Les limites du game et pièges de séducteur

les limites du game

Les limites du game et pièges de séducteur.

les pieges du seducteur

A lire aussi : Quel est votre piège à filles ?

 

Les limites du game et pièges de séducteurs

Il y a plusieurs limites au game, que j’ai notées au fur et à mesure de mon parcours dans le game.

Le game enseigne comment coucher, pas comment être un bon amant

La première limite à laquelle je me suis confronté, c’est que le game vous enseigne à coucher avec des filles, mais pas comment bien leur faire l’amour, comment leur donner beaucoup de plaisir au lit.

La sexualité, c’est une discipline un peu à côté du game.

Les coachs en sexualité ne sont pas forcément des coachs en séduction. Moi je coache en sexualité ET en séduction, mais ça ne va pas toujours ensemble, c’est-à-dire qu’il y a beaucoup d’hommes qui utilisent le game pour baiser des meufs et puis qui s’en battent les couilles une fois qu’ils les ont baisées, bien ou mal, (en mode « je mets juste ma bite et puis c’est tout »), ce qui n’est pas forcément une très bonne chose.

A lire aussi : Comment faire jouir une femme ?

Le game n’enseigne pas vraiment comment réussir sa relation de couple

La deuxième limite du game, c’est la relation. J’ai eu des relations par ci par là quand j’ai commencé à coucher avec beaucoup de femmes, mais avant d’avoir des relations sérieuses, je me rends compte qu’en fait j’étais nul dans ce domaine, nul dans mon comportement en couple. C’est une discipline qui a sa place dans le prolongement du game : apprendre à gérer sa relation, à être heureux et à  rendre une femme heureuse elle aussi, apprendre à construire, à avancer.

Etre en relation et séduire pour attirer et baiser, qui est la base du game, sont deux choses très différentes. Tout comme baiser et bien baiser.

A lire aussi : Comment redonner du PEPS à sa relation et sauver son couple

Certains hommes ont des problèmes plus profonds que leur incapacité à séduire

Je voudrais aussi parler du fait que parfois, le problème n’est pas le game lui-même, car il y a des problèmes plus profonds chez certains mecs. J’ai des clients qui connaissent toute la théorie, qui savent reconnaître les situations, et pourtant ça ne marche pas.

Pourquoi ? Souvent, parce qu’ils ont des problèmes de type trauma très profonds qui font que, même s’ils ont tout pour réussir, ils vont s’auto-saboter, se bloquer au dernier moment. Ou bien ils vont avoir des réactions inadaptées. Ce n’est pas le game qui va les résoudre, mais plutôt le développement personnel, et si besoin, une thérapie avec un professionnel.

Je prends l’exemple de celui qui va draguer une fille dans la rue, qui va l’emmener chez lui, la faire assoir sur une chaise en face de lui. Ils vont parler de loin, et il va s’étonner que la fille ne couche pas avec lui et se lasse puis s’en aille, parce qu’il n’a pris aucune initiative. Il sait pourtant ce qu’il faut faire, il a fait le plus dur du travail en l’emmenant chez lui, mais il ne tente rien. C’est de l’auto-sabotage. Pour lui, le problème n’est pas dans le game, il souffre peut-être  d’anxiété sexuelle, et pour celui auquel je pense, son problème est dans la peur de réussir. C’est un gros souci pour lui, c’est du développement personnel ou une thérapie sur un ancien trauma qui peut le délivrer.

D’autres clients ont eu des problèmes dans leur enfance, liés notamment à une première expérience où ils ont été maltraités. Quand ils attirent des meufs, ils ont toujours une excuse pour justifier que ça ne va pas quand même. Le problème est donc parfois plus profond que le game, d’autres choses sont à remettre en question.

La plupart du temps, les mecs que je coache ont juste ce genre de blocages, et après ça se décoince même parfois très facilement – je ne veux pas vous faire peur non plus…-.

Celui qui a ce type de problème, il pourrait avoir un niveau de game moitié moins bon, il aurait des résultats. Il lui faut alors consulter ou travailler sur le problème qui le bloque vraiment, car dans ce cas le game vaut 20% et le vrai problème vaut 80%.

Votre vide intérieur ne sera pas comblé par une femme

Vous comprenez que la solution ne viendra pas de la femme. Vous êtes peut-être malheureux, vous ressentez un vide, mais ce n’est pas parce que vous allez coucher avec une fille, ou que vous serez en couple, que cette fille va être la solution. La solution, elle est en vous, et la fille c’est la cerise sur le gâteau.

Si vous êtes dans la rancœur avec les filles en général, si vous avez l’impression que dès que vous aurez une fille différente vous allez pouvoir enfin être heureux, je vous dis que non, ça ne marche pas comme ça. Déjà si vous pensez de cette façon, vous aurez du mal à en attirer des saines. Il faut d’abord travailler sur soi-même, car attendre passivement de trouver la fille qui vous rendra la vie heureuse, ça ne marche pas.

Le vocabulaire du game peut ressembler à une secte

Les limites du game, c’est aussi parfois pour ceux qui rentrent dans le game, qui en apprennent tout le vocabulaire – et ça ressemble à une putain de secte ! – et qui, du coup, s’éloignent de leurs amis qui sont hors game, qui restent avec leur wingman et s’éloignent de leurs anciennes relations. Il est préférable d’avoir les deux (vie de game et vie hors game), et de ne pas vivre son game comme une secte.

Ceux qui se dépersonnalisent

Une autre limite du game, c’est pour ceux qui le vivent comme une dépersonnalisation et comme de la manipulation. Ils perdent en congruence, ils ne sont plus alignés avec ce qu’ils sont vraiment, ils sont juste en train d’imiter le coach, alors qu’en fait le game est là pour vous donner les outils. Quand je fais des démo, je vous montre comment je fais moi, mais ce n’est pas la seule façon pour que ça marche, c’est juste mon application personnelle. Je donne les concepts, et les personnes doivent se les approprier.

Des difficultés peuvent venir si vous commencez à mentir, à ne pas être vous-même, à être vraiment dans la manipulation. Vous allez vous attirer des gens qui ne vous correspondent pas puisque vous n’aurez pas été vous-même en les approchant. Si c’est pour un coup d’un soir juste pour coucher, pour entrer dans le cercle vertueux du succès, d’accord, je ne dis pas que ça ne peut pas marcher, mais si vous voulez bâtir une relation à long-terme en étant sincère, il vaut mieux être authentique. Je ne dis pas « Soyez vous-même et ça va marcher », ce sont des conseils à la con bien-pensants, mais « Soyez la meilleurs version de vous-même ».

A lire aussi : Faut-il être soi-même en séduction ?

Par cet article un peu négatif (qui va plomber mon business.. mais tant pis, je vous dois la sincérité), je voulais vous avertir de certaines erreurs, mais Dieu sait que le game peut donner des résultats extraordinaires. Il y a des choses à éviter et des compléments à apporter à son game : le game est une branche du développement personnel, il faut le voir comme ça.

 

Vidéo Youtube : Les limites du game et les pièges de séducteurs

Votre coach en séduction,
Fabrice JULIEN
Comment coucher avec une fille en 7 jours ?

Recevez gratuitement ce guide de séduction : dites-moi simplement à quelle adresse je dois vous envoyer votre formation offerte !

Adresse e-mail non valide
Je respecte votre vie privée, votre adresse e-mail ne sera jamais partagée ni vendue. Pas de spam !

1 commentaire pour “Les limites du game et pièges de séducteur”

  1. Yo, totalement d’accord avec toi sur cet article ! Avant de chercher à séduire, il faut d’abord penser à combler ses failles personnelles !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *