Peur d’aborder une fille : comment avoir moins peur de draguer ?

peur d aborder

La peur vous concerne forcément. Dans le cas contraire, cela voudrait dire que vous n’êtes pas un être humain. Dans cet article, nous allons parler de comment transformer la peur en pouvoir et avancer vers ce qui est important pour vous. Nous allons parler en particulier ici de la peur d’aborder une fille. Alors, comment avoir moins peur de draguer ? Comment avoir moins peur d’approcher une femme ? Comment avoir moins le trac de la rencontre ?

Mon but est, qu’à la fin de cet article, vous ne soyez plus arrêté par la peur. Mais, entendons-nous bien, c’est normal d’avoir peur… n’ayez pas le fantasme d’un jour éradiquer la totalité de vos peurs ! L’idée ici c’est d’arriver à bien aborder une femme malgré la peur.

peur d aborder une fille

A lire aussi : Peur du rejet : comment vaincre la peur de ne pas plaire en séduction ?

 

La peur d’aborder une fille a un sens

Tout d’abord, vous devez bien comprendre que votre peur à un sens. La peur a pour but de vous protéger, de vous éviter de mourir, de souffrir, etc.

Les peurs les plus courantes : peur de l’inconnu (les gens qui disent « j’adore les surprises » n’adorent généralement que les BONNES surprises), peur de perdre le contrôle, peur de souffrir, peur que d’autres souffrent (parce que souvent vous souffrez quand les autres souffrent), peur de mourir, peur de parler en public, peur d’aborder un ou une inconnue, la peur de ne pas être à la hauteur…

Comprenez que l’on aurait plus de problèmes à ne pas avoir de peur qu’à avoir peur parfois. Je préfère qu’un voyant rouge s’allume sur ma voiture en cas de danger plutôt que de désactiver tous les voyants rouge et de ne pas avoir d’alerte quand je suis en danger. Je préfère le savoir s’il y a quelque chose à ajuster. La peur est votre voyant rouge.

La vie fait mourir ce qui n’a pas de sens. La peur qui s’exprime via la partie animale en nous a donc un sens. Elle fait sécréter de l’adrénaline qui permet de fuir ou combattre un ours, par exemple. Faut pas chercher à éradiquer la peur. Avoir peur, ça peut être utile. Mais, en séduction, elle n’est pas si utile.

La peur est inconfortable

Le problème, dans notre société, c’est qu’on veut supprimer ce qui est inconfortable. La peur donne des sensations inconfortables (mâchoire serrée, mal à la nuque, dos tendu, mains moites, muscles contractés, ventre contracté, boule dans la gorge, jambes tendues, chaud, froid, confusion mentale, etc.)

Mais vivre des expériences sexuelles formidables, créer des relations avec le sexe opposé, vivre vos rêves, tout cela peut faire peur. Et vouloir supprimer un certain inconfort, supprime aussi beaucoup de possibilités.

Il faut donc accepter d’avoir peur car la peur, même si elle est inconfortable, peut être utile. Ce qu’il faut c’est parvenir à sortir de notre zone de confort pour vivre la vie de nos rêves malgré la peur.

La peur d’aborder une fille, par exemple, avait un sens mais n’en a plus beaucoup aujourd’hui…

Nous sommes programmés pour avoir peur

Nous sommes programmés pour avoir peur d’aborder une inconnue car, dans des temps anciens, si on abordait une fille d’une autre tribu, une meuf qui appartenait à un guerrier jaloux, ou une femme réservée à un chef, on pouvait se faire tuer à coups de pierres pour ça. Sans procès, sans rien, hop, un gros coup sur la tête. Aujourd’hui, nous sommes protégés par des lois mais cette programmation est restée en nous. Toujours dans le but de nous protéger.

A lire d’urgence : Evopsy et séduction

Je rajouterais ici que la société pousse les hommes à avoir peur des femmes en les culpabilisant. Par exemple, dans les médias, on diabolise l’homme qui a du désir sexuel pour une femme en le faisant passer pour un gros porc.

Maintenant, on vit même parfois avec la peur de prendre une amende pour outrage sexiste pour avoir osé draguer une fille dans la rue. C’est n’importe quoi !

Votre peur est normale mais est contreproductive.

La peur de ne pas savoir quoi dire

Il y a aussi la peur de ne pas savoir quoi dire qui bloque pas mal de mecs que je reçois en coaching. Pour cela, je vous propose des openers en cas de sèche.

Un opener c’est une réplique que l’on peut sortir par défaut pour aborder une fille. C’est toujours mieux de faire du contextuel (ou situationnel) c’est-à-dire d’aborder une fille avec quelque chose en rapport avec le contexte ou la situation. Mais quand on ne peut pas, on peut sortir des phrases toutes prêtes. Ca dépanne bien.

A lire aussi : 3 phrases d’approche qui marchent à chaque fois

L’idée c’est de travailler votre rapport à la peur. Abordez malgré la peur.

J’espère que vous avez mieux compris que c’est OK d’avoir peur. Que c’est normal d’avoir peur.

peur d aborder une femme

 

Les différentes sources de la peur de draguer (psychologie de la peur)

Il existe différentes formes de peur. Et chaque peur a une cause différente. Nous allons voir ici les formes de peur liées à la peur d’aborder une fille.

On perçoit plus d’inconvénients que d’opportunités

La première source de peur dont j’ai envie de parler ici c’est la conception erronée de la réalité.

Par exemple, si vous pensez que vous allez plus souffrir que d’avoir de plaisir en prenant le risque d’aborder une fille.

Je connais plein de mecs qui ont du plaisir à juste aborder même s’ils ne prennent pas de numéros.

De plus, chaque NON venant d’une fille rapproche d’un OUI, donc au final on peut avoir BEAUCOUP de plaisir grâce au fait qu’on a pris des râteaux avant (surtout si on joue sur les grands nombres).

Vous ne pouvez pas avoir peur de vous prendre un râteau par une nana si vous êtes sûr qu’une autre femme, encore mieux qu’elle, va vous dire oui plus tard.

Parce qu’en se prenant un vent sur le moment, on a une perception juste incomplète de la réalité. Le mieux c’est d’arriver à voir ce que vous ne  voyez pas. A voir les choses de manière globale, avec du recul.

OK, vous prenez un râteau, mais vous engrangez aussi de l’expérience. Et c’est grâce à cette expérience que vous allez trouver une femme, belle, intelligente, et qui sera faite pour vous.

Peur de ce qu’on va imaginer

En tant qu’êtres humains, nous avons un super cerveau. Cela permet de réaliser des choses extraordinaires mais cela crée aussi d’autres problèmes.

Un chat, par exemple, n’est pas capable d’avoir peur de ne plus avoir de croquettes dans 5 ans.

En tant qu’êtres humains, on peut voyager dans notre tête. On sort de l’instant présent en voyageant dans le futur, dans le passé, etc. Et même, on peut imaginer des choses qui ont peu de chances de se produire dans la réalité.

Vous pouvez avoir peur de vous mettre en couple, de tomber amoureux, et de souffrir à l’heure de la rupture alors que vous êtes, sur le moment, seul dans votre canapé, sans aucun rendez-vous en vue.

Y’a même des gens qui ont peur de ce qui aurait pu se passer. Genre : ça s’est bien passé avec cette fille mais elle aurait pu leur mettre un râteau…

Il faut se recentrer sur le moment présent et la réalité. Quand vous avez peur d’aborder une fille, avez-vous peur de qu’il va réellement se passer (souvent rien de bien méchant) ou de qu’il pourrait se passer ?

De plus, vous vous représentez peut-être les femmes d’une mauvaise façon. La plupart ne sont pas méchantes ou inaccessibles. Si vous les abordez courtoisement, elles ne seront pas mauvaises.

En gros, on peut avoir peur non pas de ce qu’il se passe mais de ce qu’il pourrait se passer, de ce qui aurait pu se passer, de comment on perçoit ce qu’il se passe, de comment on se représente les choses, etc.

La peur d’aborder une femme parce qu’on est timide

Comment oser aborder une fille quand on est timide ?

Beaucoup de timides disent « j’en ai marre de me minimiser ».

En fait, les problèmes avec les personnes qui se disent timides c’est qu’elles créent un cercle vicieux qui se renforce parce qu’elles mettent leur attention sur les fois où elles n’ont pas osé faire quelque chose.

En gros, on a la croyance que l’on est timide alors qu’on a, en fait, juste des comportements timides.

Pour vous en sortir, regardez les fois où dans votre vie vous avez fait preuve de courage et renforcez ainsi la croyance « je suis un mec qui ose ».

Le désir excessif

La peur d’aborder une femme peut aussi venir d’un désir excessif.

Cela peut être le reflet d’un désir excessif de prendre toute la place, d’être le centre de l’attention, d’être confiant et puissant par rapport aux autres.

Quand vous avez peur d’être jugé, critiqué et condamné pour oser aborder une femme, le présupposé c’est que les gens vont s’arrêter pour vous regarder et vous juger.

La plupart des gens n’en ont rien à foutre de vous. Faut bien vous le mettre dans la tête.

A la hauteur de la peur d’être inexistant, il y a donc le désir excessif d’être surexistant. Vous avez peut-être un désir excessif d’attention et ce serait bien d’en prendre conscience.

Diminuez votre désir que tout le monde vous apprécie ou vous reconnaisse. La peur est là pour vous dire de casser cette addiction à être le centre d’attention.

Le fantasme du courage

Il y a des gens qui ne sont pas extrêmement confiants ni charismatiques mais qui vont arriver à faire socialement ce que vous n’arrivez pas à faire : aborder une fille et prendre son numéro.

Ne vous comparez pas avec un fantasme de courage : passer à l’action malgré la peur.

Vous n’avez pas besoin d’être à l’aise comme votre fantasme Ryan Gosling quand vous abordez une fille.

Relativement à vous, je le fais avec fluidité et peut-être pas autant d’impact que dans un film mais au moins ça fonctionne dans la vraie vie.

Ne vous mettez pas une pression de ouf de ne pas aborder « parfaitement ». La perfection n’est que votre fantasme. Ne vous laissez pas paralyser par la peur de ne pas faire parfaitement. Bon, bien sûr, arriver en tremblant, en bégayant et en suant n’est pas l’idéal, ne me faites pas dire ce que je n’ai pas dit, mais le perfectionnisme est aussi un défaut.

Le fantasme de l’unique

Si c’est pas cette fille-là, ce sera une autre.

Il n’existe pas une seule fille sur Terre. Donc si vous abordez cette fille et que ça ne marche pas… bah, au moins, vous aurez essayé.

Déjà, essayer vous donne quelques chances de réussir tandis que ne pas essayer vous en donne zéro.

Vous avez peur si vous pensez que c’est l’occasion unique de votre vie mais, en vérité, il y en aura d’autres si vous le décidez.

La peur peut aussi venir d’une attente irréaliste que vous auriez par rapport à la vie. Par exemple, ne jamais prendre de râteau ou réussir du premier coup avec chaque fille.

Vous n’êtes pas un surhomme, et moi non plus. Alors allez-y et réussissez humblement !

Mais, par contre, agissez ! Je vois trop de mecs qui n’abordent pas une fille en se disant qu’ils l’aborderont plus tard… et plus tard devient jamais.

Abordez une fille quand vous en avez l’occasion, si ça se trouve, vous ne le recroiserez jamais !

Le fantasme que ça ne se fasse pas

La peur d’aborder une femme peut aussi venir de croyances limitantes. « Ça ne se fait pas » d’aborder des filles.

Déjà, sachez qu’il y a plein de femmes qui sont heureuses de se faire aborder, qu’elles soient intéressées par vous ou non. Ca leur fait du bien, ça leur met le sourire.

Ensuite, sachez que très peu de femmes réagissent mal quand on les aborde. Oui, il y a des nanas qui vont vous ignorer royalement ou qui vont être agressives mais ça reste quand même assez rare comme comportement.

Quant au fantasme que tout le monde va vous regarder en se disant « c’est qui ce malpoli ? » ou « ah le gros nul, il a pris un râteau » vous savez ce que j’en pense. La plupart des gens sont autocentrés et n’en ont rien à foutre des autres. Du coup c’est vraiment présomptueux de penser comme ça !

Et puis, il y a aussi des gens qui vous regarderont avec admiration. Des mecs qui se diront “j’aimerais arriver à faire ça” et des filles “j’aimerais que ça m’arrive à moi aussi qu’on me drague dans la rue”.

peur d aborder une inconnue

 

Les stratégies pour transformer la peur en pouvoir

Il y a des stratégies pour transformer la peur en pouvoir, et se sentir plus confiant, plus fort…

A lire aussi : Comment oser aborder et oser draguer une fille ?

Aller aborder une fille !

Le meilleur moyen c’est souvent de vivre l’expérience. Vous verrez que rien de fou ne vous arrivera et vous passerez peut-être même un bon moment.

Cherchez à vivre votre peur au lieu d’éviter !

Votre cerveau voit peut-être cela comme hors de votre ordinaire mais, à force, il faut que votre cerveau le voit comme ordinaire. Vous aurez alors bien plus de facilités à le faire.

Ca peut devenir votre norme alors que ça vous terrorise aujourd’hui.

Vous voulez attirer des belles femmes ? Elles doivent être une norme pour vous.

Voilà comment vaincre sa timidité pour draguer !

Découper votre objectif en plusieurs sous-objectifs

Certains bloquent parce qu’ils veulent aller trop vite. Ils n’ont pas la peur de l’échec, la peur d’échouer, mais la peur de la réussite. Ils ont peur de réussir car ils ne sauraient pas quoi faire après avoir abordé la fille. Donc découpez votre objectif en plusieurs petits sous-objectifs.

D’abord aborder, puis prendre un numéro, puis vous entraîner au SMS game, puis aller à un premier RDV, puis coucher avec une fille, etc.

C’est sûr que c’est plus angoissant de s’imaginer tout de suite devoir coucher avec une inconnue (y’a des mecs qui se projettent direct dans l’anxiété sexuelle). Mais il y a des étapes intermédiaires tout de même.

Ces sous-étapes sont plus claires et digestes (elles vous challengent un peu mais sont réalistes) que juste « aller draguer une fille ». Et vous pouvez vous arrêter à tout moment.

Alors voyez ce que vous voulez atteindre et les étapes pour y arriver. Allez-y étape par étape !

Une première étape pour débutants peut aussi être de vous inscrire sur un site de rencontre, puis d’y aborder une fille virtuellement, etc. Le tout est de faire un petit pas et d’avoir l’étape suivante claire dans votre tête.

Chacun son rythme ! Quel petit pas pouvez-vous faire maintenant tout de suite ?

Et puis après, augmenter votre zone de confort.

1000 petits pas, traverser sa peur, faire un pas et programmer le suivant… voilà l’objectif en vue de vaincre la peur de draguer une fille.

“Que je croie que c’est possible ou non, que j’aie peur ou non, j’y arrive.”

Posez vos priorités

Est-ce que votre priorité c’est d’aborder une fille ?

Ou est-ce que c’est d’aborder une fille magnifique ?

A mon avis, commencez par aborder des filles à partir du moment où vous les trouvez baisables. Vous viserez la lune plus tard ou à l’occasion. Mais n’attendez pas “l’occasion parfaite” pour agir.

Trop de mecs prennent l’excuse « elle n’est pas assez bien pour moi » ou “ce n’est pas le bon moment” pour ne pas se bouger le cul… et puis se retrouvent tout seuls.

Prendre conscience que vous pouvez vous arrêter vous avez une issue de secours

Ne vous projetez pas sur les problématiques que vous pourriez peut-être avoir plus tard.

Anticiper et être prudent c’est sage mais il ne faut pas que ça vous empêche de vivre.

Concentrez-vous sur les étapes à suivre avant d’être exposé à tel ou tel problème.

Un mec qui n’a aucune fille dans sa vie parce qu’il a peur des maladies sexuellement transmissibles : ça n’a pas de sens car il pense à quelque chose qui ne peut pas lui arriver pour l’instant.

Quand vous abordez une fille, vous pouvez à tout moment vous arrêter. Si, finalement, elle ne vous plaît pas, par exemple. Vous n’êtes obligé de rien.

Ce n’est pas parce que vous abordez une femme que vous êtes obligé de prendre son numéro et de coucher avec.

Ce n’est pas parce que vous invitez une fille en RDV que vous êtes obligé de vous marier et de faire des gosses avec elle.

C’est vous qui décidez si vous essayez de l’embrasser. Etc.

A tout moment, vous pouvez décider si vous voulez vous revoir ou arrêter la relation.

Faire des exercices de respiration

La peur c’est la partie parasympathique de votre système limbique (cerveau émotionnel) qui s’excite. L’amygdale dans votre cerveau s’affole et vous sécrétez de l’adrénaline/noradrénaline.

Mais il est possible de calmer ce système, notamment en activant la partie sympathique de votre cerveau limbique.

Faire des exercices de respiration peut vous aider à vous calmer… et donc à oser aborder une fille. Expirez 10 secondes, inspirez 5, en vous concentrant sur votre souffle. Faites ça pendant quelques minutes.

Masser son visage, sa nuque, prendre grandes respiration, ça permet de se détendre. C’est beaucoup mieux que de prendre du Lexomil, de l’alcool ou des drogues.

Sourire aussi mais dans de bonnes dispositions.

Si vous avez trop peur d’aborder une fille, au moment d’agir, revenez dans l’instant présent.

Si vous êtes du genre anxieux, n’abusez pas du café, qui est un excitant.

Parfois, il faut écouter la peur

Parfois, il faut écouter la peur. Comme on l’a vu, elle a parfois un vrai sens et a pour but de vous protéger.

Si la fille tient la main d’un gars baraqué qui a l’air très méchant et jaloux, par exemple, a rien ne sert d’aller l’aborder. Si elle pousse une poussette avec un bébé dedans, ça peut être dangereux aussi.

Dans ce cas, la peur d’aborder une fille est justifiée et vous évite de vous faire casser la gueule.

A lire aussi : Phobie des femmes : pourquoi les hommes ont peur des femmes ?

peur de draguer

 

Conclusion sur comment aborder une femme malgré la peur

Non, c’est pas facile de prendre sa vie amoureuse en main… mais est-ce facile d’avoir une vie de merde ? De ne jamais baiser ?

Devenez une personne qui n’est pas arrêtée par sa peur et vous aurez déjà bien avancé.

C’est OK d’avoir peur, c’est normal, mais il ne faut pas avoir peur d’avoir peur. Alors, lancez-vous !

Certaines personnes attendent un choc un choc émotionnel (accident, maladie) pour changer quelque chose dans leur vie. Créez cet impact vous-même. Vous avez le droit d’être heureux MAINTENANT.

Ah et un dernier mot : lorsque vous aurez réussi à aborder une fille, vous serez fier de vous, alors prenez le temps de le ressentir et de vous récompenser. Payez-vous quelque chose qui vous fait plaisir, comme un gâteau.

A lire aussi : Focus sur l’anxiété d’approche

 

Votre coach en séduction qui a longtemps eu peur d’aborder une fille,

Fabrice Julien

Comment coucher avec une fille en 7 jours ?

Recevez gratuitement ce guide de séduction : dites-moi simplement à quelle adresse je dois vous envoyer votre formation offerte !

Adresse e-mail non valide
Je respecte votre vie privée, votre adresse e-mail ne sera jamais partagée ni vendue. Pas de spam !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *