La surfeuse blonde

Le 10 février 2016,

J’ai envoyé le message de la dernière chance (cf. Secrets pour séduire sur Internet) à quelques meufs sur Tinder, juste pour tester si ça marcherait aussi bien que sur Adopte. Eh ben… ça a marché !

Une des filles qui m’avait ignoré jusque là m’a ENFIN répondu ça : « La vérité c’est que j’ai mal vécu ma séparation ou que je vis mal ma séparation, ça dépend des jours et j’ai bêtement cru que Tinder me changerait les idées mais après quelques rencontres, je n’avais plus envie de continuer. Voilà, je n’aime pas franchement le principe même si j’y ai rencontré des gens intéressants. »

Voilà ce que j’ai répondu (avec tout le tact qui me caractérise) : « Ce n est pas ma faute à moi si tu n’es tombée que sur des tocards :)
– C’est pas ce que j’ai dit ;) c’était des gens intéressants, j’en avais juste assez du principe
– Bon et tu vas te relancer une fois ou pas ?
– Bah à priori si je te parle, c’est pas pour ne plus te répondre (même si tu pourrais dire que ça ne serait qu’une fois de plus… désolée pour ça d’ailleurs)
– T’inquiète pas, la plupart des meufs ont mal au doigt après avoir répondu une ou deux fois sur Tinder donc je ne t’en veux pas. Je serais ravi de te redonner foi en notre sexe »

J’ai re-attaqué direct en lui demandant son FB. Ben ouais, j’allais pas rester sur Tinder alors que je savais très bien qu’elle se connectait tous les 36 du mois.

Direct game pour réopen : « Peut être que ce sera plus facile de se brancher ici :) » Elle a répondu « effectivement ». Elle a donc accepté la frame selon laquelle on se branchait. On a ensuite tchatché toute la soirée : c’est là que j’ai appris qu’elle vivait avec deux rats, juste avant de m’endormir devant la saison 2 de True Detective.

Puisqu’il y avait du feeling, on a logiquement décidé de se rencontrer hier soir, dans un lieu neutre (ce n’est pas trop mon truc mais il faut toujours battre le fer tant qu’il est chaud). Je suis donc allé boire un verre avec une meuf en ville…

Elle m’a fait découvrir un pub anglais à côté de Bellecour. On n’a pas parlé des masses de cul sur le coup. Pas grave, j’ai « appris à la connaître ». Vers 22h30, je lui ai dit « Tu veux faire quoi ?
– Je ne sais pas.
– Viens on se rentre… tu décideras sur la route. »
Elle m’a dit avoir mal au dos, et vouloir un massage. On a donc débattu de la différence entre PRETEXTE et EXCUSE. J’n’ai pas dit que je lui en ferais un. J’ai dit « on verra ».

On a pris le métro, puis elle m’a fait une observation « si je voulais rentrer chez moi je descendrais là… » mais elle ne l’a pas fait. Donc on s’est finalement retrouvés chez moi. Une fois dans la place to be, elle m’a dit « je ne sais pas comment commencer ». Ca m’a fait sourire, cette timidité non-agressive. Je l’ai prise dans mes bras puis titillage de clito avec l’index. J’ai compris pourquoi elle avait hésité à rentrer avec moi au moment où elle s’est excusée de ne pas être fraîchement épilée « désolée d’habitude c’est mieux entretenu que ça » : pourtant ça allait, quoi, y’avait des repousses, mais bon, j’ai vu carrément pire dans ma carrière !

Au début, elle m’a dit que je lui appuyais trop fort sur le clitoris, qu’il fallait juste le lui effleurer. Au bout d’un moment, je pouvais enfin appuyer un peu plus sans que ça ne lui fasse mal. D’habitude, c’est le contraire chez les meufs, mais bon. Je l’ai donc léchée à ce moment-là. Elle a joui au bout d’un petit quart d’heure puis m’a remercié pour ça. Je lui ai demandé comment elle voulait faire l’amour, elle a répondu simplement « j’aime tout ». Moi j’ai entendu « je connais rien ». C’était d’ailleurs à l’image de toute la session de sexe : elle n’a pris aucune initiative et s’est laissée faire de A à Z. Les baisers étaient timides aussi, pourtant elle a mon âge, putain. J’ai à peine senti sa petite langue quand on s’embrassait et elle n’a pas osé me sucer.

Enfin bon, elle a eu peu d’expériences, je crois. Mais elle est bien foutue sinon, bien que petite : des jolis seins et un cul pas mal en levrette. D’ailleurs, elle m’a dit aimer ça, la levrette, donc je l’ai mise à quatre pattes direct après son orgasme et l’ai baisée assez égoïstement. J’admirais sa taille fine qui donnait sur ce petit cul ferme de surfeuse blonde. Faut dire qu’elle a beaucoup voyagé et surfé dans pas mal d’endroits allant de Sanary, à l’Australie, en passant par les States. Elle vient de Cannes mais habite maintenant à Lyon pour le boulot. Il était temps que je vous parle un peu d’elle, non ?

Physiquement, elle me fait un peu penser à la fille du body painting. C’est sûrement pour ça que j’ai eu un coup de cœur dessus, et que je suis allé jusqu’à sortir mon petit cul de blanc de chez moi pour affronter ce froid polaire et aller boire un verre dans un bar juste pour la niquer.

Enfin, elle m’a confié que les autres gus qu’elle s’était faits depuis la fin de sa dernière relation sérieuse étaient tous bizarres : soit des bande-mou soit des mecs qui n’éjaculaient pas. Elle a trouvé ça super-frustrant. Et le pire, c’est qu’après environ un mois un mois et demi de sexfriendage, ils lui ont tous déclaré qu’ils voulaient « un couple ». Ce qui l’a bien sûr faite fuir (elle sort de deux relations de plusieurs années donc je la comprends…)

Après coups, je lui ai fait son massage et elle s’est endormie : c’était mignon ! On s’est couchés à plus d’une heure du matin. Dur, car demain je dois aller au taf, comme tous les jours : période fiscale et tout. Je progresse pas mal techniquement, j’ai fait des bilans tout seul. Heureusement, mon chef de mission m’a dit qu’on s’en branle de ces bilans : on fait ce qu’on peut, je m’entraîne, lui ne se laisse pas exploiter et si le boss n’est pas content, il n’aura qu’à engager assez de collaborateurs pour faire le travail dans de bonnes conditions. On ne va pas s’abîmer la santé pour que ce connard s’enrichisse sur notre dos. Ensuite, fort de mon expérience d’une période fiscale, j’ai pour projet de changer de cabinet, aller dans un endroit avec de vrais moyens et être mieux payé. Avant, je baisais des meufs pour avoir de l’expérience… maintenant, je baise mon patron pour avoir l’expérience.

Dernier truc, je passe de plus en plus de temps avec la prof (ma chérie du moment) et c’est super cool (on fait des trucs de couple et je kiffe ça, putain). Mais là, la russe l’a recontactée et elle va se la baiser toute seule. Elle veut se la faire solo pour se venger de la fois où je l’ai laissée partir afin de me la niquer tout seul. Mais en fait, ça m’excite ! En plus, j’lui avais dit que si c’était avec une fille, je tolérais qu’elle couche ailleurs. Je prends les paris qu’elles m’appelleront pour que je les ken après s’être amusées toutes les deux. Mais pas de bol, ce WE y’a mes darons qui viennent et qui restent jusqu’à mon anniv’. D’un autre côté, quoi de mieux qu’une touze pour la Saint Valentin ? Je suis coincé quelque part entre jalousie et grosse gaule.

Que le Dieu du Game soit avec nous !

Cyprineman

Écrivain scandaleux, prof de Game et expert en relations hommes/femmes. "Coach en séduction", ça n'existe pas. Ou alors, montrez-moi un diplôme. Je ne vends pas de méthode spécifique, parce que ça reviendrait à fermer les autres portes : je m'intéresse à tout ce qui fonctionne. J'aime faire des essais, des expériences et y aller au culot. J'adore également mettre les pieds dans le plat. Ne comptez pas sur moi pour vous dire ce que vous voulez entendre : je préfère dire les choses comme elles sont (selon mon expérience) mais je dois vous prévenir que, parfois, la vérité dérange. En d'autres mots : je ne fais pas dans le politiquement correct pour vous prendre pour des cons et vous prendre aussi vos sous par la même occasion. J'espère que vous apprécierez ! Mes valeurs sont : l'honnêteté, le respect et la sincérité. Mon but est de prendre mon pied sans me prendre la tête. Mes produits se veulent complets, exhaustifs et efficaces tout de suite. Si vous voulez améliorer votre compréhension et vos relations avec le sexe opposé, je vous propose une gamme de produits payants variés complémentaires des nombreux produits gratuits : si vous êtes intéressé(e), rendez-vous dans la rubrique "mes travaux" dans la barre gauche . Avec ça, vous saurez tout sur le Game (le jeu de la séduction et de la drague) !

11 thoughts to “La surfeuse blonde”

  1. Les surfeuses blondes c’est mon grand fantasme. On en voit plein sur les plages ici en Thailande etc. Peau mate, cheveux delaves, etc.

    Donc la fille s’est separee depuis un mois et demie et a tente sa chance sur Tinder, elle a rencontre plusieurs (combien d’apres toi?) bande mous et a abandonne. Okay :)

  2. « Des mecs qui n’ejaculent pas. Elle trouvait ça super frustrant. »

    Je comprends le ressenti de la nana. D’un point de vu masculin d’où vient ce problème ? Est ce que ça t’es déjà arrivé de pouvoir baiser une nana des heures sans finir ?

    Pour ma part j’ai parfois ce problème… je suis capable de tenir très longtemps et pour finir j’ai besoin de literallement la défoncer plusieurs minutes. D’autres fois ça vient plus rapidement.

    Avec d’autres, ça m’est déjà arrivé de terminer en moins de 5 minutes. Un trou c’est un trou ? Non pas vraiment, certains sont (beaucoup) plus serrés que d’autres… et time font jouir rapidement.. Le fait qu’elle soit detendu doit également jouer. Pourtant lorsque tu es dans une fille large, ça reste serrée et super agréable, elle me dit je te sens bien et c’est réciproque. Certaines sont elles trop serrées ??

    Ou bien le problème vient de chez moi (psychologique) d’autant plus qu’à la fin des rapports, le préservatif me laisse une marque important comme un garot …

    Ton avis Fabrice sur le sujet ?

  3. Salut les mecs !
    Tout d’abord, oui ça m’est déjà arrivé et même parfois j’ai abandonné j’ai pas fini, j’étais en sueur et tout. Chez moi c’est la fatigue et le manque de nourriture qui sont les facteurs déclencheurs de ça. De manière générale quand le corps est en PLS il a dû mal à trouver les ressources nécessaires pour éjaculer. Après quand on veut on peut commme on dit et c’est je pense au fond un problème qui peut se régler avec la psychologie !!! Pas assez détendu par exemple, un pote pour ses premières fois n’a jamais fini. Pour le nombre de partenaires de la meuf, je sais pas je dirais qu’elle a dû faire 4/5 rencontres mais je me souviens plus lol!

  4. Merci Cyprineman :) je suis souvent curieux du nombre de partenaires des filles mais je ne demande jamais. Elles y viennent toujours toutes seules. En general meme c’est elles qui demandent, ce a quoi je reciproque « et toi? » ou meme pas. Tu l’as revue apres la surfeuse blonde ?

    Tu as eu des nouvelles de la meuf vierge dans l’obscurite ? c’est devenu une coquine depuis ?

    Pareil pour ce que dit Maxon je dirais que c’est une question d’excitation et de forme physique.

  5. Salut fabrice
    Je t ecris de l ile de la reunion et souhaiterais te remercier pour ton travail de qualite.En effet , depuis un moment que je m interesse a la seduction et a toutes les techniques et sites de pua , j estime que ton site se demarque de tout ce que j ai pu lire jusqua present : a cause du realisme, de la non langue de bois , et des choses derangeantes mais vraies que tu decris.Quand je pense a tout ce temps perdu sur des sites a la con qui ne protegent que l interet financier de leurs proprios , je me dis quelle perte de temps.
    Ce qui me marque dans ta facon de voir les choses et de les analyser sans langue de bois , c est la reelle volonte de ta part d ‘aider les mecs debutants en seduction. Ce qui me marque autant ,c est les critiques aigries des loosers et mal baisees sur ton travail: comment toi peux tu baiser autant alors qu un francais moyen aura environ 7 conquetes dans sa vie d apres les stats…Ca pue la frustration les commentaires haineux sur ton site ou tes videos. J aurais quelques questions:

    1: quand sort ta formation cyprine?
    2: quels sites de pua ou videos sur youtubes de coach francais ou etrangers sont utiles et legitimes a tes yeux?
    3.Que penses tu des sites et videos de pua comme wayne dating lifestyle ou encore valention kohen qui deconseillent l approche directe en disant que c est la pire chose pour un mec moyen physiquement et qu il vaut mieux y aller tt en douceur pour faire s ouvrir la fille.
    Merci d avance

  6. Salut mec ! Merci pour ce commentaire que j’ai lu deux fois tellement il est merveilleux ;)
    1: elle sort en juin 2017 si tout va bien
    2: cajun, liam mc rae, sixty, brad p, mad, avenue seduction, etc.
    3 : je pense pas être un top model et l’indirect me fait chier. je pense que c’est la pire chose, le plus efficace est le situation, puis le direct, et l’indirect arrive pour moi en dernier. C’est une méthode assez lâche selon moi.
    A bientôt et merci de ton coms

  7. Salut Fabrice,

    Qu’est ce que tu penses de la taille de la bite ?
    Les filles disent toutes que ça compte..
    Quel est l’avis du pro ?

  8. Salut John,

    Je vais te donner mon avis sur ce que je sais, Fabrice validera ou complétera le cas échéant.

    Effectivement la taille ça compte.. ça ne sert à rien de se voiler la face ! Une fille qui te dirait c’est pas grave le plus important c’est de comment tu te t’en sers, n’a pas tord dans le fond. Il vaut mieux avoir à faire à une petite travailleuse qu’à une grosse qui roupille. Quand une fille te dit t’es aussi bon avec ta bite qu’avec tes doigts et/ou ta langue c’est que tu es dans la bonne voix. Mais derrière ces mots, il y a un mensonge..

    Les filles aiment les grosses bites, la longueur est complémentaire. Après il y a gros et gros, il ne faut pas plonger dans l’excès certaines n’aiment pas ça. Il faut trouver le juste milieu et comme chaque femme est différente, il n’y a pas une taille de bite idéale.

    Pour une tu peux avoir le diamètre exacte pour une autre, t’es trop gros ou pas assez.. Mieux vaut être plus qu’être moins j’ai tout de même envie de dire.

    Enfin voilà pour ma petite expérience et du retour que je peux te faire sur le sujet, en espérant avoir répondu à ta question ;)

  9. Salut John ! Merci à Maxou d’avoir répondu !
    Je rajouterais simplement que souvent elles préfèrent une bite large qu’une bite longue et fine.
    Je pense que la taille compte surtout dans le sens où si elle te complexe tu seras moins confiant, etc.
    Pour ce qui est des performances au lit, tu peux régaler une meuf sans même utiliser ta teub donc bon… je pense qu’il y a toujours moyen de s’en sortir! Et surtout, comme l’a dit Maxou, la taille idéale est relative.
    L’important je pense est de se décomplexer et s’accepter.

  10. Pas de quoi, je partage ma maigre expérience ^^.

    C’est bien ce que j’entendais en disant les filles aiment « les grosses bites, la longueur est complémentaire. » Comprendre par là les bites epaissent / larges et que of course une bite longue et fine fera moins d’effet qu’une épaisse et grosse (tout depend des proportions).

    Je suis d’accord sur le fait que tu peux régaler une meuf sans utiliser ta bite mais bon la fille restera tout de même sur sa fin et sera donc frustrée, car elles kiffent toutes se faire prendre..

    Cependant je trouve ça frustrant pour nous de pas arriver à faire jouir une nana avec sa bite ! En effet pour avoir vécu les 2 cas, lorsque la fille n’est que clitoridienne c’est mission impossible et derrière je sais pas je ressens un mal être… je sais qu’elle a pris son pied comme une dingue lors des preli avec plusieurs orgasmes mais dans ton instinct de mâles dominant tu en prends un coup. Alors qu’avec d’autres, les vaginales c’est de la pure folie. T’es presque fier à la fin de l’acte d’avoir réveillé les voisins ! Et toi Fabrice tu vois ça comment ?

    Et effectivement j’ai pas insisté là dessus, mais le plus important c’est vraiment de s’accepter et de se décomplexer. Et pour ça j’ai une solution radicale, va dans un club libertin ! Nan je deconne essaye deja d’aller dans des spas nudistes tu verras que les autres mecs n’ont pas des gourdins entre les jambes (enfin certains si mais tu trouves de tout dans la nature)… voila pour le conseil, l’objectif est vraiment de relativiser sur cette appréhension typiquement masculine que la taille de sa teub.

    Putain je ferai un malheur avec un mec comme Fabrice pour me motiver..

  11. Merci pour tes articles qui sont un plaisir à lire et bien rédigés
    Sans le prendre sur le ton de la critique.
    « Beauf » s’écrit « BOF » pour Bonne Ouvrier Français
    Bonne continuation

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*