Mon avis sur Tinder : quelle est l’efficacité réelle de cette application ?

avis tinder

J’ai chopé ma première sexfriend sur Tinder en 2014. Depuis, je suis un utilisateur régulier de cette appli de rencontre. Autant dire que cela fait 6 ans que j’engrange de l’expérience. Quel est mon avis sur Tinder, le site de rencontre ? Que vaut Tinder, l’appli de rencontre ? Que penser de Tinder (ce n’est que mon témoignage) ? Découvrez ici mon opinion et ma critique après un long test de Tinder en conditions réelles !

tinder avis

A lire aussi : Comment draguer sur Tinder ? (Démonstration + caméra cachée)

Tinder, mon avis ! C’est parti !

 

Qui suis-je pour vous donner mon avis sur Tinder ?

Je suis Fabrice Julien, j’ai couché avec plus de 350 femmes dont plus de 50 via Tinder. J’ai aussi fait des plans à 3 grâce à cette application quand j’étais en couple. J’y suis depuis le début donc j’y étais en 2019, j’y serai encore en 2020, 2021, etc.

Ce n’est pas le sujet ici mais si vous voulez en savoir plus sur comment faire un plan à 3 avec Tinder, je vous réoriente ici : Comment faire un plan à 3 via Tinder

Je suis aussi coach en séduction, je pratique le coaching site de rencontre, et donc je travaille avec mes élèves sur Tinder. Je leur refais, refond, leur profil, etc.

J’ai fait cet article pour raconter un peu mes expériences et ce qu’il ressort de mon test à long-terme de Tinder, mais j’en profite tout de même pour insister sur le fait que je propose des coachings sites de rencontres (cliquez simplement sur le lien si vous êtes intéressé/intrigué).

Voilà, maintenant que la partie pub est finie, on peut y aller !!! Vous allez avoir mon humble avis sur Tinder mais sincère et franc) !

 

Qu’est-ce que Tinder ?

Tout le monde connaît Tinder aujourd’hui mais bon, dans le doute, voici un petit topo.

avis tinder

Ce qu’il faut savoir sur Tinder

Tinder est une application de réseautage social fonctionnant sur Android et iOS et navigateur web. Depuis peu, elle est disponible sur ordinateur aussi : on parle de “Tinder PC” ou “Tinder ordi”. Pour en savoir plus, il suffit de se connecter au site officiel de Tinder.

Tinder a été lancé en mai 2012 par Sean Rad, Jonathan Badeen, Justin Mateen, Joe Munoz, Alexa Mateen, Dinesh Moorjani, et Whitney Wolfe Herd.

L’application, qui s’inspire notamment de Grindr, fait défiler des profils d’utilisateurs sur plusieurs critères, dont le sexe et la position géographique. L’utilisateur doit indiquer s’il les apprécie ou non en balayant l’écran (ou « swiper ») vers la droite ou vers la gauche. Lorsque l’attraction est réciproque, les deux utilisateurs sont mis en relation et peuvent échanger des messages.

Le 2 mars 2015, Tinder a déployé une mise à jour majeure de son application : Tinder Plus/Tinder Gold. L’application propose désormais une version gratuite, limitée à 50 likes par jour, et une version premium illimitée.

Le 19 novembre 2015, Match Group qui possède Tinder a annoncé son entrée en bourse avec une action cotée à 12 dollars.

En novembre 2016, Tinder s’engage avec l’association Gay & Lesbian Alliance Against Defamation pour offrir la possibilité aux personnes « qui s’identifient en tant que transgenre, ou quelque part entre les genres, ou en dehors, de la binarité des genres » de s’identifier à de nombreux genres dans l’application.

En 2018, les revenus générés par Tinder sont estimés à 810 millions de dollars, c’est l’une des applications les plus rentables de l’App Store. Et en juillet 2019, l’application suspend son utilisation du système de paiement du Play Store.

tinder avis

Selon une étude, le sexe-ratio (répartition homme/femme sur les membres) de l’application Tinder serait de 34% de femmes pour 66% d’hommes.

Polémiques autour de Tinder

Le principe sous-jacent de l’application est de rendre l’utilisateur addictif. Pour cela elle s’appuie sur le principe de la récompense aléatoire découvert et théorisé par Burrhus Frederic Skinner, le psychologue américain qui a lancé le behaviorisme.

Cette récompense est ici d’abord induite par le plaisir esthétique de voir un beau visage ; plaisir qui induit un renforcement positif (associé à une sécrétion de dopamine dans le centre du plaisir, au cœur du cerveau), …en encourageant la personne , sans qu’elle en ait vraiment conscience, à toujours swiper plus.

En arrière-plan, Tinder évalue – à l’insu de l’utilisateur – un score de désirabilité (plus une personne a de likes, plus sa note est élevée). L’algorithme ne présente pratiquement que des personnes ayant un score identique, sauf parfois (un peu comme au Casino, la machine à sous, permet de gagner pour relancer la motivation du joueur).

Après un certain temps ce n’est plus la vue de la photo d’une personne attirante qui génère de la dopamine, mais le simple geste du doigt qui swipe… L’utilisateur est en quelque sorte “piégé”. L’application récolte des données personnelles, dont de positionnement géographique et de préférences individuelles. Des rumeurs les accusent de les revendre.

Le prix de Tinder Plus, lancé en 2015, n’est pas le même en fonction du groupe d’âge : le tarif aux États-Unis est de 9,99 $ par mois pour les moins de 30 ans et de 19,99 $ au-delà de 30 ans, ce qui a été très critiqué.

A lire aussi : Mon avis sur Tinder Gold et Tinder Plus

Fin 2018 4 millions d’utilisateurs de l’application avaient un compte payant.

En 2018, le nombre d’utilisateurs de Tinder est estimé à 57 millions, dans 190 pays. L’application est disponible en 40 langues.

Source : Wikipedia

Mon avis sur toutes ces informations polémiques

C’est devenu un business de tout critiquer aujourd’hui, les applications de rencontres, la drague de rue, etc. Il faut apprendre à penser par soi-même car tout critiquer n’est pas constructif.

Toutes les grandes avancées ont été critiquées un jour ou l’autre dans notre société. Le simple fait que Tinder aie des détracteurs ne devrait pas vous arrêter ! Ca ne sert à rien d’écouter toutes les “rumeurs”, etc.

Pour revenir sur les risques d’addiction, vous pouvez tout simplement décider de ne pas vous en rendre esclave. Vous utilisez l’outil pour ce qu’il vous apporte et vous surveiller pour ne pas tomber dans le piège de l’addiction, maintenant que vous êtes prévenu.

Mais tout cela n’est pas propre à Tinder, toutes les grosses entreprises payent des gens pour essayer de mieux comprendre notre cerveau que nous-même et nous rendre dépendants d’elles.

La vigilance ne devrait donc pas s’appliquer qu’à Tinder !

 

Tinder test : La loi des 80/20 sur Tinder

Il y a deux types d’utilisateurs de Tinder. Ceux qui galèrent et qui disent que c’est de la merde, que les meufs sont des connes, etc. C’est-à-dire 80% des mecs.

Et ceux qui kiffent leur vie et qui baisent bien grâce à ça. 20% des mecs seulement tirent profit de cet outil. Les autres ragent.

Pour les meufs c’est pareil : beaucoup vont faire des rencontres et même coucher avec un gars, mais peu vont rencontrer un mec « de qualité ».

Hommes comme femmes, il y a le risque de se “perdre” dans l’addiction. Même, parfois, les gens sont en couple et continuent de swiper.

tinder avis

Dans ma carrière de coach, j’ai aidé beaucoup de mecs à faire partie de ces 20% qui baisent.

Il y en a beaucoup pour qui c’était le néant et qui maintenant ont des contacts, font des rencontres et baisent.

J’ai aussi aidé des nanas à tirer le meilleur de leur profil, pas à passer leur vie à fantasmer des mecs idéaux qui n’existent pas.

Alors, c’est cool Tinder ou c’est à fuir, en définitive ?

 

Mon avis sur Tinder : les points forts et les points faibles

Nous allons voir ici les avantages et les inconvénients de Tinder. Est-ce que c’est vraiment une appli qui ne sert que pour le sexe sexe ou bien on peut aussi y trouver du sérieux ? N’y trouve-t-on que des fakes ou des folles ? Est-ce que les filles trichent sur leurs photos ? Et les mecs ? Quelles applications sont mieux que Tinder ? Quelles alternatives a-t-on aujourd’hui ?

A la fin de l’article, je vous renverrai vers mes formations qui vous aideront à mieux choper en ligne, démos à l’appui.

Point fort de Tinder #1 : c’est connu dans le monde entier !

Tout les filles ou presque y sont. Donc ça c’est un avantage considérable

Y’en a qui font préférez les applis « thématiques » (comme Happn ou Fruitz) mais c’est grand public Tinder donc il y a des chances que votre futur crush y soit.

Tout le monde connait Tinder à l’étranger aussi. Vous pouvez donc choper dans tous les pays grâce à votre profil Tinder !

C’est tellement connu qu’il y a été fait référence dans Black Mirror.

Point fort de Tinder #2 : c’est normal d’être dessus !

Tinder c’est un peu différent d’Adopte un mec, qui peut être connoté “féministe”.

Tinder c’est juste normal. Ce n’est pas connoté. Et puis, comme on dit, tout le monde y est.

Donc y’a moins de tabou, de honte, de volonté de le cacher.

Avant c’était plus compliqué d’assumer Meetic et tout. Donc ça c’est plutôt cool. Les mentalités évoluent aussi…

Après c’est vrai que même si 50% des couples se forment via sites et applis de rencontre, la plupart des gens rêvent de faire une rencontre « dans la vraie vie ».

Mais bon, faut reste réaliste, avec nos vies aujourd’hui, beaucoup d’entre nous ont besoin de ce genre d’outils pour faire des rencontres. Donc ne soyons pas dans le jugement, ni des gens qui y sont, ni de nous-mêmes.

Point fort de Tinder #3 : c’est gratuit

Il existe des formules d’abonnement comme Tinder Plus et Tinder Gold mais vous n’êtes pas obligé d’y souscrire pour une utilisation minimale de Tinder.

On peut déjà faire des rencontres avec la version gratuite, les abos sont un accélérateur ! Voilà mon avis sur ce boost à Tinder !

Je conseille d’ailleurs de faire d’abord un profil qui donne déjà des résultats en gratuit avant de chercher à l’accélérer en payant.

Point faible de Tinder #1 : le next

La plupart des meufs se croient dans un magasin. Elles pensent choisir sur catalogue l’homme idéal. On peut donc baiser une meuf en quelques messages ou quelques minutes.

Mais vous pouvez avoir un bon feeling avec une fille puis, tout à coup, plus de nouvelles. Soit vous avez dit un truc « de travers », soit la meuf a rencontré un autre mec entretemps.

Il y a aussi beaucoup de turn over, des nanas qui désinstallent (soit parce qu’elles on trouvé quelqu’un, soit sur un mouvement d’humeur) ou qui ne viennent plus sur l’appli.

Combien de fois ai-je entendu ce genre de truc après un silence d’une semaine “désolé j’avais pas eu la notification que tu avais répondu”.

Comme les nanas ont facilement beaucoup de conversations, vous pouvez vous faire enterrer rapidement dans sa boîte de réception. Il faut donc marquer les esprits et ne pas hésiter à relancer une fois ou deux.

Ce n’est vraiment pas la faute des concepteurs de l’appli mais de l’utilisation qui en est faite dans notre société de consommation. Les gens oublient qu’ils parlent à des humains. Ils se croient parfois tout permis derrière leur ordi ou leur téléphone. Beaucoup sont malpolis, ouis !

Il y en a aussi qui ne sont là pas pour faire des rencontres mais seulement pour se rassurer sur leur pouvoir de séduction. Ou alors elles ont envie de rencontrer mais se perdent car trop de choix (donc ne choisissent pas et restent dans le fantasme) ou évitent par facilité (stress de rencontrer un inconnu).

Point faible de Tinder #2 : baisse de confiance en soi

L’ego peut vite vous jouer des tours sur Tinder. C’est un piège à éviter !

Avec un profil rôdé, vous pouvez vous exagérer et penser que vous êtes un Dieu qui plaît à toutes les femmes. Alors que ce n’est pas vrai. Une petite séance de drague de rue vous le rappellera et vous maintiendra humble.

Avec un profil moins convaincant, vous pouvez penser que vous êtes une merde nulle. Je veux vous rassurer : avoir peu de matchs sur Tinder ne veut rien dire sur vous en tant que personne. Si ce n’est que votre profil n’est pas très vendeur…

Il y a aussi l’algorithme de Tinder qui peut vous jouer des tours et ne pas vous mettre en avant suffisamment. Même avec un profil correct, si vous faites une utilisation de l’appli qui ne la pousse pas à vous mettre en valeur (en étant actif dessus régulièrement), vous pouvez avoir peu de résultats.

Point faible de Tinder #3 : la concurrence

Le problème c’est que c’est devenu grand public et donc tous les morts de faim et les AFC mauvais dragueurs et mauvais baiseurs sont sur Tinder.

Du coup, les filles deviennent méfiantes.

Y’a des nanas qui vont pas assumer en mode “je suis ici pour me faire des amis” (ça peut déboucher sur de l’amitié mais comme un effet colatéral, je ne pense pas qu’on puisse sainement et sereinement y chercher ça) et des meufs qui vont être frustrées “les morts de faim du site cassez-vous, je veux faire une belle rencontre, ahlala mais qu’est-ce que je fous là…” Y’a aussi les meufs qui veulent juste faire leur pub gratuite (en mode growth hacking c’est du Tinder hack lol) pour avoir plus d’abonnées sur Instagram.

Le niveau est assez consternant sur les sites de rencontre (autant chez les mecs que chez les filles) et vous y êtes associé quand vous êtes dessus. Désolé mais les gens ne font pas rapidement la différence parfois entre les personnes qui valent le coup et les blaireaux.

Sur les sites et les applis de rencontre en général, Tinder ne fait pas exception, les filles les plus moches sont autant sollicitées que les mecs les plus séduisants.

C’est INJUSTE ou DESEQUILIBRE si vous le voulez. Mais il faut faire avec !

Mon avis sur Tinder : Gardez quand même la foi : j’ai dit qu’il y a beaucoup de sous-merdes dessus, mais il y a aussi des pépites ! Et il suffit d’UNE belle rencontre pour changer votre vie !

 

Expériences sur Tinder : coup d’un soir ou relation sérieuse ?

C’est un peu la facilité de dire qu’il n’y a que des moches ou que c’est que pour le sexe Tinder.

La plupart des gens aiment mettre les gens et les choses dans des cases. Ca leur évite de se poser trop de questions.

La vérité c’est qu’on trouve de tout sur Tinder.

Il y a des nanas qui veulent baiser tout de suite mais ne sont pas fermées à une relation plus sérieuse.

Il y a des nanas déjà en couple qui veulent juste un coup de bite.

Vous trouverez aussi des salopes nymphos. Sans jugement. Il y a aussi des filles bien sages qui viennent de quitter leur mec ou de se faire larguer et qui cherchent à rencontrer quelqu’un car leur vie “métro-boulot-dodo” les fait tourner en vase clos.

Sinon, il y a aussi des filles « hyper romantiques » (ou coincées) qui disent « ah non moi je suis pas comme les filles d’aujourd’hui, toutes des putes, j’ai des valeurs ». Mais qui ne valent pas mieux que les autres en fait, lol…

En fait, comme dans n’importe quel lieu de rencontre (bar, boîte, rue, etc.) VOUS AVEZ DE TOUT. Et vous avez un rôle à jouer dans ce que la relation peut devenir avec votre rencontre.

Vous pouvez donc tomber sur des filles qui vous correspondent ou des nanas qui vous correspondent pas du tout. Ca peut être pour un soir ou pour une vie.

Vous voulez une étudiante qui a soif d’expérimenter ? Une qui approche la trentaine et cherche l’homme de sa vie ? Une fille séparée qui veut rattraper les années perdues ? Ou une meuf jolie et cool ? Ou une féministe un peu haineuse des hommes ?

tinder relation serieuse

 

Retour d’expérience : Y a-t-il des fakes sur Tinder ?

Oui, il y a des fakes (faux profils), des arnaques, des tentatives d’escroquerie, du fishing et du spam sur Tinder. Ce n’est pas un secret !

Mais franchement, pour avoir testé BEAUCOUP d’applis et de sites (Badoo, Lovoo, etc.) je trouve qu’il y en a plutôt moins.

Ca sert à rien de râler sur le fait qu’il y a des fakes, c’est de l’énergie perdue. Ca ne sert à rien de s’en servir comme d’une excuse pour ne pas vous lancer.

Ne cliquez juste jamais sur un lien louche envoyé par un profil.

Et quand la meuf est trop belle pour être vraie, trop chaude, méfiez-vous.

tinder opinion

N’envoyez pas de nudes tant que vous n’êtes pas sûr d’à qui vous parlez.

La plupart des fakes sont rapidement signalés et bannis, heureusement, il y a des modérateurs qui font leur job.

Après, y’a des fakes plus délicats à trouver : des usurpations d’identité, des coachs en séduction qui s’entraînent (lol), des mecs qui regardent ce que ça donne Tinder du point de vue d’une fille (ils ont raison), des meufs qui s’inventent une vie pour rendre fou des mecs, etc.

Avec l’anonymat, les gens se croient tout permis !

Evitez les fakes et puis c’est tout ! Ne vous prenez pas la tête outre mesure avec ça !

Mon avis sur les prises de tête à propose de Tinder : Ne soyez pas “blasé” ou quoi sur les sites et applis car sinon vous risquez de vibrer mal et de n’attirerer que ce genre de personnes négatives. Be cool !

 

Que penser de Tinder : Les filles trichent sur leurs photos ?

Oui, souvent. Mais il y a aussi des pépites qui sont beaucoup mieux en vrai qu’en photo.

Méfiez-vous quand une nana semble avoir de bonnes joues et qu’elle n’a aucune photo en pied.

Méfiez-vous aussi quand les photos semblent dater de plusieurs années !

Les hommes aussi trichent sur leurs photos. Y’en a qui mettent des anciennes photos torse nu mais qui n’ont plus d’abdos depuis deux ans.

Chaque personne essaye de se valoriser au maximum pour obtenir des RDV. Et ça c’est normal ! Et c’est bien si votre personnalité peut faire la différence en rendez-vous.

Il s’agit juste de ne pas mentir mais la limite peut être facilement franchie.

Juste puisque les autres le font, faites-le : mettez-vous en valeur.

Mais ne mentez pas, ne dites pas que vous faites 1m90 si vous faites 1m70. Ne racontez pas que vous faites 50kg si vous en faites 90. Ne dites pas que vous êtes PDG d’une grosse boîte si vous êtes au chômage, etc.

Mon avis sur ce petit jeu sur Tinder : Jouez sur vos points fort ! Comme l’humour ! Mettez des photos qui vous mettent en valeur ! Si vous êtes TROP canon par contre, mettez des photos plus “simples” pour éviter de faire peur.

photo tinder avis photo tinder avis

 

Que vaut Tinder : Y a-t-il mieux que Tinder ?

Il existe plein de moyens de faire des rencontres.

Tinder doit rester un complément de la « vraie vie » : rue, bar, boîte, cercle social, etc.

Ce qui est génial avec Tinder c’est que ça travaille pour vous-même quand vous dormez, travaillez ou êtes sur les toilettes.

C’est un outil non-négligeable pour faire des rencontres mais il ne faut pas faire que ça sinon on reste dans son confort, on arrête de grandir, et on risque de se perdre (comme je l’ai expliqué ci-dessus avec les risques pour l’ego notamment).

Plus vous allez avoir de moyens de faire des rencontres et plus ça ira !

Mon avis : Donc ne crachez pas sur Tinder ! Mais ne vous limitez pas à ça !

 

Mon opinion : Les alternatives à Tinder (applications et sites de rencontre)

Il y a des applis moins « fréquentées » qui peuvent être intéressantes notamment car il y a moins de monde.

En fait, puisque les meufs se sentent moins dans une abondance illusoire sur ces autres applis, vous avez plus de chances de parler avec.

Je pense à Happn et Fruitz, par exemple.

Badoo et Lovoo, je ne conseille pas spécialement car j’y ai trouvé beaucoup de cas sociaux.

Sinon, les sites de rencontre peuvent aussi donner de bons résultats. C’est un peu différent des applis mais ça peut fonctionner. Je pense ici à Adopteunmec, par exemple, que je préfère à Meetic.

Juste pour dire : gardez Tinder mais soyez aussi sur 2/3 autres applis gratuites en complément. Ca ne mange pas de pain, vous dupliquez juste votre profil ! Vous swipez et puis voilà ! C’était mon avis sur Tinder en complément des autres applis !

 

Mon avis sur Tinder et sur l’efficacité de cette app’

En gros, Tinder, c’est tout ou rien.

Soit vous kiffez à mort, soit c’est le désert !

Si vous tchatchez les meufs n’importe comment, si vous mettez des photos un peu prises au hasard sur votre téléphone, si vous ne mettez pas de description, ça risque fort de ne pas fonctionner aussi bien que ça le pourrait.

N’oubliez pas : 20% des mecs ramassent la mise sur les sites et applis de rencontre.

Vous pouvez en faire partie ! Il vous faut un bon profil !

A lire aussi : Comment faire votre description sur Tinder ?

Perso, je trouve que ça a un potentiel de dingue pour mettre les gens en contact.

Et ce ne sont pas des meufs spéciales : y’en a que j’ai draguées en soirée ou en rue avant de les revoir sur Tinder. C’est juste un moyen de mettre en contact des humains ! Donc pourquoi s’en priver ?

Et ne vous racontez pas que Tinder ne fonctionne qu’à Paris. Que vous soyez à Marseille, Aix-en-Provence, Bordeaux, Rennes, Strasbourg, Lyon, peu importe… il y a moyen de choper !

Mais il faut investir assez sur soi pour ça vaille le coup. Car faire les choses à moitié ne fonctionne pas à moitié. Ca ne marche PAS.

Comme j’ai dit, faire un bon profil, apprendre aussi à lancer une conversation (pour éviter de matcher puis ne pas discuter)…

A lire aussi : Phrase d’accroche Tinder : 15 exemples de premiers messages efficaces

Et vous, que pensez-vous de Tinder ? Bien ou pas ? Bon ou pas bon ? J’attends votre témoignages dans les commentaires… (pour les filles, les femmes et pour les hommes, les mecs)… Ca serait cool que cette page devienne une sorte de forum où on partage sur ce sujet…

 

Marre de perdre votre temps et votre énergie ? Pour aller plus loin sur Tinder…

Bonne chance sur Tinder !

Pour aller plus loin sur la drague en ligne, je vous propose de découvrir mes formations. Je vous expliquerai tout ce que vous avez besoin de savoir pour baiser dans le monde du online dating !!! Je vous montrerai aussi mes différents profils sur les sites et applis de rencontre, dont Tinder !

Cliquez simplement ici pour en savoir plus : Pack “séduction en ligne”. Vous y trouverez tout ce qu’il faut pour créer votre profil, choisir vos photos, rédiger une bonne description, décider sur quels sites et applis vous inscrire en plus de Tinder, envoyer un bon premier message à vos matchs (je propose ici différentes approches, de la plus soft à la plus hard), etc.

Vous y trouverez aussi des conversations intégrales commentées et analysées pour que vous voyiez comment j’ai fait pour calibrer mon premier message et comment j’ai amené la conversation sur le sexe. Il y a 15 conversations qui ont mené réellement à du sexe avec les filles draguées !

Evidemment, tout ce que vous propose ici fonctionne aussi pour Happn, Badoo, Lovoo, Meetic, Fruitz, etc. Pas seulement pour Tinder ou Adopteunmec. Les principes pour générer des contacts et commencer une conversation sont les mêmes partout (y’a juste une petite nuance entre app et site de rencontre) !

Du coup, n’hésitez pas à regarder mes formations pour apprendre comme parler aux femmes sur Tinder et surtout à bien retenir leur attention avec votre profil et votre premier message.

Vous allez marquer les esprits et faire des ravages en ligne grâce aux phrases d’accroche que je vais vous partager !

 

Votre coach en séduction qui a adoré donner son avis sur Tinder,

Fabrice Julien

Comment coucher avec une fille en 7 jours ?

Recevez gratuitement ce guide de séduction : dites-moi simplement à quelle adresse je dois vous envoyer votre formation offerte !

Adresse e-mail non valide
Je respecte votre vie privée, votre adresse e-mail ne sera jamais partagée ni vendue. Pas de spam !

2 commentaires sur “Mon avis sur Tinder : quelle est l’efficacité réelle de cette application ?”

  1. Absolument inefficace pour moi contrairement à Adopte alors que même profil/photos.

    La raison : les filles ne savent si le mec les as liké avant de voir leur profil et de les liker elles mêmes.

    Sur adopte : 1 charme = 1 notification que la fille voit.

  2. Comme Tinder se base sur un profil Facebook, il paraît que l’algorithme détecte les profils de mecs disons avec un haut niveau d’étude scientifique pour les isoler artificiellement des meufs en version gratuite.

    Pas de meufs dans ces cursus = besoin de Tinder.
    Pas de résultats sur Tinder gratuit lié à l’algo = besoin de Tinder payant.
    Et comme ces mecs ont un bon salaire…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *