Skip to main content

Séduction = Manipulation ? (PNL, hypnose, techniques)

Séduction = Manipulation ? (PNL, hypnose, techniques)

Beaucoup d’hommes et de femmes croient que « séduire » c’est « manipuler l’autre » et parvenir à lui faire faire des choses contre son gré (comme par exemple sucer une bite).

La séduction a toujours fasciné, dans l’antiquité déjà Ovide publiait l’Art d’aimer, et Auguste scandalisé l’envoyait pour toujours en exil! Les séducteurs et séductrices célèbres, réels et personnages de fiction mêlés (exemples : Casanova, Valmont et Merteuil des Liaisons dangereuses), contribuent à cet effet mélangé de fascination/répulsion.

Le game est une discipline complexe qui peut donc fasciner mais qui fait également peur (parce que les gens craignent d’être séduits contre leur gré)… un peu comme la magie au Moyen-Âge.

Je vais essayer d’expliquer pourquoi il n’y a pas de « vilaines manipulations » dans ce que nous, les Pick-Up Artists, faisons.

 

Les techniques de manipulation et d’influence : la part des préjugés et de la mauvaise foi

Les ignorants, les bienpensants, les envieux peut-être, nous reprochent souvent de manipuler parce qu’on enseigne et utilise différentes techniques de communication verbales et para-verbales.

Mais, en quoi est-ce que ce serait mal d’utiliser des techniques pour mieux communiquer? Grâce à elles, les discussions deviennent plus fluides et plus agréables. Alors, bien sûr, elles permettent d’instaurer un climat de confiance… mais depuis quand est-ce un problème de vouloir que la personne à qui l’on s’adresse ne nous perçoive pas comme une menace (surtout si on ne lui veut que du bien) ? Si vous critiquez le game pour ça, vous devez alors également critiquer les hommes et les femmes politiques, les commerciaux, les marketeurs, les spin doctors… sinon vous êtes de mauvaise foi.

En fait, je dirais même qu’il faut bien prendre conscience qu’à ce compte-là, nous sommes tous manipulés au quotidien… et que nous manipulons les autres aussi (souvent à notre insu), selon comment nous tournons nos phrases. Prenons un exemple tout con: un parent dit à son enfant “j’aimerais bien que tu ranges ta chambre. Tu n’es pas obligé, à toi de voir, mais ce serait quand même une bonne chose…” Eh ben là, y’a de la manipulation.

Pour ouvrir les yeux, lisez Les influences sournoises de Jean-Léon Beauvois (un psychologue aixois). Ce livre explique que la société dans laquelle nous vivons n’est pas aussi neutre que nous le croyons généralement et décrypte plusieurs de ces mécanismes qui se chargent de nous influencer (sournoisement…) Vous comprendrez que, dès lors que vous regardez la télé, des publicités, ou même que vous sortez de chez vous… vous êtes manipulé.

Le résultat est que nous avons tous, sur nous-mêmes et sur les autres, des idées fausses, orientées par le jeu social qui nous fait croire à des réalités psychologiques. Beauvois alerte de plus sur le phénomène d’internalisation, qui nous fait parfois accepter, faire nôtres, voire revendiquer des choses comme des idées personnelles, alors que ce ne sont pourtant que des trucs dont on nous a persuadé (et qui vont même parfois contre notre propre intérêt… c’est pour ça qu’il faut apprendre à penser par soi-même !)

Le game, ce n’est donc pas une série de techniques sans queue ni tête (contrairement aux idées reçues) : c’est une façon d’apprendre à se révéler soi-même. C’est mettre en valeur sa personnalité, c’est provoquer sa chance puis communiquer de manière intelligente pour découvrir l’autre et lui donner envie de nous connaître en retour. Certes, on cherche à se présenter sous un jour qui nous avantage, mais c’est tout ce que l’on peut nous reprocher. Et ce n’est guère différent, sûrement pas plus mal, qu’une nana qui met des talons de 10 cm ou qui se maquille beaucoup, ou qui se fait poser des prothèses, ou tout ensemble. Parce qu’à ce compte-là, ça aussi on pourrait dire que c’est de la manipulation pour faire bander un homme… il faut arrêter à un moment !

 

La speed seduction : préjugés

On nous reproche aussi d’avoir recours à la PNL et à l’hypnose pour manipuler les gens afin de leur faire faire ce que nous voulons. Cet argument révèle un manque de connaissance sur la PNL et l’hypnose : même un abruti qui ne saurait pas lire aurait pu regarder l’épisode 18 de la saison 1 de Mentalist et se douterait que l’on ne peut pas faire faire à quelqu’un quelque chose qu’il ne veut pas faire au fond. Sauf à lui retourner la tête, avec un lavage de cerveau, mais là c’est encore un autre degré de manipulation et il faut des moyens énormes pour y parvenir.

De plus, la PNL et l’hypnose sont très difficiles à maîtriser : ce n’est pas ce qui me vient spontanément à l’esprit quand je parle du game, ce serait plutôt développer son culot, sa confiance en soi, son ouverture d’esprit… y’a rien de magique là-dedans. Sachez tout de même que cette branche de la séduction basée sur l’hypnose et la PNL, mystérieuse et presque légendaire, est ce que nous appelons « la dark seduction ». Ce n’est donc pas la plus belle facette du game et beaucoup de players refusent même de s’y initier !

 

Le PUA ment pour coucher

Un mec est un PUA quand il satisfait son besoin d’affection, de sexe, qu’il a un peu appris la vie et qu’il est bien dans sa tête. Y’a pas de manipulation là-dedans… quand on arrive à être libre dans sa tête, on s’en fout de l’avis des autres (surtout de ceux qui n’ont rien compris). Donc on n’a pas besoin de mentir comme le feraient des morts de faim. On fait notre meilleure proposition, carte sur table, parfois déconcertante de simplicité et on cherche des gens comme nous qui ont réussi à se libérer des diktats, de la pression sociale, et de toutes ces prisons de verres qui nous empêchent de vraiment vivre. On essaie aussi parfois d’ouvrir les yeux aux gens… ça me semble être un noble combat !

Un PUA n’est pas un sans cœur qui abuse de ses nouvelles connaissances : normalement, quand tu t’es bien bien fait humilier (par des nanas dans le cas présent car elles ne sont pas tendres avec nous sur le terrain), ça rend plus humble, plus humain. Enfin, ce fut mon cas. J’ai pu surmonter pas mal de mes névroses grâce au game, donc je n’ai pas eu envie de faire souffrir, je cherche plutôt à faire le bien autour de moi.

 

Le game est une arnaque

Le game est une des formes de développement personnel les moins coûteuses et les plus efficaces qui existe. Ça a sûrement permis d’éviter pas mal de suicides contrairement aux psychanalystes bienpensants qui pompent le fric de leurs patients en attendant une guérison miraculeuse…

Certes, le pickup peut créer quelques névroses (je pense à ces mecs qui connaissent tous les acronymes par cœur et coupent les cheveux en quatre quand ils parlent à une fille) mais à terme on surmonte nos obstacles et on guérit plus de problèmes (et des plus graves) qu’on en crée.

Maintenant, je ne vais pas vous dire qu’il n’y a que des enfants de chœur dans la communauté de la séduction. Y’en a qui ont détecté un filon et qui veulent juste se faire de la thune sur le dos de mecs désespérés. Y’en a qui sont mauvais mais qui se croient bons. Contre eux, c’est à vous de faire preuve de discernement, car c’est un peu la jungle : il y a ce qui fonctionne et les arnaques (il faut savoir que si on vous propose une méthode miracle ou infaillible, ça sent mauvais). Mais dans la mesure où le contenu proposé est sérieux et pas du foutage de gueule, oui, ça marche… j’en suis la preuve vivante.

Et en plus, ça aide les gens qui sont formés à être un peu moins manipulables/influençables. Car un alpha, censément, n’est pas un pigeon qui se laisse facilement manipuler…

Cyprineman

Écrivain scandaleux, prof de Game et expert en relations hommes/femmes. "Coach en séduction", ça n'existe pas. Ou alors, montrez-moi un diplôme. Je ne vends pas de méthode spécifique, parce que ça reviendrait à fermer les autres portes : je m'intéresse à tout ce qui fonctionne. J'aime faire des essais, des expériences et y aller au culot. J'adore également mettre les pieds dans le plat. Ne comptez pas sur moi pour vous dire ce que vous voulez entendre : je préfère dire les choses comme elles sont (selon mon expérience) mais je dois vous prévenir que, parfois, la vérité dérange. En d'autres mots : je ne fais pas dans le politiquement correct pour vous prendre pour des cons et vous prendre aussi vos sous par la même occasion. J'espère que vous apprécierez ! Mes valeurs sont : l'honnêteté, le respect et la sincérité. Mon but est de prendre mon pied sans me prendre la tête. Mes produits se veulent complets, exhaustifs et efficaces tout de suite. Si vous voulez améliorer votre compréhension et vos relations avec le sexe opposé, je vous propose une gamme de produits payants variés complémentaires des nombreux produits gratuits : si vous êtes intéressé(e), rendez-vous dans la rubrique "mes travaux" dans la barre gauche . Avec ça, vous saurez tout sur le Game !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*