Tuto préliminaires : Point G, deep spot, point A, orgasmes multiples

Les préliminaires, c’est la phase qui prépare la pénétration. C’est le moment où, avec des bisous, des caresses et d’autres pratiques comme le sexe oral, les partenaires s’amènent à un état d’excitation sexuelle (lubrification du vagin et érection de la verge). Cette phase sert aussi de découverte du corps de l’autre et constitue une partie indépendante de la sexualité (on peut faire des préliminaires sans pénétration et on peut baiser sans préliminaires). Il est tout à fait possible d’amener sa partenaire à l’orgasme grâce aux préliminaires : vous expliquer comment est le but de cet article. Nous allons parler du point G (g-spot), du deep spot, du point A et des orgasmes multiples.

point a

Je vous ai déjà fait un article accompagné de vidéo pour vous expliquer comment doigter une fille et comment faire un cunnilingus, n’hésitez pas à aller voir « comment faire jouir une fille ».

Pour les filles, j’ai aussi fait un tuto fellation.

J’vais pas passer une heure à vous définir les préliminaires, si c’est ce genre d’informations que vous cherchez, go wiki !

Nous allons maintenant parler du point G, du deep spot, du point A et des orgasmes multiples !

Accrochez vos ceintures (ou bien détachez-les plutôt) !

 

Le point G (ou g-spot)

Doigter sur le point G c’est une très bonne façon de faire jouir presque toutes les femmes.

Je ne vais pas commencer ici à vous raconter l’histoire du point G et tout ça. On s’en fout un peu en fait, ce qui nous intéresse c’est comment trouver le point et comment le stimuler pour faire jouir les femmes.

Si vous êtes particulièrement intéressé par toute l’histoire autour du point G, je vous invite à aller plutôt vous balader sur Wikipédia ! Vous trouverez alors autant de blabla que vous le souhaitez !

Comment trouver le point G ? Où se situe le point G ?

Bon, les amis (et les amies aussi car il peut y avoir des filles bi ou homosexuelles qui veulent savoir comment trouver le point G), nous allons voir où se situe le point G.

Alors où se trouve le point G ? Imaginons que la fille à qui vous souhaitez faire plaisir est allongée sur le dos devant vous. Le point G se situe alors à l’entrée de son vagin (entre 1 et 4 cm de profondeur), vers le haut.

Pour reconnaître le point G, sachez que vous sentirez une texture différente du reste du vagin, plus rugueuse.  Certains trouvent que la sensation quand on le touche ressemble à une fraise, d’autres à une noix… personnellement, je trouve que ça ressemble à la texture du palais dans la bouche. Voilà comment trouver le point G avec les doigts.

point g

La façon dont les doigts sont mis sur le point G dans cette photo est bonne pour donner des orgasmes. C’est un bon schéma pour trouver le point G !

Comment stimuler le point G féminin ?

Comment stimuler le point G de la femme pour lui donner des orgasmes?  Ben oui, parce que c’est bien beau de savoir où c’est mais si on en fait rien, c’est quand même dommage. On n’est pas des masturbateurs intellectuels ici !!!

En fait, il ne s’agit pas d’un bouton magique sur lequel il suffit d’appuyer pour faire jouir une femme, ce serait trop beau et beaucoup trop simple. Mais voyons le bon côté des choses : si c’était si facile, tous les hommes seraient des bons coups et vous n’auriez aucun mérite alors que là vous allez vraiment briller par comparaison avec la misère sexuelle ambiante.

Revenons au concret : certaines femmes ont besoin qu’on doigte leur point G pendant plusieurs minutes avant de venir (ça muscle les avant-bras).

Personnellement, j’utilise par défaut deux doigts pour doigter le point G. L’index et le majeur. Mais si la femme a un « gros » vagin ou a eu des enfants, par exemple, il est possible de rentrer plus de 3 ou 4 doigts. Cela va sans dire mais ça va mieux en le précisant, c’est la partie lisse de votre doigt qui doit être en contact avec la paroi intérieure du vagin !

Pour exercer de bons va-et-vient, courbez les doigts quand vous reculez à l’intérieur du vagin et redressez le doigt quand vous le renfoncez. C’est un peu comme si on faisait le signe qui accompagne la phrase « viens ici ».

Les mouvements peuvent être assez longs et aller jusqu’au fond du vagin lorsque vous insérez vos premiers doigts. Mais si vous décidez de faire jouir une femme grâce à son point G, alors les mouvements devraient être plutôt courts et intenses.

Le cunnilingus comme préliminaire

Certaines femmes sont plus réceptives que d’autres à la stimulation du point G, certaines préféreront que vous vous occupiez plutôt de leur clitoris, alors c’est à vous de vous adapter ! J’ai fait un article spécifique sur le cunnilingus ici donc je ne vais pas développer plus que ça comment vous servir de votre langue.

Je le précise ici car je ne l’ai pas fait avant mais pensez bien à avoir des doigts propres avec des ongles courts avant de vous mettre à doigter une fille. D’ailleurs beaucoup de filles regardent les mains des hommes avant de savoir si elles vont coucher avec ou pas, c’est pas pour rien !

Cela va sans dire mais ça va mieux en le disant : vous pouvez très bien positionner votre partenaire sur le ventre et doigter son point G ainsi. N’oubliez pas que si vous retournez votre copine, son vagin change de sens, et vous devez donc inverser la position de vos doigts.

 

Le deep spot (ou point A)

On va parler d’un truc un peu plus technique maintenant : le point A, aussi appelé deep spot.

Quoi ?! Comment ça ?! Le deep spot et le point A, c’est la même chose, en fait ?

En fait, il existe deux deep spots, l’un côté ventre de la femme, l’autre côté anus.

Par mesure de simplification j’appelle deep spot celui qui est côté ventre (front deep spot) et point A (ou a-spot) celui qui est côté anus (back deep spot). Cela évite de s’emmêler les pinceaux.

deep spot

A noter que Wikipédia ne parle ni du deep spot ni du point A dans ses articles. C’est qu’on commence, là, vraiment à parler à un truc de connaisseurs et pas à un truc grand public.

 

Le deep spot

Très peu d’hommes connaissent cette zone érogène. Le deep spot n’est pas le point G ! Il est également situé dans le vagin de la femme mais il est situé plus profondément en elle.

Le deep spot provoque chez un certain nombre de femmes des orgasmes encore plus puissants que le point G !

Où est le deep spot ?

Deep spot, ça  veut dire « point profond ». Vous vous doutez donc qu’il va falloir utiliser votre doigt le plus long (le majeur) pour aller le chercher.

Si la fille est allongée sur le dos et que vous êtes entre ses jambes, votre main doit être tournée vers vous.

La sensation du deep spot est plus lisse que celle du point G.

Parfois, je vais chercher le deep spot avec deux doigts (index et majeur).

Comment stimuler le deep spot (durant les préliminaires ou pas) ?

Quelle est la technique pour une bonne stimulation ? Il ne s’agit pas de doigter le deep spot comme on pourrait doigter le point G, de façon très énergique. Il s’agit plutôt de tapoter ou masser cette zone. Certains font des mouvements circulaires dessus et obtiennent de bons résultats.

La plupart des femmes auront de gros orgasmes rapidement si vous stimulez leur deep spot.

Vous pouvez tout à fait vous focaliser sur un point précis ou bien vous pouvez vous occuper de toute la paroi supérieure du vagin. En fait, vous pouvez très bien passer tout le long de la face avant du vagin en stimulant à chaque passage son deep spot ET son point G.

Tout cela me rappelle que j’avais fait un article sur le deep spot contenant des vidéos. N’hésitez pas à aller le lire, ça complètera bien les informations que j’ai données ici !

 

Le point A

Le point A, c’est la face arrière du deep spot. Pour certaines filles, surtout celles qui aiment l’anal et la sodomie, c’est la zone qui peut donner les orgasmes les plus puissants.

Mais la sensation est vraiment différente par rapport au point G et au deep spot avant. Du coup, ça peut en perturber certaines et elles peuvent préférer que vous restiez sur la face avant du vagin.

Y’en a aussi qui peuvent un peu flipper ou sentir des sensations trop fortes : dans ce cas-là, il faut leur laisser le temps de s’habituer à la pratique.

Toutes les filles ne connaissent pas parfaitement leur corps et ne sont pas parfaitement à l’aise avec. Y’en a même qui n’ont jamais joui : je vous encourage donc à les encourager à jouir, à les rassurer quand se lâcher les inquiète, etc. Bref, faites tout ce que j’appelle l’accompagnement à l’orgasme. Ce n’est pas pour rien que l’on dit qu’il y a une grande part psychologique à l’orgasme.

Où est le point A ?

En fait, le point A c’est comme le reflet dans un miroir du deep spot avant sauf qu’il se situe de l’autre côté du vagin.

Du coup, si la femme est allongée sur le dos devant vous, il vous suffit d’inverser le sens de vos doigts pour aller chercher son petit point A. Mais ce n’est pas vraiment la meilleure solution pour stimuler le a-spot.

Comment stimuler le point A ?

Une des meilleures positions pour stimuler le point A c’est de dire à la femme de se mettre à 4 pattes et de vous positionner derrière elle.

Utilisez toujours votre majeur ou bien deux doigts et aller chercher le back deep spot. Réfléchissez bien que si elle est à quatre pattes, elle n’est plus sur le dos, donc les positions du front et du back deep spot sont inversées (c’est la même logique que lorsque vous souhaitez doigter le point G par derrière).

Pour stimuler le point A, massez-le ou appuyez dessus.

Quand elle va approcher l’orgasme, les muscles PC (pubo-coccygiens) vont se contracter en donnant l’impression que la paroi arrière du vagin gonfle.

Là, appuyer fermement et continuez à masser en faisant des allers et retours avec votre doigt. Si la fille prend vraiment fort son pied, vous aurez peut-être même du mal à bouger votre doigt à un moment !

Cette méthode donne le même genre d’orgasmes que peut avoir une femme via une sodomie bien faite.

Après, attention, des goûts et des couleurs on ne discute point : il y a des femmes qui peuvent ne pas aimer la sensation que peut leur procurer une sodomie ou un massage du point A.

préliminaires orgasme féminin

Femme qui jouit (la petite mort)

 

Les orgasmes multiples (ou orgasmes du corps entier)

Pour les besoins de cet article, j’ai tapé « orgasmes multiples » sur Google et je suis tombé sur pas mal d’articles de magazines féminins qui disaient des trucs du genre « mais oui, il est possible d’avoir plusieurs orgasmes lors d’un rapport sexuel, les filles ! » J’étais mort de rire !

Ça veut dire que plein de meufs n’ont pas d’orgasmes ou bien seulement un quand elles couchent avec leur homme.

Je me suis clairement dit que le mec moyen et la fille moyenne sont largués niveau cul et qu’ils auraient bien besoin de lire mon guide ou du moins de recevoir un bon cours d’éducation sexuelle.

En fait, je cherchais autre chose en tapant cette requête. Je cherchais le terme exact correspond à ce que j’ai fait vivre à des meufs parfois… mais apparemment personne n’a jamais écrit là-dessus donc je vais être le premier. Mais je ne sais pas comment appeler ça du coup !

 

Que sont les orgasmes multiples (du corps entier) ?

Votre copine est capable d’avoir des orgasmes qui parcourent L’INTEGRALITE de son corps. J’appelle ces orgasmes “orgasmes multiples” parce que quand les femmes en ont, elles ne peuvent même pas dire combien de fois elles ont joui ni combien de temps ça a duré. En fait on pourrait dire que ce ne sont pas DES orgasmes multiples mais UN orgasme multiple…

J’appelle aussi parfois ces orgasmes « orgasmes du corps entier » car ça laisse souvent les filles vidées, avec l’impression d’avoir vécu leur session de sexe à fond. Elles n’ont pas joui que de la chatte ou de la tête avec ce type d’orgasme, mais bel et bien avec leur corps tout entier. Autant dire que ce sont des orgasmes surpuissants !

 

Comment donner des orgasmes multiples ou du corps entier ?

J’en ai parfois donné à des meufs que je connaissais à peine, lors d’un plan d’un soir. J’en donne aussi régulièrement à ma complice. Et je suis arrivé à la conclusion suivante.

Comment donner des orgasmes multiples (du corps entier) ?

Il y a deux facteurs qui entrent en jeu pour pouvoir donner des orgasmes multiples.

Le premier c’est que vous ayez une bonne technique et une bonne endurance. Ils surviennent lors de rapports où je prends grand soin de la fille. En fait, utilisez tout ce que vous pouvez : point G, deep spot, point A, clitoris, cunnilingus, endurance en levrette, etc.

Le deuxième facteur c’est la psychologie de la fille. En fait, ça se joue vachement dans sa tête tout ça. Il faut que la nana soit à l’aise avec vous (pour ça vous pouvez faire des trucs comme préparer l’ambiance et établir une bonne communication), à l’aise avec son corps, qu’elle s’oublie totalement dans l’acte et qu’elle parvienne à se lâcher complètement.

Autant dire que si vous parvenez à réunir ces deux facteurs, vous serez très probablement le meilleur coup de sa vie. Ça vous dirait de venir le meilleur amant de sa vie et qu’elle parle de vous comme d’un Dieu du sexe ?

Bon, y’a pas que les préliminaires dans la vie mais je ne vais pas parler d’autre chose parce que c’est quand même le sujet principal de cet article. Si vous cherchez des conseils pour les positions sexuelles, par exemple, n’hésitez pas à lire mon article « Comment faire l’amour : tout sur comment bien faire l’amour à une femme. »

 

Comment devenir un bon coup au lit ?

Je ne vais pas vous proposer 267 conseils pour devenir le coup sa vie ni vous promettre le guide ultime du cunnilingus !

En fait, je vais vous donner tout en un. Dans Le guide du bon coup, je vous explique tout ce qu’il faut savoir pour faire jouir les femmes avec qui vous couchez !

Ce guide a donc été écrit par un homme (moi) et relu par ma complice (La Prof). Avoir les points de vue des deux sexe comme ça c’est un gage de qualité, selon moi. De plus, on m’a souvent surnommé « le roi du cunni » et il est vrai que je fais jouir (souvent plusieurs fois) 9 femmes sur 10 qui couche avec moi. Du coup, vous pouvez être sûr que vous saurez tout ce qu’il faut savoir. Après, pour la pratique, je ne peux (malheureusement) pas le faire à votre place.

Vous pouvez aussi vous procurer le module 8 de la formation Cyprine (le module sur le sexe) dans lequel ma complice et moi avons fait une sextape pour vous expliquer comment bien mieux baiser.

 

En vous souhaitant beaucoup de réussite au pieu,

Votre pote,

Cyprineman

Cyprineman

Écrivain scandaleux, prof de Game et expert en relations hommes/femmes. "Coach en séduction", ça n'existe pas. Ou alors, montrez-moi un diplôme. Je ne vends pas de méthode spécifique, parce que ça reviendrait à fermer les autres portes : je m'intéresse à tout ce qui fonctionne. J'aime faire des essais, des expériences et y aller au culot. J'adore également mettre les pieds dans le plat. Ne comptez pas sur moi pour vous dire ce que vous voulez entendre : je préfère dire les choses comme elles sont (selon mon expérience) mais je dois vous prévenir que, parfois, la vérité dérange. En d'autres mots : je ne fais pas dans le politiquement correct pour vous prendre pour des cons et vous prendre aussi vos sous par la même occasion. J'espère que vous apprécierez ! Mes valeurs sont : l'honnêteté, le respect et la sincérité. Mon but est de prendre mon pied sans me prendre la tête. Mes produits se veulent complets, exhaustifs et efficaces tout de suite. Si vous voulez améliorer votre compréhension et vos relations avec le sexe opposé, je vous propose une gamme de produits payants variés complémentaires des nombreux produits gratuits : si vous êtes intéressé(e), rendez-vous dans la rubrique "mes travaux" dans la barre de droite. Avec ça, vous saurez tout sur le Game (le jeu de la séduction et de la drague) !

2 thoughts to “Tuto préliminaires : Point G, deep spot, point A, orgasmes multiples”

  1. Dis voir, le coup des orgasmes multiples/du corps entier, c’est un truc qu’on retrouve dans les bouquins de Mantak Chia (la femme/l’homme multiorgasmique; Le couple multiorgasmique)… j’imagine que tu les connais, vu que t’as parlé de Tao une paire de fois… bref, c’est bien, tu progresses, t’es pas qu’un bourrin :-)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.