Sexualisation : comment chauffer une fille efficacement (technique) ?

Pour chauffer une fille, il faut la mettre au four. Haha. C’était juste une blague. Dans cet article, je vais bel et bien vous expliquer comment chauffer une fille dans le but de coucher avec. On parlera principalement ici de la sexualisation pour chauffer une femme. Alors, comment rendre une fille chaude ?

Pour chauffer une fille, on aura donc principalement recours à une arme de séduction massive : la sexualisation. La sexualisation, grosso-modo, c’est un concept qui regroupe tout ce qui consiste à faire monter la température et une certaine tension sexuelle entre une femme et vous-même. Sexualiser, c’est donc créer une atmosphère sexuelle dans le jeu de séduction et ainsi éviter la friendzone. Cela peut se faire par le langage verbal et le non-verbal.

Sexualiser c’est ce qui fait qu’une fille vous envisagera comme un amant potentiel ou comme un gars avec qui il ne se passera rien ce soir. Une bonne sexualisation vous permettra de prendre des raccourcis dans votre vie de séducteur… et même de coucher avec une fille peu de temps après l’avoir rencontrée.

Le but va être de faire grandir le sentiment d’intimité entre vous deux pour donner l’impression qu’il y a une connexion (voire en créer une vraiment). Pour mener à bien votre mission, vous allez devoir faire preuve d’aisance physique et sexuelle nécessaires afin de provoquer la fille que vous souhaitez draguer, attiser son désir et la pousser à jouer le jeu avec vous.

sexualiser

A lire aussi : Comment exciter une femme : tout ce qu’il faut savoir !

Ma vidéo qui accompagne cet article “comment sexualiser pour chauffer une fille ?” :

 

Sexualisation pour chauffer une fille : les pré-requis

La sexualisation peut avoir des résultats aléatoires quand utilisée trop tôt ou trop tard

Premièrement, une mise en garde, il faut savoir que les techniques de sexualisation peuvent avoir des résultats assez aléatoires quand on les utilise sur des filles que l’on connait à peine ou sur des filles que l’on connait trop bien.

Je ne suis néanmoins pas  en train de dire que c’est une mauvaise idée : pour moi, c’est toujours bien de sexualiser. Les utiliser tôt dans l’interaction peut permettre d’accélérer le processus de séduction… et il vaut mieux sexualiser trop tôt que trop tard.

Si vous avez trop attendu, vous êtes peut-être tombé dans la friendzone. Mais rien ne vous empêche de tenter d’en sortir. C’est juste qu’une fille peut prendre peur si on utilise ça trop tôt (tant pis pour elle) ou bien trouver ça bizarre si vous utilisez ça VRAIMENT trop tard (elle pensait que vous étiez gay ou pas du tout intéressé).

A lire : Comment sortir de la FriendZone avec une fille ? Les méthodes qui fonctionnent

La sexualisation fonctionne mieux quand on a vraiment envie de la fille

Deuxièmement, la sexualisation, ça marche bizarrement mieux quand on a vraiment envie de la personne. J’parle pas ici de juste trouver une fille attirante mais bel et bien de ressentir une connexion avec elle. Souvent, quand on est vraiment et sincèrement attiré par une fille, il y a une raison, et elle ressent un peu la même chose au fond.

De plus, ça se fait plus « naturellement » quand on a vraiment envie de la personne. J’sais pas trop comment expliquer ce phénomène mais c’est sans doute plus sincère, plus spontané, et on le fait avec plus de conviction donc ça marche mieux.

Pour bien chauffer une fille, vous devez assumer votre sexualisation

Si vous voulez chauffer une fille mais n’assumez pas de sexualiser, votre malaise risque de se transmettre et de tuer toute tension sexuelle.

A lire : Comment créer de la tension sexuelle ?

Mon conseil : n’ayez pas peur (ou ne montrez pas votre peur) de vous faire rejeter. Battez-vous en les couilles de vous faire juger (ou de passer pour un pervers).

Comprenez que vous vous adressez à d’autres êtres humains sexués : si les femmes sur qui vous tombez sont hypocrites ou ont des problèmes avec leur sexualité, trouvez-en d’autres moins problématiques.

Dites-vous bien que sexualiser c’est inviter la personne. Or, c’est votre invitation qui peut être acceptée ou rejetée, pas vous.

En vous mettant bien dans la tête qu’avoir envie de sexe est naturel et que ce n’est pas vous mais votre approche qui peut être rejetée ou jugée vous devriez pouvoir assumer vos intentions plus aisément.

A lire : Les femmes ont le droit de parler de cul… mais pas nous ?

Cultivez votre confiance sexuelle

Une grande part de ma confiance en moi vient de ma confiance sexuelle. En effet, je connais les femmes. Je sais qu’elles aiment le sexe et peuvent ressentir autant voire plus de plaisir que les hommes pendant l’acte. De plus, je sais que j’ai beaucoup d’expérience et peux donc leur offrir ce que peu d’hommes peuvent leur proposer.

Ainsi, quand une fille me rejette, je sais que c’est elle qui y perd le plus. Quand une fille me juge, je sais que c’est elle qui a un problème avec le sexe, pas moi.

Pour cultiver votre confiance sexuelle et ainsi avoir moins de scrupules à chauffer une fille et sexualiser, je vous conseille de lire mes articles sur le sexe.

A lire : Comment faire jouir une fille ?

Amusez-vous en sexualisant

Une autre chose importante, c’est de s’amuser en drague. Notamment quand vous sexualisez.

Vous amuser vous permettra d’oser davantage et tenir sur le long-terme, même si vous prenez beaucoup de râteaux au début.

Transmettez votre désir sexuel

L’intention c’est important en séduction. Un toucher ou bien un mot peut avoir un bien plus gros impact selon le désir que vous mettez derrière.

On peut très bien appeler cela, « le pouvoir de l’intention ». Ainsi, quand vous draguez, c’est mieux de ressentir en soi un vrai désir sexuel. Essentiellement parce que les émotions sont contagieuses donc vous pouvez grave exciter une fille juste comme ça.

On rejoint ici, sans doute, le point où j’expliquais qu’on a souvent plus de succès quand on a vraiment envie de la fille. Sûrement que le désir sexuel étant plus fort, il se transmet plus facilement !

sexualisation

sexualiser

 

Comment chauffer une fille ?

Sexualiser en parlant de cul

Pour chauffer une femme, vous pouvez parler de ce qui touche au corps, au sexe et aux relations hommes/femmes. Ce sont 3 sujets qui vont vous permettre de faire évoluer la relation vers ce que vous souhaitez car il faut renforcer le sentiment d’intimité et de complicité entre vous.

Parler de sexe est, en effet, la première façon de le faire donc en parler vous chauffera mutuellement. Pour bien parler de cul, vous devez mettre en valeur votre ouverture d’esprit, votre liberté de ton et une certaine expérience des relations.

Bien sûr, le mieux c’est de parler de tout ça en tête à tête plutôt que quand y’a des gens autour. A cause de la pression sociale, les nanas se lâcheront davantage si personne ne peut les entendre ou les voir. D’où l’intérêt de la drague sur Internet et de faire des rencards à domicile !

Cela explique, entre autres, l’efficacité du jeu des questions pour choper.

A lire : 20 questions à poser à une fille pour la rendre folle de désir !

Sexualiser en jouant la provoc’

Jouer la provoc’ aussi ça fonctionne bien pour chauffer une fille. C’est là que vous voyez l’intérêt, par exemple, d’utiliser l’humour sexy alpha.

A lire : Plus de 1000 exemples de répliques d’humour arrogant, cocky funny, macho marrant…

Vous pouvez aussi provoquer avec des jeux de regard (tous les jeux d’enfants en général fonctionnent en séduction), en lançant des petites piques (ne dit-on pas que qui aime bien châtie bien ?), en soufflant le chaud et le froid, etc.

Les allusions, les sous-entendus et les petites phrases qui, sous couvert d’humour, annoncent clairement la couleur sont également de très bonnes armes de sexualisation massive. La taquinerie assumée c’est vraiment mortel pour draguer.

La plupart des hommes étant mielleux, en agissant de la sorte et en prenant leur contrepied, vous allez bien sûr sortir du lot, attirer son attention et jouer avec ses nerfs.

N’oubliez pas que le mieux c’est, bien sûr, si elle se met à jouer avec vous.

L’imagination pour séduire

Avez-vous déjà remarqué combien l’imagination a une place importante en séduction ? Laisser une grande place à la suggestion dans un rapport homme/femme peut être efficace. Pour vous faire comprendre ce principe, regardez l’image d’une femme qui lèche une sucette : vous devriez être, au moins un peu, émoustillé.

chauffer une fille

Le but de séduire par l’imagination, c’est de faire en sorte que la fille projette une situation sexuellement stimulante avec vous. Parler des relations hommes/femmes est une façon de faire ça parce qu’en parlant de gens en général qui aiment le sexe oral (par exemple), la fille y pensera et sera excitée.

Mais la technique que je préfère et qui peut aussi répondre à la question « comment chauffer une fille par SMS » c’est le storytelling. En racontant une histoire ou en décrivant ce que vous allez faire à la meuf au lit. Le truc c’est que pour tous les non-dits dans votre histoire, l’imagination de la nana va prendre le relai. De plus, cela peut rentrer dans l’inconscient de lui faire faire des rêves érotiques avec vous.

Les compliments sexuels

Lorsqu’une nana rentre dans votre jeu, vous devriez la complimenter pour l’encourager. Une bonne façon de le faire, c’est d’utiliser les compliments sexuels. Exemple : « j’adore quand une fille prend des initiatives comme ça ».

Vous pouvez aussi utiliser les compliments sexuels pour initier une sexualisation. Par exemple : « j’adore tes lèvres ».

Jouer sur l’implicite/explicite est également très efficace. Par exemple, si vous dites « j’adore ton jean, il te fait de belles… jambes ! » Eh bien, la nana va bien comprendre  que vous avez envie de la défoncer. Mais vous ne l’aurez pas dit et ça restera implicite entre nous.

C’est vrai que parfois c’est beaucoup plus sympa de jouer avec la tension sexuelle sans que cela ne soit explicité par aucun des deux protagonistes. Cela permet de faire monter encore plus l’excitation à cause de la petite incertitude qui perdure… et ça fait un bien quand elle est levée et que vous vous retrouvez à l’horizontale !

Les kinos

Les kinos, l’art de toucher pour séduire, peut initier une complicité ou bien faire monter la tension sexuelle. Comme la plupart des techniques de sexualisation, d’ailleurs.

Je vais vous donner ici quelques exemples de kinos qui peuvent grave chauffer une femme (et vous-même par la même occasion).

Un effleurement de cuisse nonchalant (l’air de rien), surtout si le contact dure un peu, peut vous faire de l’effet.

Un rapprochement bras contre bras, jambe contre jambe, main contre main, c’est également le genre de truc qui peut avoir l’air « pas fait exprès » mais qui est en fait remarqué et apprécié par les deux acteurs du jeu de séduction.

La danse, surtout en boîte, peut aussi être un super moyen de se chauffer. Personnellement, j’ai rarement PAS EU LA TRIQUE après avoir dansé collé-serré avec une chaudasse. Et j’en ai même pas honte parce que c’est NORMAL.

 

Calibrez pour le timing

Bien sûr, je ne peux pas vous dire « il faut attendre 2 minutes avant de sexualiser avec telle fille, pour telle autre, ce sera 2 heures ». Pourquoi ? Parce que je ne suis pas vous et que chaque fille est différente. L’important c’est que vous appreniez à calibrer (vous adapter) en fonction de la nana que vous avez en face.

Le mieux pour ça, c’est de tendre des perches et de voir comment elle réagit. Rassurez-vous, en général, elles aiment les hommes entreprenants.

Alors, commencez doucement et voyez si vous pouvez accélérer ou si vous devriez mettre plus de complicité entre vous.

Pour évaluer son niveau d’intérêt, posez-vous des questions du genre :

  • Est-elle réceptive ?
  • Est-ce qu’elle semble gênée ?
  • Ou mal à l’aise ?

La morale c’est : adaptez bien sûr mes conseils à votre propre style et à chaque situation. Vous n’êtes pas du genre aussi rentre-dedans que moi. Et peut-être que les nanas que vous draguez en ce moment ne sont pas des plus libérées ou des plus téméraires.

chauffer une femme

 

Comment chauffer une fille quand on n’a pas d’expérience ?

« Comment chauffer une fille quand on n’a pas d’expérience ? » Voilà une question qui revient régulièrement dans ma boîte mail. Il est vrai que j’oublie trop souvent qu’une partie de mon audience débute dans le game.

Alors, peut-être quand vous n’avez pas une grande confiance sexuelle car peu d’expérience… peut-être même que vous n’avez jamais embrassé une fille. Dans ces cas-là, c’est  vrai que c’est plus difficile de se lancer à chauffer une fille.

Pour ceux qui n’ont pas d’expérience, je conseille de travailler le regard, le sourire, l’attitude, etc. Cela, vous pouvez toujours bosser dessus en rendez-vous.

A lire : Body language d’homme en séduction : comment séduire les femmes avec le langage corporel

Vous pouvez aussi travailler sur votre storytelling par SMS (la barrière de l’écran vous protège).

Un autre problème que rencontrent les hommes c’est qu’ils n’osent pas prendre des initiatives avec les nanas qui leur plaisent vraiment. Vous ne devez pas vous laisser piéger par l’enjeu et le stress comme ça. Personnellement, pour info, je traite toutes les filles de la même façon. Je veux dire par là que je parle aux HB10 que je drague comme je parlerais à une HB7 que j’aurais déjà baisée. Ça m’évite de me prendre la tête et ça me différencie de la masse des mecs qui veulent à tout prix « marquer bien » mais qui ainsi deviennent fades et se dépersonnalisent.

 

Sexualisation : les erreurs

J’aimerais ici vous mettre en garde contre deux principales erreurs que font les gens qui se mettent à sexualiser comme des bourrins. Evitez l’ostentatoire et la vulgarité. Evitez d’insulter les meufs tant que vous ne savez pas si elles aiment le dirty talk, par exemple. N’envoyez pas de photos de votre bite par SMS, etc.

A lire : Dirty talk : un fantasme pour beaucoup de femmes et d’hommes ?

Aussi, évitez la vantardise, les trucs du genre « J’suis un dieu au lit, j’vais te faire jouir ! »

 

Pour aller plus loin sur la sexualisation

Voilà, j’espère que vous avez apprécié cet article sur la sexualisation et sur comment chauffer une fille.

Pour aller plus loin, je vous propose quelques bouquins.

Le premier, c’est mon best seller, La vérité (qui dérange) sur les relations hommes/femmes. Vous trouverez dedans comment avoir un bon état d’esprit vis-à-vis du sexe et comment mieux assumer votre drague.

Le second, c’est Friendzone et Sexu : tout pour éviter la Friendzone et comment tout savoir sur la sexualisation.

Le troisième, c’est Le guide du bon coup, afin de devenir un dieu du sexe et donc pouvoir avoir davantage de confiance sexuelle quand vous allez vers les meufs.

Dans Secrets pour séduire sur Internet, je vous donne des trames de messages de storytelling pour envoyer des messages érotiques aux filles et ainsi leur donner envie. Dans Droit au FC, vous trouverez des exemples de conversations qui ont mené à du sexe, analysées et commentées.

Et, bien sûr, si vous voulez me remercier pour tout le contenu que j’offre tout en vous faisant un joli cadeau qui vous aiderez à baiser plus, découvrez mon dernier ebook : Le guide du plan cul.

A bientôt,

Fab, votre coach

Cyprineman

Écrivain scandaleux, prof de Game et expert en relations hommes/femmes. "Coach en séduction", ça n'existe pas. Ou alors, montrez-moi un diplôme. Je ne vends pas de méthode spécifique, parce que ça reviendrait à fermer les autres portes : je m'intéresse à tout ce qui fonctionne. J'aime faire des essais, des expériences et y aller au culot. J'adore également mettre les pieds dans le plat. Ne comptez pas sur moi pour vous dire ce que vous voulez entendre : je préfère dire les choses comme elles sont (selon mon expérience) mais je dois vous prévenir que, parfois, la vérité dérange. En d'autres mots : je ne fais pas dans le politiquement correct pour vous prendre pour des cons et vous prendre aussi vos sous par la même occasion. J'espère que vous apprécierez ! Mes valeurs sont : l'honnêteté, le respect et la sincérité. Mon but est de prendre mon pied sans me prendre la tête. Mes produits se veulent complets, exhaustifs et efficaces tout de suite. Si vous voulez améliorer votre compréhension et vos relations avec le sexe opposé, je vous propose une gamme de produits payants variés complémentaires des nombreux produits gratuits : si vous êtes intéressé(e), rendez-vous dans la rubrique "mes travaux" dans la barre de droite. Avec ça, vous saurez tout sur le Game (le jeu de la séduction et de la drague) !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*