Les besoins de l’Homme : comment les comprendre et s’en servir ?

Quels sont les besoins de l’Homme (et les besoins de la femme aussi bien sûr lol) ? Les besoins de l’être humain ?

homme besoins

On va ici bien sûr parler des besoins fondamentaux de Maslow mais j’aimerais parler des besoins psychologiques de l’homme (et de la femme). C’est parti pour cette classification des besoins fondamentaux !

Nous avons vu dans le précédent article comment changer sa vie pour atteindre ce qui est important pour vous.

Alors, pour déterminer ce qui est important pour vous, on a vu vos valeurs et vos croyances déjà. Maintenant, on va voir vos besoins.

Ca va vous aider à comprendre pourquoi vous faites ça, pourquoi les autres font ça et même comment les manipuler en fonction de leurs valeurs, croyances et besoins.

Quand les gens agissent, passent à l’action, c’est pour nourrir un ou plusieurs de ces besoins. Je sais, c’est pragmatique et cynique, mais c’est comme ça.

Y’a une hiérarchie, bien sûr, comme pour les valeurs. Moins un besoin est nourri, plus il a tendance à être haut dans la hiérarchie d’une personne mais, globalement, tout le monde a tous les besoins, ils sont entremêlés, juste ils ont une importance différente en fonction des personnes.

 

Besoin de l’homme #1 : la sécurité

Le besoin de stabilité, de certitude, que tout se passe comme prévu, que le futur soit comme le passé.

L’homme aime bien son confort, que les choses soient familières, etc.

Le besoin de sécurité

L’être humain, généralement, aime avoir le contrôle (ce qui est différent de la maîtrise qui est un mélange de contrôle et de lâcher prise). Être dans le contrôle c’est être en mode « que tout se passe comme je veux ».

Un mec qui a un gros besoin de sécurité est capable de partir pendant 10 ans au même endroit en vacances, de prendre toujours la même chose au restau, d’écouter toujours les mêmes musiques, de ne parler qu’aux gens qu’il connait dans une soirée, d’éviter ce qui est nouveau et incertain, etc.

Le besoin de sécurité se comprend parce que la nouveauté représente un risque : soit c’est la possibilité d’une vie meilleure , soit d’une vie moins bien.

Le besoin de sécurité consiste en mettre en place des comportements qui nous assurent d’avoir la vie qu’on a aujourd’hui au moins. Mais, pour cela, il faut être content de ce qu’on a.

Dans le monde du développement personnel, on le néglige un peu, ce besoin, on nous incite beaucoup à sortir de notre zone de confort… mais je respecte les gens qui ont un fort besoin de sécurité car, parfois, à force de prendre des risques, on détruit sa vie.

Faut pas être extrême, faut un équilibre.

Après, quand on ne va pas aller aborder une personne, donc qu’on ne va pas vers l’inconnue, il n’y a pas grand-chose à perdre factuellement. Et beaucoup à gagner.

Mais question est, en séduction, avez-vous besoin dans votre vie de mettre toujours autant de valeur sur ce besoin-là ?

Les limites

La limite de ce besoin de sécurité c’est qu’on a beau mettre des murailles, on ne sera jamais 100% sécurisé. Plus on se protège, plus on a peur.

Une autre limite c’est la routine. Les femmes détestent la routine dans un couple, sauf si elles ont-elles-même un gros besoin de sécurité.

Avant de continuer, je tiens à dire que l’on peut avoir besoin de sécurité dans un domaine et pas une autre. Par exemple, on a besoin de nouveauté dans les rencontres mais dans du tout dans les plats que l’on prend au restaurant.

 

Besoin #2 : la nouveauté

Alors, le besoin de nouveauté c’est le besoin de changer régulièrement, d’essayer de nouvelles choses, etc. C’est avoir le besoin que ça soit différent, de prendre des risques.

Les gens qui ont un gros besoin de nouveauté ressentent toujours l’envie de vivre quelque chose de stimulant, que ce soit une aventure, d’accomplir quelque chose, etc.

Ils ont besoin de stimulation, de découvrir, d’aventure, d’être surpris par leur meuf, etc.

Le problème des gens qui ont trop le besoin de nouveauté c’est qu’ils n’arrivent pas à s’investir à long-terme dans une relation ou dans un travail.

En soit c’est génial d’avoir ce moteur mais il ne faut pas le laisser saboter nos relations.

En gros, ne pas fuir au moindre signe de lassitude si on sait qu’on a ce profil-là !

L’idée c’est de se connaître et de savoir si on veut quitter sa meuf (ou coucher ailleurs) alors qu’on est super heureux et donc se saboter ou si vraiment la relation ne nous plaît pas.Parfois, y’a des gens qui trompent leur copine alors que c’est moins bien ailleurs ou que l’autre fille ne leur plaît pas vraiment et font donc baisser leur estime d’eux-mêmes.

 

Besoin #3 : le besoin de liberté

Le sentiment de liberté dont cette catégorie a besoin c’est d’être libre de faire ce qu’on veut, d’aller où on veut, de penser comme on veut, etc.

Bref, le besoin de liberté c’est vouloir se sentir libre. Sans pression exercée sur soi, sans personne qui contrôle notre vie, libre d’expérimenter de nouvelles choses, etc.

Malheureusement, c’est un besoin très souvent basé sur une illusion dans le sens où on est très souvent sous l’emprise de quelque chose.

Ne serait-ce que sous l’emprise des limites de son propre corps.

Mais aussi parce qu’on est souvent conditionnés par nos parents, par la télé, par les films, etc.

Et puis la vie c’est aussi se lier aux autres. Or, est-on libre quand on est amoureux, par exemple ?

Les personnes qui ont trop besoin de liberté se heurtent souvent au problème suivant : ils aiment une personne avec qui ils sont mais ne s’engagent pas de peur de perdre leur liberté et donc sabotent leurs relations.

Comment amener une personne qui a ce besoin à faire ce que l’on veut ? En lui disant toujours qu’elle est libre. Ou lui dire « comme tu veux » pour qu’elle aie l’impression toujours que l’idée vient d’elle.

Tiens, par exemple, vous êtes libre de télécharger un guide gratuit de séduction en cliquant ici ! ;)

L’idée c’est que si coucher ailleurs qu’avec sa copine vous rend heureux c’est une chose mais si vous le faites pour combler un besoin obsessionnel, c’est nul…

 

Besoin #4 : le pouvoir

Les gens qui ont ce besoin de pouvoir veulent souvent sentir qu’ils ont un rôle à jouer, qu’ils sont importants… Qu’ils ont du pouvoir sur des gens, dans une entreprise ou dans la société dans laquelle ils vivent.

Ça peut être aussi le besoin de contrôle, de contrôler des choses par rapport aux autres.

Il y a des gens qui veulent avoir de l’argent juste pour avoir plus de pouvoir.

La limite de ce besoin c’est qu’il y a toujours des gens qui ont du pouvoir sur nous…

Même le président est soumis à des lobbies et ne peut gouverner vraiment comme il le veut.

 

Besoin #5 : le besoin de reconnaissance

Le besoin de reconnaissance, c’est le besoin de sentir qu’on existe dans les yeux de quelqu’un d’autre.

Le besoin de reconnaissance

C’est un besoin qui peut parfois avoir du mal à être satisfait selon ce qu’on a vécu dans notre enfance et les blessures qu’on a eues. Par exemple, si on a grandi en mode « Je n’ai pas de valeur et je veux l’attention des autres ».

Encore une fois, je ne juge pas les besoins humain. On l’a tous à des degrés différents, ce besoin. D’ailleurs, chez moi, il est très élevé je pense…

C’est pour ça que j’ai 10000 abonnés sur Youtube ou que j’ai couché avec plus de 300 femmes, sans doute. J’ai eu beaucoup ce manque quand j’étais plus jeune, de plaire aux femmes.

D’ailleurs, ce besoin peut être une force, un moteur. Si vous vous engagez publiquement à faire quelque chose ou à devenir quelqu’un, par exemple, ça va vous forcer à vous bouger !

Vous allez vous motiver à réussir non pas pour la réussite mais pour être cohérent et que les gens voient que vous avez réussi.

Si vous avez ce profil, engagez-vous publiquement à faire quelque chose qui vous tient à cœur, ça devrait vous aider. Perso, je partageais des articles de séduction au début sur FB et ça m’obligeait à me dépasser en soirée sinon j’aurais été ridicule ^^

Sortir avec des wingmen qui vous regardent réussir aussi, ça peut vous motiver !

Les limites de ce besoin

Les limites de ce besoin c’est que, parfois on veut de l’attention et on passe en mode victime pour l’avoir. On râle, on se plaint, etc. Des fois, même, on se rend inconsciemment malade pour avoir de l’attention. Comme quand maman venait s’occuper de nous quand on pleurait dans notre berceau.

Ou alors, on fait tout pour avoir un diplôme dont on se fout au fond mais juste pour avoir la reconnaissance de nos parents ou un sentiment d’importance relatif dans la société.

La limite c’est qu’on ne vit pas sa vie si on cherche la reconnaissance des autres, on vit pour eux !

En plus, souvent, c’est un tonneau percé ce besoin de reconnaissance, ce n’est jamais assez. Y’a des gens qui cherchent la reconnaissance de certaines personnes, de leur père par exemple, toute leur vie. D’autres veulent que beaucoup de personnes les reconnaissent et font tout pour être une star !!

Mais il y a toujours quelqu’un qui nous dénigre. Même les meilleures idées du monde, aujourd’hui adoptées par tous, ben, au début y’a 50% des gens qui s’en foutent ou qui trouvent c’est de la merde…

Même les artistes cultes aujourd’hui ont été souvent dénigrés par des gens à leur époque.

Ne vous privez pas de vivre du rejet pour un besoin de reconnaissance. Osez vous tromper, mal faire, l’échec, et persévérez en vous en fichant de ce que les autres vont penser ou dire ! Devenez une machine de détermination !

Ne vivez pas la vie que les autres veulent que vous viviez, mais la vie qui vous inspire. Pas le rêve dicté par Hollywood, mais ce qui est vraiment important pour vous…

 

Besoin #6 : le besoin de connexion

Le besoin de connexion, c’est le besoin d’être connecté aux autres. Le besoin d’être en relation. L’envie de s’intéresser aux autres et que les autres s’intéressent à nous…

On veut faire partie d’une communauté et c’est un besoin ancestral : avant, on vivait en tribus.

Aujourd’hui, on s’inscrit sur FB, Insta, sur des forums, etc. Tout ça pour combler ce besoin !

Dans la communauté de la séduction, je vous conseille de vous inscrire sur un LAIR pour vous connecter à d’autres mecs dans le même délire.

Mon groupe FB est « La communauté de la cyprine ».  Vous y rencontrerez pas mal d’autres séducteurs et des gens qui s’intéressent à la séduction.

Puissiez-vous vous motiver mutuellement !!!

 

Besoin #7 : se voir évoluer

Le besoin de se voir évoluer, c’est d’observer de jour en jour ou d’année en année comment on a grandi.

Ce qu’on a appris, les domaines dans lesquels on a progressé, les nouvelles compétences qu’on a développées, etc.

Ce qui est bien c’est que le besoin de croissance nous pousse à agir. Malgré la douleur, l’inconfort, les difficultés, les conflits….

A la fin de l’année, on veut sentir qu’on a progressé par rapport à l’année dernière…

A noter que ce qui compte ce n’est pas ce que vous dites mais ce que la vie démontre de vous. Si vous dites que vous voulez progresser en séduction par exemple mais que vous ne faites rien ou presque concrètement, bah, faut pas vous étonner… !

 

Besoin #8 : réaliser sa mission

Le besoin de réaliser sa mission c’est le besoin de contribuer à autrui, de donner, le besoin de sentir qu’on contribue à quelque chose de plus grand que nous, de se sentir utile, etc.

C’est pourquoi beaucoup de personnes rejoignent un club, un groupe, la communauté de la séduction, etc.

L’humain a besoin de sentir que la vie a un sens au-delà de sa propre vie. On a besoin de contribuer à plus grand que nous dès lors que ça nous touche.

Trouver sa mission de vie, c’est donner un sens à sa vie et donc ça pousse à la transformer.

Chez moi, gagner de l’argent grâce à mon site, par exemple, me permet de ne pas osciller émotionnellement en mode « ça va être juste en cette fin de mois » et pouvoir réaliser ma mission de vie grâce à cette stabilité et pouvoir me concentrer sur l’essentiel : comment toucher plus de personnes avec mon message ? Comment éradiquer la misère sexuelle ?

C’est important d’inspirer et de servir les autres.

Ca donne un sens à la vie de lui donner un sens. (Cette phrase est plus profonde que ce dont elle a l’air ^^)

 

Besoin #9 : besoin de se sentir relié à plus grand

Le besoin de se sentir relié à plus grand c’est le besoin de se sentir relié à la vie, à l’univers, à un Dieu, au Karma, à la science, etc.

Le fait de croire en quelque chose peut changer sa vie.

Que le dieu du Game soit avec vous ! ;)

 

Besoins #10 : sexe et affection

Le sexe et l’affection sont deux revers d’une même médaille.

Je pense qu’un homme a besoin de bons sexe bien bestial mais aussi d’avoir des sources d’affection venant de femmes dans sa vie.

Si un homme n’a que du sexe mais pas d’affection, difficile d’être heureux.

S’il n’a que de l’affection mais pas de sexe, y’a un déséquilibre aussi.

Je développe toute cette théorie des besoins de sexe et d’affection dans La vérité (qui dérange) sur les relations hommes/femmes !

 

Bonus : la pyramide de Maslow

On ne peut pas faire un article sur les besoins de l’être humain sans évoquer la pyramide des besoins de Maslow.

pyramide de maslow

Selon Maslow, les motivations d’une personne résultent de l’insatisfaction de certains de ses besoins.

Les travaux de Maslow (qui datent quand même de 1954 mais bon) permettent de classer les besoins humains par ordre d’importance en 5 niveaux. Ce classement correspond à l’ordre dans lequel ils apparaissent à l’individu. La satisfaction des besoins d’un niveau permet l’accomplissement des besoins du niveau suivant.

L’idée est que l’on ne peut agir sur les motivations “supérieures” (hiérarchie des besoins) d’une personne qu’à la condition expresse que ses motivations primaires (besoins physiologiques et de sécurité) soient satisfaites.

Les besoins physiologiques fondamentaux et de sécurité (besoins primaires, besoins vitaux) sont des besoins directement liés à la survie de l’individu ou de l’espèce Ce sont des besoins concrets comme manger, boire, se vêtir, se reproduire, dormir…

Les besoins secondaires sont les besoins sociaux et sociétaux.

Notons que le besoin de la sexualité se situe quand même à la base de pyramide : difficile donc se s’épanouir sans cela !

 

Comprenez vos besoins

les besoins de l'homme

Ah et ne soyez pas victime de vos besoins mais mettez vos besoins au service de vos objectifs !

En gros, comprenez vos besoins.

Faites votre top 3 des besoins dans les commentaires puis demandez-vous comment vous allez vous sentir plus (selon votre top 3 des besoins) en apprenant la séduction ?

En gros, réfléchissez à comment la séduction peut vous aider à gagner en liberté (avoir le choix sexuellement, par exemple) ou à nourrir votre besoin de reconnaissance dans les yeux d’une fille ou à satisfaire votre besoin de nouveauté (séduire plein de filles)…

Comme d’hab les gens qui font pas l’exercice ou qui le font à 5% n’auront pas les résultats qu’ils veulent dans la vie. Je vous attends donc dans les commentaires !

Si vous faites des choses qui vous font du mal dans la vie, essayez de voir quels besoins elles comblent (on est toujours “égoïste” d’une certaine façon)… et tentez de combler vos besoins qui se cachent derrière autrement pour vous débarrasser de mauvaises habitudes !

Un mec qui sabote toutes ses relations par besoin de nouveauté, par exemple, devrait peut-être garder la même nana mais ajouter de la nouveauté autrement dans sa vie, par exemple en pratiquant un nouveau sport.

 

Manipuler une personne grâce à ses besoins

Ici, on va faire un peu de magie noire. En gros, comment vous pouvez manipuler les filles une fois que vous avez identifié leurs besoins ?

comment manipuler une femme

Influencer une personne par ses besoins

Déjà, une fois que vous connaissez les besoins qu’une personne souhaite combler (inconsciemment), ça devrait changer votre façon de communiquer avec elle.

Faites-lui entendre « je vais nourrir tes besoins ». Parlez-lui en fonction de ses besoins, dans un langage qu’elle comprend ainsi. Si une fille a un fort besoin de liberté, rappelez-lui qu’elle est libre de s’en aller à tout moment si elle le souhaite. Paradoxalement, ça risque de la lier plus à vous !

Identifiez les besoins de la fille et vous pourrez lui faire faire à peu près ce que vous voulez en les titillant. Ca va la challenger !

Elle va pas forcément apprécier au début mais il y  a fort à parier qu’elle passera à l’action dans le sens que vous souhaitez !

Pour reconnaître les besoins de la fille, faites attentions aux mots qu’elle choisit quand elle s’exprime, à ce que sa vie montre d’elle, à ses actions, aux genre de choses qui semblent l’attirer chez un mec (pouvoir (position sociale/argent), célébrité (reconnaissance), muscles (sécurité/argent), liberté sexuelle, etc.)

Si elle a besoin de reconnaissance, vous pouvez lui donner/enlever votre validation.

Si une fille a un besoin de liberté, appuyez dessus et demandez-lui si elle est soumise à la pression sociale ou si elle va coucher avec vous le premier soir (par exemple)…

Parlez son langage en fonction de ses besoins !!!

Manipuler une personne par son identité

Vous pouvez aussi avoir des résultats de dingue en titillant une fille sur son identité. Par exemple « Est-ce que tu as l’impression d’être la femme que tu dis, une femme libre, quand tu annules le rendez-vous par peur ? »

C’est pour ça aussi qu’il n’y a pas une seule recette pour séduire TOUTES les filles ! Tous les gens n’ont pas la même histoire, pas la même génétique, pas les mêmes sensibilités, etc. La psychologie humaine est bien trop complexe et il faut et faudra toujours calibrer, s’adapter !

Le mieux étant d’avoir plein de cordes à votre arc de séducteur (connaître plein de techniques).

A lire aussi : Communication, séduction et manipulation (inclus : la dark seduction)

 

Votre coach en séduction et développement personnel,

Fabrice Julien

Comment coucher avec une fille en 7 jours ?

Recevez gratuitement ce guide de séduction : dites-moi simplement à quelle adresse je dois vous envoyer votre formation offerte !

Adresse e-mail non valide
Je respecte votre vie privée, votre adresse e-mail ne sera jamais partagée ni vendue. Pas de spam !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *