Vous êtes ici : Accueil > Comment arrêter d’être needy ?

Comment arrêter d’être needy ?

Comment être moins needy (défaut qui fait fuir les filles) ? Comment arrêter d’être needy ? La traduction de needy c’est “en demande”, “dans le besoin”. La définition d’un homme needy c’est un homme trop collant. On va parler ici de la signification d’être needy pour un mec, mais aussi du problème de la femme needy.

etre needy

A lire aussi : Comment devenir un séducteur ?

 

Traduction, définition et signification de needy

Le needisme, qui serait la “maladie” de la needy person, est un terme qui vient de l’anglais et qui veut dire “en demande, qui a besoin de”.

Traduction de needy : nécessiteux. Définition : qui est en demande, qui a besoin de. Signification : trop collant, trop étouffant, trop d’attentes.

 

Ne pas être un homme trop collant

Chez les mecs comme chez les filles, être needy c’est quelque chose qui fait fuir. J’dirais que c’est un peu moins grave pour une fille parce qu’elle est souvent en position de force dans la relation. Mais quand même.

Ce que je veux dire c’est qu’un gars dans la misère sexuelle tolèrera beaucoup plus “d’erreurs” de la part d’une fille dans son jeu de séduction et voudra la niquer quand même. Les nanas étant très exigeantes envers les mecs, et ayant beaucoup plus facilement le choix entre des milliers de morts de faim, elles tolèrent beaucoup moins d’erreurs de game.

Attitude needy #1 : le mec en demande

Un homme needy c’est un gars qui est en demande. Il dit des trucs du genre “pourquoi tu réponds pas vite à mes SMS”.

Attitude needy #2 : le mec désespéré

Ca peut être aussi le mec désespéré. Il mise tout sur une seule fille (souvent pas par choix mais par contrainte), donc il est en mode “je parle à aucune autre fille donc c’est ELLE”.

Attitude needy #3 : le mort de faim

Le needy, c’est aussi le mec mort de faim en mode “je n’ai pas baisé depuis 2 ans, faut absolument pas que je me rate”.

Du coup, il veut trop bien faire et se plante. Il en fait trop. Trying too much.

Attitude needy #4 : la recherche d’approbation

Le needisme peut être aussi la recherche d’approbation : le mec va tomber dans la vantardise, essayer d’impressionner la fille.

Que ce soit vrai ou pas, il la ramène sur des trucs qui font de lui un gros vantard ou un gros mytho “ouais je gagne 20K par mois”, “t’as vu mes biceps, je vais à la salle tous les jours”, etc.

“T’aimes bien ? Ca va, je te plais ?” Le needy cherche constamment à se qualifier et la validation de la fille. Ca peut la fatiguer, à force.

Pour être moins needy, il faut apprendre à s’en battre un peu plus les couilles.

A lire aussi : Ce que les femmes détestent chez les hommes

En plus d’être needy, ce mec a l’air soumis.

 

Needisme et présélection

Ce que vous devez comprendre c’est qu’être needy, c’est le contraire de la présélection.

C’est quoi être présélectionné ?

Pour rappel, être présélectionné, c’est le fait d’avoir du succès avec les femmes et qu’elles le sachent. Alors, bien sûr, si la nana nous voit en train de pécho d’autres meufs, elle peut perdre son intérêt. L’idée ici c’est de communiquer qu’on est un homme qui a du succès avec les femmes, sans forcément le montrer.

Quand on est présélectionné, on a le choix, et on est en position de force. Donc on n’est pas needy.

Quand on est pas needy, au contraire, on est en demande. On n’a rien à se mettre sous la dent. La fille le sent et nous prend pour une merde.

Quand une nana reporte un rendez-vous en mode “ce soir je peux pas on se voit demain”, le mec needy s’énerve et l’insulte. Là où le mec qui a le choix et est bien dans ses pompes, pas en manque, répond “ok très bien” ou alors “demain je peux pas, mais après demain si tu veux…”

En gros, le needy est frustré, énervé, jaloux. Là où le mec pas needy a confiance et semble (ou est vraiment) bien dans ses baskets.

Le succès est un cercle vertueux

Le succès est un cercle vertueux. Il faut rentrer dans ce cercle. Paradoxalement, les femmes aiment les hommes qui ont du succès dans la vie, notamment avec les autres femmes… même si ça peut les rendre jalouses ou rendre le mec volage.

Si on a pas de succès et qu’on le communique ça va être difficile de pécho. En fait, quand on a du succès avec les meufs on va se comporter naturellement d’une façon plus alpha, les meufs vont le ressentir.

Quand on est dans le cercle vertueux du succès c’est top et tout fonctionne bien. Par contre, quand on est pas dans le coup, c’est plus dur.

Les débuts dans le game sont difficile pour cette raison : il faut entrer dans le cercle du succès. Au début, vous allez apprendre les attitudes d’un mec alpha en contrôle (même si vous ne l’êtes pas) et ça va vous donner vos premiers succès.

Votre confiance en vous va augmenter naturellement et vous allez devenir authentiquement moins needy comme ça. Les anglais appellent ça “fake it until you make it.”

A lire aussi : Le mâle alpha dans les sociétés humaines

 

Les attitudes needy à éviter

Un mec needy va être trop gentil. Gentil c’est bien mais quand on est trop gentil, les meufs se disent que ça cache quelque chose. Ca donne un petit côté bizarre.

A lire aussi : Peut-on séduire en étant gentil ?

Etre trop prévenant, c’est également quelque chose qui, paradoxalement, peut faire fuir les femmes.

Etre trop poli, trop étouffant, trop collant, etc.

Je sais que c’est fou cette histoire parce qu’il y a beaucoup de meufs qui disent chercher des mecs qui s’intéressent à elle… mais quand le gars s’y intéresse trop ça les fait fuir en mode “lui, il est collant, je vais le quitter”, ou “mon copain est trop collant, je vais le tromper”.

C’est pas logique… mais la séduction n’est pas une question de logique !

 

Le décalage entre needy et non-needy

Y’a des meufs needy aussi. Et ça m’est arrivé d’en quitter pour cette raison (con que je suis – je m’explique ci-dessous).

En fait, une nana needy, quand elle nous plaît, c’est le pied. Le problème c’est quand c’est pas calibré, quand les deux personnes ne sont pas dans le même délire.

Elle veut un plan cul, vous êtes trop collant. Elle est à fond, vous, vous n’êtes pas encore à fond. Etc. Quand y’a un décalage, les emmerdes commencent. Il faut faire en sorte de ne pas mettre trop la pression à la fille. Y’en a qui ont grave peur de l’engagement. Ou qui ne pensent pas mériter tant d’affection si vite (elles ont une mauvaise estime d’elles-même).

En fait, être trop needy, ça peut faire fuir parce qu’on se dit que la nana est une gouffre affectif (peut-être que son père la traitait mal), ou que le mec a des troubles de l’attachement.

Le coup de foudre ? Il faut avoir de la chance pour que la nana y pense. Elle se dira que si vous êtes trop vite un amoureux transit, c’est qu’il y a un loup.

Si les deux personnes sont needy l’une de l’autre ça pose pas de problème généralement. Mais bon, c’est une situation assez rare quand même.

homme collant

 

Ce que vous devez communiquer pour ne pas être needy

L’idée c’est quoi ? L’idée c’est que vous n’avez pas besoin d’elle mais envie d’elle.

Vous avez envie de lui faire l’amour, de passer du temps avec elle, mais si elle veut pas alors tant pis pour elle.

C’est dommage pour tous les deux mais vous en trouverez d’autres. Et, elle, est-ce qu’elle trouvera un mec aussi bon baiseur et aussi sympa que vous ? That is the question.

 

On peut devenir needy subitement ?

Parfois on est pas needy mais on peut le devenir ou se comporter comme tel parce qu’on traverse certaines phases de sa vie qui nous ont mis une grosse claque.

On peut devenir needy à cause d’un choc émotionnel (un chagrin d’amour, un deuil, une rupture, la crise de la quarantaine).

Pendant une période où on est chamboulé, on peut devenir needy.

Parfois on est needy d’une fille en particuler (one itis) mais d’autres fois on est jsute needy et elle est là et ça n’a, en fait, pas grand chose à voir avec elle. Plutôt avec vous-même.

A lire :Obsession amoureuse : comment passer à autre chose après un one-itis ?

On ressent un grand vide, on s’ennuie, etc. Tout ça c’est un terrain fertile pour devenir needy.

On est en dépendance affective, on a besoin de quelque chose, de quelqu’un.

Et ça, ça peut vous faire passer pour un needy

On peut même sortir du cercle du succès à cause de ça. Chez le needy, la confiance en soi, l’estime de soi, est basse ou alors elle baisse brutalement suite à un choc émotionnel.

 

La peur rend needy

La peur du célibat, la peur de la solitude, la peur de ne pas arriver à fonder une famille, etc.

Les peurs et les gens seuls, ça a tendance à faire fuir les autres. Ça sent le roussi va penser l’autre personne pour qui on serait prêt à beaucoup.

C’est difficile à envisager et encore complètement paradoxal, mais si on se sent très seul, il faut quand même communiquer moins de needisme pour être moins seuls alors que paradoxalement on est peut être la personne qui a le plus besoin de quelqu’un. Et qui serait donc plus prêt à faire des efforts.

Ce que je voudrais souligner ici c’est qu’il y a des gens très bien qui se comportent de façon needy.

Sauf que les femmes sont un peu comme les chiens, elles peuvent sentir la peur et ça a tendance à les faire morde.

 

Jalousie, confiance en soi et needisme

Les gens needy ont une confiance en eux assez basse et cela transparaît.

Trop jaloux, ou alors jalousie disproportionné par rapport à la situation. C’est les mecs qui, par exemple au premier rendez-vous avec une fille lui disent “j’espère que tu parles pas à d’autres gars !”

C’est les mecs qui ont sans cesse le besoin d’être rassuré “ça va, je te plais ?” Ca on le demande pas normalement, on le ressent. Et même si on lui plait pas, on la charme par sa personnalité.

Le needy va mettre les femmes trop sur un piédestal “t’es trop jolie”, “je te paye plein de trucs”, “ah j’ai de la chance d’être avec toi”, blablabla. Il ne faut pas faire tout ça…

A lire : 1er rencard : comment réussir un premier rendez vous (1er rdv galant) ?

 

Comment arrêter d’être needy ?

Quand vous allez vivre dans l’abondance sexuelle et que vous aurez le choix, vous serez automatiquement moins needy. Et moins friendzonné. Mes formations et offres de coachings sont là pour vous aider à faire ça !

Avoir plusieurs cibles en même temps c’est une bonne façon de choper car on va mieux se comporter avec les meufs. Certains diront que c’est une attitude de connard mais en fait ça permet de faire réagir les nanas beaucoup plus positivement (bien sûr, il ne faut pas leur dire).

Mais le binz c’est que si elles étaient moins compliquées et paradoxales, on aurait pas besoin de faire ça.

Alors, surveillez votre côté needy tout le temps au début d’une relation. Au 1er rdv, par texto, sur les sites de rencontre, dans la rue, en boîte.

Jusqu’au premier rendez vous et même après par SMS, vous devez toujours rendre la fille plus accro à vous (en apparence) que vous à elle. Faites-la courir plus que courir vous-même.

Faites même attention à ne pas paraître needy avec votre langage corporel.

Après quand la fille est à fond sur vous, vous pouvez être à fond sur elle, ça peut être réciproque. Y’a rien de mal à ça, c’est même bien d’avoir des relations suivies. Mais au début ça peut leur faire peur et les faire flipper si on se projette trop vite, etc.g

Pour arrêter d’être needy, vous devriez aussi avoir une vie bien remplie : avoir des potes, faire du sport, etc. Le style de vie, c’est important !

 

Et une femme needy ?

Des meufs needy, j’en ai connu plusieurs.

Y’en a je peux le comprendre, par exemple celle à qui j’ai fait sa première fois. Le deal c’était de se voir pour faire l’amour mais après le sexe (on peut dire que c’était un choc émotionnel pour elle) elle ne m’a pas lâché pendant plusieurs semaines.

Elle était très agressive, m’appelait tous les jours, s’énervait quand je ne répondait pas, en mode “j’te bloque j’te débloque j’te rebloque sur Messenger”, elle venait sonner chez moi sans y être invitée, etc.

Je me souviens aussi d’une fille très bien (une autre), châtain clair, cardiologue, mignonne, bonne situation, dans mes âges.

C’était une super meuf mais au bout de 2 RDV, elle me disait que j’étais l’homme de sa vie, elle me parlait d’emménager ensemble, etc.

Et le pire dans tout ça, c’est que je l’aimais bien et que ça aurait potentiellement pu donner quelque chose sinon… si elle m’avait laissé plus de temps.

Mais ça m’a fait fuir. Y’avait rien de logique dans ma décision, c’était émotionnel.

Même si elle était très bien et aurait pu m’apporter beaucoup, elle m’a fait fuir en me demandant de moins voir mes potes, etc.

J’étais aussi dans un moment de ma vie où je voulais ken à gauche à droite, ça a dû jouer.

 

Faut-il être needy avec la femme de sa vie ?

Si c’est vraiment la femme de votre vie et que vous en êtes sûr et certain, il ne faut pas la traiter comme une merde. De manière générale, il ne faut pas traiter les meufs comme des merdes.

Il faut lui communiquer votre affection mais sans tomber dans le needisme et sans lui faire peur. En gros, vous devez vous respecter et vous faire respecter MEME par la femme de votre vie (ou SURTOUT avec elle).

Vous pouvez éventuellement arrêter le multi-targeting si vous la fréquenter depuis 2 mois (ça suffit pour voir si elle n’a pas de vices cachés, en général).

Voilà ce que je voulais vous dire sur pourquoi ne pas être needy !

 

Votre coach en séduction,

Fabrice Julien

Vous souhaitez devenir plus charismatique et avoir plus de succès avec les femmes ?
Recevez gratuitement 20 conseils : dites-moi simplement à quelle adresse je dois vous envoyer votre guide PDF et vos deux vidéos de formation !
Adresse e-mail non valide
Je respecte votre vie privée, votre adresse e-mail ne sera jamais partagée ni vendue. Pas de spam !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.