Si ces meufs étaient des mecs, elles ne baiseraient pas

Si ces meufs étaient des mecs, elles ne baiseraient pas

Le 16 septembre 2016,

Lundi soir, j’ai reçu sur Adopte un message fort de café, venant d’une meuf qui avait lu ma description et voulait me rencontrer : « Enfin une description digne de ce nom… J’apprécie ton point de vue et je peux même te dire que j’ai lu ton profil en entier ;) pertinent »

J’ai vérifié les mensurations : 1m70, 60kg, sportive, belle gueule… OK ! Je lui ai répondu : « Oui dommage que tu vives si loin
– Je t’assure que c’est pas si loin que ça… C’est sûr qu’on n’est pas voisin de palier non plus mais bon
– Ah ben ça va alors ! par contre j’ai pas de voiture ici donc c’est toi qui devras venir <3 »

Elle n’habite même pas à Lyon mais dans la campagne à l’extérieur de la ville (à environ 20km).

« Je déteste m’engouffrer dans Lyon mais je peux éventuellement faire un effort
– Tu seras récompensée alors si tu aimes les massages ou le vin
– J’aime les deux ça marche aussi ? ;)
– Tu serais dispo quel soir pour venir ?
– Quand tu as un créneau, je m’arrangerais avec mon emploi du temps »

Tout s’est fait très rapidement, et ça c’est cool. On a convenu de se voir chez moi hier soir vers 20h30.

Le jour même, j’ai cru à un flake : « J’ai super mal dormi… vive le café :D
– tu viens quand même mlle Caféine ?
– Bien sûr que je viens, j’ai qu’une parole ;) »

A ce moment-là, elle m’a vraiment fait plaisir. Ça change de ces meufs qui procrastinent. Je sais ce qu’il se passe dans la tête de ces nanas : ça les excite en théorie mais en pratique le stresse monte alors elles se dégonflent. C’est pitoyable de ne pas être maître de soi et de faire preuve de tant de lâcheté. Je suis tombé sur deux comme ça en une semaine. L’une est venue me parler pour m’inviter à baiser dans la semaine puis, le jour convenu, s’est désinscrite d’Adopte. Une autre m’a dragué, on a convenu de se voir ce soir dans un lieu public avant d’aller chez moi quand elle aura vu que je ne suis pas un vieux moustachu. Elle a vraiment insisté pour le lieu public et j’ai dit OK. Mais, hier soir, elle m’a envoyé une histoire à dormir debout « ouais j’ai avorté y a quelques mois et mon ex que j’ai largué pour ça est venue me voir à la fac aujourd’hui ça m’a toute remuée je suis perdue je vais passer quelques jours chez une copine à la campagne du coup on ne pourra pas se voir. » Heureusement que j’les prends plus trop au sérieux avant d’être sûr. Bref, je n’en ai rien à foutre, je les laisse avec leurs démons, j’ai assez de problèmes avec les miens. Je me dis qu’elles reviendront le jour où elles sauront où elles ont mal (c’est-à-dire probablement jamais) !

Bref, la meuf fiable est venue en voiture et je ne me suis même pas fendu d’un repas. Je lui ai offert un simple verre de ce vin qui me restait de ce week-end. Elle avait un décolleté de ouf que je matais ouvertement en faisant semblant de lire ce qu’il était écrit sur son t-shirt. Y’avait écrit « SURF » mais elle ne fait pas de surf. Son truc c’est le fitness. Elle a quitté son mec en mai, un gus de 35 piges alors qu’elle en a 22, qui était apparemment son formateur en pâtisserie. Elle n’a pas fait grand-chose sexuellement depuis et c’est pourquoi elle avait besoin d’un PUA.

Au bout de 5-10 minutes de conversation, alors qu’elle buvait encore ce divin breuvage, je me suis positionné derrière elle, l’air de rien, tout en continuant la conversation comme si de rien n’était. Je me suis collé à elle, ai caressé son cou, ses seins, suis passé sous son t-shirt. Puis, j’ai suBITEment arrêté et me suis re-assis en face d’elle en lui parlant normalement. Quand elle prenait un début d’air outrée, je lui disais que sa timidité était mignonne et que moi aussi je suis timide… mais elle ne me croyait pas. Pourtant si ! Juste plus sexuellement grâce à un travail de développement personnel !!! Bref, on explosait régulièrement de rire à cause de ma mauvaise foi.

J’ai recommencé ce manège à plusieurs reprises jusqu’à ouvrir son jean et la doigter tout en lui parlant de la pluie et du beau temps. Elle m’a dit avoir trouvé ça très déstabilisant mais affreusement excitant. Après je lui ai dit de but en blanc « c’est l’heure du massage ». Elle s’est levée, je l’ai guidée par la main sur mon lit.

Je l’y ai déshabillée (je l’ai mise en string/soutien-gorge) et lui ai dit de se mettre en position de massage tout en lui embrassant le ventre et en descendant. Ca a fini en cunni, cette histoire. En zappant finalement l’étape du massage.

Au bout d’un moment, son vagin et son ventre (j’avais une main sur les deux) ont été parcourus de spasmes et se contractaient… puis elle a poussé un long soupir. Pour tâter le terrain j’ai dit : « tu vas bientôt jouir ?
– tu m’as perdue… »
D’habitude les meufs répondent « mais je viens de jouir t’as pas capté ?! »

Du coup, j’ai persévéré mais ça ne lui faisait plus rien. Je ne comprenais pas. Je suis allé lui faire son massage, histoire de me reposer la langue, puis j’en ai profité pour la déshabiller entièrement et l’ai re-léchée. Cette fois, je n’étais au pied du lit mais allongé entre ses jambes. C’était plus agréable sauf que j’ai failli renverser le pot d’huile de massage avec mes pieds.

Au bout d’un moment elle m’a refait le même coup : grosse contraction, long soupir, m’a attrapé la tête. J’ai dit « PUTAIN MAIS POURQUOI TU JOUIS PAS DETENDS-TOI A LA FIN ». Ça l’a faite exploser de rire.

J’lui ai demandé de m’expliquer ce qui était si drôle. Après m’avoir dit « toi », elle m’a lâché le morceau : ça faisait deux fois qu’elle jouissait, « quand je dis que tu m’as perdue, c’est dans le bon sens du terme… » Putain d’expression de merde !

Ensuite elle m’a branlé et je l’ai baisée. Elle a failli jouir encore et j’aurais pu me retenir mais j’en avais plus rien à foutre et j’étais fatigué alors j’ai fini en une dizaine de minutes. On a juste fait de l’amazone, du lotus et du missionnaire avec les jambes relevées. Je l’ai tout de même remerciée de m’avoir confié ses seins si fermes et ses fesses si rebondies… on n’est pas des sauvages. En plus, elle avait de jolis petits tétons c’était très agréables, j’ai d’ailleurs joué avec toute la soirée.

On s’est connectés ensemble sur Adopte avant qu’elle parte et j’lui ai montré les messages des autres meufs qui m’écrivent des trucs plus ou moins sexuels et tout puis qui n’assument pas. Ou de celles qui me mettent dans leur panier mais qui n’envoient pas de message. Putain, si ces meufs étaient des mecs, elles ne baiseraient pas… Elle m’a dit : « il faut savoir ce qu’on veut dans la vie. Moi je le savais. Et je l’ai eu. »

Dernière anecdote : elle est bien foutue bien qu’elle soit pâtissière. Et quand je lui ai dit « putain faut que je perde 3kg »… elle s’est foutu de moi. Elle m’a dit que je devrais plutôt en prendre 7, mais de muscle. Comme quoi, tout est une question de point de vue.

Finalement, vers 00h40, j’ai reçu un texto : « bien arrivée
– ah super bonne nuit alors !
– A toi aussi »

Que le Dieu du Game soit avec nous tous !

Cyprineman

Écrivain scandaleux, prof de Game et expert en relations hommes/femmes. "Coach en séduction", ça n'existe pas. Ou alors, montrez-moi un diplôme. Je ne vends pas de méthode spécifique, parce que ça reviendrait à fermer les autres portes : je m'intéresse à tout ce qui fonctionne. J'aime faire des essais, des expériences et y aller au culot. J'adore également mettre les pieds dans le plat. Ne comptez pas sur moi pour vous dire ce que vous voulez entendre : je préfère dire les choses comme elles sont (selon mon expérience) mais je dois vous prévenir que, parfois, la vérité dérange. En d'autres mots : je ne fais pas dans le politiquement correct pour vous prendre pour des cons et vous prendre aussi vos sous par la même occasion. J'espère que vous apprécierez ! Mes valeurs sont : l'honnêteté, le respect et la sincérité. Mon but est de prendre mon pied sans me prendre la tête. Mes produits se veulent complets, exhaustifs et efficaces tout de suite. Si vous voulez améliorer votre compréhension et vos relations avec le sexe opposé, je vous propose une gamme de produits payants variés complémentaires des nombreux produits gratuits : si vous êtes intéressé(e), rendez-vous dans la rubrique "mes travaux" dans la barre gauche . Avec ça, vous saurez tout sur le Game (le jeu de la séduction et de la drague) !

2 thoughts to “Si ces meufs étaient des mecs, elles ne baiseraient pas”

  1. Salut,

    « L’une est venue me parler pour m’inviter à baiser dans la semaine puis, le jour convenu, s’est désinscrite d’Adopte.  »

    Pour avoir eu les mêmes, perso, je soupçonne plutôt des gens payés par Adopte pour obliger les mecs à rester / se réabonner. (Ou alors des gens qui viennent à la pêche aux infos pour se créer ensuite de faux profils d’hommes ailleurs) Enfin bref, rien de bien innocent. En tout cas, j’ai arrêté les sites de rencontres. Trop de « risques ».

  2. C’est vrai qu’il y a des sites louches parfois et qu’ils payent des hôtesses pour parler aux mecs.

    Mais je pense pas qu’elles seraient capables d’inventer des excuses vaseuses aussi foireuses. Ca sent bien la nana typique qui se chie dessus ça.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*