Chromosome Y résume son année de séduction

Ce texte est un bonus à mon Diary of a French PUA 3

Voici le bilan de Chromosome Y, après un peu plus d’un an de séduction à Lyon.

 

The Game : the best way to improve yourself, definitely !

Cela fait environ 3 ans que je me suis mis au game, mais je l’avoue sans forcément bien m’y prendre. J’abordais les femmes de façon timide sans une réelle confiance en moi. Ce qui n’a provoqué par conséquent aucun résultat.

Chromosome Y

Ce n’est qu’à partir de septembre dernier que ma vie a vraiment changé. Le LAIR de Lyon a vraiment commencé à prendre forme. Il a été instauré un système avec des objectifs précis permettant d’éviter la procrastination et de se mettre une pression positive pour avancer. Et oui, les meufs ne vont pas tomber du ciel dans votre lit, va falloir se bouger le cul.

C’est vrai qu’au début je ne croyais pas forcément aux techniques de Fabrice-Julien, avant même d’avoir essayé, pourtant il y avait des preuves irréfutables que cela fonctionnait. J’étais sans doute dans mon inconscient, encore adepte du « il faut le voir pour le croire », mais c’est en expérimentant vraiment par soi-même les techniques de séduction sur le terrain et avec de la documentation que l’on peut avoir une chance d’arriver à ses fins.

Mes résultats

Le mois de septembre a été un élément déclencheur dans mon processus d’amélioration, je commençais à tourner à 2 KC par semaine. Mon premier FC en novembre m’a libéré l’esprit. Maintenant, je n’ai plus d’anxiété d’approche, j’ai une réelle confiance en mes capacités.

Morale de l’histoire: ne laissez pas les autres vous dicter votre conduite. Y en a marre des conventions sociales, et oui les meufs aiment le sexe voire autant que nous ! Allez aborder des inconnues, cela forgera votre confiance en vous et d’un point de vue développement personnel, votre vie quotidienne en sera changée !

Aujourd’hui

Il faut savoir apprendre de ses erreurs. Les rejets font partie du jeu, il faut faire avec. Concernant les points que je dois améliorer, c’est la transformation
KC en FC. Toujours aller plus loin dans l’interaction, essayer d’innover au niveau des approches, soigner son lifestyle.

Cette année de séduction m’a permis d’être moins needy, d’élargir davantage mon cercle social.

En choisissant de changer votre comportement dans une optique d’amélioration avec les femmes, vous serez inévitablement plus attirant. Même si cela peut paraître difficile lorsqu’on débute, il ne faut jamais abandonner ! Le travail paie toujours !

Take care !

Chromosome Y

Merci Cyprineman pour ton aide

 

FR du samedi 28 Novembre 2015 : La première fois de Chromosome Y !

On avait notre RDV hebdomadaire avec le LAIR de Lyon pour un NPU. Je me sentais super bien, entre Virginie qui me snap tous les jours en ce moment mais je m’en balek et le CDI que je venais de signer pour bosser les we, je pensais plus à rien, j’avais l’état d’esprit du gamer sans prises de tête. Bref, il ne pouvait rien m’arriver.

Cette fois-ci pour changer les habitudes, on a décidé d’aller dans le Vieux Lyon. Je retrouve donc Cyprineman, MacBoule et les autres pour 23h40 devant un bar appelé le MLP.

PARTIE 1 : Beginning of the NPU

Les membres du LAIR et moi firent irruption au MLP. Il n’y avait pas foule avant minuit. Les meufs étaient déguisées en bavaroises avec chapeaux et chemises à carreaux. On a donc sargé un peu partout : en mode « tu as choisi ton camp (Belgique ou Allemagne) ? », « tu t’es déguisée ? ». C’était marrant, on pouvait jouer avec leurs couettes en plus^^

Y en a même une qui m’a sorti qu’elle n’était pas déguisée, lol j’ai posé ma main sur sa joue, un tatouage avec un drapeau allemand y figurait. Bref, je suis allé voir la piste de danse dans la salle en contrebas pour rechercher de nouvelles opportunités. J’ai fait mon kéké sur la piste de danse, mais y avait rien à faire, les meufs sont pas réceptives et font semblant de danser.

J’ai rapidement compris que c’était une perte de temps, avant de quitter le MLP, on s’est bien foutu de la gueule d’une meuf coincée bavaroise sans aucun humour et aucune répartie avec Fab, c’était drôle. 1h sonnait, il était temps de changer de lieu et de revenir dans mon bar préféré, vers Hôtel de Ville.

PARTIE 2 : The essential of the NPU

Nous entrons donc à l’ayers. C’était blindée, mais c’est ça qui est bon, j’aime quand on est tous serré^^. Ça dansait déjà sur les tables, la température commençait déjà à monter. J’avais un super modjo même si je l’avoue, MLP m’avait un peu refroidi.

Je sargeais donc sur la piste de danse et au fumoir comme à mon habitude. En ce moment, je privilégie les openers contextuels, j’ai pas de problème avec la conversation. Sur la piste, ces derniers temps je sais que je peux danser avec les meufs pour arriver à mes fins (KC uniquement pour le moment lol).

Je sarge deux meufs qui dansaient, j’en isole une et c’est parti pour un kino mutuel mais elle finit par repartir en me remerciant pour cette danse, le KC était mort, elle a pas voulu de baiser d’adieu et puis la bise qu’elle me proposait ne m’intéressait pas lol.

Je vais au fumoir, j’y reste un moment. Je sarge un groupe de 4 meufs qui bossaient en tant que serveuse, j’en isole une. Elle bosse à part dieu, elle fait de la peinture en loisirs et amatrice de photos je l’a NC rapidement. Elle m’a open en m’appelant flamme, pour me demander du feu. J’ai surenchérit devant le groupe en disant que c’est un peu tôt pour déclarer ta flamme. Une du groupe a rigolé.

Ensuite, j’en isole une autre Safia une beurette venant de Montpellier. Elle est passée à Lyon pour voir sa cousine. Traditionnel jeu des prénoms, devinettes et NC facile dans la foulée, pas de résistance, visiblement elle en voulait, elle était piégée dans mes ondes d’alpha. Je sors du fumoir et je vais rejoindre le groupe de meufs. Je prends les mains de la première et je danse avec elle. Je relâche ses mains et je remarque Safia qui passe un bras derrière mon dos pour que l’on danse côte à côte. J’ai compris que c’était bien parti.

Je danse avec elle, je mène mon escalade kino jusqu’au bout, petits bavardages sur d’où l’on venait blabla… et je KC ! Je suis pas là pour chômer^^. Ensuite, des KC goulus, elle faisait sa fifou avec sa langue mais c’est moi qui commande. Je lui touche les fesses, elle commence à mettre une main sous ma chemise, mon corps de runner lui plaisait. Et là je lui demande où est-ce qu’elle habite et si elle voulait m’inviter pour FC.

Elle me dit qu’elle est chez sa cousine donc c’est chaud. Je me laisse pas abattre et je lui propose une alternative : FC aux chiottes de mon bar préféré (bon je sais pour une première fois c’est pas très gentleman mais il faut ce qu’il faut^^). Elle me dit qu’elle était opé. En attendant je lui propose d’aller se poser au fond vers le fumoir, je prends un tabouret et elle s’assoit sur moi. On s’embrasse et au départ je croyais qu’elle voulait baiser direct là. Elle voulait me dessaper.

Elle : « C’est chiant avec ta ceinture ! Je galère… »
Moi : « Tu veux un coup de main ? »
Elle : « Non c’est bon je vais y arriver »
Une fois la ceinture enlevée.
Moi : »Attends j’enlève le bouton de mon jean »
Elle : « Vasy »

J’ouvre ma braguette et elle passe sa main sous mon caleçon et attrape ma bite. Elle me branle pendant 10mn. Fallait faire vite pour pas se faire repérer. Dommage que j’ai pas ejaculé. Une fois que la branlette était passée, elle se marrait, je lui disais que j’avais du mal à refermer mon jean maintenant. Elle me sort un « on fait moins le malin maintenant ! » Et je la KC encore.

Pour le FC, elle était ok, on devait se retrouver dans 15mn pour le faire, le temps qu’elle retrouve ses potes parce qu’elle les a visiblement un peu oubliées^^. Enfin, je l’ai retrouvée, elle avait une clope à la main mais cherchait un objet qu’elle avait perdu. Je lui ai dit qu’on cherchera après. Bref, elle s’était salie la main, je l’accompagne aux chiottes des meufs. Et là j’entends déjà des signes d’encouragement de mecs « lui, il va niquer ! C’est sûr ! ». Je referme la porte derrière moi.

Elle se lave les mains et je lui touchais le dos. Elle a posé sa clope et c’est parti ! Fallait faire ça vite, on avait un temps limité, elle voulait me dessaper entièrement, je lui ai dit qu’on avait pas assez de temps, bref elle enlève mon jean enlève son bas (elle avait la chatte mi-rasée de près juste ce qu’il faut) et je la ken debout mais c’était galère. Du coup je lui propose de ken sur les chiottes, je baisse le couvercle de la cuvette, je m’assois dessus et elle se met sur moi.

J’avais le contrôle, c’était progressif et j’accélérai de plus en plus mais qu’est-ce que c’était bon comme sensation. Elle gémissait de plus en plus, j’augmentais la cadence, je lui demandais si elle arrivait. Elle me dit qu’elle arrivait, ma bite était remplit d’un liquide chaud, j’étais prêt et BOUM -> elle a joui et moi j’ai envoyé la sauce ! Putain j’étais fatigué et vidé mais c’était tellement bon !

On était resté pendant 20mn et on est parti direction le fumoir comme si de rien n’était, je lui demandais si elle avait apprécié, elle avait kiffé. On se fume une clope et je lui propose de se poser vers la table à côté du fumoir, on s’embrasse. Elle était habillée en robe noire avec des collants. Du coup j’ai passé ma main sous sa robe, j’ai tâté ses seins, ils étaient bien fermes avec les tétons durs.

Je vais plus bas et je parviens difficilement jusqu’à sa chatte, pas facile avec ses collants. J’atteins l’objectif, je trouve le clitoris, je sais que c’est sa zone sensible je joue avec, elle gémit, ensuite je rentre un doigt et enfin deux. J’accélère le mouvement. Elle a kiffé sa race. On rejoint finalement ses potes. On continuait à danser, Safia me demande l’heure, je lui dis 4h30, elle me disait que ça passait vite. Je lui ai dit que ça passe vite quand on s’amuse. Elle a souri.

Bref, 5h sonnait, je suis parti en même temps que ses potes, elle était sorti avec sa cousine, je leur ai dit au revoir, mais dommage j’ai pas eu mon KC d’adieu à cause de la cousine c’était la bise à la sudiste 3 fois lol. Au passage, je sais qu’elle reste encore une semaine à Lyon, du coup elle était opé pour retenter l’expérience et puis moi j’ai pas eu le temps de faire toutes les positions en 20mn mdr.

Je prends le métro et je rentre avec une grande satisfaction mais je sais qu’il ne faut pas s’arrêter en si bon chemin. Ça s’entretient le game !

Bisous dans le cou les loulous

À bientôt sur le field ma gueule !

 

Chromosome Y ne s’arrête plus !

PARTIE 1 : PRÉAMBULE

Alors j’avais affaire à une étudiante en sociologie de 20 ans. Je l’avais déjà KC  dans mon bar préféré en NPU il y a environ 2 semaines. Vu qu’au bout de quelques jours, elle ne répondait pas à mon premier message, je lui ai balancé celui de la dernière chance, elle a réagi mais j’avais supprimé le numéro lol, je me souvenais plus qui c’était. Bref, le game est lancé.

PARTIE 2 : SEXU SMS ET INVERSION

Elle : Oui désolée. J’étais occupé la semaine dernière. Mais je ne pense pas que ça le fasse non plus. Je ne veux rien commencer avec toi. Je préfère le dire, être sincère que de t’ignorer. Voilà passe de bonne vacances si tu y es. A un de ces jours !

Moi : Qui a parlé de commencer quelque chose ? Je vois que tu préfères rester dans ta zone de confort. C’est facile de suivre les conventions sociales et de ne pas profiter de la vie. Pourquoi se priver et ne pas s’amuser ?

Elle : Justement j’ai des sentiments pour quelqu’un et préfère m’amuser avec lui.

Moi : Pourtant c’est toi qui m’a dragué et embrassé

Elle : Et du coup on a passé une bonne soirée

Et c’est là que je balance ma routine qui la fera définitivement changer d’avis. La suite, vous le saurez plus bas dans ce FR.

Moi : Est-ce que tu fais partie de ce genre de fille qui pense que le sexe c’est mal ou encore de ne pas coucher le premier soir ? Je suis d’avis d’écarter ces règles et te propose de prendre ton pied

PARTIE 3 : DATE

Je la retrouve donc au Vieux Lyon pour 21h, elle était à l’heure. Je ne l’avais pas reconnu, c’est elle qui m’a reconnu, ça faisait 2 semaines que je ne l’avais pas vu lol.

On part direction mon bar favori du Vieux Lyon, je la kino en marchant tranquillement, dommage mon bar était blindé, merde les banquettes étaient prises, du coup on a changé de bar. On est allé dans un autre bar au Vieux Lyon, c’était parfait, y avait des tables rondes avec des banquettes aux angles, y avait pas grand monde, c’était parfait.

Je lui propose de lui commander à boire, elle voulait payer, j’ai fait le gentleman je l’ai invité, elle m’a dit qu’elle paierait la prochaine, pas de souci. On se cale, je prends un verre de blanc et une demi-bière et on va se caler. Tout en discutant, je la kinotais dans le dos, les cuisses aussi, on parlait de tout et de rien, aucune résistance et pas mal d’EC, c’était bien parti. Dans la conversation, elle me sort un « je suis un sucre », je lui sors en la regardant dans les yeux « Je saurai te faire fondre » -> Et BOUM KC !

Ensuite, elle me sort ce que je voulais entendre :
« Ça te dit on passe directement chez moi, on prend pas de 2ème verre ? »
Là, j’ai compris que c’était gagné. Elle habite à 15mn du Vieux Lyon seule vers Ampère.
J’étais évidemment d’accord, juste un truc qu’elle m’a sorti, qui m’a fait marrer : « Par contre, juste tu dors pas chez moi » -> MDR

PARTIE 4 : CHEZ ELLE

On se dirige vers son appart, une fois entrés, on est allé dans son lit sur une mezzanine. On commençait à se désaper, elle galérait à enlever ma ceinture, moi à dégrafer son soutif. Bref, je la KC, je lui bouffe ses seins, je descends je fais un cunni.

Ensuite, plusieurs positions, elle sur moi, inversement, levrette mais j’arrivais pas à cracher. On fait une pause, ma capote lui faisait mal. Ensuite, je lui propose un 2ème round mais elle était fatiguée, j’ai mis une capote d’une autre marque.

Et c’était reparti, je la défonçait bien comme il faut, levrette, elle sur moi etc… Elle me sort un truc qui m’a refroidi un peu « ça t’arrives souvent de mettre aussi longtemps à jouir ? Je ne te plais pas c’est ça ? C’est ma faute », je lui ai dit que non mais c’était à cause du taf, la fatigue mais j’avoue ça m’a mis un peu la pression. Elle voulait pas me sucer pour repartir pour le 2ème round, ça m’a fait un peu chier. Bref, je l’ai enfin fini et on a frôlé la catastrophe, mon sperme a failli entrer dans sa chatte, au moment de retirer la capote. Bref, je suis parti vers 23h, on s’est rhabillé, petit KC d’au revoir et ciao.

Morale de l’histoire : Sexuer le plus tôt possible les interactions pour ne pas perdre de temps. Dans mon cas, la meuf savait à quoi s’attendre. Et surtout qu’elle que soit les circonstances ne jamais lâcher dans le game.

Bisous les coquinous,

Chromosome Y

Cyprineman

Écrivain scandaleux, prof de Game et expert en relations hommes/femmes. "Coach en séduction", ça n'existe pas. Ou alors, montrez-moi un diplôme. Je ne vends pas de méthode spécifique, parce que ça reviendrait à fermer les autres portes : je m'intéresse à tout ce qui fonctionne. J'aime faire des essais, des expériences et y aller au culot. J'adore également mettre les pieds dans le plat. Ne comptez pas sur moi pour vous dire ce que vous voulez entendre : je préfère dire les choses comme elles sont (selon mon expérience) mais je dois vous prévenir que, parfois, la vérité dérange. En d'autres mots : je ne fais pas dans le politiquement correct pour vous prendre pour des cons et vous prendre aussi vos sous par la même occasion. J'espère que vous apprécierez ! Mes valeurs sont : l'honnêteté, le respect et la sincérité. Mon but est de prendre mon pied sans me prendre la tête. Mes produits se veulent complets, exhaustifs et efficaces tout de suite. Si vous voulez améliorer votre compréhension et vos relations avec le sexe opposé, je vous propose une gamme de produits payants variés complémentaires des nombreux produits gratuits : si vous êtes intéressé(e), rendez-vous dans la rubrique "mes travaux" dans la barre de droite. Avec ça, vous saurez tout sur le Game (le jeu de la séduction et de la drague) !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*