et 3èeme vague) qui sème la zizanie et fait marcher nos sociétés occidentales sur la tête.

Le but de mon article n’est pas de vendre mes produits ni de défendre à tout prix les hommes. Je ne veux pas non plus dire que les femmes ne rencontrent pas des problèmes dans la société. Je veux juste vous inviter à regarder ce documentaire et à réfléchir à propos de ce que vous allez voir. Peut-être qu’un changement de société passera par-là ? En posant les réflexions pour l’avenir à partir de bases réelles.

A lire : Le mâle alpha dans les sociétés humaines

Où voir The Red Pill ?

J’ai personnellement visionné The Red Pill sur Youtube en VOSTFR.

Je l’ai aussi trouvé sur Rutube.

Bon, après, faut pas rêver : c’est pas demain la veille que ça passera sur un média tel que la télévision. Je pense que les gens ne sont pas prêts pour ça.

Mais si vous avez du courage et que vous êtes un peu intelligent et ouvert d’esprit, juste visionnez-le en laissant vos “certitudes” de côté ! ;)

A lire aussi : l’humble avis d’une femme (que j’ai trouvé très intéressant) sur The Red Pill.

Cyprineman

Écrivain scandaleux, prof de Game et expert en relations hommes/femmes. "Coach en séduction", ça n'existe pas. Ou alors, montrez-moi un diplôme. Je ne vends pas de méthode spécifique, parce que ça reviendrait à fermer les autres portes : je m'intéresse à tout ce qui fonctionne. J'aime faire des essais, des expériences et y aller au culot. J'adore également mettre les pieds dans le plat. Ne comptez pas sur moi pour vous dire ce que vous voulez entendre : je préfère dire les choses comme elles sont (selon mon expérience) mais je dois vous prévenir que, parfois, la vérité dérange. En d'autres mots : je ne fais pas dans le politiquement correct pour vous prendre pour des cons et vous prendre aussi vos sous par la même occasion. J'espère que vous apprécierez ! Mes valeurs sont : l'honnêteté, le respect et la sincérité. Mon but est de prendre mon pied sans me prendre la tête. Mes produits se veulent complets, exhaustifs et efficaces tout de suite. Si vous voulez améliorer votre compréhension et vos relations avec le sexe opposé, je vous propose une gamme de produits payants variés complémentaires des nombreux produits gratuits : si vous êtes intéressé(e), rendez-vous dans la rubrique "mes travaux" dans la barre de droite. Avec ça, vous saurez tout sur le Game (le jeu de la séduction et de la drague) !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*