La misère affective cause-t-elle la dépendance affective ?

Nous allons aujourd’hui parler de la misère affective (aussi appelée misère sentimentale ou détresse affective). Nous allons la définir, l’expliquer et apporter des solutions pour s’en sortir. Je parlerai aussi de la dépendance affective et j’expliquerai comment, selon moi, elle est liée à la misère affective. Je vais vraiment essayer ici d’apporter des solutions aux mecs qui sont dépendants affectifs et qui souffrent de la misère affective.

misere affective

Au fait, la misère affective et la misère sexuelle sont bien deux notions distinctes même si elles ont de nombreux points communs.

A lire aussi : mon article sur la misère sexuelle

 

Définition de la misère affective

Pour nous aider à définir la misère affective, je vous propose de partir de la définition de l’affection.

L’affection est un sentiment de la famille de l’amour : c’est un sentiment positif qui nous fait souhaiter le bonheur d’autrui… voire nous incite à y contribuer de notre mieux.

La misère affective, c’est donc le fait de se sentir seul car on n’est pas entourés de gens à qui on tient. J’veux dire : y’a des gens qui sont entourés de dizaines de milliers de personnes parce qu’ils vivent dans une grande ville mais qui souffrent quand même de la misère affective parce que tout le monde s’en tape de leur vie. Ces gens-là ne sont juste pas entourés de personnes pour qui ils comptent ou qui comptent vraiment pour eux. Pour illustrer cette notion, y’a aussi le paradoxe des personnes qui sont suivies par des milliers de followers mais qui passent leur vie tout seul.

Mais la misère affective, ça va bien plus loin que la solitude ! C’est, comme le souligne la définition, un manque de sentiments positifs : en plus de se sentir seul, on n’a plus très forcément envie de souhaiter le bonheur d’autrui et on a l’impression que les gens s’en foutent de contribuer à notre bien-être !

misere affective

 

Qui vit dans la misère affective ?

Ceux qui vivent dans la misère affective sont principalement les célibataires qui n’arrivent pas à s’entourer de personnes avec qui le courant passe bien. Certains peuvent d’ailleurs être à la fois dans la misère sexuelle ET dans la misère affective. D’autres peuvent ne pas être dans la misère sexuelle mais être dans la misère affective parce qu’ils ne partagent absolument rien de plus que des fluides corporels avec leurs partenaires.

Sont aussi concernés par la misère affective les gens qui sont en couple avec quelqu’un qui ne leur donne plus d’affection, plus d’amour, avec qui la vie est devenue conflictuelle, etc. Il y a beaucoup de personnes qui restent en couple un peu par facilité. Pour le côté « câlin » et confortable du truc mais qui ne baisent plus ! Ils ne sont alors pas forcément dans la misère affective mais souffrent bel et bien de la misère sexuelle.

Pour aller plus loin, je vous insister sur le fait que nous sommes tous susceptibles de souffrir d’une forme de misère affective si on ne sait pas bien s’entourer… En effet, comme nous le savons, l’homme est un animal social. Nous avons besoin de tendresse et tout pour nous sentir bien. Or, dans le climat ambiant où règne la méfiance, on en a de moins en moins ! La société est devenue beaucoup moins solidaire et beaucoup plus anxiogène.

Je vais développer tout ça !

misere affective

 

Les causes de la misère affective : homme vs femme

La misère affective concerne les hommes et les femmes. Néanmoins, elle concerne principalement les hommes. En effet, ceux-ci sont beaucoup plus confrontés à la solitude, au doute et au râteau que les femmes. Ce qui ne veut pas dire que les femmes sont hyper heureuses dans la société. Ça veut juste dire que leur situation est objectivement quand même meilleure que celles des hommes.

J’explique mon point de vue !

Les relations hommes/femmes sont déséquilibrées en France

Contrairement à une femme lambda, un homme lambda qui sort en boîte ou dans un bar ne se fait pas draguer toutes les 5 minutes. Quand il se connecte sur un site de rencontre, il n’est pas assailli de messages. Et quand on l’aborde dans la rue, c’est pour lui demander un don pour une association ou lui refiler un prospectus… pas pour ses beaux yeux (même s’il en a effectivement) !

Un homme qui n’agit pas ou qui agit mal (qui ne sait pas s’y prendre) avec les meufs a 90% de chances de se retrouver un jour confronté à la misère affective et/ou sexuelle. Une femme, elle, n’y sera confrontée que si elle ne fait pas d’efforts ou refuse les avances des hommes. Ça fait déjà une différence : certains vivent dans la misère affective parce qu’ils y sont contraints, d’autres parce qu’elles jugent que les mecs ne sont pas assez biens pour elles !

Et puis une autre différence majeure c’est que ce sont les femmes qui mettent les râteaux (puisque ce sont les hommes qui vont généralement vers elles) et que ce sont les mecs qui encaissent. Elles n’en prennent pas donc ça leur évite une certaine forme d’échec et d’humiliation… à laquelle les mecs sont, pour certains, confrontés quotidiennement !

A lire : Comment réagir en cas de râteau ?

Les relations sont vraiment déséquilibrées en France, il faut l’avouer. Les mecs ont l’impression qu’il est très difficile de trouver une fille et galèrent. Les meufs ne font pas grand-chose par comparaison et ont l’impression qu’il est trop facile de trouver de la compagnie masculine. Du coup, elles se prennent pour des princesses puis deviennent trop sélectives et difficiles pour être heureuses.

Les femmes deviennent chiantes et font du chantage au couple

Oui, vous avez bien lu : j’ai bien dit que les femmes en France sont TROP COMPLIQUEES et TROP SUR LA DEFENSIVE pour être heureuses !

Mon avis c’est que la grosse majorité des françaises fait de la merde et que ça participe au désastre des relations amoureuses. Par exemple, on parle de plus en plus de la misère sexuelle et affective mais paradoxalement il n’a jamais été aussi délicat et difficile d’aborder une femme. Sérieux, dès que ça commence à toucher au sexe, on a l’impression que tout devient conflictuel

Celles qui me font le plus rire sont celles qui pensent que le sexe sans être dans une relation sérieuse n’a aucun intérêt. Du coup, elles sont du chantage et exigent que les mecs leur paient plein de trucs (restaus, cinéma, cadeaux) dans l’espoir de coucher. Si possible, elles en font des mecs bien soumis en leur laissant miroiter la carotte.

J’suis sérieux, y’a beaucoup de nanas qui font ça ! Elles n’ont jamais été bien baisées donc pensent que le sexe pour le sexe n’a aucun intérêt. Alors qu’un bon coup de bite leur ferait le plus grand bien ! Ou alors elles trouvent des pigeons à faire patienter et payer mais se tapent à côté des gars pour satisfaire leur libido. Ce qui est scandaleux c’est que beaucoup de mecs sont désespérés au point d’accepter ce genre de deal

Et le pire c’est qu’il n’y a pas que les filles belles et intelligentes qui se comportent comme ça, qui se revendiquent attachiantes, qui refusent de se remettre en question, etc. Non, je dirais que c’est un mal qui touchent généralement plutôt les filles moyennes et même les moches mais surtout les connes en général.

Comment réagir devant une connasse qui se revendique attachiante ?

Ces nanas ont la grosse tête car elles sont sursollicitées sur les sites de rencontre et les réseaux sociaux. Aussi parce que le féminisme puritain qui nous vient tout droit des Etats-Unis leur monte la tête. Et parce qu’elles se font harceler par une certaine population dans la rue (ne nous mentons pas, ceux qui harcèlent les meufs dans la rue c’est surtout les kékés des banlieues et les alcooliques mais on ne peut pas le dire sous peine de froisser des minorités donc on généraliste à toute la population masculine).

Alors, comment réagir quand une fille est chiante et a des bizarres ou contraires à vos valeurs, me demanderez-vous ? Eh bien, il faut la nexter voire la recadrer (verbalement) ! Il faut vous respecter et vous faire respecter ! Mais parvenir à faire ça, trouver cette force, c’est dur quand on est dans la misère affective et sexuelle…

Je crois qu’il faut avoir le choix pour se permettre d’être exigeant. Mais d’un autre côté, si les mecs faisaient l’embargo sur leur bite comme les femmes le font sur leur chatte pour mieux nous manipuler, les choses pourraient évoluer enfin dans le bon sens. Sauf qu’il y a trop de morts de faim et de chevaliers blancs

Si vous vous comportez comme une chiffe molle ou comme un mec trop romantique ou trop « gentleman » juste dans l’espoir de parvenir à baiser des meufs… je vous encourage à changer d’attitude pour votre bien-être et pour l’avenir de l’humanité. Si vous êtes une meuf qui cherchez des mecs qui ont encore des couilles en France, il faudrait songer à faire des efforts pour ne pas décourager les derniers résistants. Merci (je donne des pistes en fin d’article pour ceux qui veulent s’améliorer) !

Les femmes ne sont plus aussi douces et aimantes qu’avant à cause du féminisme

Évidemment la misère affective dont souffrent les hommes et aussi les femmes est une conséquence du désastre ambulant que sont les féministes extrémistes !

En effet, elles ont réussi à vraiment creuser le fossé entre les hommes et les femmes et à mettre des idées à la con dans la tête des meufs !

Aujourd’hui, beaucoup de femmes veulent tout contrôler. De plus, elles pensent que tout leur est dû et surtout veulent absolument montrer qu’elles n’ont pas besoin des mecs.

Beaucoup demandent l’égalité homme/femme. Mais elles n’ont pas réalisé qu’elles sont plus qu’avantagées dans la plupart des domaines ?!

De plus en plus de femmes emploient des expressions comme « je m’en bats les couilles ». Ou encore « je vais montrer que j’ai des couilles ». Ce qui est une aberration complète.

Si on ne vivait pas dans une société qui part en couilles, une femme ne se vanterait jamais d’avoir des attributs masculin. Je veux dire, à moins de vouloir devenir transgenre. Certes, c’est « juste une expression », ça en dit tellement long sur l’état d’esprit de la plupart des meufs…

Un autre truc aberrant c’est qu’elles veulent être considérées comme des hommes mais veulent quand même jouir des avantages de leur position de femme. Rentrer gratuitement en boîte, faire vendre plus qu’un homme, etc. La preuve que la misère affective joue sur le marketing c’est que les mecs sont prêts à acheter pour ne pas décevoir une vendeuse et croient qu’ils ont un ticket juste parce qu’elle leur a souri. Alors qu’en fait, elle a simplement utilisé son charme pour vendre (consciemment ou non)…

Les françaises ont-elles tant de valeur que ça ?

Tout cela m’emmène logiquement à une question. Les françaises ont-elles effectivement les moyens d’être aussi exigeantes envers les hommes ? Sont-elles vraiment parfaites et irréprochables ?

La vérité c’est qu’elles en ont les moyens parce qu’elles ont rendu les mecs morts de faim. Et peuvent donc en faire ce qu’elles veulent en laissant miroiter leur chatte.

Cela est assez triste parce que si on regarde objectivement, le niveau des françaises n’est pas extraordinaire. Pour avoir couché avec 300 nanas, je peux attester que les performances sexuelles de la majorité ne sont pas top. Que beaucoup sont incapables de donner ou d’accepter de la tendresse. Et pire encore, qu’un bon nombre de femmes sont des incultes ou du moins ne m’ont pas bluffé par leur intelligence.

A bien y regarder, ce que la française moyenne a à offrir est assez pauvre. Et le fait que les mecs acceptent de se battre comme des dingues pour cela montre à quel point les rapports hommes/femmes sont nivelés par vers le bas.

Après, comme je l’ai dit, je ne jette pas la pierre à toutes les femmes. Et puis, je comprends celles qui sont un peu perdues. On vit dans une société qui marche sur la tête et les magazines féminins n’aident pas. Par exemple, une page on vous dit de vous assumer comme vous êtes, puis on veut vous vendre un régime. Sur la couverture, on vous parle de comment trouver un homme et puis dans les articles on vous vante le fait de se dévergonder…

Pour terminer sur ce point, beaucoup ne devraient pas oublier qu’elles bénéficient de pensions et d’aides de l’Etat. Je pense notamment aux divorcées et autres mères célibataires. Alors, pourquoi auraient-elles besoin des mecs ? Apparemment pour ne pas être dans la misère affective, ne suffit pas !

Les gens ont tendance à s’éloigner de leurs familles

Une autre cause de la misère affective c’est qu’on a tendance à encourager les gens à s’éloigner de leur famille.

L’éloignement familial qui peut s’expliquer par l’expatriation ou par l’exigence du marché du travail encourage bien évidemment la misère affective.

Du coup, un peu à cause de la pression sociale ou du moins par la force des choses, on s’éloigne de gens qui nous aiment et qu’on aime. Et bien sûr, cette isolation rend plus vulnérable !

J’rigole pas, la solitude est un mal qui fait de plus en plus de ravages en France. Et ça ne concerne pas que les personnes âgées !!!

misere affective

Cela peut même mener au suicide !

misere affective

La sensation de misère affective est accentuée par les réseaux sociaux

Enfin, la sensation de misère affective est bien évidemment accentuée par les réseaux sociaux.

Sur Instagram et autres, les gens s’efforcent d’étaler leur bonheur et de paraître heureux. C’est un peu la course aux likes !

Ce qui veut dire qu’on est constamment bombardés d’images qui nous font sentir pires que des merdes si on y accorde trop d’importance.

Si on n’a pas conscience que les apparences sont généralement bien différentes de la réalité, ça peut filer des complexes. Il y a de quoi faire une dépression pour le français moyen quand il compare sa vie à celle de ses potes sur les réseaux sociaux ! J’suis sérieux : « misère affective dépression » est une recherche assez courante sur Google !

Les hommes n’ont aucune éducation sexuelle ni sentimentale

Pour sortir de la misère affective que faire ? Pour sortir de la solitude affective que faire ?

Des cours de drague

On observe souvent que bien se comporter avec les femmes n’est pas récompensé. En effet, si on est trop gentil ou trop serviable, on se fait la plupart du temps pigeonner.

C’est la vérité et c’est ce dont souffrent beaucoup de mecs qui ne veulent pas devenir des connards cyniques juste pour tirer des meufs.

Heureusement, j’ai rédigé il y a quelques temps un article qui vous explique que l’on peut tout à faire séduire des centaines de femmes sans se renier. On peut être alpha (et donc séduisant) tout en étant gentil !

A lire : Peut-on séduire en étant gentil ?

Je constate également que beaucoup d’hommes ont peur des femmes. Et je ne peux pas leur donner tort quand on observe le comportement de certaines. Mais je dirais qu’il ne faut pas se laisser aller à ça car cela reviendrait à donner raison aux connasses et à les laisser gagner !

Des cours de sexe

Ceci dit, vous savez que je pense que les mecs sont en partie responsable de la misère sexuelle des femmes (parce qu’ils jugent les meufs qui se lâchent au pieu et parce que la plupart sont des mauvais coups). Eh bien, je pense que les mecs sont en partie responsables de leur propre misère affective.

Il faudrait absolument que le mec moyen soit capable de faire un travail sur soi pour apprendre à rencontrer et séduire une fille sans devenir une lavette. Et il faudrait qu’il prenne aussi un peu des cours pour bien baiser les meufs ! Car une nana satisfaite au lit rappelle généralement le mec pour en redemander. Ce qui donne lieu à des relations qui peuvent apporter de l’affection ! Pour cela, il y a Le guide du bon coup !

Malheureusement, beaucoup de gars ne savent pas par où commencer pour apprendre à draguer une femme. J’ai donc fait un livre pour eux, une sorte d’initiation, qui s’appelle Les bases de la séduction.

Quant à ceux qui ont trop d’ego pour se remettre en question et qui préfèrent continuer à faire de la merde et rester dans la misère affective et sexuelle ? Je crois que je ne peux pas faire plus pour eux.

 

Les résultats de la misère affective

Chez les hommes

Comme on l’a vu, les hommes se font soit ignorer, soit remballer, soit insulter par les femmes. Cela engendre une frustration. Donc, à partir de là, soit ils vont voir les putes, soit ils commencent à cultiver une haine des femmes, soit ils désespèrent et abandonnent.

Naissent aussi des mouvements masculinistes de résistance comme les MGTOW et les PUA. Des hommes en viennent même à renoncer aux femmes plutôt que de se trahir eux-mêmes dans l’espoir de toucher un vagin.

Pour sortir de la misère affective, beaucoup d’hommes renoncent aux françaises (et aux occidentales en général). Pour aller chercher leur femme dans les pays du nord, dans les pays de l’est ou dans les pays asiatiques.

En effet, beaucoup me racontent qu’ils y trouvent des valeurs de féminité qui leur plaisent beaucoup et que les française ont perdu. Si on les en croit, les femmes y ont une attitude de gratitude, elles sourient et apprécient que ce soient des mecs biens.

Voir : Pays où la drague est facile : les 15 pays où il est le plus facile de draguer

Chez les femmes

Les meufs, quant à elles, trouvent que les mecs sont lourds à force et les mecs se sentent très frustrés de cela en plus donc on entre vraiment dans un cercle vicieux. Du coup, elles désespèrent de trouver leur prince charmant parfait. Mais la plupart continuent quand même de se comporter comme elles l’ont toujours fait.

Bon, attention, j’dis pas que toutes les meufs sont des garces mesquines. Je ne suis pas aigri à ce point ! Il reste évidemment quelques françaises qui résistent au féminisme et restent féminines. Ceci dit, si vous voulez mon avis, celles qui ont l’intelligence de remettre en question la dictature ambiante et de SE remettre un peu en question sont généralement celles qui n’en ont pas besoin…

Et bien sûr, je suis persuadé que la misère affective engendre la dépendance affective.

dependance affective

 

Définition de la dépendance affective

La dépendance affective, ou plus particulièrement la dépendance à une partenaire est un état de stress. Cela mêle jalousie, possessivité et besoin de l’autre. C’est évidemment quelque chose qui rend toute vie sentimentale difficile.

A lire : La dépendance affective

Sans parler de surdépendance affective, beaucoup de mecs qui trouvent une nana s’y accrochent comme une huître à son rocher et se coupent même parfois de leur famille et de leurs amis pour elle. Ils ne voudraient surtout pas la contrarier !

Soit ils sont eux-mêmes d’une possessivité maladive. Soit ils tolèrent des comportements vraiment borderline de la part des meufs parce qu’ils ont trop peur de la contrarier.

Que vous soyez célibataire ou en couple, il ne faut absolument pas commencer à vivre à travers l’autre. Vous devriez faire du développement personnel pour trouver votre bonheur tout seul. Pour apprendre à vous connaître, et surtout ne pas chercher le bonheur dans l’autre. Apprenez à être heureux tout seul ! Et vous le serez encore davantage quand vous aurez une copine qui vous correspond !

Vous allez sans doute me demander « comment savoir si je suis dépendant affectif ? »

Les principaux symptômes de la dépendance affective sont : la peur permanente de perdre la personne qu’on aime. La jalousie et la possessivité disproportionnées. La sensation que l’on a besoin de l’autre pour vivre décemment. Et parfois même des crises d’angoisse.

dependance affective

 

La misère affective comme cause de la dépendance affective ?

A mon sens la misère affective est la cause principale de la dépendance affective dont se plaigne beaucoup d’hommes.

Comment se fesse-ce ?

Ils ne veulent pas prendre le risque de se faire larguer (abandonner) par une meuf. Parce qu’ils savent que sinon ils galèreront à trouver une autre partenaire. Ils ont trop pris de râteau et ont trop été frustrés dans le passé alors ils ne veulent absolument pas revivre ça. Du coup, ils subissent plus qu’autre chose leur vie amoureuse de peur de retomber dans la misère affective et sexuelle.

Ça donne des mecs beaucoup trop en demande, qui n’ont plus beaucoup de virilité. En mode serpillère. Mais le pire, je dirais, c’est qu’on arrive à les rendre heureux de ne plus avoir de couilles.

Après, bon, y’a pas que la misère affective comme cause à la dépendance affective.

Si on a manqué d’affection dans notre jeunesse ou si on a reçu une mauvaise éducation. Par exemple si un parent était absent, ça peut jouer aussi ! Une carence affective dans l’enfance se paie souvent à l’âge adulte !

De même, si on a vécu une relation amoureuse qui nous a fait souffrir avec une hystérique ou un pervers narcissique, ça peut également laisser des traces et nous rentre plus vulnérable !

dependance affective

 

Comment se sortir de la dépendance affective et de la misère affective ?

Une personne dépendante affective doit absolument gagner en confiance en soi. Car le manque de confiance en soi est une des principales causes de la dépendance affective. Que ce soit en couple ou quand on est célibataire.

Il faut donc faire un travail sur soi pour vaincre sa paranoïa amoureuse.

En effet, quand on n’est pas en couple, on peut vivre des situations de one-itis (obsession amoureuse) assez fortes qui nous empêchent d’avancer. Pour pouvoir se donner le choix et être vraiment heureux (seul ou à deux), il faut donc vraiment parvenir à l’autonomie affective !

A lire : Qu’est ce que l’amour, en réalité?

Et si on est en couple, force est de constater que la dépendance amoureuse d’une personne peut rendre la situation de l’autre invivable. Sérieusement, combien se séparent parce qu’ils se sentent étouffés ?

L’optimisme est vraiment de mise pour se sortir de la dépendance émotionnelle. Il faut croire en vos chances de trouver des femmes qui vous correspondent et qui ne vous emmerderont pas trop ! Mais pour y parvenir, il ne faut pas accepter les grognasses. Refusez la médiocrité pour jour de ce que le monde a de mieux à offrir. Il faudra sans doute bosser dur si vous partez de loin mais il faut rester optimiste pour tenir sur la longueur ! Ça finira forcément par payer…

Comprendre un peu mieux les femmes vous aidera évidemment à vous sortir de l’addiction affective.

Jetez un œil à mes produits (livres et cours vidéos) ou à mes offres de coaching. Tout est pensé pour vous aider à vivre dans l’abondance affective et sexuelle. Ils ont déjà sorti de la merde pas mal de gars ! ;)

 

Je vous souhaite l’indépendance affective pour être heureux ! :)

Fabrice Julien (pourtant pas si misérable)

Cyprineman

Écrivain scandaleux, prof de Game et expert en relations hommes/femmes. "Coach en séduction", ça n'existe pas. Ou alors, montrez-moi un diplôme. Je ne vends pas de méthode spécifique, parce que ça reviendrait à fermer les autres portes : je m'intéresse à tout ce qui fonctionne. J'aime faire des essais, des expériences et y aller au culot. J'adore également mettre les pieds dans le plat. Ne comptez pas sur moi pour vous dire ce que vous voulez entendre : je préfère dire les choses comme elles sont (selon mon expérience) mais je dois vous prévenir que, parfois, la vérité dérange. En d'autres mots : je ne fais pas dans le politiquement correct pour vous prendre pour des cons et vous prendre aussi vos sous par la même occasion. J'espère que vous apprécierez ! Mes valeurs sont : l'honnêteté, le respect et la sincérité. Mon but est de prendre mon pied sans me prendre la tête. Mes produits se veulent complets, exhaustifs et efficaces tout de suite. Si vous voulez améliorer votre compréhension et vos relations avec le sexe opposé, je vous propose une gamme de produits payants variés complémentaires des nombreux produits gratuits : si vous êtes intéressé(e), rendez-vous dans la rubrique "mes travaux" dans la barre de droite. Avec ça, vous saurez tout sur le Game (le jeu de la séduction et de la drague) !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*