Mon premier plan à trois : WOW, c’était extraordinaire !!!

Mon premier plan à trois : WOW, c'était extraordinaire !!!Je raconte mon premier plan à trois avec deux filles

Le 1er juin 2013,

C’est la tête dans le cul et l’haleine imbibée d’un mélange Get/Cyprine que je vous écris ces lignes. La soirée d’hier fut grandiose. Je vais vous raconter ma nuit en trois temps : tout d’abord comment j’ai incrusté un groupe de blacks dans une soirée où je n’étais pas absolument pas invité, puis comment j’ai serré une quadragénaire complètement timbrée, et enfin comment j’ai gagné la ceinture de Barney « Third Wheel » (roi de la triplette).

Vers 0h, je passais dans la rue où y a tous les bars et j’ai vu une soirée dans les étages. J’y ai aperçue une nana qui est sur ma page fan sur FB (elle m’avait envoyé un message la veille) alors ni une ni deux que j’ai sonné chez elle. « C’est qui ?
– C’est Cyprineman
– Hein quoi que comment
– Vas-y ouvre bb » Voilà en gros comment une petite notoriété peut permettre de s’incruster chez les gens. Bon, j’ai été scandaleux là-bas parce que c’était des relous et je me suis fait virer comme un malpropre. Alors, pour me venger ben j’ai pas refermé sa porte d’entrée et j’ai rameuté plein de gens de la rue chez elle, dont un groupe de 10 blacks. Puis, je me suis cassé. Bonne soirée, les filles.

Vers 1h, nous sommes allés avec Padawan et son couz’ dans le bar un peu gay de la ville. On a découvert que les gens y sont beaucoup plus ouverts d’esprit qu’ailleurs et que les filles hétéros y vont surtout pour ne pas être emmerdées par des gros lourds. C’est un bon filon… J’ai branché une nana de 40 ans de manière assez directe « ça te dit un plan à trois?
– Ouais carrément ». Elle avait tout d’une chienne en chaleur, de la coiffure au petit cul moulé dans son slim en passant par ses nombreux tatouages. Le genre que tu fais aboyer en levrette. J’ai pris son FB pour négocier un threesome puis « on s’embrasse quand?
– Hmm de la chair fraîche. » Kiss. « J’adore les petits jeunes qui n’ont pas beaucoup d’expérience. » Elle ne sait pas sur qui elle est tombée celle-ci. Je garderai contact, elle est carrément folle et détraquée du bulbe.

Vers 2h, j’ai ensuite reçu un appel de la Rousse que je baise parfois, elle voulait aller dans une des petites boîtes du centre-ville. J’étais pas très motivé pour la rejoindre mais il y avait ses copines quand même. Alors, faute de mieux, on y est allés. J’avais décidé de ne pas la niquer pour la faire chier et tout mais de la chauffer à mort pour m’amuser. Cependant, elle m’a dit « t’as vu la fille qui est venue avec nous, La Bonnasse, je crois qu’elle me kiffe…
– Ah ouais, tu crois que pour un plan à trois il y a moyen ?
– Peut-être. » Ensuite, je lui ai expliqué comment chauffer une fille tout en la chauffant ELLE et c’est bouillante qu’elle est allée parler à La Bonnasse. Elle lui a demandé si elle voulait jouer avec nous et La Bonnasse a dit « oui ». Elles se sont fait plein de trucs coquins mais soft puis j’ai pris à part la petite Bonnasse et j’ai fait monter la température. Le truc c’est que j’avais chauffé la rousse devant l’autre sans l’embrasser… tout dans la frustration. C’est-à-dire qu’on se rapprochait et tout sans s’embrasser sur la bouche mais ailleurs OUI. On se caressait, on se serrait à trois, les mains baladeuses, on se tripotait, on se léchait occasionnellement.

Vers 5h, c’est la petite Bonnasse qui a été demandeuse. « L’un de vous a à boire chez lui?
– Oui.
– On prend un dernier verre?
– OK, on allait te le proposer.
– Super. Ca fait longtemps que vous êtes en couple?
– Non, on n’est pas en couple, je la nique de temps en temps voilà tout. En fait, on est meilleurs ennemis : on se prend la tête et on baise pour se défouler. » Arrivés chez moi, ça a commencé sur le canapé par des shots, des bisous et des caresses puis La Bonnasse a dit « On sera pas plus à l’aise dans ta chambre? » Pendant que j’embrassais la Rousse contre l’armoire, la Bonnasse s’est spontanément mise en sous-vêtements. Alors je suis allé la lécher à travers sa culotte. La tension montant, les deux s’embrassaient pendant que j’en léchais une et la doigtais… et doigtais l’autre de l’autre main. On s’est d’abord occupé de la Bonnasse, elle a mis un sacré long moment à jouir et même si je m’en suis occupé pendant un long moment c’est la rousse qui la léchait quand elle a joui. Les deux meufs ont avisé mon caleçon alors qu’elles étaient nues et me l’ont enlevé puis ont commencé à me sucer. C’était cool. La Bonnasse a ensuite commencé à lécher la Rousse. Et moi je mattais son cul en bombe. Faut savoir qu’elle est top, super mince, elle a des seins magnifiques, les yeux verts et un cul qui crie « levrette ». Alors j’ai enfilé une capote et j’ai commencé à la prendre pendant qu’elle léchait la rouquine. J’ai ensuite un peu baisé la rousse. Puis suis repassé sur la brune. J’avais beaucoup de mal à me retenir alors au bout de 10 minutes elles m’ont dit « vas-y, on recommencera après ». Là elles m’ont sucé à deux, puis tour à tour, puis m’ont branlé et je leur ai éjaculé dessus. Elles se sont regardées « t’aimerais pas avoir une bite toi ?
– Oh si ça doit être trop bien. » Je confirme, surtout en ce moment même. Kiffant.

On a recommencé à se chauffer et j’ai rebandé assez rapidement tellement la chambre était pleine d’énergie sexuelle. La brune est montée sur ma queue pendant que je léchais la rousse. Position du triangle, les deux étaient face à face. A un moment la Bonnase a lancé « à ton tour » à la rouquine. J’ai ensuite niqué la rousse pareil et puis au bout d’un moment elle est descendue et c’est là que la Bonnasse m’a sucé AVEC la capote. Ca a dégouté la rousse. Mais moi j’étais tout dur alors j’ai commencé à reprendre La Bonnasse en levrette comme un ouf, elle en pouvait plus tellement je la bourrinais, elle criait. Ca a dû gêner (jalousie) la rousse de me voir prendre une autre comme ça sauvagement parce qu’elle a lancé « je dois y aller j’ai théâtre demain à 10h mais restez tous les deux.
– Non mais t’es ouf c’est toi qui dois rester à la base. » Elles se sont fait des politesses et tout pendant que je la baisais puis se sont rhabillées et sont parties toutes les deux.

Il paraît qu’on remettra ça, on verra bien si c’est du pipeau. Faut savoir que, bizarrement, du début c’est la rouquine qui a été la plus farouche, même si elle avait une grande gueule elle avait la trouille de passer à l’acte. Elle a même failli tout faire foirer tel Bob l’AFC. Par exemple, sur le chemin pour chez moi, elle disait « il faut que je me lève tôt demain.
– Si vous voulez je vous laisse, hein.
– Non, non. » Et plein d’autres gaffes comme ça en fait. C’est la tension sexuelle qui l’a troublée…

Aujourd’hui, j’ai le moral, je pète le feu ! Kiss love flex. Que le Dieu du Game soit avec vous !

PS. Sinon, j’ai réglé le problème « Charlotte », la nana que je kiffe qui est à Sydney jusqu’en Juillet. Je lui ai dit qu’on ne se mettrait pas en couple avant que j’ai 30 ans mais que d’ici là on pouvait avoir une relation ouverte. Elle y réfléchit, ce qui veut dire que c’est probablement mal parti. Je crois qu’elle est amoureuse alors qu’on s’est jamais vus en vrai. Ca sent la fille à problèmes. Tant mieux alors si elle refuse.

PPS. Hafid m’a appelé pour me raconter un truc. « Hier soir, j’ai abordé une fille en lui demandant « salut ça va bien? » puis je lui ai proposé de faire un tour… je l’ai menée à ma voiture, je l’y ai doigtée et je ne sais pas si je le reverrai. » Plus ça va et moins je le comprends… et puis surtout… WTF ces approches de merde ????!

PPPS. Dernière anecdote. La nana qui ressemblait à Audrey Hepbrun que je m’étais faite y a plusieurs mois. Ben, j’ai croisé son mec dans la boîte, celui que j’avais cocufié du coup. Je suis allé le voir, je me suis fait pote avec. Je lui ai dit qu’on était au même lycée et tout… J’ai son FB, il a dit qu’il me trouve sympa et qu’on refera sûrement des soirées. Ca promet d’être grandiose, surtout si y’a sa nana, je suis en train de devenir un odieux manipulateur.

Cyprineman

Écrivain scandaleux, prof de Game et expert en relations hommes/femmes. "Coach en séduction", ça n'existe pas. Ou alors, montrez-moi un diplôme. Je ne vends pas de méthode spécifique, parce que ça reviendrait à fermer les autres portes : je m'intéresse à tout ce qui fonctionne. J'aime faire des essais, des expériences et y aller au culot. J'adore également mettre les pieds dans le plat. Ne comptez pas sur moi pour vous dire ce que vous voulez entendre : je préfère dire les choses comme elles sont (selon mon expérience) mais je dois vous prévenir que, parfois, la vérité dérange. En d'autres mots : je ne fais pas dans le politiquement correct pour vous prendre pour des cons et vous prendre aussi vos sous par la même occasion. J'espère que vous apprécierez ! Mes valeurs sont : l'honnêteté, le respect et la sincérité. Mon but est de prendre mon pied sans me prendre la tête. Mes produits se veulent complets, exhaustifs et efficaces tout de suite. Si vous voulez améliorer votre compréhension et vos relations avec le sexe opposé, je vous propose une gamme de produits payants variés complémentaires des nombreux produits gratuits : si vous êtes intéressé(e), rendez-vous dans la rubrique "mes travaux" dans la barre de droite. Avec ça, vous saurez tout sur le Game (le jeu de la séduction et de la drague) !

One thought to “Mon premier plan à trois : WOW, c’était extraordinaire !!!”

  1. Je n’es jamais baiser alors j’ai une copine maintenant si je doit faire l’amour a ma copine comment es ce que je doit commence avec qu’elle pout que elle ce laisse faire au lit ???

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*